Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Responsabilité sociale des entreprises : La mine RoxGold fait figure de bon élève

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • LEFASO.NET | Par Edouard Samboé • samedi 6 juillet 2019 à 22h00min
Responsabilité sociale des entreprises : La mine RoxGold fait figure de bon élève

Les 3 et 4 juillet 2019, à Bagassi, dans la région de la Boucle du Mouhoun, la société minière RoxGold, détentrice du permis d’exploitation du gisement aurifère RoxGold Sanu dans la commune de Bagassi, recevait la visite des membres du forum pour la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Un séjour de 48 heures placé sous les auspices d’un partenariat entre les mines et les communautés locales, afin d’encourager la dynamique du développement socioéconomique et environnemental des localités minières. Le forum était composé des membres de Plan international, 2iE, ABSM, RAJ et des représentants des sociétés minières telles que SEMAFO, IAMGOLD, AGCEDE, RAJ, etc.

La visite du forum pour la responsabilité sociale des entreprises (RSE) à la mine de RoxGold Sanu, dans la commune de Bagassi, a duré 48 heures. Kobo Maurice Ouédraogo de l’ONG Plan international, membre dudit forum, explique que « l’objectif de la visite est de voir l’impact socioéconomique, communautaire et environnemental de la mine vis-à-vis de la population locale. » Ainsi, pour y arriver, les membres du forum n’ont pas manqué l’occasion de rendre visite aux autorités locales.

« La mine est consciente de sa responsabilité sociale… »

Dès l’entame de la visite, le haut-commissaire des Balé, Yaya Sanou, a relevé que les responsables de la mine RoxGold et un comité provincial entretiennent « des rencontres mensuelles. » Selon les propos de Bassory Traoré, directeur adjoint du développement durable de RoxGold, « c’est au cours de ces réunions que nous discutons des questions liées à la mine et à la communauté. » Toutefois, le haut-commissaire Yaya Sanou a déclaré que les malentendus sont légion : « Les villageois pensent que la mine doit embaucher uniquement les jeunes du village », a-t-il dit.

Malgré ces différends, soutient Bassory Traoré, « la mine est consciente de sa responsabilité sociale à l’endroit des populations locales. » Pour preuve, il a fait mention « d’un groupe électrogène offert au district sanitaire de la province, d’appuis réguliers pour des campagnes sanitaires, de la construction de dispensaires, etc. » De son côté, Dr Serge Sanou, médecin-chef du district sanitaire de Boromo, n’a pas manqué de saluer l’implication de la mine pour ce qui concerne la santé communautaire. À en croire Dr Sanou, la mine RoxGold aurait fourni à plusieurs reprises des médicaments et du matériel de soins aux CSPS des villages environnants.

Entre autres, le directeur adjoint du développement communautaire, Bassory Traoré, a expliqué que « RoxGold a déboursé 70 millions pendant quatre années pour la réfection des routes. »

La particularité de la mine de Bagassi est due au fait qu’elle est une mine souterraine. Sur cette base, à entendre Bassory Traoré, « elle contribue moins à la dégradation de l’environnement. » En effet, la propreté du site minier ne fait aucun doute. Les lieux d’exploitation tout comme les logements montrent l’organisation environnementale de la mine. Le constat a laissé voir qu’un espace est aménagé pour assainir les lieux, à travers la récupération des déchets issus de tous les bords, afin de les recycler, les transformer et les incinérer au besoin. Selon les propos de Richard Zoundi, agent d’environnement de la mine, « nous avons des partenaires locaux à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso, qui récupèrent les déchets pour les transformer en autres choses utiles. » Dans le futur, soutient Zoundi, « des recherches seront faites pour amoindrir tout ce qui pourrait contribuer à dégrader l’environnement. »

Tout comme son environnement RoxGold prend soin de ses employés, en assurant leur sécurité. En effet, alors que la mine est souterraine, des mécanismes sont mis en place pour assurer la sécurité des travailleurs. Du fond du tunnel, les chambres de secours pour des personnes en danger, les ramifications de pompage d’eau et d’oxygène, la discipline des travailleurs et l’organisation des déplacements d’engins et des personnes sont admirables. Une telle organisation a amené Bassory Traoré à déclarer : « La mine travaille et continue de travailler pour le bien de tous ».

Dans la commune de Bagassi, plusieurs personnes ont été touchées par la mine du fait qu’elle opère dans leurs espaces qui étaient autrefois des champs. Ces gens appelés « personnes affectées par le projet » bénéficient d’un soutien multiforme de la part de RoxGold. De la bouche du doyen du groupe, Gnoumou, « des intrants agricoles, de l’engrais, de la volaille, des porcs nous sont donnés », pouvait-on entendre.

Toutefois, il dit que la mine pourrait faire davantage, à savoir « scolariser leurs enfants, construire plus d’écoles, etc. » Dans l’ensemble, les personnes rencontrées ont reconnu que la mine a eu un impact positif sur le village, même s’ils souhaitent que la mine fasse davantage. Pour Bassory Traoré, la mine « a toujours été à l’écoute de la population. » Pour preuve, il cite « les mécanismes de plaintes qui sont à leur portée auprès des chefs de village, du maire, du haut-commissaire. »

Entre autres réalisations communautaires de RoxGold à Bagassi figurent des associations communales. Parmi celles-ci se trouve une association de femmes qui regroupe plus d’une soixantaine de membres. À la tête de ladite association censée produire du beurre de karité, du soumbala, des feuilles séchées de moringa et du savon, se trouve madame Sanou. Pour cette dernière, au milieu de ses camarades chantant et dansant lors de la visite, « RoxGold nous a soutenues financièrement, mais aussi dans le renforcement de capacités. Les employés de RoxGold achètent nos produits. Nous arrivons à faire à chaque vente plus de 60 000 F CFA de bénéfice qu’on se partage. » Une initiative saluée par Giraude Adeoussi, secrétaire général du forum RSE.

« Nous sommes satisfaits de la visite et nous pensons que RoxGold est une mine extraordinaire du point de vue de la technologie déployée, mais aussi de son impact sur les communautés. Il y a des projets de la ville que la mine finance et au regard des retours des bénéficiaires, cela montre qu’elles sont satisfaites », dixit Giraude Adeoussi. Pour lui, l’engagement communautaire de RoxGold est une leçon pour les autres mines qui pourraient s’en inspirer. De son coté, Kobo Maurice Ouédraogo, trésorier général du forum RSE, n’a pas manqué de reconnaître les avancées de RoxGold dans son approche communautaire qui, selon lui, « devrait continuer dans ce sens. » Cyriaque Yelemou, membre du forum, a invité la mine RoxGold à aller de l’avant.

« Une compagnie responsable »

Pour Bassory Traoré, « RoxGold est une compagnie responsable confirmée ». En termes d’emplois, les données de mai 2019 indiquent 843 employés (incluant les sous-traitants) et 100% d’emplois permanents, dont 87% de Burkinabè (47% provenant des communautés locales) et 13% venant du reste de l’Afrique, d’Europe, d’Australie, d’Amérique. La mine emploie aussi 151 journaliers (dont 10 % de femmes). 90% des emplois sont qualifiés. Sept postes sur 17 du niveau « manager » sont occupés par des Burkinabè.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Province du Boulgou : Des violences sur le site de la mine de Youga
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : L’audience renvoyée en octobre à la demande de la défense
Affaire charbon fin : L’UPC exige la démission « sans délai » du ministre des Mines
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : Douze personnes physiques poursuivies pour des faits de fraude de commercialisation de l’or
Mine de Karma au Nord : Des kits d’embouche ovine pour les jeunes de Namissiguima
Société minière de Sanbrado (Somisa SA) : Une convention pour démarrer l’extraction de l’or
Extension de la mine RoxGold : Plus de 77 millions de F CFA pour soutenir les personnes affectées par le projet
Sociétés minières : « Les travailleurs burkinabè souffrent le martyre », dénonce une coalition d’OSC
Gouvernance minière : « Les burkinabè ont le sentiment d’être pauvres de leur richesse », déclare Issiaka Ouédraogo, président du Conseil d’information et de suivi des actions du gouvernement (CISAG)
Fermeture de la campagne 2018-2019 d’exploitation artisanale des mines
Responsabilité sociale des entreprises : La mine RoxGold fait figure de bon élève
Activités minières : Le CGD tire la sonnette d’alarme sur les menaces sociales et environnementales
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés