Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.» Victor Hugo

Burkina : Les médias publics en grève le 17 juillet

Accueil > Actualités > Société • Préavis de grève • dimanche 14 juillet 2019 à 22h48min
Burkina : Les médias publics en grève le 17 juillet

Les travailleurs des médias publics vont observer 24 heures de grève générale ce 17 juillet 2019. C’est le contenu d’un préavis de grève adressé au président du Faso par le SYNATIC ( Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture). Cela, pour protester contre les « manœuvres du gouvernement pour ne pas tenir ses engagements et au regard de l’insatisfaction et du manque de volonté réelle constatées jusque-là dans la résolution » de leurs préoccupations.

Excellence Monsieur le Président du Faso,

Les travailleurs des médias publics (RTB, Sidwaya), à l’appel du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) ont observé deux jours de protestation, sous forme de sit-in et de marche, les 12 et 13 juin 2019 pour exiger la mise en œuvre du protocole d’accord que le gouvernement a signé avec le SYNATIC le 29 décembre 2016, notamment la mutation des médias publics en Société d’Etat.
Depuis la fin de ce mouvement, les autorités n’ont manifesté aucune volonté réelle d’examiner nos préoccupations et d’y apporter des solutions appropriées.
Excellence Monsieur le Président du Faso,

À travers le protocole d’accord du 29 décembre 2016, le gouvernement burkinabè s’est engagé à opérationnaliser la transformation des médias publics (RTB et Sidwaya) en Société d’Etat, conformément aux dispositions des nouvelles lois sur les médias, adoptées par le CNT le 4 septembre 2015.

Une commission mixte, comprenant du côté du gouvernement les ministères en charge de la Communication, des Finances, de la Fonction publique et du Commerce et des représentants du SYNATIC, a été créée par le gouvernement pour le suivi du processus en janvier 2017.

Plus de deux ans après la signature du protocole d’accord, cette commission mixte a livré ses rapports avec des recommandations à l’attention du gouvernement depuis février 2019. Sur la base des études techniques préalables interminables réalisées par des cabinets d’études recrutés par la RTB et les Editions Sidwaya, elle a formulé des recommandations au gouvernement pour un passage réussi à la Société d’Etat.

Après plusieurs interpellations du Ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement par le SYNATIC pour la suite logique du processus, le dossier a finalement été évoqué en Conseil des ministres le 29 mai 2019.

Le SYNATIC est au regret de constater que la réponse du gouvernement est en deçà des attentes des travailleurs des médias publics dans la mesure où au lieu de l’adoption des décrets d’application pour la mutation en Société d’Etat, il préconise encore des réflexions approfondies sur le dossier. Pour les travailleurs, cette décision constitue un recul grave dans la volonté du gouvernement d’opérationnaliser le changement de statut acté par les lois sur les médias de 2015.

Excellence Monsieur le Président du Faso,

Face aux manœuvres du gouvernement pour ne pas tenir ses engagements et au regard de l’insatisfaction et du manque de volonté réelle constatées jusque-là dans la résolution de leurs préoccupations, les travailleurs des médias publics (RTB, Sidwaya), mobilisés au sein du SYNATIC, décident d’observer le 17 juillet 2019 de 0H00 à 23H59 inclus, une grève générale de vingt-quatre (24) heures, sur toute l’étendue du territoire national, pour exiger :

la mutation diligente, et sans condition, des Editions Sidwaya et de la RTB en Société d’Etat avec l’ensemble du personnel, telle que recommandée par la Commission mixte ;
la dotation conséquente de ces médias en équipements et moyens adéquats pour mener à bien leurs missions ;

le versement intégral de la Taxe de soutien au développement des activités audiovisuelles de l’Etat aux médias publics, conformément à la loi sur l’audiovisuel.
Si à l’issue de ces actions des solutions satisfaisantes ne sont pas trouvées, le SYNATIC se réserve le droit d’engager des luttes multiformes pour faire aboutir ses justes et légitimes revendications.

Veuillez agréer, Excellence Monsieur le Président du Faso, l’expression de notre parfaite considération.

Pour le Bureau National,
Le Secrétaire Général

Siriki DRAME

Vos commentaires

  • Le 15 juillet à 12:50, par ODOADI En réponse à : Burkina : Les médias publics en grève le 17 juillet

    Courage à vous. Seule la lutte Libère. Seulement je ne suis pas d’accord avec vous sur un seul point de votre plateforme. Cette histoire d’ériger la RTB actuelle en société d’État. Vous même vous voyez vos effectifs ? Une boite ou cest seulement 30 pour cent des qui viennent au bureau et qui font le travail. Un conseil d’amis : commencez d’abord à assainir la boite et vous verrez que l’érection en société d’État sera automatique

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise humanitaire : Le Burkina a besoin de 187 millions de dollars
Entrepreneuriat : Le ProFeJeC outille 50 jeunes et femmes
Syndicat national des secrétaires du Burkina : Une grève de 96 heures pour exiger la reprise des négociations avec le gouvernement
Bobo-Dioulasso : Le ProFeJec renforce les capacités des jeunes en entrepreneuriat
Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique
Reportage sur les déplacés internes de Sankondé : Le journaliste de Lefaso.net y retourne avec des vivres
Rencontre nationale de l’UAS : Les syndicats durcissent le ton face au gouvernement
An 2 du décès de Salif Diallo : Le MPP se souvient de son ancien président
Programme d’entrepreneuriat pour les jeunes du Sahel : La jeunesse bobolaise informée des opportunités offertes
FIIJA 2019 : Laïcité et dialogue interreligieux, gages du vivre-ensemble
Commune de Dori : L’esprit d’entreprenariat inculqué à 136 jeunes
Opération BARKHANE : Point de situation du 11 au 17 août 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés