Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures .Je ne suis pas d’accord .Les blessures demeurent intactes .Mais avec le temps , notre esprit ,afin de mieux se protéger ,recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue , mais elle ne disparait jamais.» Rose Kennedy

Astuce TIC : Pourquoi il ne faut pas publier des photos de votre enfant sur le net

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki • lundi 1er juillet 2019 à 16h00min
Astuce TIC : Pourquoi il ne faut pas publier des photos de votre enfant sur le net

De nos jours, il n’est pas rare de tomber sur la photo d’un enfant sur internet. Pour beaucoup de parents, publier des photos des enfants sur les réseaux sociaux est un geste anodin. Quel risque courent-ils ? Quelles peuvent être les conséquences à long terme ? Éléments de réponse…

« Bébé et maman vont bien », « Un nouveau mousquetaire dans la famille », « Joyeux anniversaire à mon enfant X », etc. Ce sont entre autres les commentaires qui accompagnent souvent des photos d’enfants sur les réseaux sociaux.

Pour la plupart des cas, ce sont des clichés des moments intimes. Il est vrai que les grandes étapes de la vie des enfants sont importantes pour leurs géniteurs, mais est-ce nécessaire ou judicieux de les immortaliser sur la toile ?

Ces nourrissons qui sont déjà des ‘’stars’’ sur les réseaux sociaux vont certainement grandir. Qu’adviendra-t-il à l’adolescence si leurs copains se moquent d’eux en découvrant une photo qui les met mal à l’aise ?

Il faut rappeler que lorsqu’on publie la photo de ses gosses en ligne, l’on est garant de son image numérique. Les actions contribuent donc à forger sa réputation en ligne (et ce, bien malgré lui). Alors, prudence !

Ce que deviennent ces photos…

Si vous n’êtes pas suffisamment vigilant et vos comptes pas suffisamment sécurisés, n’importe qui peut accéder en ligne à de nombreuses informations concernant votre enfant. Les photos que vous publiez peuvent être récupérées et détournées de leur usage initial. Parmi les principaux risques, on peut notamment mentionner :
- Les sites inappropriés ou illégaux : en décembre 2017, un spécialiste néerlandais de la cybersécurité a dénoncé un site russe hébergeant des millions de photos d’enfants dérobées sur les comptes en ligne de leurs parents.

- Les usages publicitaires : quand vous publiez une photo de votre enfant sur un réseau social, celui-ci peut revendre cette photo à une entreprise tierce à des fins publicitaires. Sans votre consentement et sans aucun dédommagement pour l’usage commercial de vos données personnelles !

Les bons réflexes

Si vous souhaitez vraiment partager vos photos, prenez les précautions qui s’imposent :

- Optez pour des images sur lesquelles on ne distingue pas le visage de votre enfant.
- Ne taggez (identifiez) pas vos photos et n’y accolez pas d’informations personnelles.
- Préférez les réseaux sociaux sécurisés qui respectent les normes de la protection des données et soyez très attentif aux conditions d’utilisation.
- Pour transmettre vos photos à vos proches, préférez le téléphone (via les SMS/MMS). Vos envois seront bien plus sécurisés que sur internet.

L’essentiel
Ce qu’il faut retenir :

- En grandissant, votre enfant peut faire valoir son droit à l’image.
- Les photos que vous publiez peuvent être récupérées et détournées.
- Limitez la diffusion de vos photos à votre cercle proche.
- Évitez de publier des photos de votre enfant en ligne.
- Soyez le garant de son image numérique.
- Soyez exemplaires…[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]


Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net


Source :
https://www.mon-enfant-et-les-ecrans.fr/pourquoi-il-ne-faut-pas-publier-des-photos-de-votre-enfant-en-ligne/

Vos commentaires

  • Le 2 juillet à 11:48, par atta En réponse à : Astuce TIC : Pourquoi il ne faut pas publier des photos de votre enfant sur le net

    Belle remarque,il y a des gens qui exposent toute leur famille sur les réseaux sociaux.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet à 15:03, par Gueswende En réponse à : Astuce TIC : Pourquoi il ne faut pas publier des photos de votre enfant sur le net

    Moi je prend plutot la chose spirituellement et pour moi tout depends de ton degree de confiance que chacun a envers son Createur. si tu croit vraiment que Dieu te protege avec toute ta famille, tu peux mettre les fotos partout car tu sais que rien ne peut les arrivee mais si tu doute un peu de leur protection, garde les fotos pour toi meme. mais honnetement, je prefere ne pas en poster car tu ne sais pas qui es qui, avec une simple foto ton entourage peut envouter, dire des maledictions qui vont suivent ton enfant et le detruire. meme si tu prie, souvent on n’a pas la force de prier (secheresse spirituelle) et l’ennemie peut profiter de ces temps de secheresse spirituelle pour s’en prendre a nous, a nos biens et a notre famille dc soyons discret. n’ouvrons pas les portes a l’ennemi.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 15:48, par Le Pacifiste En réponse à : Astuce TIC : Pourquoi il ne faut pas publier des photos de votre enfant sur le net

    Tres bien dit. J’ai dit ça fatiguer à ces sauvages qui pensent quils sont civilisés ou branchés en balançant la photo de leur enfant sur le net. Même la photo de leur baptême et mariage ils le jettent sur les réseaux sociaux. C’est la sauvagerie. Le droit à l’image doit-être respecte.savez vous que votre enfant à le droit de vous attaquer en justice s’il grandit parce que vous avez balance son image innocente sur le net ? Cette civilisation en l’envers les burkinabe dovient abandonner. c’est de la sauvagerie. Si vous publiez tout qu’est-ce qui reste encore comme secret de votre famiille a garder

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 06:00, par YEM-SA-FAA En réponse à : Astuce TIC : Pourquoi il ne faut pas publier des photos de votre enfant sur le net

    Huuumm ! quand Africain se croit plus blanc que blanc. Comme ça vous faites comprendre à nos enfants qu’ils peuvent nous convoquer un jour à la justice pour leur droit à l’image ? Où va l’Afrique ? Arrêtez ça ! Sinon vous allez vous fourvoyez entraînant ainsi la génération future.
    Je suis plus ou moins d’accord avec Gueswendé
    A certains parents, n’exagérez pas aussi : l’enfant mange omelettes on met ça sur Face, il a deux dents : Face !!! Kan mièèèmmme !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Utilisation des TIC par les jeunes : Dr Cyriaque Paré suggère l’introduction de l’éducation aux médias à l’école
Région du Centre-Ouest : Laboratoire Citoyennetés forme 150 jeunes au bon usage des médias
Economie numérique : Bientôt une cinquantaine d’entreprises pour booster l’écosystème d’innovation du Burkina
Astuce TIC : Pourquoi il faut se méfier de FaceApp
Communiqué de presse sur la déclaration d’existence des entreprises de publicité
Visite de l’ambassadeur de France à Lefaso.net : « Il a eu l’idée de sortir du cadre institutionnel diplomatique normal… », Dr Cyriaque Paré
Hackathon Sira Labs Bobo : L’équipe Dream remporte le 1er prix avec son idée de projet Green Data
L’ARCEP lance une enquête nationale de satisfaction des clients par rapport aux services de communications électroniques et postaux
4e édition de la Semaine d’information et d’orientation (SIO) : L’ISCOM, l’école supérieure qui forme des professionnels du numérique, était au rendez-vous
Diocèse de Ouahigouya : La CIL outille des membres du clergé sur les données personnelles
Régulation des médias audiovisuels : Le CSC signe une convention avec la Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc pour l’acquisition d’un système de monitoring
Modification de la loi sur le code pénal : Les associations professionnelles des médias suspendent leur campagne de sensibilisation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés