Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.» Winston Churchill

Région de l’Est : Le couvre- feu prolongé jusqu’au 5 septembre 2019

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • vendredi 5 juillet 2019 à 16h45min
Région de l’Est : Le couvre- feu  prolongé jusqu’au 5 septembre 2019

Dans un communiqué daté du 5 juillet 2019, le gouverneur de la région de l’Est, le Lieutenant-colonel Saidou T.P. Sanou, annonce la prorogation du couvre-feu. Ainsi, du dimanche 7 juillet au jeudi 5 septembre 2019, le couvre-feu s’appliquera de minuit à 4h du matin dans la ville de Fada N’Gourma et de 19h30 à 4h du matin pour les autres localités. Cette décision a été prise, selon le gouverneur, « en raison de la dégradation continue de la situation sécuritaire et compte tenu des récentes attaques ciblées ».

Vos commentaires

  • Le 5 juillet 2019 à 18:18, par Bebeto En réponse à : Région de l’Est : Le couvre- feu prolongé jusqu’au 5 septembre 2019

    Merci Mr. Le Gouverneur
    Ceux qui ne respectent pas le couvre feu, dès lors qu’ils sont pris, il faut les traiter de telle sorte qu’ils n’aient plus envie de violer le couvre feu en leur appliquant la rigueur de la loi.
    Les terroristes ont prouvé leur dangerosité et leur cruauté hors norme, donc on ne doit pas rigoler avec les mesures destinées à les neutraliser.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2019 à 20:52, par Moktar En réponse à : Région de l’Est : Le couvre- feu prolongé jusqu’au 5 septembre 2019

    "Dégradation continue de la situation sécuritaire..". Malgré otapuamu ? Dans ce cas il faut changer de stratégie.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2019 à 13:16, par Dedegueba SANON En réponse à : Région de l’Est : Le couvre- feu prolongé jusqu’au 5 septembre 2019

      A mon avis c’est juste un communiqué administratif formel. La fin justifiant les moyens... Et n’oublions pas que ces organisations maniaques des droits de l’homme et les politiciens pourront récupérer tout état d’urgence non couvert par un papier, pour nous pomper l’air.
      En vérité, cela fait un moment qu’il semble y avoir une accalmie dans cette zone. Pas comme au sahel ou on joue au chat et à la souris, et où l’opération Doofu peine à avoir le contrôle de la situation. Mais je peux me tromper...

      Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2019 à 04:57, par LE GRAND ZAPATA En réponse à : Région de l’Est : Le couvre- feu prolongé jusqu’au 5 septembre 2019

    POST N°122 DE L’ANNÉE 2019 !!!!

    POST SUR LEFASO.NET DANS L’ARTICLE : RÉGION DE L’EST : LE COUVRE-FEU PROLONGÉ JUSQU’AU 5 SEPTEMBRE 2019 !!!!

    QUAND LE GOUVERNEUR DE L’EST DÉMORALISE NOS BRAVES ET COURAGEUSES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ = LES FDS : On nous a dit que tout va bien à l’EST et que la situation est quasi maitrisée. Voilà des mois déjà que NOS FDS ont lancé une opération d’envergure dénommée « OTAPUAMU ». Au début, un couvre-feu à été stratégiquement initié sur tout le territoire régional afin de surtout limiter les déplacements massifs des hommes suspects et dangereux à des heures indues.

    Nous ne nions pas la réussite D’OTAPUAMU mais nous pensons que NOS FDS ont vite fait de crier victoire dans une guerre asymétrique qui naturellement serait de longue haleine. Nous étions donc convaincus qu’à la longue, les choses allaient davantage se compliquer pour NOS FDS dont l’organisation laisse vraiment à désirer avec des moyens humains et logistiques à la traine voire très limités. Entre nous, on se débrouille alors que l’amateurisme ne pardonne pas face à des hommes très déterminés qui attaquent et qui sont prêts à mourir, et qu’importe !

    L’EUPHORIE D’OTAPUAMU serait donc limitée dans le temps puisque que de leur côté, LES TERRORISTES allaient réfléchir intensément pour pouvoir réadapter leur stratégie d’attaque à la nouvelle situation qui se présente à eux. Pourtant, dans leur désir affiché de tout contrôler, L’ÉTAT MAJOR DES FDS s’est personnellement occupé DES FORUMISTES, INTERNAUTES ET AUTRES FACEBOOKERS qui osent publier des images et diffuser des informations sur ce qui se passe réellement sur le terrain. De lois telles que « LA LOI ANTI-ACTIVISTES » ont été votées pour complètement clouer le bec à ce beau monde friand de sensationnel. Tout simplement, LA MANIPULATION, LA DÉSINFORMATION ET LA PROPAGANDE s’entremêlent et s’entrechoquent pour faire croire que tout va bien à L’EST. Et pourtant !

    Voilà que LE GOUVERNEUR DE L’EST affirme sans détourdans une note officielle « UNE DÉGRADATION CONTINUE DE LA SITUATION SÉCURITAIRE » dans sa région. Et par conséquent, il renforce donc les horaires du couvre-feu pour les 3 prochains mois. La stratégie DES FDS s’est donc effritée dans le temps avec une montée en puissance des terroristes ces derniers jours, qui font régulièrement des incursions sur l’axe FADA N’GOURMA-PAMA long de moins de 80 kilomètres. C’est que LE GOUVERNEUR DE L’EST a intentionnellement démoralisé NOS FDS ( et il mérite d’être sanctionné conformément à la loi !) en reconnaissant que plus rien ne va à L’EST. Nous attendons impatiemment un communiqué de L’ARMÉE NATIONALE BURKINABÈ pour tout démentir, elle qui voulait être la seule à parler de la situation sécuritaire et raconter ce que bon lui semble. Kiakiaaaaaaaaaaaaa !

    QUE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT BÉNISSE LE BURKINA FASO !

    PAIX ET AMOUR AU BURKINA FASO !................L’HOMME DU RENOUVEAU BURKINABÈ, LE GRAND ZAPATA !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Terrorisme : la force Barkhane met la pression sur les groupes armés terroristes dans le Liptako
Massiba ou le mal du peuple : le film documentaire qui met en lumière les zones victimes d’attaques terroristes au Burkina
Province de la Tapoa : Des hommes armés incendient plusieurs infrastructures publiques
Lutte anti-terroriste au Burkina : Une base terroriste demantelée à Togomayel dans le Soum
Insécurité au Burkina : Deux morts dans l’explosion d’une mine artisanale à Titao
Burkina : 4 militaires tués et 3 blessés sur l’axe Gaskindé-Djibo
Situation sécuritaire et humanitaire : Le Burkina doit « repenser ses réponses » recommande Afrikajom Center
Lutte contre le terrorisme : La Force conjointe G5 Sahel découvre « un important plot logistique » dans le Gourma malien
Bilan des opérations de sécurisation : Une base terroriste démantelée
Insertion sociale des ex-terroristes : Un plaidoyer auprès du président du Faso pour la création d’un centre d’accueil
Axe Bobo-Dioulasso-Banfora : Une attaque armée repoussée par les éléments de la police nationale
Burkina : L’or sert à financer le terrorisme
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés