Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Orientation scolaire et professionnelle : Une semaine dédiée aux nouveaux bacheliers burkinabè

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Edouard K. Samboé • mercredi 10 juillet 2019 à 13h23min
Orientation scolaire et professionnelle : Une semaine dédiée  aux  nouveaux bacheliers burkinabè

La 4e édition de la Semaine nationale de l’information et de l’orientation post-Bac a débuté à Ouagadougou, le 9 juillet 2019. Cette édition sera rythmée par des conférences, des débats, des expositions, des entretiens avec des conseillers d’orientation scolaire et professionnelle, la présentation des conditions et modalités d’accès aux bourses et à l’aide. Des universités publiques et privées du Burkina Faso, et des universités étrangères sont présentes. Le lancement des activités a connu la présence du ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Pr Alkassoum Maïga.

La 4e édition de la Semaine nationale de l’information et de l’orientation post-Bac est marquée par la contribution de partenaires officiels, à l’exemple de Lefaso.net, premier journal en ligne du Burkina Faso. Une contribution reconnue et saluée par le Pr Alkassoum Maïga, ministre en charge de l’Enseignement supérieur, et la directrice générale du Centre national de l’Information, de l’orientation scolaire et professionnelle et des bourses (CIOSPB), Dr Lydia Rouamba.

Il est aussi à noter la participation d’universités étrangères venues de la Tunisie, de l’Inde, du Maroc, etc., aux côtés des universités privées et publiques du Burkina Faso. La Semaine nationale de l’information et de l’orientation mobilise des centaines d’étudiants titulaires du baccalauréat, des enseignants d’universités et des fondateurs d’établissements universitaires.

Plusieurs interventions ont rythmé la cérémonie d’ouverture de cette édition. Dans son discours lu par sa représentante, le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé, a dit sa disponibilité à accompagner les initiatives tendant à diversifier les offres d’enseignement supérieur et professionnel dans la ville de Ouagadougou et dans le Burkina tout entier.

Le Pr Alkassoum Maïga, lui, a déclaré que « l’enseignement au Burkina est de qualité et offre les conditions de bonnes études sur place. » Toutefois, il a rappelé que « ceux qui ont des ressources sont libres d’envoyer leurs enfants à l’étranger », mais « ils ne doivent pas venir par la suite implorer le ministère d’assurer les frais d’études de ces enfants. »

À son tour, la directrice générale du CIOSPB, Dr Lydia Rouamba, a dénoncé le mythe qui fait croire qu’on « ne peut être bien formé qu’à l’étranger ». Selon ses propos, la formation au Burkina Faso est de « qualité » et la preuve, c’est que « les étudiants burkinabè, une fois à l’étranger pour des cycles supérieurs, font partie des meilleurs de leurs promotions. »

Rencontrés sur place, plusieurs nouveaux bacheliers disent être venus s’informer des opportunités de formation. Jean Ilboudo est venu en savoir davantage sur les études en Génie civil qu’il compte entamer. À l’en croire, sans cette rencontre d’information et d’orientation, il lui serait « difficile de comprendre ce que c’est que le Génie civil. »

Edouard K. Samboe
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 juillet à 10:19, par Le Roi En réponse à : Orientation scolaire et professionnelle : Une semaine dédiée aux nouveaux bacheliers burkinabè

    Monsieur Alkassoum M et Madame Rouamba , balle à terre .
    Vous tentez de nous faire ingurgiter le fait que l’université de Zogona (qui n"est même pas classée parmis les 1000 meilleures université du monde ) est aussi ,sinon meileure que HEC ou POLY TECH de France . Boston des USA et j"en oublie . Vous vous adressez , certe à des jeunes qui n"ont que le BAC , mais de nos jours le monde est interconnecté , donc ce n’est pas de cette façon que vous pouvez convaincre les étudiants et leurs parents à rester au pays . Et puis . Monsieur le Ministre je pense que si vous vous contentiez de vos études de socio de l’UO vousn’en seriez pas là . Je souligne en passant que vous faites un travail formidable dans votre ministère . Mais je pense que c’est mieux d’éviter les écarts.
    L’urgence c’est de ramener d’abord nos années universitaires de Octobre à Juin (9mois) avant de comparer nos universités à celles dont les cours ont un début et une fin connus de tous !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 22:50, par Lass la girouette En réponse à : Orientation scolaire et professionnelle : Une semaine dédiée aux nouveaux bacheliers burkinabè

    Merci monsieur le ministre.Mais cette semaine d’orientation scolaire et professionnelle laisse indifférent une bonne partie de la population du pays. Veuillez toujours œuvrer pour l’intérêt de toutes et de tous.
    Par Lass la girouette.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Diabète au Burkina Faso : Plus d’un million de personnes touchées
Recrutement à la CNSS : « Nous avons foi que la lumière sera faite dans ce dossier et que les responsabilités seront situées », dixit le Réseau national de lutte anti-corruption
Région du Sahel : Les jeunes sensibilisés sur les stratégies intégrées du G5 Sahel
Recrutement de volontaires : « Si les terroristes nous poussent à prendre ces mesures, ça veut dire qu’ils ont déjà une longueur d’avance », Mamoudou Savadogo, spécialiste de l’extrémisme violent
Agriculture : Les acteurs examinent l’avant-projet de loi sur la gestion durable des sols
Centre-Nord : Le PNUD à la recherche de solutions endogènes pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes vulnérables
Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité
Situation sécuritaire au Burkina Faso : « Le Président Roch Kaboré doit démissionner et va démissionner », prédit le frère Christian Boglo
Planification participative pour une gestion plus inclusive et durable de l’eau en milieu rural : Un atelier pour présenter les résultats du projet
Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché
Crise humanitaire au Burkina : L’Ocades Caritas veut mobiliser des ressources pour soulager les personnes vulnérables
Mise en œuvre du PNDES dans l’éducation et le foncier : Deux études font le point des avancées et des défis
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés