Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Musique : « Béogo », le nouvel album de Dez Altino

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • lundi 15 juillet 2019 à 09h00min
Musique : « Béogo », le nouvel album de Dez Altino

L’artiste musicien Dez Altino a dédicacé le samedi 13 juillet 2019 à Ouagadougou son sixième album baptisé « Béogo ». C’est un opus de 13 titres traitant essentiellement de l’amour, du respect de la femme et de l’espoir. Avec « Béogo », l’artiste s’interroge sur l’avenir d’un monde plein de mystères.

Au cours d’une conférence dédicace, le prince national a présenté la saveur musicale de son nouvel album. « Béogo », qui signifie « l’avenir », est le sixième opus de l’artiste. Il est composé de treize titres. Dans ce nouveau produit, l’artiste traite de plusieurs thématiques de la société. A titre d’exemple, le titre « Femme » est un vibrant hommage à l’autre moitié du ciel. « Amitié bla bla » parle de la trahison et de la méchanceté de certains amis. « Daaré » (jour de gloire), incite tout un chacun à la persévérance.

Dez Altino explique les thèmes, abordés dans son album

Avec « Béogo », le titre de l’album, l’artiste s’interroge sur l’avenir (bonheur, malheur, rires ou pleures). Pour Dez Altino, « chaque album doit apporter, quelque chose à un artiste ». Il souligne que « c’est un album varié, qui a toute sa place dans la musique au Burkina ». Les thématiques abordées traitent de « tout ce que nous vivons quotidiennement », a expliqué celui qui se fait appeler par « Prince national ».

Artistes venus soutenir Dez Altino

Une collaboration musicale

Pour son sixième album, Dez Altino a collaboré avec d’autres artistes. « Zemstaaba » (l’entente), chantée en partenariat avec Hawa Boussim. C’est une manière, pour les deux artistes d’apporter leurs contributions à la promotion de la paix au Burkina Faso. Aussi, une autre vedette de la musique burkinabé a travaillé sur un titre de l’album. Il s’agit, d’Abibou Sawadogo. Dans le morceau, « Yam teeda » les deux artistes mettent la jeunesse en garde contre le gain facile.

Une fraternité musicale

La cérémonie de dédicace du nouvel album a connu la présence de nombreux artistes burkinabè et des acteurs du monde culturel. Des artistes comme Hawa Boussim, Sofiano, Floby, Idak Bassavé, Adam Gausse…. sont venus soutenir le prince de Lago (village de Ouahigouya). L’occasion faisant le larron, plusieurs invités dont Floby et Sofiano ont acheté des CD. Pour ce nouvel album, des actions de promotions sont en vue.

Les représentants du mogho naaba

Dez Altino compte bientôt entamer une tournée dans les treize régions du pays. Et ce, dans l’optique de faire déguster aux mélomanes le menu de son sixième album. « C’est vrai que le pays rencontre des difficultés. Mais cela ne nous empêchera pas de vivre. Avec le soutien de tout un chacun, nous allons tenir notre promesse de sillonner le pays », a-t-il affirmé. Le kundé d’or 2013 espère vendre « treize mille CD » dont 1000 par région.

Dimitri Ouedraogo et Samirah Bationo (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO) : Quatre jours pour promouvoir le livre et la lecture
Université Joseph Ki- Zerbo : Les défis sécuritaires au menu des rentrées théâtrales
Culture : L’association Eloquentia-Burkina pour allier parole et émotions
Problématique de l’exploitation des œuvres de création : Une conférence publique pour mieux expliquer le sujet
Religion : Le groupe musical chrétien « Chœur vox Christi » loue le seigneur Jésus Christ par un concert
Culture : L’artiste Yé Lassina Coulibaly et l’Ensemble Yan Kadi Faso vendent la musique burkinabè en France
FESTICO 2020 : Un festival pour promouvoir les œuvres culturelles et artistiques à Bobo-Dioulasso
Stanislas Soré, comédien et artiste musicien : « Le cinéma burkinabè va à reculons »
Religion : Le gospel pour magnifier Jésus Christ
Rama la Slameuse : « Dans le monde de l’art, il faut choquer pour plaire »
Cinéma : Le réalisateur Tahirou Tasséré Ouédraogo empoche le plus gros montant de droits d’auteur en 2018
Musique : Rama la Slameuse annonce l’arrêt des buzz sur les réseaux sociaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés