Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Ce que tu ignores vaut parfois mieux que ce que tu sais» Proverbe africain ; Les proverbes et expressions africaines (1998)

Procès du putsch de 2015 : Suspension d’une semaine suite à une requête de la défense du Général Diendéré

Accueil > Vidéos • • lundi 15 juillet 2019 à 23h00min
Procès du putsch de 2015 : Suspension d’une semaine suite à une requête de la défense du Général Diendéré

Dès l’ouverture de l’audience, la défense du Général Gilbert Diendéré, représentée par Me Mathieu Somé, fait savoir qu’elle a déposé au greffe de la chambre de jugement du tribunal militaire, le vendredi 12 juillet, une requête d’inconstitutionnalité d’une disposition du code pénal ancien. Il s’agit de l’article 67 qui serait contraire à l’article 5 de la Constitution.

Vos commentaires

  • Le 15 juillet 2019 à 21:51, par sidbala En réponse à : Procès du putsch de 2015 : Suspension d’une semaine suite à une requête de La défense du Général Diendéré

    Les burkinabé sont malhonnêtes a ce niveau des choses. Si ce procès devrait être juste et dans les normes judiciaires il fallait d’abord commencer par celui du coup d’État du 30 et 31 octobre qui s’est transformé en insurrection après tous les coups fourrés où il y’a eu des burkinabé qui ont été armés contre d’autres burkinabé, et ce avec la participation de certains OSC qui détenaient des armes de guerre.

    En tout cas tout va se savoir dans ce Faso de savane, seulement barricader bien les frontières pour que certains rats et autres ne puissent s’échapper.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2019 à 04:21, par Amadou En réponse à : Procès du putsch de 2015 : Suspension d’une semaine suite à une requête de la défense du Général Diendéré

    Monsieur Sidbala. Appelez l’insurrection comme vous voulez mais le pouvoir de Blaise était fini par un plan de Dieu. Souffrez que c’est Dieu qui a planifié. Qui pouvait faire un coup d’État dans ce pays ? Les armes étaient concentrés au RSP. Donc l’armée du Burkina c’était le RSP. On ne reconstitue pas une armée en 5 ans. Le coup d’État le plus bête avait pour objectif de faire revenir Blaise. Dieu a encore mis sa main. Votre cdp est encore dans les mêmes erreurs. Sortir des sous pour drainer des foules. Les mentors du cdp ont déjà oublié que c’est leurs foules recto verso des stades qui se sont jointes pour chasser Blaise. Dieu vient de jeter la graine de la discorde dans le cdp. Encore une ils prennent Blaise pour leur DIEU.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Afrik Etoiles : Eldaa, le choix d’entreprendre ?
Thomas Sankara, le capitaine rebelle
Turquie : Victoire du 15 juillet 2016
Huguo Boss, rappeur engagé contre le Covid-19
Lutte contre le Coronavirus : Certains chefs d’Etat africains se servent des réseaux sociaux
Coronavirus : Ce qu’il faut savoir
Riposte au Coronavirus au Burkina : Les internautes s’activent sur la toile
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire pour les plantes
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire pour les plantes
8-mars : Le combat quotidien d’Aminata Ouédraogo, vendeuse de légumes
Agriculture : Le “politer“ une solution révolutionnaire pour les plantes
Cancers féminins : Ces tueurs silencieux !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés