Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Hackathon Sira Labs Bobo : L’équipe Dream remporte le 1er prix avec son idée de projet Green Data

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 17 juillet 2019 à 10h00min
Hackathon Sira Labs Bobo : L’équipe Dream remporte le 1er prix avec son idée de projet Green Data

À l’occasion du Hackathon, une compétition organisée du 13 au 14 juillet à Bobo-Dioulasso par l’Agence nationale de promotion des TIC (ANPTIC) en collaboration avec l’incubateur Sira-Labs, neuf équipes ont présenté, le dimanche 14 juillet 2019 à Bobo-Dioulasso, leurs projets devant le jury. La première place est revenue à l’équipe Dream avec son idée de projet Green Data. La compétition a été placée sous le thème « Utilisation des données ouvertes pour la réduction de l’impact de la pollution des sols et des eaux sur l’agriculture ».

Un Hackathon est un événement où des groupes de développeurs volontaires se réunissent durant une courte période pour faire de la programmation informatique collaborative.

Pour cette édition de 2019 organisée du 13 au 14 juillet par l’ANPTIC en collaboration avec l’incubateur Sira Labs, neuf équipes ont présenté leurs projets devant le jury, le dimanche 14 juillet 2019 à Bobo-Dioulasso.

Encadrées durant quelques jours par des experts, les équipes ont bénéficié de 48h pour développer des idées de projets sur des plateformes, suivant le thème de l’Hackathon. Chaque équipe était initialement composée de trois à cinq personnes dont un développeur web et/ou mobile, un électro technicien/électricien, un spécialiste en produits agricoles spécialisé en environnement et eau.

Au finish, c’est l’équipe Dream, avec son projet Green Data, qui a le plus impressionné le jury. Elle a reçu 700 000 F CFA et une attestation.

L’équipe Nouvelle vision est classée 2e avec son projet « Alerte pollution sol-eau : outil de suivi automatisé de la pollution des eaux, du sol et d’aide à la décision ». Elle empoche 400 000 F CFA. L’équipe Grean Team, avec son projet Plateforme de vulgarisation des intrants bio comme alternative aux intrants chimiques et de récupération des sols pollués, complète le podium. Elle reçoit la somme de 300 000 F CFA.

Selon Brahima Bayili, membre du groupe classé premier, le projet qu’ils ont présenté porte sur un équipement permettant de prélever un certain nombre de paramètres dans le sol, dans l’eau et dans l’air, et de prendre des décisions lorsqu’un certain seuil est atteint. L’équipe compte mettre ce dispositif sur le marché afin de recueillir des feed-back qui lui permettront de l’améliorer.

Brahima Bayili membre du groupe vainqueur Dream

Le Directeur Général de Sira Labs, Django Batily, a, pour sa part, exprimé sa satisfaction au vu de la participation massive des jeunes en quête d’innovations technologiques. Aussi, il reste convaincu que les idées développées à travers ces plateformes permettront de changer certaines choses et même de faire gagner de l’argent au Burkina.

Django Batily Directeur Général de Sira Labs Bobo

Pour Siaka Blegna, responsable des données du projet Burkina Open Data Initiative, l’un des objectifs du Hackathon est de faire la promotion dudit projet où sont centralisées les données ouvertes de l’État burkinabè. Le projet permet aux jeunes de développer des plateformes à travers data.gov.bf.

Siaka Blegna

Ce Hackathon a également connu la participation d’une dizaine de jeunes filles qui avaient bénéficié de la formation du Programme Wootech de Sira Labs, qui a eu pour objectif de former les jeunes femmes en entreprenariat digital pour créer des plateformes web et applications mobiles. Elles avaient aussi été formées à la création de projets sur lesquels elles seront accompagnées.

Bien qu’elles n’aient pas eu la chance d’être primées, les participantes ont trouvé bénéfique d’avoir participé à la compétition. Selon Awa Djamilatou Sidibé, Hackathon l’a aidée dans la prise de parole en public, le travail d’équipe, la tolérance et à travailler sous pression car ils ont eu juste 48h pour développer leurs idées de projets.

Sidibé Awa Djamilatou

Les gagnants du Hackathon seront épaulés durant un an par Sira Labs pour finaliser leurs projets.

Haoua Touré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre la cybercriminalité : La CIL outille les élèves sous-officiers de la gendarmerie
Mouvement d’humeur à la RTB : Le DG tape du poing sur la table
Médias publics : Des perturbations dues à un mouvement d’humeur du personnel
Fonds d’appui à la presse privée : La date de clôture de dépôt des dossiers de candidature à l’appel à projet de financement des projets structurants est reportée au 20 septembre 2019
Académie de création et d’éveil scientifique : Une vingtaine d’enfants au contact de la technologie
Régulation des communications électroniques et des postes : L’ARCEP outille des hommes de médias à Bobo-Dioulasso
ISCOM – ESSITECH INTERNATIONAL : Mise en place d’un cadre de collaboration qui s’annonce fructueuse
Burkina Golden Blog Awards : La 2e édition placée sous le thème de la consolidation de la paix
Les métiers de la communication digitale : Création publicitaire numérique
TAC : Médias publics burkinabè et ivoiriens scellent des pactes de coopération
Système d’information géographique : L’Institut supérieur des sciences de la population renforce les capacités de 20 spécialistes
Bonne gouvernance au Burkina : L’Association des journalistes du Burkina interroge la qualité des infrastructures
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés