Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Une nation n’a de caractère que lorsqu’ellе еst librе. » Madame de Staël

Championnat d’Afrique de Karaté-do : Les Burkinabè prêts pour le Botswana

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • vendredi 5 juillet 2019 à 13h30min
Championnat d’Afrique de Karaté-do : Les Burkinabè prêts pour le Botswana

Les karatékas burkinabè quittent Ouagadougou ce vendredi 5 juillet 2019 pour Gaborone, la capitaine botswanaise, où ils participeront, du 12 au 14 juillet 2019, au Championnat d’Afrique de leur discipline. Dans la soirée du mercredi 3 juillet dernier, ils ont bouclé leur préparation au cours d’une intense séance d’entraînement à laquelle a assisté, en personne, le président de la Fédération burkinabè de Karaté-do, Oumar Yugo.

Fin de classes pour les karatékas burkinabè qui se rendent au Botswana pour le Championnat d’Afrique de karaté-do. En effet, du 12 au 14 juillet prochains, les pratiquants de tout le continent vont converger à Gaborone pour cette grand-messe du karaté. Plusieurs centaines d’athlètes y sont attendus pour l’occasion.

Les Burkinabè, réunis depuis plusieurs semaines dans l’enceinte de l’Institut des sciences du sport et du développement humain (ex-INJEPS) à Ouagadougou, ont pu faire leurs gammes sous l’encadrement de maître Jean Blaise Silga et le regard bienveillant du Directeur technique national (DTN), Corneille Maré. Au nombre de 22, les athlètes viennent de quatre ville (Ouagadougou, Tenkodogo, Ouahigouya et Manga). Pour le voyage, ils seront accompagnés de cinq arbitres, d’un agent du ministère des Sports et des Loisirs, d’un journaliste et des membres fédéraux. La délégation est composée au total de 33 personnes.

À deux jours de leur départ pour le Botswana, ils ont bouclé les préparatifs au cours d’une séance d’entraînement très intense. Selon le DTN, les athlètes sont prêts pour affronter la compétition. « Nous sommes fin prêts pour le Botswana. C’est un grand challenge mais nous nous sommes assez bien préparés. Nous avons commencé la préparation depuis longtemps en travaillant d’abord au niveau des ligues pour, par la suite, regrouper les athlètes qui sont à Ouagadougou et dans les environs. Ce qui nous a fait beaucoup avancer en termes de préparation », a-t-il indiqué.

Des propos confirmés par l’entraîneur national. « Tout a été fait pour permettre aux Étalons de réaliser de bons résultats au championnat d’Afrique. Ils ont eu droit à une préparation physique et psychologique. Nous sommes en train de faire les derniers réglages sur comment surprendre l’adversaire, gérer le stress, le tatami », a ajouté Me Jean Blaise Silga.

Conscients des défis à relever

Le Burkina est inscrit en kata (technique de démonstration) et en kumité (combat). Pour les katas, quatre athlètes évolueront en individuel et les frères Sanou démontreront en équipe. Ainsi, en sénior garçons, le capitaine de l’équipe, Bernice Sawadogo, représentera le Burkina ; tandis que Samuel Sanou défendra les couleurs nationales chez les juniors. En dames, Soré Latifatou en sénior et Roamba Anicha en junior iront à la recherche du graal pour le Burkina Faso.

Les autres athlètes feront du kumité soit en individuel, soit en équipes. Tout qu’ils sont, les athlètes sont suffisamment sensibilisés aux enjeux de la compétition et surtout à l’impérieuse nécessité de faire retentir le Ditanyè à cette rencontre sportive continentale. « Nous sommes prêts physiquement et mentalement parce que nous avons travaillé. L’ambiance est aussi bonne au sein de l’équipe. Si Kigali a été une expérience, Botswana doit être le lieu de la confirmation », a relevé Gloria Guissou, l’une des rares filles qui portent haut le drapeau du Burkina dans le domaine du karaté-do.

Tout comme elle, le capitaine est aussi prêt pour ce rendez-vous continental des karatékas. « L’expérience de Kigali nous a beaucoup servi. Des erreurs ont été décelées, et avec les coachs et la direction technique, on a essayé de travailler sur ces aspects et je pense qu’on a trouvé des solutions pour pallier tous ces déficits qu’on avait à Kigali. Maintenant, je crois qu’on est prêts pour cette échéance de Botswana », a rassuré Bernice Sawadogo.

L’année dernière, les athlètes étaient revenus avec trois médailles continentales dans leurs bagages. Un exploit pour un pays qui n’avait pas l’habitude de ces rencontres. Cette année, ils comptent rééditer l’exploit et même faire mieux en ramenant le plus de médailles possibles. « Notre objectif est de faire mieux qu’à Kigali. Nous avions ramené trois médailles. Cette année, nous voulons ramener au moins trois médailles. Si nous n’arrivons pas à avoir plus, au moins, qu’on revienne avec les trois médailles », a indiqué le DTN.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Can /Egypte 2019 : les Fennecs rois d’Afrique pour les deux prochaines années
Can Égypte 2019 : L’Algérie sur les pyramides d’Égypte
Eliminatoires Can 2021 : Le tirage au sort a donné son verdict
CAF : Deux nouveaux conseillers spéciaux pour le président Ahmad
Finale de la CAN 2019 : Les pronostics des supporters sénégalais et algériens à Ouagadougou
CAF : Sita Sangaré élu membre du comité exécutif
Championnat de handball : L’AS Sonabhy s’impose en minimes garçons et chez les cadettes
Guinée : Paul Put n’entrainera plus le Syli national
Championnat d’Afrique de Karaté-Do : Le Burkina obtient 4 médailles
Arts martiaux : « Mon rêve est de combattre au sein de l’UFC pour hisser toujours plus haut le drapeau du Burkina », dixit Israël Mano
CAN 2019 : Alexis Seydou Tiama, le seul arbitre burkinabè retenu par la CAF pour la phase finale
Athlétisme : Hugues Fabrice Zango termine 4e au Meeting Diamond league de Monaco
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés