Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 1er juillet 2019 à 23h35min
Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

Dans la nuit du jeudi 27 juin 2019, des individus armés non identifiés sont entrés dans le village de Bani, à une dizaine de kilomètres de Bourzanga, pour semer la terreur, faisant quatre (04) morts, tous des chrétiens catholiques. Selon les témoignages, quand les « terroristes » sont arrivés, ils ont trouvé les villageois en train de causer comme c’est l’habitude au village la nuit tombée.

Les terroristes ont alors demandé à tout le monde de se coucher. Ils ont alors procédé à l’identification des personnes couchées en demandant le prénom de chacun pour vérifier s’il y en avait qui portaient des signes religieux (croix, médailles ou autres, ou qui portaient des prénoms chrétiens). C’est ainsi que quatre (04) chrétiens catholiques qui portaient chacun une croix au cou ont été identifiés, mis à l’écart puis exécutés.

Les victimes s’appelaient David ZOUNGRANA et son petit frère Philippe ZOUNGRANA, Théophile OUEDRAOGO et Ernest KASSOAGA. Avant de partir, les terroristes ont incendié la boutique qui appartenait à l’une des victimes David ZOUNGRANA.

Le lendemain vendredi 28 juin 2019, les « terroristes » se sont déportés à Pougrenoma un autre village de la paroisse de Bourzanga pour menacer les habitants. Selon les témoignages recueillis, ils n’ont pas fait des victimes mais ils ont laissé un message selon lequel ils ne veulent pas voir les forces de défense et de sécurité (FDS), les représentants du gouvernement et ils ont intimé l’ordre aux chrétiens qui s’y trouvent de se convertir au risque d’être exécutés à leur prochain passage.

Cette nouvelle attaque porte à douze (12) en l’espace de deux mois les chrétiens catholiques tués par les terroristes à cause de leur appartenance religieuse dans le diocèse de Ouahigouya.

Pour rappel, les premières attaques contre les chrétiens sont survenues le 13 mai 2019 dans la paroisse de Bam, faisant quatre (04) victimes, après le 26 juin 2019 dans la paroisse de Titao faisant quatre (04) victimes et des blessés. Tous ces événements et le mode opératoire des groupes armés terroristes (GAT) illustrent bien qu’il s’agit d’attaques ciblées contre les chrétiens.

Face aux attaques de plus en plus récurrentes et les menaces pressantes, beaucoup de chrétiens ont commencé à quitter leurs villages pour rejoindre le centre des paroisses. C’est surtout le cas à Bourzanga où certains sont accueillis dans des familles et d’autres dans les locaux de la paroisse. La paroisse de Bourzanga est située à 150 Km de la capitale Ouagadougou (40km de Kongoussi chef-lieu de la province du Bam, région du centre nord dont elle relève). Elle a été fondée le 25 mars 1963. Elle compte 74 200 habitants dont 4 687 chrétiens catholiques.

Abbé Victor OUEDRAOGO
Directeur du Centre Diocésain de Communication (CDC)

Vos commentaires

  • Le 1er juillet 2019 à 23:16, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Ça continue ? La terreur religieuse continue. Est- il si difficile de nettoyer cette zone ? Le Bam c’est quand même plus au sud que le Soum le Yatenga le Lorum ? Imaginons des FDS faisant une battue en venant du Nord, je ne vois pas où ces voyous pourront se cacher.
    Comme l’a dit un forumistes ils sont assurément parmi nous.
    Que Dieu ait pitié de nous et accueille ces martyrs de leurs fois dans sa demeure. Bon courage à nos FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2019 à 23:36, par Jean-Paul En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    RIP à nos compatriotes froidement assassinés à cause du nom de Jésus Christ.
    Ces terroristes menacent la population en les enjoignant de se convertir. Mais se convertir à quoi, au satanisme ? Non, dans notre pays il y a la liberté de religion, personne ne peut contraindre l’autre à se convertir à quoi il n’a pas de conviction.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 00:36, par SOME En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    vous savez tous ce que ces individus recherchent par tous les moyens : susciter le sentiment de persecutution des chretiens et arriver a une guerre de religion. Alors qu’il n’y a pas de probleme religieux. Ils veulent le creer de toute peice.. La plus grande victoire sur eux sera que leur but ne soit jamais atteint. A nous chretiens, musulmans, bouddhistes, animistes, etc et tout ce qu’on veut, de ne pas tomber dans ce piege.

    Premiere chose : organisons nous pour nous defendre ; ne nous laissons plus surprendre ainsi, aussi facilement assis a discuter comme si nous etions en periode de paix normale. Les CDR ne sont plus là, mais nous savons nous organiser et nous defendre. Quand tout le village reagira et qu’ils ne repartiront plus tranquille, mais en laissant des cadavres aussi de leur coté, ils feront plus attention a tuer aussi facilement. Tant que chacun voudra sauver sa peau tout seul, a compter sur le gouvernement, tant ce sera l’individualisme, ils continueront a nous tuer, c’est ce qu’ils veulent. Il n’y a pas de salut individuel. Celui qu voudra sauver sa vie la perdra, c’est jesus qui l’a dit.

    Les chretiens ce n’est pas votre sentiment d’etre des martyrs ou de se refugier dans la solidarité religieuse qui vous sauvera : ceux qui vous disent cela ne font que vous faire un lavage de cerveau. Priez certes, mais reagissez et luttez et defendez vous : c’est une obligation. vous laisser tuer ne vous amenera jamais au paradis. Ce n’est pas une affaire de religion

    a ces chretiens fanatisés qui sont prompts a crier que c’est l’eglise, les chretiens etc qui sont persecutés comme aux temps des anciens romains, etc, ils sont les meilleurs alliés de ces ennemis et n’aident pas du tout l’eglise. Si ton ennemi veut quelque chose (une arme) ne lui donne pas l’occasion avoir cette chose là. Ne croyez surtout pas que vous etes benis de dieu parce que vous etes persecutes comme certains pretres le disent. Non car cela n’a rien a voir avec la religion, c’est du lavage de cerveau qu’on vous fait. c’est une guerre d’un tout autre genre qu’on nous mene sous le couvert de la religion. LA RELIGION N A RIEN, ABSOLUMENT RIEN, A VOIR AVEC CA

    je reproche clairement au president Roch de continuer a jouer ce jeu en refusant de mobiliser la population qui aurait su comment régler elle meme ce probleme. Avoir peur de l’infiltration (la 5e colonne) ne fait que renforcer le probleme. Et nous sommes en train de perdre betement une situation que nous aurions pu avoir en main et gagner car le peuple burkinabe est mur, conscient, patriote et ouvert. Le peuple a compris, mais nos dirigenats ne prennent pas les bonnes decisions appropriees. Voila notre probleme. Ils avaient raison mais ils ne peuvent plus continuer ainsi car de toute facon on les amene là. On sait tres bien qui soutient ces soi disant terroristes. Aucune armee ne vainc un peuple mobilisé et aucune armee ne vainc sans le soutien du peeuple. Or l’armee beneficie de tout ces atouts sans les utiliser. Je ne devoile aucun secret ici. Seuls nos peurs nous tuent !

    «  Si tu ne peux organiser, diriger et défendre le pays de tes pères, fais appel aux hommes plus valeureux.

    Si tu ne peux dire la vérité, en tout lieu et en tout temps, fais appel aux hommes plus courageux.

    Si tu ne peux exprimer courageusement tes pensées, donne la parole aux griots.

    Si tu ne peux être impartial, cède le trône aux hommes justes.

    Si tu ne peux protéger le peuple et braver l’ennemi, donne ton sabre de guerre aux femmes, qui t’indiqueront le chemin de l’honneur.

    Oh Fama ! Le peuple te fait confiance, il te fait confiance parce que tu incarnes ses vertus. »

    Voilà des exigences du peuple à travers les griots vis-à-vis du Roi Almamy Samory Touré, qui ne seraient pas de trop, gravées, en lettres d’or, dans les bureaux de bien des chefs d’Etat actuels. sont-ils encore des dirigeants ou des dirigés ?
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 2 juillet 2019 à 10:24, par Yako En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

      "Si tu ne peux protéger le peuple et braver l’ennemi, donne ton sabre de guerre aux femmes, qui t’indiqueront le chemin de l’honneur" Tout est dit et bien dit avec élégance.Merci mon frère.

      Répondre à ce message

      • Le 2 juillet 2019 à 14:09, par HIEN En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

        d’accord avec toi mon frère, les villageois doivent s’organiser et se défendre. On ne doit pas penser que c’est l’autre qui est concerné. il est incompréhensible que des gens , même s’ils se disent terroristes, viennent regrouper les gens, en trier leurs victimes, les tuer et repartir tranquilles comme s’il n’y avait pas d’hommes dans ce village. Il faut s’organiser et défendre le village. ces dits terroristes doivent bien connaître ce village et ils sont parmi vous.

        Répondre à ce message

    • Le 2 juillet 2019 à 11:07, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

      Beaucoup de plaisir à te lire. Rien à redire sur ce véritable hymne au sursaut patriotique. Parfaitement d’accord avec toi qu’on doit s’organiser pour faire face à ces bandes armées. Ils ne viennent qu’en groupuscules armés, que peuvent-ils contre un village, tout un village organisé et déterminé ? Si on compte sur le pouvoir, autant nous résigner à jouer aux pigeons pour ces malfrats qui vont exercer leurs adresses sur nous. Il est donc temps que chacun se défende, le pouvoir semble débordé du moins pour ce qui est de cette région.
      Ce n’est absolument pas une question de religion.

      Répondre à ce message

    • Le 2 juillet 2019 à 16:23, par Yeeliba En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

      Tu as tout dis et bien dis. Felicitation et puisse le ciel nous venir en aide dans ce combat de type nouveau.

      Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 00:53, par Binvenu NEBA En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Paix aux âmes des suppliciés. Mais, à quand la fin de ces tueries ? Les groupuscules d’individus ont-ils le monopole de la violence au Burkina ? La stratégie de protection des populations est à revoir absolument.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 07:10, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Les terroristes viennent, trient volontairement quatre chrétiens les exécutent, mais en fuyant après leur forfait ils rencontrent forcément d’autres chrétiens qu’ils n’executent pas par contre, se contentant de leur dire de changer de religion. Curieux tout cela ? Et si on avait bien ciblé le village et les victimes ? Et si cette histoire de chrétiens n’était juste que pour brouiller les pistes ? Quel message ces voyous veulent-il transmettre ? Qui sont les 4 victimes ? Comment ces assaillants peuvent-ils se fondre si facilement dans la nature ?
    Et cela m’emmène à émettre une hypothèse qui sans doute me vaudra une fatwa. Mon hypothèse est que des victimes frustrées des massacres de Yirgou, pourraient sournoisement être entrain de se venger, du fait que depuis leur tragédie rien n’est fait pour soulager leur peine. Car tout se passe comme si on avait affaire à un commando invisible....comme IB à Abobo du temps de la crise ivoirienne.
    J’invite vivement nos autorités à neutraliser ces malfaiteurs le plus rapidement possible sinon, le volcan de la violence va entrer en eruption. Doofu doit déraciner en profondeur le mal.

    Répondre à ce message

    • Le 2 juillet 2019 à 10:49, par SOME En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

      merci pour ton analyse Quant au doofu, serval barkhane et tout ce tralala, on connait leur limite surtout avec ces francais qui savent ce qu’ils jouent. On sait ce qu’ils veulent : destabiliser par tous les moyens Ce que tu dis est une bonne analyse. Puisque la fibre ethniciste, tribaliste anti peul ne marche pas, il faut tenter la piste de la guerre religieuse en allant instrumentaliser des idiots a partir de cette affaire de yirgou qui tout compte fait n’est pas aussi claire. Si je critique Roch pour sa prudence et il a raison, mais il doit changer de strategie. de toute facon il sait qui et qui font ces terreurs là et pourquoi ils le font. Il faut donc s’organiser en consequence au lieu de continuer comme il le fait
      SOME.

      Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 08:23, par Ami de Dieu En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Bandes de lâches , vous êtes déjà vaincus, Dieu n’a jamais dit de tuer son prochain, pour lui,
    Vous tués la chaire, mais vous ne pouvez absolument rien contre leur âmes.
    Que Dieu vous ramène à la raison, et qu’il vous pardonne.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 08:24, par Angelo En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Je m’incline devant les âmes des disparus. Que Dieu dans sa miséricorde les reçoivent dans son Ciel qu’Il daigne soulager vos familles, amis, parents connaissances et toute la nation qui compatit.
    J’ai le cœur meurtri et la chair de poule en lisant cet article. Seigneur ait pitié de notre pays et rencontre les assaillants comme Tu as rencontré Saul sur la route de Damas. Que nos cris montent vers Toi Dieu de la Paix.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 08:31, par Domdom En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Puisse le SEIGNEUR accueillir ses disciples froidement assassinés dans son royaume et apaiser les cœurs de leurs familles.

    Que notre vivre ensemble ne soit jamais et au grand jamais ébranlé par ces fous de Dieu, quel que leur stratégie pour nous emmener à se rentrer dedans.
    Musulman, Catholiques, Protestant, Animistes et autres au Burkina nous nous aimons et notre amour est si fort que rien ne peut nous séparer.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 08:37, par VIVE JESUS CHRIST En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Paix et salut aux âmes de nos martyrs. Mais notre Seigneur nous avait prévenu qu’a sa suite, nous serons persécuté par le maître de ce monde. Mt 7,15-17 ’’Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. 16Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? 17Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. 18Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. 19Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. 20C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez..

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 08:52, par catholique En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Catholiques nous le serons jusqu’à la fin de nos jours, personne ne pourra nous contraindre à nous convertir de force.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 09:07, par SPI En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Merci Abbé pour ce poste qui retrace la réalité sur le terrain. Que le seigneur nous viennent en aide. Ce qui est marrant, c’est que civil comme FDS tout le monde se cherche

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 09:14, par Pierre Wendlasida K. En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    1- C’est toujours une erreur de tuer des hommes a qui Dieu a donner la vie en pensant ainsi faire ce que Dieu veut. Dieu, le vrai Dieu, le seul Dieu est Tout-Puissant. Il n’est donc pas un incapable et un lâche qui aurait besoin de l’aide des quelques mortels humains pour le défendre. Est-ce des hommes peuvent-ils être un danger contre Dieu Tout-Puissant ?
    2- J’invite mes frères chrétiens à garder leur foi : il nous faut rester courageux sans être téméraires et ne provoquer ni ne détester personne ; il nous faut rester prudent pour ne pas nous exposer inutilement à la haine et la violence qui ne peuvent venir que de satan et non de Dieu qui aime tous les hommes qu’il a créés. Mes frères chrétiens, continuons à garder notre confiance à Dieu qui est Amour et soyons toujours les dignes enfants de Dieu notre Père qui a toujours été la force de ses témoins depuis Abraham, les profètes, les aprôtres, les martyrs de l’Antiquité et de l’Afrique contemporaine (en Ouganda) jusqu’au victimes actuelles que nous pleurons. La victoire du Christ sur le mal et la mort est pour nous la garantie de l’Amour protecteur de notre Dieu et cela nous rend plus fort que le mal et la mort. Écoutons Saint Paul nous le dire dans lextrait suivant de la Bible et soyons forts en authentiques disciples du Christ :
    Romains 8:31,33-39
    Que dirons-nous donc à l`égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Qui accusera les élus de Dieu ? C`est Dieu qui justifie ! Qui les condamnera ? Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous !
    Qui nous séparera de l`amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l`angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l`épée ?
    Selon qu`il est écrit : C`est à cause de toi qu`on nous met à mort tout le jour, Qu`on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie ]Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j`ai l`assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l`amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.
    COURAGE MES FRÈRES, NOTRE SECOURS EST DANS LE NOM DU SEIGNEUR QUI A FAIT LE CIEL ET LA TERRE !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 09:49, par Nongma En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Paix aux âmes de nos parents exécutés si lâchement.
    Levons-nous, organisons-nous et défendons la paix et le vivre ensemble de tous les burkinabe.
    Ils n´ont pas assassiné des chretiens catholiques, mais des burkinabe tout court.
    Que tu sois animiste, chretien catholique ou protestant, boudhiste ou je ne sais quoi, lève-toi et condamne ce acte de barbarie.
    Ne te réjouis surtout pas, parce que les morts sont d´une confession oú d´un autre bord politique que toi !
    La colère et l´indignation devraient secouer tout burkinabe qui croit encore à notre pays, avec ce nom si beau, si inspiratif !
    C´est parce que vous êtes vivants que vous pouvez critiquer les autres
    Sauvez votre propre vie en entrant dans le combat contre la barbarie et l´ignorance. Ne laissez pas les idiots vaincre les hommes droits. Finies les discutions inutiles. Combattons ensemble pour notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 10:10, par Sara En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Moi je suis musulmane et mon mari et mes enfants chrétiens. En guise de les soutenir, je vais devenir chrétienne. Tous les musulmans n’ont qu’à lever la voie pour soutenir leurs frères chrétiens pour montrer à ses sauvages qu’ils ne connaissent pas Dieu mais plutôt Satan. Pour montrer notre intégrité au monde, chacun n’a qu’à renforcer, redoubler ses bonnes relations avec son voisin chrétien pour que ses mécréants sachent que ne sont pas à diviser. Tous les autres qui étaient ce jour là avec les chrétiens tués devraient leur demander de les tuer aussi parce qu’eux tous ils appartiennent au même Dieu unique. Les musulmans n’ont organiser une marche pour dire non de ne pas salir le nom de la religion musulmane. N’ayez pas peur car la vie sur cette terre est courte. Montrez aux yeux du monde que le peuple du Burkina est un peuple exemplaire. Au moment du carême musulman les chrétiens ne se passe pas de leur première messe dudit mois sans demander à leurs fidèles de prier pour leurs frères musulmans qui sont dans le mois de carême pour que Dieu exauce leur vœux et les gardent en bonne santé dans ce mois de carême. Peuple du Burkina Faso, resté unis à jamais et ne vous laissez entre les mains de ces batards. Nous africains chacun doit choisir la religion qu’il veut parce que Dieu ne nous a pas encore envoyer notre prophète. Il a envoyé à chaque peuple son prophète : Aux Blancs, Jésus, Aux arabes, Mohamed, Mais nous les noirs il nous a donné la liberté, on a l’embarra du choix par ce qu’on en a pas eu pour nous d’abord. Faut pas qu’un africain noir déteste son prochain à cause d’une religion ; nous savons tous la nôtre. Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 2 juillet 2019 à 14:00, par la vérité En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

      Bien dit Sara. Nous(Musulmans, chrétiens, animistes etc.) resterons soudés pour mettre la honte aux esprits maléfiques.

      Répondre à ce message

    • Le 2 juillet 2019 à 18:04, par Yelwingtiim En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

      Bonjour Mme Sara,
      je réagis pour juste te dire un GRAND MERCI pour ton message.
      j’avoue que ce message m’envoie soulagé.
      J’espère que ton appel sera entendu par la communauté musulmane.
      Par rapport au prophète, je me fais une seule hypothèse : Si Dieu a envoyé ces prophètes à ces peuples, c’est qu’il a constaté que ces derniers ont plus besoin d’être guidés.
      Frères africains, Restons Africains !
      Que chacun se pose la question à savoir pourquoi c’est toujours en Afrique qu c’est occidentaux sont toujours très présent ?

      Merci !

      Répondre à ce message

    • Le 2 juillet 2019 à 18:08, par Yelwingtiim En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

      Bonjour Mme Sara,
      je réagis pour juste te dire un GRAND MERCI pour ton message.
      j’avoue que ce message m’envoie soulagé.
      J’espère que ton appel sera entendu par la communauté musulmane.
      Par rapport au prophète, je me fais une seule hypothèse : Si Dieu a envoyé ces prophètes à ces peuples, c’est qu’il a constaté que ces derniers ont plus besoin d’être guidés.
      Frères africains, Restons Africains !
      Que chacun se pose la question à savoir pourquoi c’est toujours en Afrique qu c’est occidentaux sont toujours très présent ?

      Merci !

      Répondre à ce message

    • Le 2 juillet 2019 à 22:35, par Citoyen du Bf En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

      Qu’Allah nous guide sur le droit chemin. Beaucoup de personnes portent des noms communément utilisés par les musulmans mais en réalité, ils ne sont pas des musulmans. Les terroristes n’aiment pas la trahison ainsi, quand ils doutent de la sincérité de leurs collaborateurs, ils cherchent à s’en débarrasser. Sinon, ils ont dépassé des chrétiens avant d’arriver là où ils ont fait des dégâts et à leurs retours, ils ont rencontré des chrétiens qu’ils n’ont pas tué.
      Les gens doivent comprendre une fois pour toute qu’en islam, personne ne contraint personne à se convertir.
      Avant de dire je suis musulman ou musulmane, il faut savoir d’abord ce que veut l’islam, que veut dire être musulman.

      Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 10:15, par kap En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Chrétiens du monde entier unissons nous dans la foi en Jésus Christ . Aucune force maléfique ne pourra nous faire plier quelque soit leurs méthodes sadiques .

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 10:22, par EBENEZER En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Mes condoléances aux familles éplorées.
    Que Dieu console les cœurs de leurs proches.
    Que recherchent ces ’’ terroristes’’ ? Un conflit inter-religieux ?
    Peine perdue car cela n’aboutira pas au Burkiina Faso.
    Éloignons nous du mal car un jour nous rendrons tous compte à Dieu de ce nous aurons fait ici bas.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 10:43, par b En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Paix aux âmes des martyrs ! Ceux qui commettent ces actes attendront longtemps mais ne verront jamais une guerre de religions au Burkina. Il appartient alors à tous les pratiquants des différentes religions de rester droits dans leurs bottes car aucune religion ne transformera les Burkinabè en Juifs, arabes ou que sais-je encore. Nous serons musulmans, catholiques, protestants, animistes burkinabè avec notre culture de tolérance. Malheureusement, nous remarquons de plus en plus des "nègres et des nègresses" qui veulent tellement ressembler aux "autres", arborent souvent des tenues vestimentaires qui frisent le ridicule ! Ce n’est pas la tenue qui nous fera rentrer au paradis mais notre manière d’exister à cotés de nos frères ! Que nous préserve de l’obscurantisme !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 10:57, par caca En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Mes condoléances à la famille des disparus et au monde chrétien. Prenez courage et supportez vous les uns des autres par un amour mutuel.
    Malgré la loi Chériff qui ne veut plus les critiques depuis qu’il est ministre de la défense, néanmoins ces crimes nécessites une attention particulière. Ces burkinabè ont été tués pour cause de leur appartenance religieuse et ethnique. Notre vivre ensemble pacifique est menacé depuis la mutinerie de l’armée en 2011 et l’insurrection est venue facilité ce virus de rébellion et contaminer les burkinabè vulnérables.
    Il faudrait que les autorités acceptent l’échec sur le plan politique et cherche la solution à quiconque peut aider.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 11:05, par la vérité En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Toutes mes condoléances aux familles éplorées.
    Ces fils de diable que sont les terroristes tentent de créer la division au sein de notre peuple mais ils n’y arriveront pas. Ces fils de diable utilisent les méthodes de leur père Satan qui au commencement à créer la brouille entre l’Homme et Dieu. Tôt ou tard le terrorisme sera vaincu. Nous (Musulmans, Chrétiens, Animistes etc.) devons nous donner la main plus que jamais pour vaincre ces diables. Organisons nous en mettant en place des comités de surveillance et d’alerte pour contrer ces malfrats en ayant le bon renseignement. En plus, il faut mettre sur pieds la police de proximité, dotée d’armes de première riposte.Dieu est du côté du Bien et ces terroristes finiront mal leur vie.
    Suivre Dieu est un choix et Dieu regarde au cœur. Ce n’est pas parce qu’on prie chaque jour qu’on fait ce qui plait à Dieu. Il faut plutôt agir conformément aux commandements de Dieu.
    Ces terroristes son aveuglés et lavé mentalement : ils ne sont qu’au service du diable qui finira avec eux en enfer.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 11:22, par CB En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Paix à l’âme des disparus. J’espère que la Communauté musulmane va désormais faire des communiqués pour dénombrer aussi les musulmans tués par les "terroristes". Ca devrait être fastidieux tant les victimes musulmanes sont nombreuses. Mais ca servirait à quoi de le faire. Les victimes sont des burkinabè. Point barre ! Donc arrêtons ces déclarations discriminatoires, tendancieuses, contre-productives avec pour seule intention d’évangéliser sur les peines des gens. Ne nous laissons pas avoir par ces délinquants qui n’agissent au nom d’aucune religion et qui n’épargne aucune religion. Les Chefs religieux doivent se concerter en toute fraternité avec la sincérité qui va avec pour tenir un langage qui appelle au vivre ensemble, à l’union et à la cohabitation.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 11:32, par sanou paul En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Les DESCENDANTS D’ISAMEL SONT MAUDITS A JAMAIS.
    Vous ne connaitrez jamais la maison de dieu ? Vous tuez la créature divine et vous etes tranquilles. Ces imbeciles seront punis sur terre avant de recevoir la punition.
    VOUS ETES MAUVAIS, COMMENT QUELQU’UN PEUT TUER SON SEMBLABLE ? QUELLE BENEDICTION VOUS VOULEZ.?
    VOUS ETES MAUDITS A JAMAIS, BANDE DE VOYOUS ET D’INCONSCIENTS.
    CONDOLEANCES AUX FAMILLES ATTRISTEES.
    LES ENFANTS D’ISMAEL SONT EN TRAIN DE FOUTRE NOTRE PAYS EN L’AIR.
    OU SONT LES MILITAIRES ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 11:58, par atta En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Paix à l âme des disparues,que Dieu punisse ceux qui sont auteurs de ces massacres.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 12:05, par saam En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Je constate que bien de personnes ont compris qu’un des buts maléfiques des délinquants écervelés de grands chemins, qui n’ont que les armes pour s’exprimer est de dresser les religions entre eux. Je constate aussi que bien de personnes ne sont pas dupes et ne se laissent pas tomber dans ce piège tendu par des apatrides qui ne savent plus où est enterré leur placenta sur la terre qui les a vu naître !
    J’encourage toutes les confessions religieuses à rester soudées en mémoire de nos parents musulmans, chrétiens ou autres, injustement arrachés à notre affection du fait de ces bandits armés car si nous nous laissons avoir, nous aurions tué nos parents une deuxième fois !
    Tôt ou tard, nous viendrons à bout de ce voyous qui ne savent sûrement même pas faire une bonne ablution ! Les coups sont souvent durs, mais ils seront pas fatals ! Union de prières !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 12:28, par Ibra En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    CB, tu as bien compris que les terroristes ont identifié, trié les chrétiens, ceux portent des croix, qui ont des noms chrétiens, les fois passées dans les villages, il y a bien des mosquées, mais ils ont choisi de rentrer dans les églises pour tuer. Ne fait pas semblant de ne rien comprendre. Nous appelle les vrais musulmans à la solidarité de leurs frères chrétiens, mais pas à ceux comme vous qui pensent autrement. La peau du Burkinabè ressemble à quel prophète ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 12:35, par koh En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    merci pour l’info. le peuple doit avoir l’info mais faire le bilan des catholiques tués par les terroristes fait de façon inconsciente l’effet voulu par ces terroristes. Dites seulement des habitants tués ou tout simplement des chrétiens.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 12:55, par RV En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Nous prions le Seigneur par l’intercession de la Très Saine Vierge Marie pour le repos de vos âmes !
    Nous prions pour la conversion de vos assassins qui ne savent pas ce qu’ils font.Et c’est pitoyable !
    Le chrétien n’aura jamais peur de ceux qui tuent le corps mais de Dieu qui peut condamner l’âme en enfer !
    UDP

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 12:59, par HORUDIAOM En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Comme quelqu’un l’a mentionné ci haut, une des solutions à ces attaques est l’organisation des différents villages(brigade anti attaque). Une dizaine de personnes armées sur des motos ou à pied ne peuvent pas tenir en respect tout un village. Il faut mettre en place une brigade de riposte dans chaque village pour contrer ces maudits. Avec les téléphones portables actuellement, chaque village peut donner la position des ces malfrats lorsqu’ils traversent. Ainsi, ces brigades peuvent s’organiser pour les tendre des pièges. Cette initiative peut être renforcée par la police de proximité. A un moment donné, il faut se décider et agir. Nous sommes en guerre et il nous faut être alerte et organisé. Il faut éviter les attroupements la nuit et si attroupement il y a, c’est pour guetter ces délinquants et les neutraliser. Les FDS seules ne peuvent pas car elles sont peu nombreuses pour être dans toutes les contrées attaquées. Je souscris donc à l’idée de l’internaute SOME.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 14:02, par Bigbalè En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Je suis totalement perdu quand je lis le post de l’internaute CB qui dit que faire un communiqué pour dire que des terroristes sont allés dans un village, trier les catholiques et les assassiner, c’est faire de l’évangélisation ! Je ne savais pas que les gens de mon pays ont atteint ce niveau de bassesse et je m’excuse pour avoir employer ce terme mais je le maintien pour exprimer ma colère ! Ce Monsieur CB, sans vouloir amener des gens à renier leur devant un terroriste, en quoi donner l’information pour que les gens fassent désormais attention est un crime ? Et même si c’était une forme d’évangélisation, en quoi cela vous empêche Mr CB, de dormir et de manger ! Ce qui est sûr personne n’est jamais venu vous chercher chez vous à domicile pour vous obliger à venir dans une église catholique ! Si cette pratique existe chez vous, eh bien gérez votre situation mais laissez les hommes de bonne fois donner les vraies informations pour éviter des comportements qui mettent leur vie en danger. Je comprends pourquoi ces apatrides ont des suppôts et des servants locaux dans nos communautés, prêts à vendre leurs frères noirs pour quelques billets de banques ou pour quelques carreaux d sucre ! C’est lamentable !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 14:05, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Reposez en paix. Courages aux différentes familles meurtries. Nous vaincrons les forces du mal

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 16:08, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Vous savez ces terroristes, mecreants et bandits criminels n’ont aucune fois dans le createur Dieu, qui nul part dans les saintes ecritures ne tolere des tueries injustifies. Car si Dieu le voulait il aurait cree une seule communaute religieuse, mais si il a cree diffeentes communautes, c’est pour que les hommes rivalisent d’ardeur dans son adoration. Ce n’est pas pour qu’ils s’entretuent ou se combattre, mais surtout pour se connaitre, et car les hommes sont en fait des creatures d’un meme et seul Dieu. Du reste, le Prophete Mohamed lui meme a son epoque a recu des chretiens, des juifs et meme des non croyants dans sa mosque et il a prohetise en disant : A vous votre religion et a moi la mienne, pour dire qu’il y’a pas de contrainte en religion. Que Dieu mesericordieux et Sublime touche les coeurs malades de ces terroristes pour qu’ils laissent nos freres en paix. Paix eternelle a l’ame des victimes. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2019 à 22:00, par Direct En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Mr CB, ces victimes ne sont pas des Burkinabè point barre  ! Ces victimes sont pour cette fois-ci, des burkinabè chrétiens,parmi d’autres Burkinabè,non chrétiens, et saufs.
    C’est de l’information ! Taire, ajouter ou retrancher quoique ce soit, serait de la désinformation.
    Si tout cela te pose un problème quelconque ; Médite !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2019 à 03:19, par Sawadogo Ousseni En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Reellement il faut que l’Etat se dessine.y’a combien de miliard du pays que les differents partis contribuent dans leurs campagnes au lieu d’investir dans l’armee ,afin de neutraliser ses demons sans coeurs et qui ne conaissent pas la signification d’une religion.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2019 à 04:40, par Herbivore En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Bonjour amical et fraternel . Pour eteindre ce feu il faut renoncer aux promesses du G5Sahel et arreter tout discours antireligieux. L,Europe a invente le G5 Sahel pour detourner l,attention et la colere de leur Ennemi sur l,Afrique. Actuallement l,Amerique veut offrir un cadeau empoisone 5o milliard a la palestine. Mais Elle refuse avec raison car ce don va causer la perte du patriotisme qui les unit et provoquer des suspicions intenes ppour savoir qui va en beneficier plus que l’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2019 à 12:38, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Merci SOME pour ta critique limpide : En tant que chrétien pratiquant, je dis ici que la fin de ces terroristes est proche. Car, on ne défie pas Dieu très longtemps : La patience de Dieu est un chemin d’or, mais il y a des limites surtout ceux qui veulent insulter le monde qui croient en Jésus Christ le fils de Dieu. Oui mon ami SOME, c’est à nous de ne pas se laisser manipuler par ces terroristes, et Dieu nous viendra en aide. Pour moi le terrorisme est un fléau nationale et internationale qu’un état ne peut convaincre seule, sauf une armée planétaire. N’accusons pas les décideurs qui sont comme nous tous à l’heure du Djihadisme diabolique, dont des terroristes utilisent l’Islam pourtant une religion de paix pour tuer sans raison. S’attaquer les pauvres croyants, la victoire de les éradiquer viendra de Jésus : Car la vie de Jésus est fondée sur l’Amour, la Paix, la Compassion et le Pardon. En parcourant les critiques des uns et des autres, je me contenterai d’une série de questions ou des exemples qui devraient plutôt affirmer le caractère pacifique de Jésus sans armes mais combat toute injustice comme le terrorisme. ‘’’Ainsi, a-t-on vu Jésus porter une épée en main un seul instant, ou même demander de frapper quelqu’un coupable de péchés ? Au contraire, disait-il que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre à la pècheresse. Ce qui permit de la sauver de la lapidation. Quand bien sentant ses ennemis s’approcher de lui dans le jardin de Gethsémani, Jésus n’a pas cherché à s’enfuir. Il a demandé que la volonté de son Père Dieu s’accomplisse, alors qu’il était envahi par le sentiment humain de la peur. Mieux, lorsque l’un de ses apôtres s’empara d’une épée pour trancher l’oreille d’un des soldats venus l’arrêter, il s’y opposa et remit l’oreille tranchée à sa place. Même sur la croix, il a prié pour ses ennemis, afin qu’ils soient pardonnés, car ils ne savent pas ce qu’ils font. Je pourrai vous écrire des pages et des pages et de vous énoncer les passages bibliques, mais en recherchant vous les retrouverez. On se rappelle aussi que Jésus avait dit si vous recevez une gifle sur la joue gauche donnez également la joue droite. Au sommet de la paix et de l’amour qu’il a enseigné, il a surtout dit : au premier commandement, aimes ton Dieu de toutes tes forces et de toute ton âme ; au deuxième commandement, aimes ton prochain comme toi-même. Question : peut-on aimer son prochain comme soit même et lui en vouloir du mal. Cela est antinomique et impossible. Par le sacrifice suprême de Jésus Dieu, nous devions désormais sous la Grâce vivre sans violence malheureusement ces terroriste violent les recommandations du Dieu tout puissant, Et J’en suis convaincu en tant que croyant, que ces punaises qui tuent les chrétiens et même leur propre famille, pourtant l’Islam enseigne la paix, ils seront bientôt des agneaux de Dieu. Si je le dis, c’est que Jésus aurait pu frapper Paul de Sartre (Saül) qui persécutait ses disciples comme les terroristes de nos jours. Mais, au contraire il lui fit Grâce en lui ouvrant les portes du Paradis, en le mettant au service de l’évangélisation par laquelle il fut sauvé. Devenant l’un des plus grands apôtres de Jésus. Inutile de revenir sur ce passage que seules les imbéciles le prennent au sens littéral, alors que Jésus parle essentiellement en paraboles. En s’attaquant les croyants, la fin de ces punaises est proche mon ami SOME.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2019 à 11:13, par passektale En réponse à : Burkina Faso : Quatre chrétiens catholiques exécutés à Bani dans le Bam

    Internaute 20, ce ne sont pas des déclarations discriminatoires comme vous le dites. Ceux qui ont été épargnés par les terroristes ont bel et bien dit que les terroriste ont ciblés tous ceux qui portaient des signes catholiques (croix et autres) pour exécuter. Des chrétiens ont été victimes dans d’autres attaques non ciblés mais on en a pas fait cas. Cette attaques comme celle perpétrée dans l’église à Barsalogho ont été ciblés.
    Merci à Madame SARA pour son intervention.
    Chrétiens, Musulmans, protestants, animistes, unissons-nous pour barrer la route à satan qui veux nous diviser pour régner.
    Que Dieu sauve notre beau pays

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Axe Kantchari - Diapaga : L’escorte du président du CSC, Mathias Tankoano, victime d’une attaque terroriste
Loropéni : Un conflit communautaire fait 3 morts
Régularisation des indemnités des magistrats : L’intersyndicale dénonce un "plan funeste pour asphyxier financièrement" les acteurs
Lutte contre le paludisme : La campagne de chimio prévention débute le 13 juillet 2020
Don de sang : Eddie Komboïgo, président du CDP et ses « camarades » sacrifient à la solidarité
Education : Les bisongo, un tremplin pour préparer les enfants du milieu rural au cycle primaire
Gestion des épidémies dans la Boucle du Mouhoun : Le plan de riposte exécuté à 63,21 ℅
Prix burkinabè de la qualité 2020 : CIMBurkina maintient sa place de champion dans la catégorie B
Procès recrutement frauduleux à la CNSS : « J’ai demandé le poste de secrétaire pour ma fille », reconnaît une fonctionnaire
Facturation de l’ONEA : Les responsables provinciaux de la Ligue des consommateurs du Burkina se familiarisent avec le relevé bimestriel
Burkina : La réconciliation est une nécessité, selon le président du HCRUN, Léandre Bassolé
Gendarmerie de Pô : Un réseau de malfrats mis hors d’état de nuire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés