Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Journée nationale de l’arbre dans les Hauts-Bassins : Plus de 5000 plants mis en terre dans la commune de Kourinion

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 5 août 2019 à 22h30min
Journée nationale de l’arbre dans les Hauts-Bassins : Plus de 5000 plants mis en terre dans la commune de Kourinion

Le ministre de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Nestor Batio Bassière, a officiellement lancé, le samedi 3 août 2019 dans la commune de Kourinion (province du Kénédougou), la première édition de la Journée nationale de l’arbre dans les Hauts-Bassins. A l’occasion, plus de 5000 plants d’espèces différentes ont été mis en terre.

La Journée nationale de l’arbre (JNA) vise à susciter une participation citoyenne à la restauration du couvert végétal par des actions de plantation, d’entretien et de protection d’arbres, afin d’assurer la gestion durable des ressources naturelles et environnementales. En effet, selon le ministre en charge de l’Environnement, Nestor Bassière, le Burkina Faso perd chaque année, plus de 100 mille hectares de forêt.

Pour faire face à cette dégradation progressive des ressources naturelles, l’Etat a régulièrement organisé des campagnes de reforestation, avec des reboisements à grande échelle. Malgré les efforts consentis, ces actions n’ont pas permis d’obtenir les résultats escomptés. C’est au regard de cette situation préoccupante, que le ministère en charge de l’Environnement a adopté en 2018 un Plan d’action quinquennal de reforestation.

Directeur régional de l’environnement, Mathurin Sanou

L’organisation de la JNA s’inscrit ainsi dans la cadre de l’opérationnalisation de ce document d’orientation pour lutter contre la déforestation. Elle a été adoptée lors de la session du Conseil des ministres du 24 juillet 2018 pour compter de cette année 2019, et devra se tenir chaque 1er samedi du mois d’août, dans une localité de la région qui accueille les festivités du 11-Décembre (Fête nationale du Burkina Faso). A en croire le ministre Bassière, cette journée a pour objectif, de susciter une mobilisation générale de toutes les couches socioprofessionnelles pour la restauration des forêts et des terres dégradées du Burkina Faso.

Les autorités présentes à la cérémonie de plantation d’arbres

Le lancement officiel de cette journée nationale de l’arbre dans les douze régions du pays a eu lieu le samedi 3 août 2019, sous la direction des gouverneurs. La cérémonie officielle dans la ville de Tenkodogo, dans la région du Centre-est, se déroulera le 10 août prochain, sous la présidence du président du Faso, Roch Kaboré. Elle est placée sous le thème « Arbre et éducation pour une économie verte ». Dans les Hauts-Bassins, c’est la commune de Kourinion qui a abrité la cérémonie. A l’occasion, plus de 5000 plants d’espèces différentes ont été mis en terre, notamment le baobab, le tamarin, le karité, le néré, le palmier à huile, etc.

Ministre en charge de l’environnement, Nestor Batio Bassière

Pour une réussite de la présente édition, l’accent a été mis sur des aspects importants comme la sécurisation des sites reboisés, la qualité des plants produits, la promotion des espèces locales adaptées, l’entretien des plants ainsi que l’accompagnement technique des acteurs et le suivi régulier. En vue de permettre une meilleure protection de ces plants, le ministre a lancé un appel à la population des Hauts-Bassins et particulièrement celle de Kourinion, afin que des dispositions fermes soient prises. Car selon lui, une chose est de planter, et une autre est d’entretenir et éviter de les détruire, pour le bonheur des générations futures.

Plantation d’arbres par des forestiers

Le directeur régional en charge de l’environnement dans les Hauts-Bassins, Mathurin Sanou, a rassuré le ministre que plusieurs actions sont entreprises avec le soutien des populations, pour l’entretien et la protection de ces arbres.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Opération 10 000 plants du FPDCT : 700 arbres plantés à Komsilga
Campagne de reboisement du FPDCT : 1 400 plants mis en terre pour commencer
Commune de Niou : Les élèves et étudiants mettent en terre une centaine de plants
Journée communale de reboisement : La ceinture verte de Ouagadougou en voie de réhabilitation
Journée nationale de l’arbre : La Banque de l’union reboise à Loumbila
Journée de l’arbre : La ministre de la Santé reboise au Centre médical de Saaba
Complexe Pô-Nazinga-Sissili : La biodiversité en danger
Environnement : Voici pourquoi vous devez planter des arbres
Foire de l’arbre à Tenkodogo : Zoom sur l’Initiative de la grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel
Journée nationale de l’arbre : Le premier prix national remis à la commune de Bissiga
Projet « Pépinière urbaine » de Ougadougou : Une approche inclusive et participative du développement
Nuit de l’arbre : Les lauréats du concours dévoilés au public
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés