Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Responsabilité sociale des sociétés d’État : La SONATUR montre l’exemple à Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 22 juillet 2019 à 09h01min
Responsabilité sociale des sociétés d’État : La SONATUR montre l’exemple à Bobo-Dioulasso

Dans le cadre de la mise en œuvre de la recommandation de la 24e Assemblée générale des sociétés d’État qui invite chaque société à adopter une politique de responsabilité sociale, la Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR) a procédé à la réalisation de deux activités, le samedi 20 juillet 2019 à Bobo-Dioulasso. Il s’est agi d’une vaste opération de reboisement et de la remise d’un chèque de 5 millions de F CFA à l’Hôpital Sourou Sanou pour la prise en charge des dialyses de dix patients souffrant d’insuffisance rénale.

Dans le cadre de ses activités de responsabilité sociale, la Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR) a retenu, au titre de l’année 2019 pour la ville de Bobo-Dioulasso, deux activités : un reboisement et la remise d’un don à l’Hôpital Sourou Sanou.

Bien que l’une de ses missions principales soit de viabiliser et de commercialiser les parcelles, la SONATUR a décidé de mener ces deux activités sociales, le samedi 20 juillet 2019 dans ville de Bobo-Dioulasso.

Ainsi, très tôt dans la matinée, le directeur général de la SONATUR, Souaibou Diallo, accompagné de ses agents et des autorités de la ville, a entamé la vaste opération de reboisement sur le site vert de la SONATUR, pour lutter contre la désertification et le changement climatique. Sur une superficie de 400 m2, il sera planté 2 300 plants, d’une dizaine d’espèces.

Selon Souaibou Diallo, au-delà de sa mission de rentabilité financière, sa structure met en avant la responsabilité sociale. C’est donc au regard de la dégradation des ressources naturelles que la SONATUR a initié ce reboisement symbolique. Le directeur général a demandé aux autorités et à toute la population de Bobo-Dioulasso de veiller à l’entretien et à la préservation de ces plants.

Souaibou Diallo Directeur Général de la SONATUR

La deuxième activité de la SONATUR s’est déroulée à l’Hôpital Sourou-Sanou. Il s’est agi de la remise d’un chèque de 5 millions de F CFA pour la prise en charge des dialyses de dix patients souffrant d’insuffisance rénale. En effet, selon le Dr Boukary Gustave Sanou, directeur général de l’hôpital, bien que la dialyse soit subventionnée par l’État, chaque patient doit débourser 500 000 F CFA par an. Cela coûte très cher et c’est un traitement à vie, à moins d’avoir la chance de se faire transplanter un rein à l’étranger.

Docteur Boukary Gustave Sanou Directeur Général de l’Hôpital Sourou Sanou

L’insuffisance rénale est une maladie des reins et la dialyse à travers le système de filature permet de changer trois fois par semaine le sang du patient. Le don de la SONATUR est donc le bienvenu et est d’une une valeur inestimable de par sa portée sociale.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cour d’Appel de Ouagadougou : 99 dossiers de crimes seront jugés dans la période du 16 décembre 2019 au 10 janvier 2020
Règles douloureuses : « Aucune femme n’a le droit d’en souffrir en 2019 », Pr Der Adolphe Somé, gynécologue-obstétricien
Centres de formation professionnelle au Burkina : L’éducation sexuelle complète désormais inscrite au programme
Sécurité : 18 kg de drogues saisis à Bourzanga (Centre-Nord)
Gouvernance locale et cohésion sociale : Le rôle des collectivités et des organisations de la société civile examiné dans le Plateau central
Annuaire statistique : Le tout sécuritaire du Burkina dans un document
Santé : Le Club des hommes d’affaires franco-burkinabè sensible à la cause des insuffisants rénaux et du cancer infantile
Lutte contre la pratique de l’excision : Les acteurs capitalisent les meilleures approches pour l’atteinte de la tolérance zéro
Crise sécuritaire au Burkina : Plan International réitère son engagement auprès des populations vulnérables
Société civile burkinabè : L’Initiative souveraineté, dignité et paix est née
Fête nationale à Tenkodogo : Le Fonds permanent du développement des collectivités territoriales fait le point de sa participation
Célébration de l’indépendance à Tenkodogo : Des personnalités témoignent et font le bilan
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés