Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Commune de Béré : Le village de Sidtenga se dote d’un plan de reboisement de 2 500 plants

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 31 juillet 2019 à 11h00min
Commune de Béré : Le village de Sidtenga se dote d’un plan de reboisement de 2 500 plants

Le village de Sidtenga, dans la commune de Béré, province de Zoundweogo, région du Centre-Sud, a abrité une journée de plantation d’arbres, le samedi 27 juillet 2019, autour du concept « Arbres légendaires ». L’objectif était de lancer le reboisement de 2 500 plants dans les lieux publics (CEG, CSPS) et les lieux de culte, le remplacement d’arbres qui ont fait la fierté du village et qui ont disparu tels que les fromagers, les ficus, les karités, les baobabs, les caïlcedrats, etc. Une initiative de la population et de la diaspora dudit village, en collaboration avec Emmanuel Nikiema, expert principal en gestion des ressources naturelles, ingénieur agronome spécialisé en développement rural décentralisé, natif dudit village.

Les plants étaient composés de neems, acacias, nérés, baobabs, etc. Plusieurs de ces espèces étaient déjà présentes sur des sites bien connus dans le village, et fournissaient des fruits et de l’ombre aux populations. C’est ce qui justifie l’appellation « plantes légendaires », selon Emmanuel Nikiema, natif dudit village et initiateur du projet de reboisement.

Cet évènement majeur a mobilisé les fils et filles de Sidtenga, mais aussi d’éminentes personnalités. Plants ou bourgeons à la main, les reboiseurs ont d’abord, au cours d’une cérémonie, expliqué le contexte. Pour Emmanuel Nikiema, « nous avons grandi et vu de grands arbres dans ce village. Mais avec le temps, ces arbres légendaires ont disparu ; voilà l’origine de notre idée de reboiser dans les sites qui abritaient jadis ces arbres ».

Accompagner le projet

Au début de ce projet, Emmanuel Nikiema a répertorié les types d’arbres « utiles » pour ressusciter les arbres légendaires du village, à travers la collecte des échantillons qu’il a distribués aux services publics de la commune, aux représentants des confessions religieuses, aux associations, mais aussi aux ménages du village.

Aussi, il initie des séances de formation à l’entretien des arbres, en utilisant des techniques authentiques propres au village du Sidtenga. De surcroît, il invite d’autres spécialistes de l’environnement à se joindre au projet, tels les forestiers, mais aussi les autorités locales (maire, préfet), le chef du village, les chefs de famille.
Pour Abel Saoura, domicilié à Sidtenga, « c’est une œuvre utile pour tout le village qui a été initiée par un fils du village au profit des générations futures ».

Dans le même sens, Moïse Sia, directeur régional de l’environnement du Centre-Sud, a reconnu la valeur du reboisement : « La région du Centre-Sud a besoin de projets de reboisement. C’est ainsi que nous nous sommes joints pour apporter notre appui aux initiatives d’arbres légendaires de Sidtenga ». Il ajoute que « parmi les plantes, nous avons des karités greffés qui produiront, en l’espace de cinq ans, des fruits plus doux et nantis d’amandes, avec des noix moins volumineux très authentiques ».

Dans la foulée, Clarisse Coulibaly, experte nationale et spécialiste de l’environnement au sein de PNUD-Burkina Faso, a déclaré que l’initiative de replanter les arbres perdus reste « louable et encourageante sur toute l’étendue du territoire national ».
Yousouf Kabré, maire de la commune de Béré, présent au reboisement, a exprimé son engagement à soutenir toute initiative allant dans le sens du renforcement du couvert végétal.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Samboé K. Edouard
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée de l’arbre : La ministre de la Santé reboise au Centre médical de Saaba
Complexe Pô-Nazinga-Sissili : La biodiversité en danger
Environnement : Voici pourquoi vous devez planter des arbres
Foire de l’arbre à Tenkodogo : Zoom sur l’Initiative de la grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel
Journée nationale de l’arbre : Le premier prix national remis à la commune de Bissiga
Projet « Pépinière urbaine » de Ougadougou : Une approche inclusive et participative du développement
Nuit de l’arbre : Les lauréats du concours dévoilés au public
« Arbre et éducation pour une économie verte » : La problématique au cœur d’un panel
Foire de l’arbre à Tenkodogo : Trois jours pour faire des affaires
Première édition de la Journée nationale de l’arbre : Un cross populaire pour démarrer les activités
Consommation : La mairie de Ouagadougou accuse le service traiteur aérien SERVAIR d’avoir déversé de la viande avariée
Prévision météorologique : De qui est la fausse alerte du lundi 5 août 2019 ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés