Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Journée de l’Afrique 2019 à Vienne : Pour plus de liberté, de dignité et de participation constructive

Accueil > Diasporas • LEFASO.NET • jeudi 4 juillet 2019 à 19h30min
Journée de l’Afrique 2019 à Vienne : Pour plus de liberté, de dignité et de participation constructive

D’habitude commémorée le 25 mai de chaque année, la Journée de l’Afrique a été célébrée cette année, le vendredi 28 juin 2019 au Centre international de Vienne en Autriche. Une quinzaine d’ambassadeurs des pays membres du groupe africain et leurs communautés respectives ont participé à l’événement qui s’est déroulé en présence des premiers responsables des organisations internationales basées à Vienne. Le Burkina Faso était au rendez-vous avec une animation musicale du Groupe de Mamadou Diabaté et une présentation de quelques facettes de l’art culinaire burkinabè. Cette commémoration fut l’occasion d’exhortation à plus de liberté, de dignité et de participation constructive pour une Afrique unie et prospère.

La journée de l’Afrique offre chaque année l’occasion de réaffirmer la nécessité de « renforcer l’unité et la solidarité des États africains ». Elle se veut également le symbole du combat de tout le continent africain pour la libération, le développement et le progrès économique. Cette année, la journée a été célébrée sous le thème : « Année des réfugiés, des rapatriés et des déplacés internes : pour des solutions durables au déplacement forcé en Afrique ».

La cérémonie de commémoration a débuté par l’exécution de l’hymne de l’Union africaine. La présidente du Groupe africain, l’Ambassadeur Viviane Okeke du Nigéria, s’est, par la suite, adressée aux participants. Elle a salué la présence de ses homologues, des responsables des organisations internationales, et a remercié les communautés des différents pays pour leur mobilisation. Après elle, sont intervenus successivement les ambassadeurs d’Egypte (en qualité de représentant du Président en exercice de la présidence de l’Union Africaine) et de Namibie, en sa qualité de Présidente entrante du Groupe africain.

La série des allocutions s’est poursuivie avec les premiers responsables ou représentants de l’Office des Nations-Unies à Vienne (ONUV), de l’Organisation des Nations-Unies pour le développement industriel (ONUDI), de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE).

Les différents intervenants ont réaffirmé leur foi en l’Afrique et aux Africains engagés pour le développement et le progrès économique du continent. Ils ont partagé la vision commune des pays de l’Union Africaine qui est d’œuvrer à « une Afrique unie, intégrée, en paix, prospère et dirigée par ses propres citoyens ».

Beaucoup d’attentes en effet devraient être comblées afin de permettre aux citoyens africains de vivre libres, dignes et de participer pleinement au développement économique du continent. Et de nombreux Africains espèrent chaque jour voir les décideurs aller au-delà des discours pour faire vraiment bouger les lignes. Mais, il faut déjà se féliciter de la prise de conscience des défis pour y parvenir et souhaiter qu’à l’issue de chaque commémoration de la Journée de l’Afrique des pas décisifs soient progressivement franchis.

Après les discours qui ont ponctué la cérémonie, communautés africaines et amis de l’Afrique ont honoré les spécialités culinaires de chaque pays. Cette année encore, le Burkina Faso n’a pas dérogé à la règle. Il a présenté quelques facettes de l’art culinaire burkinabè qui a été fortement apprécié. Tô à la sauce gombo, riz au soumbala, brochettes, jus à base de bissap et de gnamakou ont eu tellement de succès que plusieurs convives en redemandaient.

Profitant de l’occasion, l’Amicale des Femmes de l’Ambassade a également exposé du beurre de karité qui a retenu l’attention de plus d’un acheteur. La cerise sur le gâteau de la participation du Burkina Faso à cet Africa day 2019 a été la prestation de l’artiste musicien Mamadou Diabaté et son groupe. Le spectacle a simplement été au rendez-vous. Des artistes d’Algérie et de Tunisie ont aussi contribué à agrémenter la célébration qui a été brève mais intense.

L’Ambassadeur Dieudonné Kéré s’est réjoui de la contribution du Burkina Faso au succès de cette édition de la Journée de l’Afrique. Il a félicité ses compatriotes pour la participation remarquable à l’événement qui a permis de communier avec les autres communautés africaines et de donner plus de visibilité au pays.

Simon YAMEOGO
Attaché près l’Ambassade du Burkina Faso à Vienne

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Diaspora : « Je voudrais entendre que le Burkina a mis en place des usines de 80 milliards », Saidou Ouédraogo dit Kadiogo, homme d’affaires Burkinabè vivant au Togo
Abidjan : Dialogue direct entre opérateurs économiques burkinabè
Ambassade du Burkina Faso à Paris : Installation des démembrements de la CENI
Dédicace du 15è album de Mamadou Diabaté : Sous le signe de la restauration de la paix au Burkina Faso !
Meeting de l’UPC à Abidjan : L’Union nationale pour la démocratie et le développement/Côte d’Ivoire désapprouve Zéphirin Diabré
Diaspora : « Nous souffrons des attaques terroristes comme l’ensemble de nos compatriotes », Boubakar Dicko, consul général du Burkina au Togo
Installation des démembrements de la CENI en Côte d’Ivoire
Réactions de Burkinabè de New-York sur la situation sécuritaire : « Le gouvernement doit mettre tous les Burkinabè au front »
Présidentielle de 2020 : La Commission électorale indépendante du Consulat de New-York installée
Association des étudiants burkinabè en France : « Les étudiants étrangers ont vu leurs frais d’inscription multipliés par 15 »
« Meeting dit de la réconciliation à Gagnoa » : L’ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire appelle la communauté burkinabè à s’en démarquer
ONG Stand for Life and Liberty (S2L) : Un journaliste burkinabè lance une organisation internationale aux Etats-Unis
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés