Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Maison de l’entreprise du Burkina Faso : 19 nouveaux consultants prêts à accompagner les entreprises

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 22 juillet 2019 à 21h34min
Maison de l’entreprise du Burkina Faso : 19 nouveaux consultants prêts à accompagner les entreprises

La Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF), dans le but d’accroître l’offre de services au développement des entreprises, a lancé le programme de certification au métier de consultant en octobre 2018. Après six mois de formation, les étudiants de la première session de ce programme, au nombre de 19, ont reçu leurs certificats de consultants des mains de la ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, Hadja Ouattara. C’était au cours de la cérémonie consacrée à la sortie de cette promotion, le lundi 22 juillet 2019, placée sous le parrainage du ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré.

La Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) a lancé le programme de certification au métier de consultant en octobre 2018. Après six mois de formation, une première promotion, forte de 19 membres, a effectué sa sortie. C’était au cours d’une cérémonie tenue le lundi 22 juillet 2019, sous le parrainage du ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré.

Selon Lancina Ki, directeur de la MEBF, le programme est conçu pour répondre aux besoins grandissants de formation appliquée des cadres des structures d’appui aux petites et moyennes entreprises, des cabinets, des bureaux d’études, des consultants indépendants et des centres de ressources en entrepreneuriat. Il ajoute que les cours se sont déroulés pendant près de six mois avec un volume horaire d’enseignement de 360 heures.

Lancina Ki, DG de la MEBF

Les modules dispensés ont été l’ingénierie du conseil, l’esprit et la création d’entreprise, les techniques de montage de plans d’affaires, le marketing de services et la formation de formateurs en gestion d’entreprise, et les méthodes de suivi selon la méthodologie « Gérez mieux votre entreprise (GERME) » prônée par le Bureau international du travail. Les formations ont concerné aussi bien le côté théorique que pratique, afin de faire des étudiants de véritables experts en consultation, a-t-il souligné, avant d’exhorter les futurs candidats à s’inscrire au plus tôt pour la seconde session qui est déjà ouverte.

Pour la représentante du parrain, le programme est une initiative qui mérite d’être saluée, car il contribue à apporter une solution à une préoccupation actuelle de l’économie burkinabè, à savoir l’accompagnement des petites et moyennes entreprises. « Bien que l’offre soit assez diversifiée de nos jours, il reste à mettre l’accent sur la qualité des interventions pour plus d’impact », se convainc la ministre du Développement de l’économie numérique, pour qui, au-delà des diplômes, ce sont des compétences qui sont approuvées et validées à travers le programme.

Les lauréats disent être fiers d’avoir été les premiers bénéficiaires du programme. « Sur le marché, beaucoup se déclarent consultants sans en avoir les outils nécessaires pour le faire et c’est la méthodologie du consultant que nous avons reçue pour pouvoir mieux accompagner les entreprises en quête de développement », a déclare le délégué de la promotion, Michel Palm. Bientôt une association de consultants certifiés sera mise en place, selon le délégué, pour leur permettre de rester en contact et d’être en interaction lorsqu’il y a des marchés à exécuter.

Michel Palm, délégué de la promotion

Le programme de certification au métier de consultant de la Maison de l’entreprise, dénommé « C’MEBF », s’inscrit dans l’axe 1 du plan stratégique 2014-2018 de la MEBF.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Enregistrement digital des transactions : Le Fonds d’équipement des Nations unies forme des encadreurs de petites entreprises
Collecte de sang à Bobo : Un donneur, un sac de ciment de la CIMASSO
Burkina Faso : 60 000 déplacés reçoivent une assistance du CICR
Réforme du franc CFA : « Pour réussir un développement économique, il convient de jouir de la plénitude de son autonomie monétaire » déclare le Pr Idrissa Ouédraogo
Economie : Une plateforme pour recueillir les préoccupations des entreprises en difficultés
Passage du franc CFA à l’Eco : La non-dépréciation des réserves n’est plus une garantie
Transparence budgétaire : Le Burkina Faso doit mieux faire
« Campagne de diffamation » de la Chambre de commerce : L’auteur est entre les mains de la justice burkinabè
Direction générale des impôts : Une nouvelle Direction des moyennes entreprises pour optimiser les recettes fiscales
Assemblée nationale : Les députés adoptent un projet de financement pour la création d’une banque d’agrobusiness
Région du Centre : Une troisième Direction des moyennes entreprises, pour être plus proche des contribuables
Ouverture effective de la Direction des moyennes entreprises du Centre-III (DME- CIII) prévue le vendredi 15 mai 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés