Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Hygiène et assainissement : WaterAid invite les acteurs de la santé et de l’éducation à une synergie d’action

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 31 juillet 2019 à 12h00min
Hygiène et assainissement : WaterAid invite les acteurs de la santé et de l’éducation à une synergie d’action

L’ONG WaterAid Burkina Faso a réuni les acteurs des ministères en charge de la Santé et de l’Education, autour d’un atelier, pour un plan d’action opérationnel intégrateur, ce mercredi 31 juillet 2019 à Ouagadougou. Les participants vont se partager les données sur le niveau de prise en compte de l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

La question de l’eau, l’hygiène et l’assainissement ne saurait faire chemin seul. Forte de ce constat, l’ONG WaterAid Burkina Faso a invité les acteurs des ministères en charge de la Santé et de l’Education à mettre la main à la pâte, à travers un atelier de renforcement d’intégration entre les trois secteurs.

Selon Léocadie Ouoba, directrice programme de WaterAid Burkina, cet atelier va permettre aux participants de se partager les données sur le niveau de prise en compte de l’eau, l’hygiène et l’assainissement dans les politiques des départements en charge de la santé et de l’éducation. Il va s’agir également de mettre en place un cadre d’échange multisectoriel et de proposer un plan d’action opérationnel intégrateur des trois secteurs, a-t-elle ajouté.

Partageant la même vision, Rakiéta Ouédraogo de la direction de l’assainissement, quant à elle, a déclaré que c’est une occasion pour les acteurs d’avoir une meilleure connaissance de la prise en compte des questions d’eau potable, d’hygiène et d’assainissement dans les programmes desdits ministères.

A en croire les organisateurs, cette rencontre va servir de tribune d’échange sur une thématique émergente, notamment la gestion des menstrues en milieu scolaire, et de discuter des dispositions pratiques de mise en place de la plateforme d’échange et des plaidoyers.

L’accès à l’eau potable était à 74% en 2018

Selon Rakiéta Ouédraogo, une étude réalisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2014, a montré que 88% des maladies diarrhéiques sont imputables à la mauvaise qualité de l’eau et à un assainissement insuffisant. Une situation qui n’a pas été résolue jusqu’à présent.

En décembre 2018 au Burkina Faso, l’accès à l’eau potable était à 74% contre une cible de 76%, et avec une disparité entre les régions, les provinces et les communes, a indiqué Léocadie Ouoba. Et d’ajouter qu’actuellement, le taux d’assainissement est de 22,6% contre une cible de 27%, ce constitue un bond significatif par rapport à la situation de référence de 0,8% en 2010.

Sur le plan mondial, les statistiques ne sont pas satisfaisantes. C’est pourquoi au Burkina Faso, WaterAid invite les acteurs de la santé et de l’éducation à une synergie d’action, qui est désormais un impératif, recommande Rakiéta Ouédraogo.

« Les impacts socioéconomiques et sanitaire de la situation actuelle de l’eau et de l’assainissement actuellement sont importants pour le pays (Ndlr) ». Face à la recrudescence de certaines maladies telles que Ebola, WaterAid juge nécessaire de se poser des questions sur la situation dans les établissements scolaires, dans les lieux publics, les centres de santé, les services administratifs, etc.
Cet atelier est la deuxième rencontre du genre après celle de mars dernier sur le renforcement de l’intégration des secteurs santé, éducation, eau, hygiène et assainissement.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée de l’arbre : La ministre de la Santé reboise au Centre médical de Saaba
Complexe Pô-Nazinga-Sissili : La biodiversité en danger
Environnement : Voici pourquoi vous devez planter des arbres
Foire de l’arbre à Tenkodogo : Zoom sur l’Initiative de la grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel
Journée nationale de l’arbre : Le premier prix national remis à la commune de Bissiga
Projet « Pépinière urbaine » de Ougadougou : Une approche inclusive et participative du développement
Nuit de l’arbre : Les lauréats du concours dévoilés au public
« Arbre et éducation pour une économie verte » : La problématique au cœur d’un panel
Foire de l’arbre à Tenkodogo : Trois jours pour faire des affaires
Première édition de la Journée nationale de l’arbre : Un cross populaire pour démarrer les activités
Consommation : La mairie de Ouagadougou accuse le service traiteur aérien SERVAIR d’avoir déversé de la viande avariée
Prévision météorologique : De qui est la fausse alerte du lundi 5 août 2019 ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés