Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Sous-secteur Eau et assainissement au Burkina : Une performance physique et financière respectivement de 31,4% et 29,1%

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • lundi 29 juillet 2019 à 19h00min
Sous-secteur Eau et assainissement au Burkina : Une performance physique et financière respectivement de 31,4% et 29,1%

« Apprécier les performances à mi-parcours et la programmation révisée 2019 du sous-secteur Eau et assainissement (EA) », tels étaient les objectifs poursuivis par la session à mi-parcours du Groupe thématique national EA organisée le 29 juillet 2019 à Ouagadougou. Cette session constitue un cadre intermédiaire pour préparer la revue du Cadre sectoriel de dialogue « environnement, eau et assainissement ». La cérémonie d’ouverture a été présidée par le secrétaire général du ministère en charge de l’Eau, Alassoun Sori.

Le Groupe thématique national « Eau et assainissement » (GTN-EA) est un organe de concertation, de suivi, de supervision, de décision et d’approbation des programmes et rapports d’activités des cinq programmes opérationnels du ministère en charge de l’Eau, à l’horizon 2030. A la suite de la tenue des sessions à mi-parcours des Comités de revue, le GTN-EA a tenu, lundi, sa session à mi-parcours 2019. Cette assise a permis aux représentants des structures du secteur EA, au nombre de 105, d’examiner et de valider le rapport de performances à mi-parcours et la programmation révisée 2019 du sous-secteur EA. C’était aussi l’occasion pour les participants d’échanger sur la mise en œuvre des programmes du sous-secteur et de définir des perspectives pour davantage de performances.

Des participants

Dressant le bilan des activités menées au cours du premier semestre 2019 en matière d’aménagements hydrauliques, le Secrétaire général (SG) du Ministère de l’Eau et de l’Assainissement (MEA) a cité le démarrage et la poursuite des travaux de construction de quinze nouveaux barrages qui se trouvent à des taux compris entre 60 et 70% ; la réception des travaux confortatifs du barrage de Samendeni ; l’achèvement des travaux de réhabilitation des barrages de Goumogho et de Yaïka. Les dépenses effectuées pour la mise en œuvre des activités s’élèvent à 9 986,14 millions de F CFA pour une programmation annuelle de 38 992,4 millions de F CFA, correspondant à un taux d’exécution financière de 25,6%.

Les résultats du premier semestre sont modestes mais appréciables au regard du contexte national

En matière de Gestion intégrée des ressources en eau, les réalisations majeures concernent l’opérationnalisation du service Police de l’eau de la Boucle du Mouhoun ; la finalisation des projets de textes pour l’opérationnalisation du volet agricole de la taxe de prélèvement de l’eau brute et le recouvrement de 255,3 millions de F CFA au titre de la CFE, poursuit-il. A ce niveau, 462,06 millions de F CFA ont été injectés pour la réalisation des activités au cours du premier semestre sur une programmation financière initiale de 6 801,5 millions de F CFA, soit un taux d’exécution financière base liquidation de 6,8%.

Le ministre en charge de l’Eau lors du lancement du Programme d’approvisionnement en EA le 25 avril 2019 à Kilingbara

Des acquis…

En ce qui concerne l’Approvisionnement en eau potable (AEP), M. Sori a cité la réalisation de 317 forages et la réhabilitation de 158 autres ; la réalisation de six adductions d’eau potable simplifiées et 44 postes d’eau modernes ; la pose de 216,5 km de réseau et la réalisation de 70 bornes-fontaines en milieu urbain. L’enveloppement financière de ces réalisations s’élève à 12 746,4 millions de F CFA sur une programmation financière initiale de 36 634 millions, soit un taux d’exécution financière global de 34,8%.

La réalisation de 11 105 latrines familiales et de 222 latrines institutionnelles et publiques, sont au titre des acquis énumérés par le SG du MEA et ce, dans le domaine de l’assainissement. Enfin, en matière de gouvernance, l’on retient la poursuite de l’audit institutionnel et organisationnel du sous-secteur ainsi que du Plan de développement des ressources humaines. Le renforcement des capacités des agents des collectivités territoriales et responsables de structures dans des thématiques variées, etc.

Ces acquis, qui ne sont pas à la hauteur des attentes des responsables du MEA, ont été engrangés dans un contexte que M. Sori a qualifié de « difficile ». Il s’agit en l’occurrence des mouvements sociaux des agents du circuit de la dépense publique, la situation d’insécurité dans certaines localités et l’insuffisance des ressources financières. Au regard de ce qui précède, il a interpellé les acteurs du secteur de l’eau sur les efforts et la synergie d’actions à consentir pour, d’une part, consolider les acquis et, d’autre part, atteindre les objectifs fixés pour cette année qui, du reste, ont été révisés.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée de l’arbre : La ministre de la Santé reboise au Centre médical de Saaba
Complexe Pô-Nazinga-Sissili : La biodiversité en danger
Environnement : Voici pourquoi vous devez planter des arbres
Foire de l’arbre à Tenkodogo : Zoom sur l’Initiative de la grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel
Journée nationale de l’arbre : Le premier prix national remis à la commune de Bissiga
Projet « Pépinière urbaine » de Ougadougou : Une approche inclusive et participative du développement
Nuit de l’arbre : Les lauréats du concours dévoilés au public
« Arbre et éducation pour une économie verte » : La problématique au cœur d’un panel
Foire de l’arbre à Tenkodogo : Trois jours pour faire des affaires
Première édition de la Journée nationale de l’arbre : Un cross populaire pour démarrer les activités
Consommation : La mairie de Ouagadougou accuse le service traiteur aérien SERVAIR d’avoir déversé de la viande avariée
Prévision météorologique : De qui est la fausse alerte du lundi 5 août 2019 ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés