Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Établissements d’enseignement privés laïcs du Burkina : Le 14e congrès de la faitière se tient du 25 au 27 juillet

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki • samedi 20 juillet 2019 à 23h45min
Établissements d’enseignement privés laïcs du Burkina : Le 14e congrès de la faitière se tient du 25 au 27 juillet

L’Union nationale des établissements d’enseignement privés laïcs (UNEEP-L) a animé une conférence de presse, ce vendredi 19 juillet 2019 à Ouagadougou, pour donner les grands axes de son 14e congrès, qui va se tenir du 25 au 27 prochain.

« Les établissements privés d’enseignement ont capitalisé de nombreux acquis », a déclaré l’Union nationale des établissements d’enseignement privés laïcs (UNEEP-L). Ces établissements mettent en exergue leurs atouts tels que le respect des effectifs préconisés par classe, les résultats aux examens qui sont globalement satisfaisants et le respect du calendrier.

Cependant, l’arbre ne doit pas cacher la forêt. L’UNEEP-L reconnaît qu’il y a des insuffisances. C’est ainsi que pour le 14e congrès qui va se tenir du 25 au 27 juillet prochain, le thème retenu est « Les défis du système éducatif burkinabè : la contribution de l’UNEEP-L ».

Pour la faitière des établissements d’enseignement privés laïcs du Burkina, le système éducatif reste confronté à de nombreux défis. À titre d’exemples, les conférenciers ont cité l’insuffisance de formation des enseignants, et surtout de qualité ; l’inadaptation des programmes et contenus ; les problèmes de gestion et les mouvements sociaux récurrents.

Selon le président du comité d’organisation, Dr Désiré Nakoulma, ce congrès offrira l’opportunité aux fondateurs de faire un diagnostic de l’enseignement privé laïc dans l’optique de consolider les acquis et de développer de nouvelles perspectives de promotion du système éducatif aux côtés de l’État burkinabè.

Dr Désiré Nakoulma, président du comité d’organisation

Plus de 800 établissements attendus

Ce congrès devra mobiliser, à en croire le comité d’organisation, plus de 400 fondatrices, fondateurs membres venant des treize régions du Burkina Faso et représentant environ 800 établissements privés d’enseignement du préscolaire, du primaire, du secondaire général et technique et du supérieur.

Les résolutions et recommandations qui vont sortir des échanges seront prises en compte pour le prochain plan stratégique, nous informe le comité d’organisation.
Il faut noter que l’UNEEP-L compte plus de 1 000 membres sur toute l’étendue du territoire national. Selon Dr Désiré Nakoulma, cette structure a pour but de contribuer à la promotion et au renforcement des établissements d’enseignement privés laïcs par la défense des intérêts professionnels, économiques, sociaux et moraux de ses membres.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
S.O.S pour le petit Abdoul Fatao : L’intervention chirurgicale s’est bien passée
Fermeture des établissements non en règle : Les promoteurs demandent la clémence du ministre de l’Education nationale
ISSP : Le monde scientifique rend hommage au Pr Banza Baya
Attaque de Koutougou : L’UNAPOL appelle les FDS à une « synergie d’action »
Bobo-Dioulasso : Des OSC sensibilisées sur leur rôle en matière de promotion et de défense des droits humains
FIIJA 2019 à Nanoro : Fin en apothéose de la 3e édition
Situation nationale : Le Chef d’État-major général des Armées invite les populations à faire fi des rumeurs
Réaction de l’APP/Burkindi suite à l’ignoble attaque du détachement militaire de KOUTOUKOU
Déclaration du front des forces sociales (FFS), suite aux actes de terrorisme
Burkina : Décès du Pr Yembila Toguyeni, premier recteur de l’Université de Ouagadougou
Région du Sud-Ouest : Le FPDCT s’ouvre aux journalistes
Collectivités territoriales : Le directeur général du FPDCT chez l’Alliance des partis de la majorité présidentielle
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés