Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Nuit de l’arbre : Les lauréats du concours dévoilés au public

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • samedi 10 août 2019 à 17h35min
Nuit de l’arbre : Les lauréats du concours dévoilés au public

Le vendredi 9 août 2019 a eu lieu, dans la cité de « Zoungrantenga », la proclamation officielle des résultats du concours sur les meilleures réalisations et pratiques en matière de préservation des ressources forestières et d’amélioration du cadre de vie dont le lancement a été effectué par lettre du secrétaire général du ministre en charge de l’Environnement, en date du 31 juillet dernier. C’était à l’occasion de la Nuit de l’arbre. Le ministre d’Etat, Simon Compaoré, a rehaussé l’éclat de la cérémonie par sa présence. Etait également présent Yacouba Sawadogo, le lauréat du prix Nobel alternatif 2018.

A travers cette nuit dédiée à l’arbre, le ministère en charge de l’Environnement veut reconnaître les mérites de ces hommes qui se battent pour la préservation des ressources forestières et la restauration des terres dégradées. Le jury, présidé par Serge Zoubga Tounougrenoma de l’association Tiipaalga, a travaillé sur six concours nationaux. La proclamation des résultats est intervenue dans la soirée du vendredi 9 août 2019.

Le prix de la meilleure pépinière, doté d’un montant de 500 000 F CFA, a été décerné à Célestine Haro Lankoandé de la région de l’Est. Le prix du meilleur exposant de la foire a été attribué à Moumouni Ouédraogo de la région du Centre. Il empoche 500 000 F CFA. Le groupement de gestion forestière de Tonsgo, dans la région du Nord, obtient le prix du meilleur groupement en association, d’un montant d’un million de francs CFA.

Le présidium

Des heureux lauréats…

L’association Relwendé de la région du Plateau central, quant à elle, a décroché le prix de l’Assemblée nationale pour la préservation de l’environnement et l’autonomisation des femmes. Ce prix est d’un montant d’un million de francs CFA. Le prix du meilleur producteur agroforestier, d’un montant de deux millions de francs CFA, est revenu à Mathieu Ouédraogo, coordonnateur du réseau MARP. Enfin, le prix de la meilleure commune (5 000 000 F CFA), a été décroché par la commune de Bisga de la région du Centre-Est. La remise officielle des prix se déroulera au cours de la cérémonie officielle de la Journée nationale de l’arbre (JNA) placée sous le patronage du président du Faso, Roch Kaboré.

Il convient de souligner que les évaluations ont été faites à deux niveaux. D’abord, la prospection, la présélection et la préparation des dossiers de candidatures ont été faites dans les treize régions par les directions régionales de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique ; les antennes régionales de semences forestières et les ONG, associations et faitières. Ensuite, au niveau national, le jury a procédé, pour chaque candidat, à l’évaluation, à la notation sur 20 puis au classement des candidats par ordre de mérite à partir de la moyenne des notes des différents membres.

Les participants.

Les membres du jury ont saisi l’occasion pour féliciter tous les candidats pour leur engagement en faveur de la restauration et la gestion durable des ressources forestières et inviter ceux qui n’ont pas été primés à poursuivre leurs efforts, car « un jour, leur tour viendra certainement s’ils ne relâchent pas ». Aussi, au regard de la qualité des réalisations présentées aux concours et l’existence de bonnes pratiques de restauration et de gestion des ressources naturelles, ils ont émis des recommandations. Ils prônent l’institutionnalisation annuelle des concours, la promotion des lauréats à travers des activités de communication sur leurs réalisations. Enfin, ils demandent aux structures techniques, le ministère y compris, à suivre et accompagner les lauréats pour davantage renforcer et valoriser leurs réalisations.

L’environnement, un secteur transversal

Pour cette première édition, en cumulant les prix, l’enveloppe financière s’élève à 10 000 000 F CFA. « L’environnement reste le secteur transversal de l’ensemble des départements ministériels. Et si nous voulons atteindre un développement durable, pour nous-mêmes et pour les générations futures, nous devons prendre en compte l’environnement », a laissé entendre le ministre en charge de l’Environnement, Nestor Bassière.

Au cours de la soirée, l’Amicale des journalistes pour la protection de l’arbre (AJPA) a poussé son premier cri. « Dès que le premier responsable de l’amicale, David Karama, a intervenu, je me suis dit mon travail est fini. (…) J’adresse mes encouragements et félicitations à cette amicale, parce que je pense qu’ensemble, nous devons avancer dans la protection de l’environnement pour nous-mêmes et les générations futures », a dit le ministre Bassière. Par ailleurs, il a dit sa disponibilité à échanger avec l’AJPA pour voir dans quelle mesure ils peuvent avoir un protocole de travail et de mise en œuvre des actions du gouvernement, par conséquent, de son ministère.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion des boues de vidange : Des députés demandent la mise en œuvre urgente de la stratégie nationale
Déclassement de la forêt de Kua : « Le gouvernement a tenu parole », selon le député Moussa Zerbo
Festivités du 11-Décembre : La Mission Fas’eau plaide pour l’amélioration des investissements liés à l’eau
Récupérations des terres dégradées : L’expérience du Burkina présentée aux acteurs agricoles de la sous-région
32e journée internationale de protection de la couche d’ozone : Le BNO mène une campagne de contrôle d’équipements et de réfrigérants auprès des importateurs
Opérations de reboisement : « Chaque fois, nous prenons la précaution d’inviter les gens à planter et non à enterrer les arbres », dixit Pascal Rouamba
Eau et assainissement : Le SPONG expose les résultats d’un projet mis en œuvre à Dédougou et Nouna
Lutte contre le changement climatique : Le Burkina Faso s’apprête à valider ses « droits carbone »
Ceinture verte de Ouagadougou : La BICIAB met 500 plants en terre
Ouagadougou : Lancement officiel de l’opération de lutte contre la divagation des animaux
Lutte contre la dégradation des sols : Les producteurs de Wavoussé délaissent l’engrais chimique pour le compost bio
Opération 10 000 plants du FPDCT : 14 000 arbres plantés à Saaba
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés