Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Et c’est parfois dans un regard, dans un sourire Que sont cachés les mots qu’on n’a jamais su dire» Yves Duteil

Fonds d’intervention pour l’environnement : Dr Jean Marie Sourwema prend les commandes

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo • samedi 20 juillet 2019 à 21h00min
Fonds d’intervention pour l’environnement : Dr Jean Marie Sourwema prend les commandes

Passation de charges à la tête du Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE), ce 19 juillet 2019. Dr Jean Marie Sourwema a pris fonction en remplacement de Wango Fidèle Yaméogo. Aussitôt installé, le nouveau directeur général du FIE a axé sa mission sur une mobilisation accrue de ressources financières au profit de l’institution.

Le conseil de ministres du 10 juillet 2019 nommait Dr Jean Marie Sourwema, directeur général du Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE). C’est une institution chargée de la mobilisation de financements et de leur redistribution aux porteurs de projets suite à des appels à projets. Elle est également chargée de veiller à l’exécution de ces projets par un suivi dont il rend compte au ministère en de charge de l’Environnement.

Jean Marie Sourwema, nouveau directeur général du FIE

Avant de marquer le transfert effectif des charges, l’ancien directeur général Wango Fidèle Yaméogo a dressé un bilan de son mandat de quatre ans. Il s’agit entre autres du basculement effectif du mécanisme pré-FIE au FIE, la poursuite du financement des appels 1 et 2 lancés respectivement en 2013 et 2014 à hauteur de 820 millions pour l’un et 1 ,2 milliard pour l’autre.

Wango Fidèle Yaméogo, ancien directeu général du FIE

Également, M. Yaméogo s’est félicité du lancement du troisième appel à projets, la sélection et le financement de 197 microprojets dans six régions administratives et le lancement du processus de collecte de cotisation des sociétés minières en vue de la réhabilitation des sites miniers après fermeture, avec une mobilisation à ce jour de 32 milliards de F CFA. Néanmoins, des défis restent à relever, a-t-il reconnu, avant de passer le témoin.

Les temoins de la cérémonie

C’est l’ancien directeur de la recherche et de la mobilisation financière de l’institution qui prend désormais les rênes. « J’aurai comme principale mission de conduire le FIE à un niveau de mobilisation plus accrue des ressources financières », a-t-il déclaré dès son installation, tout en rappelant que le FIE est une institution chargée de mutualiser les ressources et de doter le Burkina Faso d’un instrument financier global pour l’environnement.

Une vue des participants

Pour le nouvel entrant, l’une des priorités reste l’accréditation du FIE au Fonds vert pour le climat. Cela, en travaillant à accréditer le fonds aux normes internationales, afin de pouvoir mobiliser plus de financements auprès des partenaires internationaux.

Dr Jean Marie Sourwema signant sa prise de fonction

Le FIE est un établissement public d’État placé sous la tutelle du ministère en charge de l’Environnement dont les domaines d’intervention sont entre autres la forêt, la faune, la promotion des pratiques durables dans les secteurs productifs et l’énergie. Il bénéficie à ce stade de l’appui de la coopération suédoise et celle luxembourgeoise, en plus de celui de la Banque africaine de développement et de la Banque mondiale.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée mondiale des sols : Plaidoyer pour la protection des sols
Bassin du fleuve Niger : Un nouveau programme pour préserver les écosystèmes
Accès à l’eau potable : Les femmes de Loropéni appellent au secours
Commune de Seytenga : Le MBDHP/Séno organise une journée de salubrité
Actions climatiques au Burkina Faso : L’état des lieux dressé à travers deux rapports
Sécurisation des corridors biologiques n°1 et n°2 : Un message de plaidoyer livré au Ministre Batio Nestor Bassière
Gestion intégrée des ressources en eau : Le comité national de suivi fait le point des activités
Ministère de l’Environnement : Le programme budgétaire 088 passé en revue
Journée mondiale des toilettes 2019 : « Pour la santé et la dignité humaine, agissons ! »
Gestion durable des terres : Des cas d’école dans la région du Plateau Central
Eau et assainissement : EAA outille des acteurs du secteur de l’eau sur la thématique du marketing et de la mobilisation sociale
Dégâts causés par les animaux sauvages : Le Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) indemnise 160 victimes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés