Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • vendredi 9 août 2019 à 12h38min
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba

Avec à sa tête, Pr Augustin Loada, président du Mouvement patriotique pour le salut (MPS), la délégation est allée, ce vendredi, 9 août 2019, présenter le nouveau-né politique à Sa Majesté et recueillir ses conseils.

Lancé les 27 et 28 juillet 2019 à Tenkodogo (région du Centre-est), le MPS a inscrit la défense des valeurs de réconciliation nationale, de paix et de prospérité partagée parmi ses priorités. C’est à cet engagement que le parti répond en se rendant en cette matinée au Palais du Mogho Naaba, selon les explications de la délégation. Avant de remettre une copie des textes fondamentaux du MPS au Mogho Naaba, la délégation lui a adressé ses félicitations pour son engagement dans la préservation de la paix et la promotion des valeurs sociales.

En réaction, l’autorité coutumière a, tout en félicitant son hôte pour le courage, la patience et la sagesse dont il a toujours fait preuve, souhaité que le MPS réponde à son manifeste pour le bonheur de l’ensemble du peuple burkinabè. Elle dit garder en mémoire, les efforts du professeur pour le pays, notamment lors des événements difficiles que le pays a traversés ces dernières années.

Le Mogho Naaba a souligné que son message reste le même envers toutes les organisations (politiques comme civiles) et visiteurs : travailler au pardon, à la paix, la justice sociale et à une prospérité partagée.

S’adressant ensuite au chef de délégation sous l’angle de l’ enseignant, le Mogho Naaba l’a d’abord félicité pour le sacrifice consenti dans la formation des étudiants et des cadres de ce pays avant de le galvaniser à être également un éducateur sur la scène politique, en inculquant les valeurs sociales et du vivre-ensemble aux militants.

Sa Majesté reste persuadée qu’avec le dialogue et le pardon, on parvient toujours à trouver des solutions aux divergences.

"Le travail que le MPS est en train d’entreprendre va dans le sens de ce que le Mogho Naaba a toujours recherché : la paix et cohésion au Burkina Faso", a expliqué, à sa sortie d’audience, le président du parti, Pr Loada.

Selon l’ancien directeur exécutif du Centre pour gouvernance démocratique (CGD), toutes les enquêtes d’opinion ont montré que les institutions traditionnelles bénéficient de plus de confiance auprès des citoyens que les institutions étatiques ; d’où la nécessité, de son avis, de travailler à faire un bon maillage des deux institutions. "Lorsque nous venons voir les traditionnels, c’est parce que nous prenons acte que ces institutions bénéficient de la confiance des militants à travers ce qu’elles défendent comme valeurs, et le MPS travaille à ce que ces valeurs défendues puissent s’ancrer dans la République", soutient le président du parti.

Selon ses responsables, c’est ce travail de réforme (synthèse institutions traditionnelles/ institutions étatiques) que le MPS fera, une fois au pouvoir.

A en croire la délégation, le travail de visite aux institutions traditionnelles va se poursuivre à travers le territoire.

"Une de nos ambitions, c’est faire du MPS, une formation politique distinguée par son professionnalisme. Cela suppose également que le parti soit structuré sur l’ensemble du territoire national et c’est à ce défi qu’il s’attaque en ce moment", confie l’ancien ministre de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, Augustin Loada.

Lire aussi : Pr Augustin Loada, président du Mouvement patriotique pour le salut : « Le MPS se situe résolument dans le camp de l’opposition »

OHL
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 août à 13:23, par Maria de Ziniaré En réponse à : Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba

    A chacun ses idées et ses convictions. Je suis étonné qu’une sommité du droit de la trempe de LOADA constitutionnaliste de son état s’acoquine avec Isaac ZIDA qui cumule à son actif les faits répréhensibles ci-après :

    - il s’est appuyé sur son Corp le RSP pour faire un coup d’état en brûlant la politesse au Général TRAORĖ qui tentait de réunir l’armée pour sauver ce qui peut l’être du Burkina qui s’est retrouvé sans PF et sans Assemblée Nationale.
    Ce coup d’état Il l’a fait avec l’onction du Général DIENDERE le parrain moral du RSP et également parrain de DIENDERE ( ZIDA et DIENDERE sont du Passoré et la carrière de ZIDA au RSP est l’œuvre de DIENDERE). J’espère que le jugement de ce coup d’état se fera un jour parce que un coup d’état est un coup d’état.

    - mégalomane assoiffé de pouvoir comme son jumeau civil Chérif SY, ZIDA a été à la base de l’avenant secret de la charte de la transition évoqué par le Président Jean Batiste OUĖDRAOGO lors du procès et qui stipulait que les militaires devraient être dans l’exécutif de la transition. C’est cet avenant qui lui a permis d’être PM en tant que militaire

    - il a trahit son corp d’origine le RSP qui habritait les unités spéciales de lutte antiterroriste, il était convenu que le sort du RSP relèverait du nouveau PF démocratiquent élu. Mais ZIDA dans le cadre de son règlement de compte avec son parrain DIENDERE qui constituait un ombrage à ses ambitions personnelles, ZIDA à manœuvrer à la dissolution anticipée du RSP et le démantèlement du sytème de renseignement piloté par DIENDERE C’est dans cette œuvre diabolique qu’il a fait acquérir un nouveau système d’écoute qui lui a permis de capter les communications de BASSOLE de DIENDERE.... ,pensant naïvement que celà pouvait remplacer l’ancien système de renseignement géré par DIENDERE et bâtit pendant des décennies. Conséquence quand le PF RMCK prêtait serment pour son premier mandant le Burkina n’avait plus de système de renseignement ni d’unité de lutte antiterroriste qui relevait du RSP et ce qui devait arriver .......
    - artisant de la courte échelle, ZIDA est à la base du tripatouillage des règles d’avancement au grade de GÉNÉRAL qui lui ont permi d’accéder à ce grade à partir de son grade lieutenant-colonel ( saut de 13 ans de carrière) avec la complicité du vieux KAFANDO qui l’a décoré de la Grande croix de l’ordre national , heureusement l’ancien texte d’avancement au grade de GÉNÉRAL a été rétablit pour enlever la honte à notre armée devant les armées du monde.

    - ZIDA a usé de sa posture de PM pour extorquer à la SONATUR 7.848 m2 à Ouaga 2000 qu’il s’est fait vendre ( les siens et sa fondation) à vil prix : quand les médias se sont accaparés de l’affaire il a été obligé de retourner les terrains à la SONATUR.

    - toujours dans son élan diabolique, à la fin de la transition il a tenté un hold-up qui consistait à se faire nommé ambassadeur au USA par KAFANDO sans l’accord de RMCK ce qui était inadmissible pour le nouveau PF

    - pour terminer, ce general gradé dans des conditions calamiteuses demande une permission pour rendre visite à sa famille au Canada et à l’échéance de la permission refuse de rejoindre son armée et veut que le PF ( Ministre de La Défense dans son 1 er Gouvernement ) trouve un arrangement administratif genre « évacué sanitaire » pour qu’il demeure au Canada ( dixit le PF lui même dans une de nos ambassades ( Dakar si ma mémoire est bonne ) quand il recevait ses compatriotes ). Ce qui devait arriver arriva ....la radiation.

    C’est ce brigand au treillis militaire, radié de l’armée pour desertion en temps de paix qui a fuit sa patrie après avoir déstructuré l’armée et l’a transformé en proie facile pour les djiadistes, qui au lieu de demander pardon au peuple burkinabé a le culot d’oser prétendre être président honoraire d’un parti qui se nomme Mouvement Pour le Salut du Peuple.
    Je me demande si le Professeur LOADA a bien murit son casting pour accepter un tel personnage dans son parti qui porte un nom très symbolique.

    Peut être que pendant leur sequestration par le RSP il y’a eu des loves mistiques entre eux et n’oublions pas que LOADA le génie du droit constitutionnel a été le « consultant » qui a concocté la recette pour créer ce machin de « charte de la transition » qui est au dessus de la constitution en français facile et peu diplomatique qui viole la constitution.

    Je suis sûr que ces 2 icônes en savent beaucoup sur le fameux avenant secret de la transition que le président Jean Batiste OUĖDRAOGO à évoqué lors de son témoignage au procès du coup d’état.
    Quand les oiseaux s’assemblent c’est qu’ils ont quelque chose de commun, probablement le plumage et je me demande qu’elle est le plumage qui assemble ses 2 icônes qui ont chacune leurs partisans.
    Bon week-end à tous et bonne fête de l’Aïd El Kebir à ceux qui pratiquent l’islam la religion de la paix

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 18:55, par Burkind’ bii En réponse à : Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba

    Mon professeur vous avez la benediction du peuple ,votre mission sera accomplie

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 23:32, par Droit d’expression En réponse à : Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba

    Comme quoi lorsqu’on a goûté au pouvoir il est difficile de le quitter, de s’en éloigner. Je croyais que M. Loada était un véritable patriote et avait, au nom de ce patriotisme, accepté d’occuper le poste de ministre à ce moment crucial de l’histoire de notre pays pour rendre service et retourner, le moment venu, à sa mission de formateur de la jeunesse burbinabe. Je constate avec désarrois que j’étais dans l’erreur.
    J’avais de profonds doutes sur les accusations que le CAMES porte contre lui, mais il vient de prouver qu’il n’est pas si intègre que je le pensais et que sa suspension peut être bel et bien fondé.
    Je lui aurais encore accordé le bénéfice du doute s’il ne s’était pas associé à Zida, un autre assoiffé de pouvoir et d’argent. Je doute que Loada soit le véritable fondateur de ce parti. N’est-ce pas Zida le vrai patron de ce prétendu mouvement patriotique pour le salut ? Je parie que Loada n’est qu’une marionnette de Zida qui tient coûte que coûte à revenir diriger le pays et mieux se sucrer. Si après un an à la primature, il est devenu millionnaire en dollars américains, que sera-t-il après des années à la présidence ? Loada prépare le terrain pour Zida, car je ne le vois pas être candidat à la présidentielle de 2020 alors que Zida convoite le fauteuil présidentiel et tout ce qui vient avec dont les caisses de l’État.
    J’ai peur pour mon pays qui sort à peine de la dictature de Blaise et des siens dont certains sont encore aux commandes. Le peuple burkinabe sera-t-il suffisamment clairvoyant pour déjouer les coups de ces loups habillés en agneau, de ces pyromanes habillés en sapeur pompiers.
    M. Loada, vous auriez mieux fait de rester dans ce qui semble avoir été, jusque là, votre vocation : la formation des générations futures, l’éveil des consciences, l’impartialité dans le jugement. En vous acoquinant avec Zida, en vous laissant manipuler par lui, vous emprunter un chemin très glissant sur lequel une chute pourrait vous être fatale. Une chose est certaine, la confiance et l’admiration que je vous portais ont disparu dès l’annonce de la création par vous du parti de Zida.

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 15:41, par Bigbalè En réponse à : Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba

    Le MPS du Burkina veut-il ressembler au MPS de Idriss Déby Itno du Tchad ? Quelle idée de prendre exactement le même nom que le Parti du dictateur Tchadien qui est arrivé au pouvoir par un coup d’Etat et dont le nom Mouvement Patriotique pour le Salut indique clairement qu’il est issu d’un Coup d’Etat ? Intellectuels du MPS du Burkina, je vous suggère de changer à temps le nom de votre parti politique. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour le faire !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gouvernance au Burkina : Le processus démocratique passé à la loupe au cours d’un panel initié par le CGD et le PNUD
Année scolaire 2019-2020 : La rentrée des incertitudes et des angoisses
Jacques Kaboré, maire de Zorgho : « Si vous avez des buildings et que vous n’avez pas d’eau potable pour votre population, vous ne faites pas le développement »
Me Paul Kéré à Léonce Koné du CDP : « D’où vous vient cette adversité personnelle à l’égard de Eddie Komboïgo ? »
Demande d’explication adressée par Eddie Komboigo à Léonce Koné : « Je trouve votre démarche incongrue et grotesque », répond Léonce Koné
Vie politique : Le CDP tient son congrès extraordinaire ce dimanche, 22 septembre 2019
Burkina Faso : « Le MPP, lui-même, mène quotidiennement des activités politiques, malgré l’insécurité », contre-attaque l’opposition politique
Interdictions des boissons frelatées : « Il faut se battre et non se réfugier derrière l’alcool », député Moussa Zerbo
Burkina : L’UPC « vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire »
Etat de santé de Djibrill Bassolé : La NAFA réitère son cri du cœur au président du Faso
Burkina Faso : L’UPC dénonce le « délitement silencieux du système de santé »
Insécurité au Centre-Nord : Les partis de la majorité présidentielle solidaires des déplacés internes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés