Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures .Je ne suis pas d’accord .Les blessures demeurent intactes .Mais avec le temps , notre esprit ,afin de mieux se protéger ,recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue , mais elle ne disparait jamais.» Rose Kennedy

Armée burkinabè : Le 31e régiment d’infanterie commando de Tenkodogo a son unité anti-terroriste

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • vendredi 12 juillet 2019 à 17h33min
Armée burkinabè : Le 31e régiment d’infanterie commando de Tenkodogo a son unité anti-terroriste

L’Etat-major de l’armée burkinabè a procédé ce vendredi 12 juillet 2019, au camp général Bila Zagré, à la cérémonie de fin de formation de 60 militaires au combat contre le terrorisme. Ces soldats sont venus du 31e régiment d’infanterie commando de Tenkodogo relevant de la 3e région militaire du Burkina Faso.

C’est fini pour le « joint combat exercice training ». Durant six semaines, 60 militaires venus du 31e régiment d’infanterie commando de Tenkodogo ont eu droit à une formation de lutte contre le terrorisme. Les militaires ont été outillés sur des modules comme le droit des conflits, les engins explosifs, le secourisme, le maniement des armes collectives et individuelles et la tactique. La cérémonie de fin de formation a eu lieu ce vendredi 12 juillet 2019 au sein du camp général Bila Zagré de Kamboinsin.

C’est le colonel Gilles Bationo, chef d’état-major de l’armée de terre, qui a présidé la cérémonie. Au nom du chef d’état-major général des armées, il a laissé entendre que cette formation va permettre à ses hommes d’avoir des capacités à opérer contre l’ennemi asymétrique tout en respectant les droits de l’homme. Il a invité les récipiendaires à entretenir les connaissances qu’ils ont apprises. Cette formation a été possible grâce au soutien des Etats Unis d’Amérique. C’est pourquoi Gilles Bationo a tenu à saluer une coopération fructueuse entre le pays des hommes intègres et celui de l’oncle Sam.

L’ambassadeur des Etats Unis au Burkina , Andrew Young, pour sa part, dit espérer que cette formation aidera à surmonter le terrorisme. Il a aussi salué un moment de partage de culture et d’expériences entre les militaires burkinabè et américains. Le commandant de l’unité anti-terroriste de la 3e région militaire, le lieutenant Ahmed Kinda, a salué les efforts de sa hiérarchie pour les outiller. Pour lui, sa troupe est prête à faire face au terrorisme dans leur zone. Il a rassuré les formateurs que les connaissances acquises seront mises à profit sur les théâtres des opérations.

Le lieutenant a confié également qu’ils mettront leurs connaissances au profit de leurs camarades qui n’ont pas bénéficié de ces enseignements. Une simulation de mission de terrain contre le terrorisme a mis fin à la cérémonie. Le cap pour ces militaires est mis sur Tenkodogo pour défendre le territoire contre les terroristes.

Dimitri OUEDRAOGO
Bonaventure Paré
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés