Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Espace CEDEAO : Un atelier pour promouvoir les chaînes de valeur du lait local

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 24 juillet 2019 à 13h48min
Espace CEDEAO : Un atelier pour promouvoir les chaînes de valeur du lait local

Le Département de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau de la CEDEAO a procédé, ce mercredi 24 juillet 2019 à Ouagadougou, au lancement de son atelier régional du processus de définition de la stratégie de promotion du lait local dans l’espace communautaire. C’est le ministre des Ressources animales, Soumanogo Koutou, qui a présidé la cérémonie d’ouverture.

« Doubler la production laitière de la région à l’horizon 2030 », c’est l’ambition de la CEDEAO. Pour atteindre le résultat escompté, le Département de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau a initié un atelier pour discuter des stratégies à mettre en œuvre. La cérémonie d’ouverture est intervenue ce mercredi 24 juillet 2019, à Ouagadougou. La présente rencontre se veut une offensive régionale pour la promotion des chaînes de valeur du lait local en Afrique de l’Ouest. Durant quatre jours, les participants venus de plusieurs pays vont capitaliser les expériences nationales et régionales, valider la note conceptuelle de l’offensif lait et des études de référence, et définir les grandes orientations de la stratégie régionale.

Pour Sekou Sangaré, commissaire à la CEDEAO, l’objectif est de contribuer à la promotion des produits stratégiques pour la sécurité et la souveraineté alimentaires. Cela passe par l’implication de tous les acteurs de la chaîne comme les éleveurs, les entrepreneurs ainsi que les décideurs politiques. Le choix du Burkina pour tenir cet atelier résulte de sa forte expérience dans ce domaine, selon lui. La CEDEAO est soutenue par plusieurs partenaires dont l’Union européenne. Selon son représentant Hans-Christian Beaumond, l’Union européenne va appuyer le projet pour aider les producteurs à bien produire et à commercialiser afin de satisfaire la clientèle. Cela va créer des emplois, réduire l’insécurité alimentaire.

C’est le ministre des Ressources animales, Soumanogo Koutou, qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Il a tenu à encourager les participants. Il les a invités à participer activement aux échanges. Cela, « pour qu’à la fin, on ait de bonnes conclusions ». Il a surtout rassuré que les gouvernements prendront des dispositions pour mettre en pratique les conclusions auxquelles ils vont parvenir. Le ministre a souligné que son pays est un promoteur de la consommation des produits locaux. Il en veut pour preuve l’obligation de consommer les produits burkinabè à toute manifestation publique.

Débuté ce mercredi 24 juillet, l’atelier prendra fin le 26 juillet prochain.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Interconnexion des systèmes d’information douanière : Le Burkina, le Togo et le Niger signent un accord
Assemblée nationale : L’ambassadeur des Etats-Unis discute de sécurité avec le chef du parlement burkinabè
Ana Maria Chongo Torreblanca, ambassadrice de Cuba au Burkina : « L’héritage de Thomas Sankara est vif en Amérique latine, pas seulement à Cuba »
93e anniversaire de la naissance de Fidel Castro : « Le peuple cubain est fier de l’héritage laissé par le leader de la révolution cubaine »
Question de protocole : Pourquoi il ne faut pas appeler les députés burkinabè « Honorables » !
Coopération : Le président du Faso en Guinée Conakry les 8 et 9 août
Traités de l’Union africaine : Un projet pour aller vite dans la ratification et la domestication
Coopération : Quels sont les intérêts pour la Chine dans le rétablissement diplomatique avec le Burkina Faso ?
VIIIème Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) : « L’exploitation clandestine » des mines préoccupe les deux pays
Traité d’amitié et de coopération (TAC) 2019 : Le président Alassane Ouattara élevé à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre de l’Etalon
Fête du trône du Maroc : Le Burkina, grand bénéficiaire de l’offre marocaine en matière scientifique et culturelle
VIIIème Traité d’amitié et de coopération (TAC) : De plain-pied dans les travaux, en attendant la conférence au sommet des Chefs d’Etat
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés