Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.» Victor Hugo

41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 17 juillet 2019 à 23h50min
41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè  admis

Les travaux de la 41ème session des Comités consultatifs interafricains (CCI) du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur et la recherche (CAMES) à Bangui, en République centrafricaine, qui ont commencé le lundi 08 juillet 2019, ont dévoilé leurs résultats le mardi 16 juillet 2019.

Le Burkina Faso s’en sort avec 130 admis dont 13 professeurs titulaires tout grade confondu, 3 directeurs de recherche, 22 maitres de conférences, 11 maitres de recherche, 58 maitres assistants et 23 chargés de recherche.

DCPM/ MESRSI

Vos commentaires

  • Le 17 juillet à 15:58, par Razougou En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Informations parcellaire. On a présenté combien de candidats ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 16:03, par INTEGRITE En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Et la liste des admis et admises ????????????
    Donnez nous les détails car avec la bataille des chiffonniers qui est d’ actualité, nous voulons savoir les conséquences du retrait de la délégation BURKINABE

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 16:05, par Bigbalè En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Bravo à nos compatriotes qui ont réussi à cette session ! Cependant, on aurait voulu savoir quel est le pourcentage de réussite pour l’ensemble des candidats et par catégorie / grade. On espère que la politique n’a pas eu d’effets sur les travaux du CAMES et que Mr SOMA a été cette fois reçu comme Professeur Titulaire surtout que Mr LOADA n’était pas là. On attend alors les détails bientôt mais aussi les révélations de Mr SOMA sur ses collègues comme LOADA.

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 07:47, par Tuenfola En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

      Bonjour mon frère Bigbalé, pour votre information et à votre déception, le petit loup aux crocs longs a encore échoué avec fracas malgré l’absence du Pr.Loada ! Quel bien le Cames a rendu au Pr en le suspendant ! Son honneur est sauf ! Qui dit mieux !
      Le patron de Soleil Ardent lisez" S" pour Soma et "A" pour Abdoulaye, plus narcissique tu meurs, peut aller s’ en au Pr.étranger qui a lu et évalué son dossier ! Qu’ il porte plainte contre lui aussi ! C’est du grand n’importe quoi.! Il veut aller trop vite alors que visiblement il n’ en a pas le niveau ! Agrégation n’est pas professorat de chaire ! Mon petit, patiente, ton tour viendra ! Ton koro qui t’a aidé à réussir ton agèg ne peut pas être contre toi !

      Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 16:13, par Romson En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Felicitations aux candidats admis. Honte au ministère pour le boycott des travaux. Si chaque pays devrait boycotter le cames lorsqu un de ses ressortissant ést suspendu, ce sera la fin du cames

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 16:38, par citoyen LAMBDA En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Ehi , communiquer la liste de ceux qui sont au moins passés Professeurs titulaires . Y a SOMA Abdoulaye ou pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 16:57, par Élève de maternelle En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Si j’ai bien compris les dossiers des postulants sont examinés même s’ils ne sont pas présents alors à quoi ça sert d’amener sur place la horde d’enseignants postulants comme si c’était une composition du Bac ?.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 17:16, par Ziwaga Ezai En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Vraiment je les félicites et beaucoup du courage.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 17:28, par Peut être moi un jour En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    FÉLICITATIONS aux admis.
    Courage et bonne chance pour ceux qui n’ont pas été admis cette année (Si échec il y a).
    Mais DCPM, dis-nous tout net, transparence pour transparence : C’est 130 admis sur combien de candidats ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 17:32, par Marley En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Nous avons eu 130 admis sur combien ? Il s’agit là d’une information partielle qui ne nous permet pas d’apprécier la performance du Burkina si nous ne connaissons pas le dénominateur.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 17:34, par Paligba En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    13 professeurs titulaires tout grade confondu, 3 directeurs de recherche, 22 maitres de conférences, 11 maitres de recherche, 58 maitres assistant et 23 chargés de recherche, soit un total de 130 admis. 23 ont été recalés dont le Dr Abdoulaye Soma.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 18:24, par Le Vigilent En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

      Haa, je comprends la colère du Dr Abdoulaye Soma. L’ossature n’a pas voulu tenir compte du fait que l’intéresséavait besoin d’un succces éclatant à ce concours d’agregation Pour embellir. Son CV d’homme de science et surtout d’homme politique., bientôt candidat aux élections présidentielles. Ça compte beaucoup pour sa campagne parce qu’il devait pouvoir se targuer d’être le candidat le plus éclairé/instruit, puisque homme de science avant tout.
      Mais, d ôtés-moi, quels autres candidats moins chanceux ont-ils déposé des plaintes contre les autres membres de conseils scientifiques ?

      Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 17:39, par Sangli Hyacinthe En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Bravo ! Toutes mes félicitations aux récipiendaires

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 18:27, par Marley En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Pagliba. Ça m’étonne que le Dr SOMA ait pu se présenter cette année. À ma connaissance, il a échoué deux fois (2017 et 2018) et devrait donc être suspendu pour deux ans. Est-ce que je me trompe ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 19:03, par Bigbalè En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Félicitations aux lauréats ! Merci à l’internaute Paligba pour les précisions. 130 admis sur 153 présentés, c’est un bon résultat ! Si Mr SOMA n’est pas admis au grade de Professeur titulaire, doit-on conclure que Pr LOADA est si puissant qu’il a une main-mise sur les sommités du CAMES de sorte qu’elles empêchent SOMA d’avancer ? Comme SOMA a promis des détails, qu’il les publie maintenant pour que la vérité éclate au grand jour ! On espère que lui SOMA ne fais partie des Professeurs qui recalent honteusement des étudiants méritants et qui pourtant ont le talent nécessaire pour atteindre le même grade que lui ! Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 19:20, par En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Selon les résultats dont on dispose actuellement, le Burkina a 130 inscrits et 23 non inscrits. Malheureusement Dr Soma est non inscrit. C’est un Burkinabé, nous ne devons pas nous réjouir de ce énième ajournement.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 19:29, par Bigbalè En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Doit-on conclure que même en l’absence LOADA, toutes les sommités du CAMES ont été incapables d’apprécier objectivement le dossier de Mr SOMA ou que LOADA est si puissant qu’il peut amener des hommes de sciences à recaler quelqu’un qui a le mérite comme SOMA ? Un internaute affirme que SOMA est Docteur depuis 2011 et depuis cette date, il n’arrive à pas à progresser ! Pourquoi ? Monsieur SOMA n’a qu’à publier ces fameuse preuves et détails qu’il tant promis sur les agissements de LOADA contre sa personne et qu’on clôt le débat pour avancer ; Les étudiants attendent d’être encadrés par des gens de valeur !

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 22:28, par Zitai En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

      @bigbale !

      C’est bientôt fini oui, cette attitude d’électron excité ?
      On (la communauté intellectuelle) se préoccupe ici du taux de réussite en rapport avec le nombre total de candidats présentés ; de l’éventuel impact du retrait de la délégation et toi, non ; c’est : SOMA, LOADA, SOMA, LOADA....... Amateur de ragots va.
      Comme tu aimes le sensationnel, le " meurtre et le sang", sache que Mr SOMA n’est pas autorisé à se présenter pour cette session. Ok ? Que Mr LOADA n’a pas présidé quoi que ce soit au cours de cette même session. Et leur nom n’apparaît nulle part dans ce communiqué. Hé ! Peux-tu les laisser enfin tranquille ?
      Alors t’as fini de leur "sucer le sang ?". Bon sang, tous ces gueux qui aiment à se raconter dans les liqueur- dromes et qui ne ne connaissent pourtant rien des sujets qu’ils développent et surtout rien du système universitaire.

      Quelle megd.

      Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 19:30, par Passakziri En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    De toutes les facons je trouve qu’il y’a même trop de professeurs pour un pays qui ne produit pas une seule aiguille et qui n’a jamais eu de prix nobel dans aucun domaine, sauf faire e malin sur les titres gonflants. Si SOMA,pardon Dr Soma a vraiment échoué encore, pardon, qu’il arrête de faire son malin avec un titre qu’il semble ne pas mériter.

    Passakziri

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 08:09, par Hussein En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

      Bah ! La qualité passe avant la quantité ! On sait bien que les tonneaux vides vont bruyants. L’aggrégation, c’est pour les lycées. Bon, quel est le rang mondial qu’occupe la meilleure université d’Afrique francophone dans les Rankings annuels des universités ? A quoi sert d’être le plus gradé et même le seul dans un domaine d’orchidée qui n’existe que seulement au sein de ce cames ? Rien, zéro. Tout s’explique pourquoi l’Afrique, incontestablement le continent plus riche de la planête de par ses immenses ressources naturelles, regorge des âmes les plus pauvres parmi les humains, qui ne savent que nuire, se nuire et se répandre dans l’insalubrité comme des insectes. L’Afrique est pauvre de ses fils, c’est ce qui fait trop mal ! Napoléon Bonaparte, Empereur des Francais, Général légendaire et génial de son temps (si ce n’est même pas de tous les temps après Julius César) disait ceci : "à quoi sert de posséder des ressources si on ne sait de quoi en faire d’utile ?"

      Le cames est, avec ses domaines des études et des recherches très mal accentué pour former les cadres indispensables pour le développement industriel de la partie francophone du continent.

      Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 20:56, par Zimm En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Passakziri, vos remarques m’ont fait sourires sur PAS de Burkinabè Prix Nobel... malgré " qu’il y’a même trop de professeurs" pour vous citer.
    Pour information il ya eu au total 898 prix Nobel attribués depuis le début en 1901 et je fais la remarque que seulement une 50 taine de femmes ont été récompensé et bien sûr que je n’ai aucune explication logique et rationnelle et satisfaisante du pourquoi !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 22:44, par Kiswensida En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    HéHéHé ! Guéssi ti woto y’a yélê ! Professeur,pardon docteur Soma aurait échoué ?!!
    Papier de blanc là ça ment pas dê " pa wik’f ming N’yag ziri qué".

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 01:11, par Saw En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Félicitations à nos vaillants intellectuels. Je ne veux pas jouer les rabat joie. Mais si notre délégation n’est pas indispensable à l’obtention des très bons résultats, pour quoi gaspiller nos maigres ressources pour amener toute une équipe pour passer des vacances ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 11:58, par Hussein En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Ad Hoc : ce qui doit donner aux autorités du cames et de ses états membres à réfléchir. Les pays francophones d’Afrique que sont l’Algérie, le Royaume du Maroc, la Mauritanie et la Tunisie ne sont pas dans le cames. Pourtant, les gens à l’exemple du Burkina Faso, quand ils ne peuvent pas aller dans les pays les pays riches et technologiquement les plus avancés pour faire étudier leurs progéniture ou se faire soigner quand ils sont malade, préfèrent aller au Maroc ou en Tunisie. Pourquoi donc ? Bon, je pense que ce n’est pas seulement le problème du mauvais équippement des hôpitaux publiques dans les pays d’Afrique noire francophone ou des mauvaises volontés politiques, mais surtout du système du cames, déphasé en arrière dès sa création en 1968, déjà incomplet et certainement en panne depuis 50 ans ! Il faut impérativement revoir ce système de formation universitaire sans pareil dans son inefficacité dans le monde entier.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 12:14, par The BLACK En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    L’élève qui joue contre son enseignant, échoue toujours à tous les niveaux.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 13:13, par HUG En réponse à : 41ème Session du CAMES à Bangui : 130 candidats burkinabè admis

    Félicitation aux lauréats. Courage aux recalés car dans la vie celui qui n’a jamais connu un échec dans sa vie ne doit se réjouir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise humanitaire : Le Burkina a besoin 187 millions de dollars
Entrepreneuriat : Le ProFeJeC outille 50 jeunes et femmes
Syndicat national des secrétaires du Burkina : Une grève de 96 heures pour exiger la reprise des négociations avec le gouvernement
Bobo-Dioulasso : Le ProFeJec renforce les capacités des jeunes en entrepreneuriat
Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique
Reportage sur les déplacés internes de Sankondé : Le journaliste de Lefaso.net y retourne avec des vivres
Rencontre nationale de l’UAS : Les syndicats durcissent le ton face au gouvernement
An 2 du décès de Salif Diallo : Le MPP se souvient de son ancien président
Programme d’entrepreneuriat pour les jeunes du Sahel : La jeunesse bobolaise informée des opportunités offertes
FIIJA 2019 : Laïcité et dialogue interreligieux, gages du vivre-ensemble
Commune de Dori : L’esprit d’entreprenariat inculqué à 136 jeunes
Opération BARKHANE : Point de situation du 11 au 17 août 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés