Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Projet « Pépinière urbaine » de Ougadougou : Une approche inclusive et participative du développement

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • dimanche 11 août 2019 à 16h00min
Projet  « Pépinière urbaine » de Ougadougou : Une approche inclusive et participative  du développement

Ce samedi 10 août 2019, Armand Béouindé, le maire de Ouagadougou, a procédé au lancement du projet dénommé « Pépinière urbaine », sur le terrain omnisports de Sig-Noghin. Financé par l’Agence française de développement à hauteur de 650 000 euros, ce projet va durer 18 mois et sera mis en œuvre par les ONG GRET et Humanité & Inclusion.

La Pépinière urbaine est un ensemble de dispositifs innovants, qui s’articulent autour de la réalisation de diagnostics conjoints et d’ateliers de co-conception, qui vont permettre aux populations d’identifier leurs besoins concernant les futurs équipements sportifs, sanitaires et culturels. La participation citoyenne au développement durable est un impératif pour la réussite des politiques publiques.

C’est conscient de cet enjeu que le conseil municipal a eu l’idée de développer des initiatives pour le développement des secteurs et quartiers de la ville de Ouagadougou. En prélude aux travaux de démarrage de ces activités, des séances d’animation et de dynamisation des sites concernés ont été programmées.

La Pépinière urbaine vise à doter la capitale burkinabè d’infrastructures routières, d’équipements sportifs et sanitaires. Un projet prévu pour trois ans, qui sera mis en œuvre dans les arrondissements 3 et 5. L’objectif du projet est de soutenir les actions rapides et administratives des populations et acteurs de la société civile desdits arrondissements et de rendre les réserves plus habitables en commençant par les dynamiser en attendant la construction des infrastructures.

A cet effet, un fonds d’appui aux initiatives locales sera octroyé aux différentes associations, pour une durée de cinq mois allant de novembre 2019 à mars 2020. En plus du reboisement des sites, il y aura des activités sportives dont le handisport pour les personnes en situation de handicap.

Le maire Armand Béouindé a invité les populations et associations des arrondissements bénéficiaires à saisir cette opportunité pour faire valoir leurs talents. La cérémonie s’est tenue en présence de Raïnatou Ouédraogo, maire de l’arrondissement 3, et Tanguy Denieul, directeur de l’Agence française de développement.

P.M. OUEDRAOGO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ministère de l’Environnement : Le programme budgétaire 088 passé en revue
Journée mondiale des toilettes 2019 : « Pour la santé et la dignité humaine, agissons ! »
Gestion durable des terres : Des cas d’école dans la région du Plateau Central
Eau et assainissement : EAA outille des acteurs du secteur de l’eau sur la thématique du marketing et de la mobilisation sociale
Dégâts causés par les animaux sauvages : Le Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) indemnise 160 victimes
Lutte contre le changement climatique : Des jeunes analysent leurs contributions
Grande muraille verte : Betta, un village écolo dans le Plateau central
Autorité du bassin de la Volta : Un nouveau projet pour lutter contre la dégradation des écosystèmes et des eaux
Construction des barrages de Ouessa, Bassiéri et Banwaly : Les rapports d’études d’avant-projet passés à la loupe
Aires protégées au Burkina : Les acteurs se concertent pour sauver la biodiversité
Environnement : « Weoog-Paani », un projet pour mieux protéger les forêts
Ceinture verte de Ouagadougou : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales met en terre 800 plants
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés