Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.» Victor Hugo

Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 17 juillet 2019 à 12h30min
Décès de 11 personnes en  garde à vue : Le syndicat des avocats  demande  une « enquête indépendante et diligente »

Le 15 juillet 2019, le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou, par voie de presse, portait à la connaissance de l’opinion publique le décès survenu dans la nuit du 14 au 15 juillet 2019 dans les locaux de l’Unité Anti-drogue (UAD) de la Police nationale, de onze (11) personnes qui étaient placées en garde à vue.

Cette information a suscité surprise, désolation et consternation de la part du SYNAF qui voudrait, en ces circonstances douloureuses, présenter ses condoléances aux familles des personnes ainsi décédées.

Le SYNAF prend acte de ce qu’une enquête est ouverte pour situer les responsabilités des différents acteurs.

Toutefois, outre l’indignation en pareilles circonstances, et en attendant que l’information judiciaire livre la réalité des faits, le SYNAF s’interroge sur la manière par laquelle, en situation de garde à vue, onze personnes peuvent être retrouvées mortes en l’espace de quelques heures.

En tout état de cause, ce drame vient rappeler la nécessité pour les autorités politiques, policières, militaires, et judiciaires de prendre toutes dispositions pertinentes de nature à garantir et préserver l’intégrité physique et morale mais aussi et surtout la vie de ceux des citoyens qui sont gardés pour des nécessités d’enquête.

Cela est d’autant plus vrai que la loi a prévu tous les mécanismes possibles, propres à garantir et préserver la santé et l’intégrité physique des personnes gardées à vue.

LIRE AUSSI : Mort de détenus à l’Unité anti-drogue : l’UNAPOL pointe du doigt les conditions de détention

Le SYNAF fonde de profonds espoirs sur une enquête indépendante et diligente à même d’identifier les fautifs, et de les traduire s’il y a lieu, devant l’autorité de sanction compétente afin que toutes choses soient dites conformément à la loi et que plus jamais nul ne meurt encore en garde à vue.

C’est pourquoi le SYNAF :

Rappelle que la sécurité des personnes y compris celles gardées à vue est un droit garanti par les instruments juridiques tant nationaux qu’internationaux et que l’Etat en est le principal garant ;

Souligne que cette responsabilité qui incombe à l’Etat implique également celle de ses agents chargés directement d’assurer la garde à vue quant à sa mise en œuvre de manière à ne pas mettre en péril la vie des citoyens présumés innocents ;
Attend des autorités judiciaires que l’enquête ouverte soit menée de manière efficace et que toutes les mesures médico-légales soient prises pour conserver les preuves et les indices de toutes éventuelles infractions afin d’élucider les circonstances dans lesquelles ces décès sont survenus ;

Rappelle à l’opinion publique que c’est un droit pour toute personne interpellée de se faire assister immédiatement par un avocat de son choix et un devoir pour les responsables de police judiciaire de faire examiner par un médecin ou un personnel de santé pertinent, les gardés à vue, conformément à la loi ;

Appelle l’ensemble de ses militants à se rendre disponibles pour assister les familles des victimes qui viendraient à les solliciter comme cela a été le cas dans plusieurs autres dossiers, dont celui du regretté Justin ZONGO et autres.

Suit avec attention particulière l’évolution de l’enquête pour toutes suites à donner.
DEFENDRE, SE DEFENDRE, TOUJOURS SERVIR

A LIRE AUSSI : Lutte anti-drogue : 11 personnes gardées à vue décédées (Procureur du Faso)

Fait à Ouagadougou le 16 Juillet 2019

P/ le Bureau Exécutif

Le Secrétaire Général

Maître Edasso Rodrigue BAYALA

Avocat à la Cour

Vos commentaires

  • Le 17 juillet à 11:04, par HUG En réponse à : Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »

    Vérité absolue. Monsieur les avocats moi j’aurai préféré que vous fassiez des tirets ou des alinéa concernant les points concernant vous attentes car cela passe plus perceptibles. Courage à vous ; Courage à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 11:28, par Nabiiga En réponse à : Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »

    C’est impensable que un tel nombre de nos compatriots, qui qu’ils soient, peu import le crime ou encore l’addiction, puisse trouver la mort dans de telles circonstances. Quelqu’un certainement n’a pas fait son travail. C’est inacceptable.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 14:23, par MOI En réponse à : Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »

    Cher syndicat des avocats, quelle est votre position suite aux cinq morts en début d’années a Orodara ?
    Morts provoquées par l’usage abusif des armes, de nuit, face a une population manifestant les mains nues ?
    Serait-ce parce que le Kenedougou est loin ou autre chose ?

    il serait judicieux de vous saisir de tous les dossiers de crime de masse et de sang.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 14:42, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »

    1) Le probleme, serait-ce tant la Police que tout le systeme Judiciaire ? Imaginez qu’on s’octroie le droit d’expulser des malades aujourd’hui ayant fait des interventions la veille (je ne parle pas du sort du debiteur). C’est quoi ça ? A moins que certains temoignages soient faux ! Recemment, j’attirais l’attention d’un Policier en controle sur la route sur le fait qu’il pourrait se faire catapulter par l’absence de gilet de visibilité. Il me repondit qu’il y a pire que ça à s’y affairer ! Et pourtant, le gilet devrait faire l’objet d’obligation d’equipement en matière de securité routière. Mais helas, mon ami, "reste là, crois-y et bois de l’eau fraiche !" Le probleme, c’est qu’en cas de probleme d’accident, on va encore gater le nom de l’incivisme.
    2) La Puissance Publique ne doit-elle pas s’exercer même au prix de degats collateraux sans dedommagement ? Cette situation à mon avis pourrait être un cas parmi une multitude de violations de l’ordre naturel des choses en matière de gestion de risque : On voit, on se taie, ça continue clopin-clopan jusqu’à l’assouvissement d’une catastrophe jusque-là errante et cherchante. Et Bonjour Dame La Clameur ! Du courage SYNAF !
    "Dieu est Burkinabè"

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 17:19, par Le Financier En réponse à : Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »

      Arrêtez de nous pomper l’air avec cette histoire de clinique génêts. Des malades qui ont fait des interventions la veille. La clinique était bien informée de la date de son expulsion et malgré cela elle a osé faire ces interventions. Les malades et leur famille n’étaient peut-être pas informés mais la clinique le savait bel bien. Il a cru utiliser ces malades qu’il a interné en connaissance de cause pour empêcher l’expulsion. Ça ressemble plus à une prise en otage des malades pour défendre des intérêts personnel. Ce chantage malsain qui en dit long sur la personnalité de ses auteurs. Meilleure santé à nos malades. Après rétablissement, ils peuvent attaquer la clinique en justice pour avoir mis leur vie en danger

      Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 17:16, par Sacksida En réponse à : Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »

    D’abord, la lutte contre la drogue doit continuer de plus belle, car le phenomene est en train de prendre des porportions dramatiques dans nos lycees, colleges et universites qui detruise la jeunesse au Burkina Faso. Dans un pays pauvre comme le Burkina Faso, ou les populations sont confrontes a la misere et difficultes de survie, il est inadmissible que des trafiquants de drogue sans vergogne recherchent le gain facile en detruisant la vie des autres. Ces morts sont deplorables, mais je compatis plutot a la douleur des familles de nos FDS qui ont perdu la vie en defendant l’integrite et l’honneur de notre patrie qui est une cause noble et juste. Quant a ceux qui perdent la vie dans des trafiques lugubres et condamnables, ils sont moins preoccupants que des honnetes citoyens qui perdent la leur au front contre le terrorisme. Au fait, il n’y’a t-il pas une relation lugubre entre trafique de drogue, terrorisme et banditisme ? Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 06:52, par Mogo En réponse à : Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »

    Toi Sacksida tu es un sinistre personnage. Qui t’a dit qu’ils sont coupables ces personnes mortes en garde à vue ? C’est parce qu’il n’y a pas ton frère ou ton fils dedans que tu parles sans réfléchir. C’est quoi ces petits intellectuels derrière les claviers ? Incapables de réfléchir avant de parler. La police fait des rafles pour vérifier les informations et après elle relaxe les personnes innocentes. Vous comprenez ça Sacksida ? C’est ça la garde à vue et les personnes dans ces conditions doivent être assistées à tout point de vue. Il faut vous cultiver avec d’intervenir sur les réseaux sociaux. Megd

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 11:02, par Sacksida En réponse à : Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »

    Depuis que j’interviens dans ce Forum citoyen mon education, mon experience et ma foi font que je n’est jamais insulter quelqu’un et si quelqu’un m’insulte sans raison la personne file du mauvais coton. Je reflechis sans effet de la drogue. A bon entendeur.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 12:42, par HUG En réponse à : Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »

    Un peu de respect pour les morts et leurs familles car les personnes décédées n’ont pas été jugées et condamnées pour une infraction concernant la drogue. Les commissariats de police doivent être des lieux de garantie pour toute personne et non un lieu où on trouve banalement la mort.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise humanitaire : Le Burkina a besoin 187 millions de dollars
Entrepreneuriat : Le ProFeJeC outille 50 jeunes et femmes
Syndicat national des secrétaires du Burkina : Une grève de 96 heures pour exiger la reprise des négociations avec le gouvernement
Bobo-Dioulasso : Le ProFeJec renforce les capacités des jeunes en entrepreneuriat
Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique
Reportage sur les déplacés internes de Sankondé : Le journaliste de Lefaso.net y retourne avec des vivres
Rencontre nationale de l’UAS : Les syndicats durcissent le ton face au gouvernement
An 2 du décès de Salif Diallo : Le MPP se souvient de son ancien président
Programme d’entrepreneuriat pour les jeunes du Sahel : La jeunesse bobolaise informée des opportunités offertes
FIIJA 2019 : Laïcité et dialogue interreligieux, gages du vivre-ensemble
Commune de Dori : L’esprit d’entreprenariat inculqué à 136 jeunes
Opération BARKHANE : Point de situation du 11 au 17 août 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés