Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

CDP : Eddie Komboïgo reçoit le soutien de commerçants des marchés et « yaars »

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 11 juillet 2019 à 20h00min
CDP : Eddie Komboïgo reçoit le soutien de commerçants des marchés et « yaars »

C’est par une assemblée générale, ce jeudi, 11 juillet 2019, que des commerçants, militants des marchés et « yaars » du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ont apporté leur soutien à la direction politique nationale de leur parti et à son président, Eddie Komboïgo dans la crise qui l’oppose à certains cadres du parti.

Cette activité, organisée par le premier responsable en charge des marchés et « yaars » (petits marchés de proximité) du parti, Hamidou Compaoré, a mobilisé un beau monde au siège national du CDP. « Nos membres dans les marchés et yaars suivent l’actualité autour de parti. C’était donc important pour nous de tenir cette rencontre pour leur donner l’information juste et leur demander de garder la sérénité », a expliqué Hamidou Compaoré, invitant chacun à jouer balle à terre.

Il rappelle que le président a été désigné par un congrès, qui lui a donné mandat de conduire le parti à bon port. C’est pourquoi Hamidou Compaoré et ses camarades ont pris une ‘’motion de soutien’’ à la direction politique nationale du parti et à son président, Eddie Komboïgo. Ils ont, par la même occasion, réaffirmé leur engagement à accompagner les activités du parti ainsi que la direction politique pour relever les défis, notamment électoraux, qui se profilent à l’horizon.

Présent à la rencontre, le président du parti, Eddie Komboïgo, a d’abord magnifié la « forte mobilisation » des acteurs de ce secteur avant de leur transmettre les « chaleureuses et militantes salutations » du fondateur du CDP, Blaise Compaoré (longuement ovationné à la rencontre).

M. Komboïgo est ensuite revenu sur la vie du parti, à travers surtout les évènements qui l’ont, ces dernières années, secoué (insurrection de 2014, putsch de septembre2015). Eddie Komboïgo s’est ensuite appesanti sur la crise interne qui frappe le parti (crise née de l’élection du président du parti, processus qui l’a vu remporter devant son challenger, Boureima Badini).

Pour lui, la logique voudrait que le vaincu s’aligne derrière le vainqueur pour travailler à relever les défis communs au parti. De son avis, l’essentiel du combat est celui de la reconquête du pouvoir, « car le pouvoir actuel a échoué ». Il observe avec les commerçants que la situation est morose, « rien ne marche ».

Le président Eddie Komboïgo invite donc les militants à la sérénité, à l’unité et à la cohésion au sein du parti pour les échéances électorales à venir.

OL
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Initiative Suisse pour des multinationales responsables : Les propos du ministre Harouna Kaboré indignent
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une grande urgence », persiste et prouve Me Hermann Yaméogo (2e partie)
Roch Kaboré : « Nous ne négocierons pas avec ceux qui ont pour projet de démanteler le Burkina »
Laurent Bado : « Quand l’Africain se tournera vers une volonté de dompter la nature, les autres peuples ne verront pas sa poussière »
Attaque de Tin-Akoff : Pour le parti APP/Burkindi, « Cela augure de lendemains incertains pour le peuple »
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une grande urgence », persiste et prouve Me Hermann Yaméogo (1re partie )
John Jerry Rawlings : L’Afrique perd un panafricaniste, le Burkina perd un frère, regrette Roch Kaboré
Sondage en ligne sur le bilan du MPP et les candidats à la présidentielle : A vos claviers !
Burkina : « On a les gouvernants qu’on mérite. C’est la population qui a voté ces gens-là », dixit Smockey
Yacouba Isaac Zida, dossier Sankara, pouvoir Kaboré : Les confessions de l’ambassadeur Mousbila Sankara
Commémoration du 11-décembre à Banfora : Des fils et filles de la région demandent un report en 2021
Politique : « Les femmes du Burkina sont engagées pour un changement de leurs conditions », selon Martine Yabré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés