Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Prochain sommet du TAC à Ouagadougou : Les préparatifs vont bon train

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou • mercredi 24 juillet 2019 à 21h41min
Prochain sommet du TAC à Ouagadougou : Les préparatifs vont bon train

En prélude au prochain sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, le Premier ministre Christophe Dabiré a visité le complexe du Centre des conférences de Ouaga 2000 et la salle des banquets qui doivent abriter la rencontre. C’était dans l’après-midi de ce mercredi 24 juillet 2019.

Le prochain sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire se tiendra les 30 et 31 juillet 2019 dans la capitale burkinabè, Ouagadougou. Et pour abriter les travaux du sommet, le complexe du Ccentre international des conférences de Ouaga 2000 et la salle des banquets qui abritera l’ouverture. Pour s’assurer que les conditions sont réunies pour le bon déroulement de la rencontre, le Premier ministre Christophe Dabiré accompagné du ministre des Affaires étrangères Alpha Barry, y est allé constater de visu les installations.

Sur place, notamment au Centre international des conférences, les ouvriers s’activent pour que tout soit prêt avant le début du sommet. Salle de conférence, salon présidentiel, bureaux, salles annexes, etc… le Premier ministre passera tout en revue avec les explications sur le plan d’occupation des salles données par le ministre des Affaires étrangères.

Pour le Premier ministre, cette visite est la preuve de l’importance que le Président du Faso accorde au bon déroulement du sommet. « Nous allons accueillir nos frères et amis de la Côte d’Ivoire. Nous avons déjà eu beaucoup de rencontres pour unifier nos approches d’un certain nombre de questions et il est important qu’en tant que pays hôte, nous mettions tout en œuvre pour que ce sommet puisse réussir », a-t-il indiqué.

Et à l’issue de la visite, Christophe Dabiré a tenu à féliciter le comité d’organisation pour ce qui a déjà été fait. Il n’a pas manqué de les appeler à accélérer à six jours du début du sommet. « Il faudrait que lorsque nos frères ivoiriens vont arriver, ils trouvent que tout est prêt, que nous sommes prêts à leur offrir toutes les conditions nécessaires pour la réussite de ce TAC. Le Burkina Faso a une tradition d’accueil. De ce point de vue, il faut qu’on travaille pour que ce soit un succès et qu’ils repartent satisfaits de leur visite et que les décisions qui seront prises connaissent des réalisations de part et d’autre, de manière à ce que nos populations continuent de s’intégrer et de renforcer la coopération dans le cadre du développement économique et social de nos différents pays. »

Pour ce qui concerne la salle des banquets de Ouaga 2000 qui abritera la cérémonie d’ouverture du TAC et qui pour le moment abrite le procès du coup d’Etat du CND, le Premier ministre rassure que des dispositions ont été prises pour qu’après la prochaine audience du Tribunal militaire, la salle soit réaménagée pour accueillir l’ouverture du TAC.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 25 juillet à 01:17, par Jean-Paul En réponse à : Prochain sommet du TAC à Ouagadougou : Les préparatifs vont bon train

    C’est vraiment triste de vivre dans un pays de merde. On vous parle des déplacés de Sankondé qui vivent aujourd’hui dans la misère totale, hommes, femmes, enfants. Ils n’ont aucun support de l’état pour subvenir à leurs besoins les plus élémentaires. Et c’est dans ces conditions que l’état a les moyens pour organiser des grandes rencontres qui ne ne nous apportent absolument rien. Qu’attendons nous de Ado, ce coursier de Macron, dont la seule ambition est de soumettre les africains à la domination française.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 08:02, par Hussein En réponse à : Prochain sommet du TAC à Ouagadougou : Les préparatifs vont bon train

    Des dépenses non justifiées et inutiles ! Le gouvernement et les ressources nationales devraient concentrer tous leurs efforts à la résolution des problèmes (énergie et infrastructure, éducation, eau potable et usagée, modernisation de l’agriculture, etc.) saillants du pays. Autrement les efforts resteront sans effectivité parce que les acteurs sont distraits et non fixés à l’essentiel. Mais c’est une question d’organisation, de programme, d’imagination et de vision !

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 08:12, par Yeux rouges En réponse à : Prochain sommet du TAC à Ouagadougou : Les préparatifs vont bon train

    Moi,je pense que ce n’est pas le travail de PM d’aller vérifier que la salle de réunion est prête. Le PM doit avoir d’autres choses plus sérieuses à faire

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel
Cour de justice de l’UEMOA : Le respect des droits de l’homme au cœur des préoccupations des magistrats
Intégration des peuples : Le ministre Paul Robert Tiendrébéogo rencontre les communautés vivant à Koudougou
Xu Fei, chargé d’affaires de l’ambassade de Chine : « Notre objectif n’est pas de rester en Afrique comme la France ou les anciens colonisateurs »
Réglementation pharmaceutique dans l’espace UEMOA : Les ministres de la Santé dans une dynamique d’harmonisation du secteur
Coopération Burkina Faso-UNICEF : 90% de taux de réalisation en matière de communication
65e anniversaire de la révolution algérienne : « Le peuple algérien va s’inscrire dans l’histoire », foi de l’ambassadeur Mohamed Ainseur
Forum international francophone de l’évaluation : Quatre jours de partage de bonnes pratiques pour le rayonnement de l’évaluation
L’ambassade de France au Burkina n’a pas suspendu la délivrance des visas (Communiqué)
Intégration régionale : L’expression culturelle comme moyen d’action
Bio-sûreté : Des équipes du G5 Sahel et de la Tunisie s’exercent au diagnostic mobile des menaces
G5 Sahel : « L’heure n’est pas à la diversion, mais à l’union sacrée », déclare Maman Sambo Sidiko (Secrétaire permanent)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés