Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

PNDES : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent », Paul Kaba Thiéba

Accueil > Vidéos • LEFASO.NET • samedi 27 juillet 2019 à 23h19min
PNDES : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent », Paul Kaba Thiéba

Lors de l’interview accordé à la rédaction, l’ex-Premier ministre Paul Kaba Thiéba, s’est exprimé sur les promesses de financement du Plan National de développement économique et social (PNDES). Réaction, en vidéo !

Cliquez ici pour lire aussi Paul Kaba Thiéba, ancien Premier ministre : « Je demande aux Burkinabè de me pardonner, ce n’est pas que je n’avais pas la volonté, mais les difficultés étaient là »

Interview réalisée par :
Edouard K. Samboé
Oumar L. Ouédraogo
Vidéo et montage :
Mariam Sagnon (stagiaire)

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 juillet à 04:13, par Vérité En réponse à : Plan National de développement économique et social : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent » Paul Kaba Thiéba

    On ne se développe pas avec des emprunts. Utiliser sagement vos resources (la jeunesse aux bras valides, le soleil, l’agriculture, l’or etc...).

    Quel bayeur est bête pour prêter de l’argent à des incapables. Si vous étiez capable, les resources que vous avez vous suffisent largement pour votre propre développement.

    Est ce que la France, la Chine, la Russie ont organisés des pnds ? Non ils ont bien travaillé c’est tout.

    Répondre à ce message

    • Le 27 juillet à 23:50, par broo En réponse à : Plan National de développement économique et social : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent » Paul Kaba Thiéba

      Utiliser sagement vos resources (la jeunesse aux bras valides, le soleil, l’agriculture, l’or etc...).
      tout a fait d’accord avec vous, nous avons les ressources naturelles à notre disposition. c’est à nous d’exploiter les nombreuses potentialités pour amorcer notre decolage veritable en AFRIQUE ; changer nos mentalités radicalement tounez vers la production ( promotion de FASODANFANI, jus locaux mangues et autres fruits pourrissent dans la zone de ORODARA, oignons, et legumes en meventes au SOUROU, l’energie solaire devrait etre notre principal source d’energie avec tout ce potentiel de rayon du soleil qui nous grille, peche agriculture à moderniser, laisser la daba, transformation de coton jusqu’a l’habillement comme le cas de FASO FANI que nos devanciers ont su batir en modele, nous devrions etre aujourd’hui a 10 usines de production de textile comme fasofani, ) au lieu d’etre des consommateurs ( voyez ce que ce que ca nous coute en carburant, riz importé, moto vehicule importé, telephonie, habillement...)

      Répondre à ce message

  • Le 27 juillet à 15:03, par Passakziri En réponse à : Plan National de développement économique et social : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent » Paul Kaba Thiéba

    Personne n’a pensé que vous êtes revenus de Paris avec de valises d’argent. Si vous le croyez vraiment, c#est que vous nous prenez pour très peu intelligents, nous vos compatriotes. Non, nous ne sommes pas aussi bêtes que vous le croyez peut-être. C’est vous même qui avez passé votre temps à nous chanter votre PNDES comme étant la solution miracle, alors que nous savons tous que ce ne sont ni les thériciens ou les théories qui manquent au Burkina ( pour preuves voyez combien de séminaires de restitution se passent chaque semaine, depuis fde des décenies ), mais le concret, l’application de toutes ces théories, des règles et décisions que vous prenez comme gouvernants du moment. Il aurait été plus impératif de preparer les citoyens burkinabè à compter sur les ressources propres du Pays et que chacun fasse un compromis pour le bien être commun ; Mais vous avez commencé par donner le mauvais exemple avec d’abord une équipe gouvernementale surdimensionnée pour un pays qui se cherche, des avantages accordés -très rapidements et sans logique compréhensible par le commun des mortels burkinabè -à certaines categories professionnelles , ce qui a vraiment déclenché ces remous qui se poursuivent aujourd’hui ; Et Quand des gens comme nous autres vous interpellent, vous croyez que c’est parce qu’on vous déteste , ou parce qu’on est aigri.
    Celui qui vous suivi, malgré le respect que je lui dois , ne fait pas mieux que les mêmes discours et les mêmes appels creux. Alors si vous, les gouvernants du moment vous voulez qu’on vous accompagne de facon neutre dans votre mision, donnez rapidement l’exemple : reduisez d’abord le gouvernement au strict minimum de domaines ( maximum 15) et montrez que vous reduisez vraiment le train de vie de L’Etat, par des exemples cocrets, comme ca, nous saurons suivre l’exemple.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 27 juillet à 23:27, par ibrahimo En réponse à : PNDES : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent », Paul Kaba Thiéba

    Walaye ! Ablassé OUEDRAOGO a eu raison à propos, d’alors

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 07:00, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : PNDES : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent », Paul Kaba Thiéba

    Très cher Monsieur Thiéba ! Nous ne cesserons de vous rappelez à l’ordre ou vous féliciter par rapport à ce que vous avez fait durant votre passage au Poste. Vous avez fait ce que vous pouviez en son temps et ce, au regard de la situation "floue" de cette période qui a dérouté plus d’une personne, mais aussi, vous rappeler que "Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes". Heureusement pour cette dernière hypothèse, vous n’avez pas beaucoup déconné. Dieu merci.

    Retenez cependant "qu’il n’y a que des idiots, des incompétents et même ceux-ci qui n’avanceront pas dans leur vie qui ne se trompent pas", surtout si en face on se retrouve avec des gens qui n’ont de cesse que de vous pousser à l’erreur. Bien plus tard, les gens finiront par comprendre, vous comprendre. Vous savez, les bons et les vrais jugements ne viennent "qu’à posteriori". Dons, point d’inquiétudes.

    Les seules attentes immédiatement du futur de votre part, "c’est la forte réussite de la CAISSE DE CONSIGNATION que vous avez eu le courage de proposer de créer, et surtout, l’engagement personnel que vous avez pris pour la mettre en oeuvre". Certainement, beaucoup de personnes, toujours les mêmes qui ne se sentent que quand les autres dansent mal même si elles ne peuvent et ne pourront faire mieux ne cesseront de voir en vos actions, des échecs, des ratés. Mais laissons-les courir. Ceux qui savent et connaissent ce qu’est le Développement d’une pays, d’une Economie publique et nationale, savent qu’avec de solides engagement, on y parvient et on y parviendra tôt ou tard. Donc, allez et foncez. Demain est pour vous et pour la Nation.

    Ne dit-on pas "Qu’un Esclave valeureux et courageux est mieux qu’un riche Maître, mais mauvais dans ses choix et actions ?" Même en votre position d’esclave invétéré, vous êtes et serez à même de faire bouger des montagnes dans ce pays. Ah, ah, ah ! Bon courage. On avance.

    Répondre à ce message

    • Le 28 juillet à 13:55, par Soucieux pour mon pays En réponse à : PNDES : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent », Paul Kaba Thiéba

      Mon frère, c’est dangereux de chanter des louanges de la sorte. Apparemment, pas de tache noire dans le passage de PKT. Or, l’intéressé lui-même a reconnu qu’il a eu des insuffisances. (confer son interview à lefaso.net.)
      Ce qui m’inquiète quand je vous lis, je me demande « à quand le Burkina ? » car, ce sont ces genres de messages qui étaient en vogue au temps de Blaise pour dire que tout est rose. Et bizarrement après sa chute, la plupart de ceux qui chantaient les louanges ont fait volte-face et ils se retrouvent dans le parti au pouvoir et les mêmes propos continuent de leur part

      Répondre à ce message

      • Le 28 juillet à 19:22, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : PNDES : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent », Paul Kaba Thiéba

        Cher ami, restez bien soucieux de votre pays et tout avancera au mieux. N’est-ce pas ? Nous constatons qu’à travers votre vision et votre compréhension de notre partage que vous entrevoyez comme des louanges que nous faisons à ce Monsieur, que vous êtes allez tout droit dans la plaque, c’est-à-dire que, ou vous êtes des destructeurs de notre pays qui voyez du mal partout et surtout du mauvais dans ce que les autres font excepté vous et pourquoi pas, ceux que vous aimez, ou encore vous n’aviez pas suffisamment compris notre petit texte, fusse-t-il peut-être mal formulé. Mais ne vous en déplaise, nous maintenons ce que nous y avions dit. Il a fait ce qu’il pouvait et la situation dont il a hérité n’était pas suffisamment reluisant pour que de bonnes actions aboutissent. Que vous le vouliez ou pas, ce Monsieur que nous ne connaissons qu’à travers les actes avec les insuffisances qu’il a en toute modestie reconnues, nous avions une approche positive de ce qu’il a pu faire durant son passage au Poste. Pensez-vous pouvoir en faire autant ? Nous en doutons. Donc, cessez de toujours faire croire qu’il n’y a que vous et vos compères qui êtes capables de Gérer et faire Fonctionner, voir, développer ce pays. Si vous êtes vraiment "Soucieux de votre pays" comme vous le prétendez à travers votre pseudo, soyez positif. A bon entendeur, salut.

        Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 08:57, par Citoyen Lambda En réponse à : PNDES : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent », Paul Kaba Thiéba

    Passakziri a tout dit. Il faut quand même respecter les burkinabé. Combien de cadres burkinabé ont le même niveau sinon un niveau d’instruction supérieur à celui PKT.? Ce sont ce genre de complexe de supériorité qui fait que le pays est mal gouverné par certains ministres. Le Burkinabé n’a pas de la bouse de vache dans le crâne pour penser que les financements extérieurs se donnent en liquidité dans des valises. Un peu de respect pour vos compatriotes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 16:05, par Liki’ Nguesse En réponse à : PNDES : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent », Paul Kaba Thiéba

    Ne te fatigue pas !
    Le FASO NE TE PARDONNERA JAMAIS POUR TES MENSONGES !

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 10:11, par Franchement En réponse à : PNDES : « Quand nous sommes allés à Paris, beaucoup ont pensé que nous sommes revenus avec des valises d’argent », Paul Kaba Thiéba

    Je pense que les burkinabés ont la critique trop facile. Voila quelqu’un qui vient avec une proposition pour nous sortir de l’ ornière et tout ce qu’ on trouve à dire c’est se plaindre se plaindre et encore se plaindre. Quelle proposition concrète a t’elle été faite pour améliorer le PNDS ? C’ est facile de huer quand on est dans les gradins descendez un peu dans l’ arène pour voir.
    A ce rythme vous découragez ceux qui ont des idées a faire valoir . Voila Rosine a qui on n’a pas cessé de mettre les bâtons dans roues. La dame en a eu marre elle a claqué la porte et ne s’ en porte pas plus mal. Le pays a besoin de gens qui ont des idées ; pas d’ experts en critiques creuses qui ne nous mènent nulle part. C’ est la pluie qui fait pousser l’ arbre ; pas le tonnerre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée nationale de protestation : Quand la police s’invite dans la marche
Taxe sur les véhicules à moteur : un plus pour le budget des collectivités
Lycée scientifique de Kaya : Les travaux au ralenti pour des difficultés financières
"Le plus gros montant reçu par un auteur s’élève à 12 millions cette année" Delphine Somé, directrice de la répartition du BBDA
Médias et lutte contre l e terrorisme : "La définition de la bonne information dépend de notre position" Ousmane Paré, rédacteur en chef Oméga Fm
Meeting d’interpellation et de dénonciation : Le secrétaire général de L’ODJ Ouiry Sanou livre le message central du meeting
Construction du marché de Sarfalao : Les commerçants demandent au maire de revoir les conditions d’acquisition des hangars
La chanteuse Miss Maya : ’’Mon homme idéal’’
Programme d’urgence pour le Sahel : La commune de Dori déplore des pratiques deux ans plus tard
《Le ministre de la culture doit cultiver la culture 》dixit Iron Bender
La jacinthe d’eau, qu’est-ce que c’est ?
Accra : Un homme manque de griller ses « bijoux » pour quelques cédi (VIDÉO)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés