Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Développement local : Le maire et les associations de Ouagadougou accordent leurs violons

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 17 juillet 2019 à 23h48min
Développement local : Le maire et les associations de Ouagadougou accordent leurs violons

Le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé, et les responsables des associations exerçant sur le territoire communal se sont entretenus ce 17 juillet 2019 pour un nouveau type de collaboration entre les deux parties. A partir des dispositions de la loi 064 /CNT du 20 octobre 2015, les associations dûment créées devront être répertoriées selon leur domaine d’activités.

La rencontre d’échanges entre le maire de la ville de Ouagadougou et les responsables des associations du ressort territorial intervient après la sensibilisation sur les dispositions de la loi 064/CNT du 20 octobre 2015 portant liberté d’association au Burkina Faso. A présent, l’heure est au rappel des échéances pour la constitution des coordinations d’associations.

Des participants

Il s’agira de répertorier les associations exerçant dans la commune selon les thématiques liées à leurs domaines d’activité. A cet effet, onze thématiques sont retenues pour être exécutées. Elles concernent notamment l’environnement, la santé, l’agriculture, l’emploi, les regroupements sociaux professionnels, les droits humains.

Trois coordinations spécifiques concernant les jeunes, les femmes et les personnes vivant avec un handicap devront également être mises en place.

Par cette action, Armand Béouindé entend asseoir un nouveau type de collaboration entre les associations et la commune. En effet, « les associations se créent tous les jours à Ouagadougou et il faut pouvoir les encadrer, les solliciter à être des relais dans nos différents programmes de développement », a-t-il justifié. S’agissant d’un modèle de participation citoyenne, cela devrait se réaliser par un regroupement des associations par thématiques dans les douze arrondissements que compte la commune de Ouagadougou.

Les responsables des associations exerçant à Ouagadougou face au maire

Durant la première phase de travaux de collecte des données sur les associations, plus de 1200 exerçant dans l’espace territorial de Ouagadougou ont été recensées. Toutefois, le maire a invité celles non encore en règle face aux dispositions légales en matière de création et gestion à se conformer aux normes. Elles doivent se faire enregistrer auprès des mairies d’arrondissement en vue d’être prises en compte dans les coordinations.

Une vue des membres d’associations présents à la rencontre

En attendant l’exécution de l’initiative, certains responsables d’association y voient une aubaine de professionnalisation des associations. En effet, pour Mme Konaté /Barro Diby, présidente de l’association Natilguepagba, dans l’arrondissement 7 de Ouagadougou, la mise en place des coordinations des associations permettra une meilleure organisation des associations. « Surtout, chaque fois qu’il y aura des activités, nous savons que nous serons interpellés », a-t-elle ajouté.
La mise en place des coordinations est prévue du 1er au 20 août 2019 sur l’ensemble du territoire communal.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9
Bobo-Dioulasso : Le chef de bataillon Wilfried Ouédraogo à la tête du 25e Régiment parachutiste commando
Burkina Faso : Des titres de transport désormais plus modernes et sécurisés !
Crise humanitaire : Le Burkina a besoin de 187 millions de dollars
Entrepreneuriat : Le ProFeJeC outille 50 jeunes et femmes
Syndicat national des secrétaires du Burkina : Une grève de 96 heures pour exiger la reprise des négociations avec le gouvernement
Bobo-Dioulasso : Le ProFeJec renforce les capacités des jeunes en entrepreneuriat
Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique
Reportage sur les déplacés internes de Sankondé : Le journaliste de Lefaso.net y retourne avec des vivres
Rencontre nationale de l’UAS : Les syndicats durcissent le ton face au gouvernement
An 2 du décès de Salif Diallo : Le MPP se souvient de son ancien président
Programme d’entrepreneuriat pour les jeunes du Sahel : La jeunesse bobolaise informée des opportunités offertes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés