Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Procès du putsch de 2015 : Suspension d’une semaine suite à une requête de la défense du Général Diendéré

Accueil > Vidéos • • lundi 15 juillet 2019 à 23h00min
Procès du putsch de 2015 : Suspension d’une semaine suite à une requête de la défense du Général Diendéré

Dès l’ouverture de l’audience, la défense du Général Gilbert Diendéré, représentée par Me Mathieu Somé, fait savoir qu’elle a déposé au greffe de la chambre de jugement du tribunal militaire, le vendredi 12 juillet, une requête d’inconstitutionnalité d’une disposition du code pénal ancien. Il s’agit de l’article 67 qui serait contraire à l’article 5 de la Constitution.

Vos commentaires

  • Le 15 juillet 2019 à 21:51, par sidbala En réponse à : Procès du putsch de 2015 : Suspension d’une semaine suite à une requête de La défense du Général Diendéré

    Les burkinabé sont malhonnêtes a ce niveau des choses. Si ce procès devrait être juste et dans les normes judiciaires il fallait d’abord commencer par celui du coup d’État du 30 et 31 octobre qui s’est transformé en insurrection après tous les coups fourrés où il y’a eu des burkinabé qui ont été armés contre d’autres burkinabé, et ce avec la participation de certains OSC qui détenaient des armes de guerre.

    En tout cas tout va se savoir dans ce Faso de savane, seulement barricader bien les frontières pour que certains rats et autres ne puissent s’échapper.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2019 à 04:21, par Amadou En réponse à : Procès du putsch de 2015 : Suspension d’une semaine suite à une requête de la défense du Général Diendéré

    Monsieur Sidbala. Appelez l’insurrection comme vous voulez mais le pouvoir de Blaise était fini par un plan de Dieu. Souffrez que c’est Dieu qui a planifié. Qui pouvait faire un coup d’État dans ce pays ? Les armes étaient concentrés au RSP. Donc l’armée du Burkina c’était le RSP. On ne reconstitue pas une armée en 5 ans. Le coup d’État le plus bête avait pour objectif de faire revenir Blaise. Dieu a encore mis sa main. Votre cdp est encore dans les mêmes erreurs. Sortir des sous pour drainer des foules. Les mentors du cdp ont déjà oublié que c’est leurs foules recto verso des stades qui se sont jointes pour chasser Blaise. Dieu vient de jeter la graine de la discorde dans le cdp. Encore une ils prennent Blaise pour leur DIEU.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Culture : " ce qui nous réunit et ce qui nous fait vivre, c’est l’amour" dixit Amscool, artiste musicien
Musique : "Le Burkina est le Meilleur pays au monde" pense Dj Barsa 1er , artiste musicien ivoirien
Musique : « Il n’y a pas un artiste ivoirien qui vient au Burkina Faso et qui n’a pas peur, parce qu’ils disent qu’on a du talent », déclare Bebeto Bongo artiste musicien Burkinabè
Vie politique : "Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), démontrera ses forces en 2020" Eddie Komboïgo, président du CDP
Humanitaire : Emile Compaoré, l’entrepreneur qui a donné des tentes aux déplacés internes
Culture : des artistes burkinabé présentent leurs voeux pour 2020
Fêtes de fin d’année : Une première sans réjouissance pour les déplacés internes de Pazani
Marché de Saaba : La viande d’âne est à l’honneur en ces fêtes de fin d’année
Promotion de la paix et de la cohésion sociale : Les administrateurs des médias en ligne outillés pour tisser la paix sur la toile
Musique : Amzy, l’étoile montante du hip hop burkinabè
Consignes de sécurité à l’occasion des fêtes de fin d’année
Santé : « Les règles douloureuses peuvent être le signe avant-coureur d’un problème plus grave », Pr Der Adolphe Somé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés