Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grandе рièсе sеrаit lа sаllе d’аttеntе.» Jules Renard

Gouvernance minière : « Les burkinabè ont le sentiment d’être pauvres de leur richesse », déclare Issiaka Ouédraogo, président du Conseil d’information et de suivi des actions du gouvernement (CISAG)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 10 juillet 2019 à 13h22min
Gouvernance minière : « Les burkinabè ont le sentiment d’être pauvres de leur richesse », déclare Issiaka Ouédraogo, président du Conseil d’information et de suivi des actions du gouvernement (CISAG)

Un consortium d’OSC et associations, au nombre de cinq (le Conseil d’information et de suivi des actions du gouvernement l’Association kogle Zanga. entre autres...) ont organisé une conférence de presse, ce mardi, à Ouagadougou.

Ce face-à-face avec les journalistes a porté sur la question de la gouvernance minière qui défraie tant la chronique dans notre pays.

"Les burkinabè ont le sentiment que l’exploitation de leur sous-sol, pourtant riche et promoteur, est fait à leur détriment. Ils ont le sentiment d’être pauvres de leur richesse", a déclaré le président du CISAG, Issiaka Ouédraogo.

Estimant que le partage des revenus tirés de l’exploitation du sous-sol national doit se faire dans l’équité et dans la transparence, il invite les autorités à accroître les capacités opérationnelles de contrôle et de surveillance qui, selon lui, " sont très dérisoires comparée à l’ampleur de la tâche à accomplir sur le terrain par les agents". Et pour être pertinents et en phase avec la gestion moderne attendue d’un secteur comme celui du sous-sol, les mécanismes de contrôles doivent impérativement être revus et corrigés, a-t-il préconisé.

Relativement à l’affaire de fraude présumée sur du charbon fin qu’une société de la place aurait tenté de soustraire illégalement au contrôle, M. Ouédraogo pense qu’une contre-expertise s’impose afin de situer les responsabilités.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
SEMAFO Boungou : Des chiffres au-delà des attentes après une année d’exploitation
Exploitation minière : Le cas de Bomboré en débat à Ouagadougou
Activités minières en Afrique de l’Ouest : L’industrialisation de l’Afrique en réflexion à Ouagadougou
SAMAO 2019 : Le charbon actif au cœur des échanges
Extraction de l’or : Le Burkina lance un projet pour l’élimination du mercure
Village de Sangoulanti (Sud-Ouest) : Un site d’orpaillage ouvert en face d’une école primaire
Province du Boulgou : Des violences sur le site de la mine de Youga
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : L’audience renvoyée en octobre à la demande de la défense
Affaire charbon fin : L’UPC exige la démission « sans délai » du ministre des Mines
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : Douze personnes physiques poursuivies pour des faits de fraude de commercialisation de l’or
Mine de Karma au Nord : Des kits d’embouche ovine pour les jeunes de Namissiguima
Société minière de Sanbrado (Somisa SA) : Une convention pour démarrer l’extraction de l’or
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés