Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Lutte contre l’extrémisme violent : L’Union panafricaine pour le développement apporte sa contribution

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 22 juillet 2019 à 09h01min
Lutte contre l’extrémisme violent : L’Union panafricaine pour le développement apporte sa contribution

Dans le cadre de ses activités, l’Union panafricaine pour développement (UPD), avec le soutien de ses partenaires, a organisé, le samedi 20 juillet 2019 à l’Université Joseph-Ki-Zerbo, un panel pour apporter sa contribution à la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation des populations. L’objectif est d’encourager les citoyens à coopérer et à soutenir les Forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme.

L’insécurité est devenue l’un des défis majeurs au Burkina Faso, avec la montée en puissance des mouvements terroristes.

Ainsi, l’Union panafricaine pour le développement (UPD), en collaboration avec ses partenaires, a décidé d’apporter sa contribution aux initiatives internationales et nationales de lutte contre l’insécurité en organisant, ce samedi 20 juillet 2019, un panel qui a réuni principalement des jeunes.

Des agents de la sécurités participants à ce panel de l’UPD

Le thème retenu est « Quelles stratégies de mobilisation des populations pour soutenir les forces de défense et de sécurité dans la lutte contre l’insécurité ? ». À travers ce panel, l’UPD veut contribuer à doter les populations de rudiments efficaces et établir une collaboration solide entre autorités villageoises, provinciales et forces de l’ordre.

Des participants

Les panélistes, dans leurs propos, ont montré que la collaboration des populations est indispensable et nécessite l’union sacrée de tous les fils et filles du pays.
Ils ont également souligné que le renseignement est la condition sine qua non pour permettre aux forces de défense d’accomplir leur tâche et de ramener la quiétude au sein des populations. Pour Justine Couldiati, l’une des panelistes, il ne peut y avoir de réussite dans la lutte contre l’extrémisme violent sans renseignement.

Dr Justine Couldiati panéliste

Et, poursuit-elle, pour avoir un renseignement efficace, il faut impliquer les femmes.
Outre cette rencontre, l’UPD s’investit également à sensibiliser les populations aux méfaits de la corruption afin de faire du développement une réalité, et du Burkina un espace dans lequel tous les citoyens travaillent pour le développement socio-économique de leurs communautés. Pour le coordonnateur national de l’UPD, Djibril Bamogo, « vu la situation sécuritaire qui se détériore, nous avons voulu apporter notre contribution pour lutter contre l’insécurité en initiant ce panel ».

Djibril Bamogo coordonnateur national de l’UPD

En rappel, l’UPD est née en 2016 par la volonté de certains jeunes africains conscients des défis qui attendent leur génération. Elle est une association panafricaine à but non-lucratif et d’intérêt général, avec pour vision de faire du développement de l’Afrique une réalité.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cour d’Appel de Ouagadougou : 99 dossiers de crimes seront jugés dans la période du 16 décembre 2019 au 10 janvier 2020
Règles douloureuses : « Aucune femme n’a le droit d’en souffrir en 2019 », Pr Der Adolphe Somé, gynécologue-obstétricien
Centres de formation professionnelle au Burkina : L’éducation sexuelle complète désormais inscrite au programme
Sécurité : 18 kg de drogues saisis à Bourzanga (Centre-Nord)
Gouvernance locale et cohésion sociale : Le rôle des collectivités et des organisations de la société civile examiné dans le Plateau central
Annuaire statistique : Le tout sécuritaire du Burkina dans un document
Santé : Le Club des hommes d’affaires franco-burkinabè sensible à la cause des insuffisants rénaux et du cancer infantile
Lutte contre la pratique de l’excision : Les acteurs capitalisent les meilleures approches pour l’atteinte de la tolérance zéro
Crise sécuritaire au Burkina : Plan International réitère son engagement auprès des populations vulnérables
Société civile burkinabè : L’Initiative souveraineté, dignité et paix est née
Fête nationale à Tenkodogo : Le Fonds permanent du développement des collectivités territoriales fait le point de sa participation
Célébration de l’indépendance à Tenkodogo : Des personnalités témoignent et font le bilan
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés