Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

TAC 2019 : Une exposition-vente ivoiro-burkinabè au SIAO

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 29 juillet 2019 à 23h23min
TAC 2019 : Une exposition-vente ivoiro-burkinabè au SIAO

Le pavillon Soleil levant du SIAO abrite du 28 au 30 juillet 2019, une exposition-vente. C’est à l’occasion de la 1ère édition des journées culturelles et artistiques du TAC 2019. Des artisans et artistes venus de la Côte d’Ivoire exposent aux côtés de ceux du Burkina Faso.

Du 27 au 30 juillet 2019, se tient à Ouagadougou la 8e conférence du Traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè (TAC). A cette occasion, est organisée la 1ère édition des journées culturelles et artistiques. A cet effet, une exposition -vente se tient au SIAO, à Ouagadougou, à laquelle des artisans et artistes burkinabè et ivoiriens prennent part. Des stylistes, accessoiristes, peintres, etc. sont au rendez-vous.

Parmi les exposants, certains ne sont pas venus uniquement pour vendre, mais espèrent tisser des relations de partenariat. C’est le cas de Sarran Diawara, artiste venue de la côte d’Ivoire. « Je suis accessoiriste de scène. Je travaille avec le naturel, je ne dirai pas original mais du naturel. Car je travaille avec les noix de coco que je transforme pour faire beaucoup de choses, tel que des gobelets, des porte- monnaies. Je travaille aussi avec la calebasse pour en faire des boucles d’oreilles. Je fais également des boucles d’oreilles avec la terre cuite, du tissage en perles pour faire des colliers, boucles d’oreilles, bijoux de pied. Ma signature, c’est la vertèbre du poisson que j’utilise pour signer mes créations le plus souvent. Surtout les colliers et les bracelets Je fais tout pour garder mes clients. Je suis venue ici, non seulement pour exposer mes produits et les vendre, mais aussi dans l’espoir de rencontrer des partenaires, ou des artistes avec qui je pourrais travailler », a expliqué Sarran Diawara.

Cette exposition a connu beaucoup de difficultés surtout du point de vue de la clientèle. Il n’y a pas d’affluence, les exposants déplorent le manque de clientèle et pensent qu’il y a eu peut-être un problème de communication autour de l’événement. « Le marché ça va un peu, les installations continuent toujours alors que c’est demain la fin. Il n’y a pas assez d’affluence », regrette Guy Hyacinthe Ouibga, artiste burkinabè venu exposer ses produits.

C’est le même cas chez Mme Sow, vendeuse de Faso danfani. « Il n’y a pas de clients ; depuis hier je n’ai rien vendu. Je pense qu’il n’y a pas eu assez de communication autour de cette première édition des journées culturelles du TAC. Surtout en ce qui concerne cette exposition », a -t-elle expliqué.

Cette exposition n’a pas réuni que des artistes. On y trouve aussi la bibliothèque nationale qui expose ses livres dans le but de faire connaitre au public les livres qui sont disponible en son sein et chez dans les librairies. Il y a également le Fonds de développement culturel et touristique, qui est venu rencontrer le public et faire connaitre ses missions qui sont entre autres d’offrir aux secteurs culturel et touristique un accompagnement financier et technique pour assurer le développement des industries culturelles et touristiques. L’entreprise Aquaro Wendtoin Noura de Bagré est également au rendez-vous à cette expo-vente.

Les produits présentés au public sont entre autres du sésame au moringa, du sésame simple, du pain de singe au moringa, du pain de singe simple et aussi des poissons (pour l’aviculture). L’exposition prend fin ce mardi 30 juillet 2019.

Korotoumou DJILLA (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rencontres artistiques et culturelles de Bingo : la 3e édition se tiendra du 22 au 24 novembre 2019
Disparition de DJ Arafat : Des politiques burkinabè lui rendent hommage
Culture : l’artiste Ivoirien DJ Arafat n’est plus
Iron Bender : « Depuis que j’ai commencé la musique, je n’ai jamais eu de producteur, je n’ai jamais eu de soutien »
Tourisme au Burkina : 25% de réduction sur les tarifs hôteliers du 1er août au 30 septembre 2019
Ministère de la Culture : « Le ministre tient des propos qui mettent de jour en jour un fossé entre les agents et lui », dénonce le SYNATRACT
Culture : Le film « Duga » pour célébrer l’amitié ivoiro-burkinabè
Foire gastronomique : L’intégration ivoiro-burkinabè par la cuisine
Nuit culturelle TAC : Le symbole d’un brassage entre deux peuples
TAC 2019 : Une exposition-vente ivoiro-burkinabè au SIAO
30e anniversaire du FITMO : Une représentation du « Cri de l’espoir » en hommage à Jean-Pierre Guingané
Traité d’amitié et de coopération : Des journées culturelles pour assaisonner l’évènement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés