Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être biеn аvес sοi.» Bernard Le Bovier de Fontenelle

Institut 2iE : Une journée portes ouvertes pour attirer les nouveaux bacheliers

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • dimanche 21 juillet 2019 à 23h45min
Institut 2iE : Une journée portes ouvertes pour attirer les nouveaux bacheliers

L’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE) a organisé sa journée portes ouvertes, le samedi 20 juillet 2019, sur son campus de Ouagadougou. L’objectif poursuivi est de faire découvrir au public, en particulier les nouveaux bacheliers, les offres de formation de l’institut.

« Permettre aux jeunes bacheliers et nouveaux bacheliers de l’année 2019 de venir prendre connaissance de ce qui pourrait être leur structure d’accueil à la rentrée prochaine », c’est l’objectif visé à travers l’organisation de la journée portes ouvertes, selon le directeur général de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE), Pr Madi Koanda. La cérémonie a vu une forte mobilisation de futurs étudiants, d’enseignants-chercheurs et d’acteurs de la vie universitaire.

À en croire le Pr Koanda, 2iE est en adéquation avec ce qui se fait à l’international. « Nous formons ici, sur la base des standards internationaux. C’est-à-dire que nos programmes de formation sont exactement ceux qui sont faits au plan international par les autres écoles d’ingénieurs, que ce soit en Europe ou en Amérique du Nord. Les reconnaissances aussi bien en Afrique qu’en Europe, les certificats que nous avons confirment bel et bien cette adéquation de nos formations avec le niveau international », a-t-il justifié en substance.

2iE a près de 25% de filles diplômées

Afin de s’adapter aux besoins des étudiants, 2iE propose deux rentrées académiques par an : septembre et février. Dans cette lancée, le DG de l’institut a dit l’intérêt et l’importance de venir se former à 2iE. « Il faut que l’étudiant ait la volonté d’être ingénieur dans l’un des domaines clé que nous avons ; et ensuite, qu’il ait la certitude de pouvoir trouver du travail dans les six mois qui suivent sa diplomation. Enfin, il doit être capable de rivaliser avec d’autres candidats potentiels d’Europe, d’Amérique du Nord », a-t-il fait observer. L’institut, faut-il le souligner, est labélisé Centre d’excellence de la CEDEAO et de la Banque mondiale depuis 2016.

Après avoir fait une présentation institutionnelle de 2iE, le directeur des enseignements et des affaires académiques, Pr Mamadou Koeta, dira qu’en termes de spécialités, l’institut en a trois. Il s’agit notamment des domaines de l’eau et de l’assainissement ; le génie civil et hydraulique ; et le génie électrique, énergétique et industriel. En plus de ces trois domaines de spécialité, 2iE forme les classes préparatoires aux grandes écoles en partenariat avec l’École d’ingénieurs française. Mais ce n’est pas tout.

Des enseignants-chercheurs compétents

« Nous avons des filières professionnelles dans les domaines du Wash humanitaire et des bachelors technologiques, que ce soit dans le domaine de la réparation des engins des travaux publics que dans le domaine de l’exploitation et de la maintenance des installations hydrauliques », poursuit-il. Et de préciser que les domaines de l’environnement et du développement durable, management et entrepreneuriat sont transversaux.

Niveau d’entrée et conditions d’admission à 2iE

Le bachelor en ingénieur est ouvert aux titulaires d’un Bac technique ou scientifique (C, D et E) pour l’entrée en 1re année. La durée des études est de trois ans. Les bachelors technologiques par contre sont ouverts aux étudiants ayant une licence, une maîtrise en mathématiques ou en physique, mais aussi aux titulaires d’un BTS dans les domaines techniques.

À ce niveau, la durée de formation est relativement plus courte, soit une année. « L’autre niveau d’entrée concerne ceux qui sont déjà dotés d’un diplôme de bachelors qui peuvent intégrer directement le cycle ingénieur à partir du Master1 », ajoute le Pr Koeta. Les formations à 2iE sont conçues sur la base des besoins du monde socioprofessionnel de telle sorte qu’il y ait une adéquation entre la formation et l’emploi. À cet effet, près de 30% les modules de formation sont dispensés par des professionnels.

Nancy Ouédraogo, future pensionnaire de 2iE

Afin de permettre aux étudiants de se mettre dans les conditions réelles de travail, plusieurs méthodes pédagogiques d’enseignement sont utilisées. « Il y a des cours qui se passent en présentiel, d’autres sous forme de projet. Il y a aussi d’autres innovations qu’on mène, comme les classes inversées. À ce niveau, ce sont les étudiants eux-mêmes qui préparent les cours et lancent un élan pour les encadrer », a, pour sa part, confié Dr Sayon Sidibé, enseignant dans le département de génie électrique, énergétique et industriel à 2iE.

Au sortir de la visite, Nancy Ouédraogo a émis le souhait de se former dans ce centre d’excellence en Afrique. « J’apprécie vraiment 2iE, parce que la formation ici est meilleure qu’ailleurs. En plus, la formation que je veux embrasser, eau et assainissement, je ne l’ai pas trouvée ailleurs », a confié cette nouvelle bachelière.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Foire du 11 -décembre : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales encouragé par Alassane Bala Sakandé
Festivités du 11-décembre à Tenkodogo : Il faut aussi compter avec les tensions autour des logements !
Syndicat national des commerçants du Burkina : Le bureau répond à l’accusation de gestion opaque
Perturbations des cours dans les établissements scolaires : Le maire de la ville de Ouagadougou interpelle les jeunes inciviques
8es Journées burkinabè de parasitologies : Un cadre de réflexion pour l’élimination des maladies parasitaires
11-Décembre dans le Centre-Est : L’Onatel contribue à la normalisation de l’école Bogaré B
Journée internationale des personnes handicapées dans le Kouritenga : Le prix de l’ONG Light for the World attribué à Edouard Kaboré
Ecole nationale de santé publique (ENSP) : La cuvée 2019 forte de 3010 nouvelles compétences est prête à servir
Burkina : Une nouvelle association pour promouvoir la paix
Lutte contre la corruption au Burkina : Une Nuit pour célébrer la transparence dans la gestion de la chose publique
Gaoua : Les femmes ont encore marché pour réclamer de l’eau
Commune de Niankorodougou : La société minière Wahgnion Gold Operation offre une adduction d’eau potable à la population
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés