Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Utilisation responsable des technologies de l’information et de la communication : Le Conseil Economique et Social à la recherche de stratégies

Accueil > Actualités > Multimédia • • mercredi 24 juillet 2019 à 13h00min
Utilisation responsable des technologies de l’information et de la communication : Le Conseil Economique et Social à la recherche de stratégies

Le Conseil Economique et Social (CES) tient du 23 au 25 juillet 2019, à Manga, son forum national de l’année sur l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au Burkina Faso. La rencontre vise à créer un cadre d’échanges avec les acteurs du développement sur cette problématique afin de contribuer à plus de civisme et de responsabilité dans utilisation des TIC.

Le Conseil Economique et Social (CES) veut faire face à l’utilisation hasardeuse, et quelque fois, peu consciente de Technologies de l’Information et de la Communication (CES) par la frange jeune du Burkina Faso.

C’est dans ce sens qu’il tient son forum 2019, du 23 au 25 juillet à Manga, dont le thème est : « Utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication et valeurs sociales au Burkina Faso : quelles stratégies pour une jeunesse et une citoyenneté responsable ? ». A en croire le premier responsable de l’Institution, le contexte international et national est marqué par un développement exponentiel du numérique. Ce, avec son flot d’opportunités et d’espoirs, mais aussi avec son lot d’incertitudes et d’interrogations.

En effet, indique-t-on, au Burkina Faso, l’usage des TIC et plus particulièrement des réseaux sociaux a connu une évolution fulgurante ces dernières années avec plus de 800 000 utilisateurs. Mais, de l’avis de Moïse Napon, Président du CES, cette prédilection vers ces nouvelles plateformes d’information et de communication n’est pas sans conséquence sur ses utilisateurs et partant sur la société toute entière.

« Cet engouement vers les réseaux sociaux soulève quelques inquiétudes en raison des nombreux revers qu’ils véhiculent et souvent, parfois, l’absence de discernement dans leur utilisation », a déclaré Moïse Napon. Et d’ajouter que l’usage des TIC comporte des risques tels que l’atteinte à la vie privée, le harcèlement, les injures, la cyber-prostitution, la cybercriminalité, la montée de l’incivisme, etc. Toute chose qui, déplore-t-il, impacte négativement la cohésion sociale, gage d’un développement harmonieux. « Ces risques sapent les valeurs sociales qui constituent les principes cardinaux de notre vivre ensemble », a fait savoir le premier conseiller du CES.

Moïse Napon, Président du CES : « Notre soucis est d’amener les jeunes à ne pas abuser des réseaux sociaux et surtout d’avoir une utilisation responsable de ces outils »

D’où la nécessité, selon lui, de lancer la réflexion aux fins de dégager des solutions novatrices et parvenir à une responsabilisation de tous et des jeunes en particulier dans l’utilisation des TIC. Et, c’est ce sur quoi doivent se pencher les participants au forum 2019 à Manga pour mettre au jour des voies et moyens devant permettre à la jeunesse d’avoir des attitudes responsables et rationnelles dans leurs divers usages de TIC et de réseaux sociaux « Il faut former les gens afin qu’ils fassent la distinction entre le bon et le mauvais dans leur usage des TIC et des réseaux sociaux, car l’utilisation sans discernement de ces outils peut être préjudiciable à la société », préconise, d’ores et déjà, Moïse Napon.

Pendant 72 heures, les participants au forum 2019 du CES vont se pencher sur une utilisation responsable des TIC par les jeunes au Burkina Faso

Du reste, le Président du CES a lancé un appel aux organisations de la société civile, aux personnes ressources ainsi qu’aux leaders d’opinion qui utilisent les TIC à faires des œuvres citoyenne en vulgarisant les bonnes pratiques en la matière.

Cette rencontre à laquelle prennent les Gouverneurs de régions et bien d’autres acteurs du développement économique et social devra déboucher sur de fortes recommandations liées à la problématique de l’utilisation responsable judicieuse et citoyenne des technologies de l’information et de la communication par les jeunes au Burkina Faso.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre la cybercriminalité : La CIL outille les élèves sous-officiers de la gendarmerie
Mouvement d’humeur à la RTB : Le DG tape du poing sur la table
Médias publics : Des perturbations dues à un mouvement d’humeur du personnel
Fonds d’appui à la presse privée : La date de clôture de dépôt des dossiers de candidature à l’appel à projet de financement des projets structurants est reportée au 20 septembre 2019
Académie de création et d’éveil scientifique : Une vingtaine d’enfants au contact de la technologie
Régulation des communications électroniques et des postes : L’ARCEP outille des hommes de médias à Bobo-Dioulasso
ISCOM – ESSITECH INTERNATIONAL : Mise en place d’un cadre de collaboration qui s’annonce fructueuse
Burkina Golden Blog Awards : La 2e édition placée sous le thème de la consolidation de la paix
Les métiers de la communication digitale : Création publicitaire numérique
TAC : Médias publics burkinabè et ivoiriens scellent des pactes de coopération
Système d’information géographique : L’Institut supérieur des sciences de la population renforce les capacités de 20 spécialistes
Bonne gouvernance au Burkina : L’Association des journalistes du Burkina interroge la qualité des infrastructures
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés