Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nous devrions apprendre à ne pas attendre l’inspiration pour commencer quelque chose. L’action génère toujours de l’inspiration. L’inspiration génère rarement de l’action» Frank Tibolt

Amplify PF et Breakthrough Action : Deux projets pour accroître l’offre et l’utilisation des services de planification familiale au Burkina

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou • samedi 20 juillet 2019 à 21h00min
  Amplify PF et Breakthrough Action : Deux projets pour accroître l’offre et l’utilisation des services de planification familiale au Burkina

Le Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Pissy, à Ouagadougou, a abrité le lancement conjoint des projets Amplify PF et Breakthrough Action financés par l’USAID. Ces deux projets, d’une durée de 5 ans, ambitionnent d’accroître l’offre et l’utilisation des services de planification familiale. C’était en présence du secrétaire général du ministère de la Santé, Wilfried Ouédraogo, et de l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Andrew Young.

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays de la sous-région ouest-africaine, est confronté à la mortalité maternelle, néonatale et infantile qui reste élevée. En outre, le taux de prévalence contraceptive demeure bas (22,5%), malgré la disponibilité de services de planification familiale dans les centres de santé publics et dans certains centres de santé privés. Portant, selon le secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Wilfried Ouédraogo, « la communauté scientifique est unanime à reconnaître que la planification familiale est l’une des interventions les plus efficientes avec un impact durable sur la santé de la femme, du nouveau-né et du nourrisson. »

Dr Wilfired Ouédraogo, SG du ministère de la Santé

C’est conscient de cela que le gouvernement s’est engagé à faire passer le taux de prévalence contraceptive moderne de 22,5% en 2015 à 32% à l’horizon 2020, avec l’élaboration d’un plan national d’accélération de la planification familiale.

Plus de 5 milliards de F CFA pour accroître l’offre et l’utilisation des services de planification familiale

Pour l’accompagner dans ses efforts, le gouvernement peut compter sur l’USAID qui finance les projets Amplify PF et Breakthrough Action d’une durée de 5 ans (2018-2023) qui ambitionnent d’accroître l’offre et l’utilisation des services de planification familiale au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Niger et Togo. Ces projets permettront, selon l’ambassadeur des USA Andrew Young, « de mobiliser les partenaires pour élargir l’accès et l’utilisation des services de planification familiale de qualité et travailler en partenariat avec les gouvernements, la société civile et les communautés pour mettre en œuvre des interventions de changement social et de comportements innovants et durables. »

Le projet Amplify PF, d’un montant d’environ 2 milliards 750 millions de F CFA pour le Burkina Faso, appuiera techniquement le ministère de la Santé à promouvoir des pratiques à haut impact de planification familiale, à savoir d’une part la délégation des tâches et, d’autre part, la planification familiale du post-partum et du post-abortum.

Ce qui devrait aider à l’atteinte des objectifs du Partenariat de Ouagadougou qui sont de 2,2 millions d’utilisatrices additionnelles pour le Burkina Faso d’ici à 2020. Le projet sera mis en œuvre en partenariat avec un consortium d’organisations dans les districts sanitaires de Boulmiougou dans la région du Centre, Do et Dafra dans la région des Hauts-Bassins et dans le district sanitaire de Barsalgho dans la région du Centre-Nord.

Le projet Breakthrough Action, d’un montant de 3 milliards 25 millions de F CFA, quant à lui, apportera « une assistance technique au ministère de la Santé afin de l’amener à mieux coordonner toutes les interventions de changement social et de comportement avec les partenaires. Il s’agira également de mettre en place un cadre de renforcement des capacités des acteurs » précise l’ambassadeur Andrew Young.

Andrew Young, ambassadeur des USA

Pour le diplomate, le lancement conjoint de ces deux projets est la preuve de la bonne collaboration entre les gouvernements américain et burkinabè.

Le secrétaire général du ministère de la Santé salue pour sa part ces deux projets de l’USAID et des organisations partenaires, qui s’inscrivent dans les objectifs du PNDES.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Action Humanitaire Citoyenne « FAISONS UN GESTE » : Bientôt la clôture de la collecte.
Pic de déplacements au Burkina Faso : 10 ans après son adoption, la Convention de Kampala plus indispensable que jamais
Ouagadougou : La mairie lance la campagne « Yilimdé » pour lutter contre l’insalubrité
Relecture du code du travail : Patronat et syndicats autour de la table de discussion
Bobo-Dioulasso : Le Haut conseil du dialogue social présenté aux délégués syndicaux des Hauts-Bassins
Santé : La Caisse nationale d’assurance maladie universelle signe une convention avec ses partenaires pour la prise en charge des indigents
5e Recensement général de la population et de l’habitation : Les populations du Plateau central informées et sensibilisées
Ecole privée de santé Sainte-Edwige : 641 nouveaux diplômés prêts à servir dans les centres de santé
Journée de l’excellence scolaire au Sud-Ouest : Les efforts des meilleurs élèves et enseignants récompensés
Journée internationale de la santé mentale : Un panel au profit des étudiants de l’Institut national de formation en travail social (INFTS) de Gaoua
Burkina : Hausse du prix du carburant à la pompe
Région des Hauts Bassins : Deux décès et 6 blessés dans l’effondrement d’une usine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés