Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

MADIGO 2019 : Les professionnels de la gastronomie et du divertissement à l’honneur

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • lundi 1er juillet 2019 à 23h00min
 MADIGO 2019 : Les professionnels de la gastronomie et du divertissement à l’honneur

La 6ème soirée dédiée aux meilleurs acteurs de divertissement et de la gastronomie de Ouagadougou (MADIGO) se tiendra le 29 octobre 2019. L’annonce a été faite ce jeudi 27 juin 2019, au cours d’une conférence de presse organisée par le commissariat général de La présente édition.

« Malgré les difficultés, nous sommes satisfaits. Les éditions se sont améliorées au fil des ans, mais nous reconnaissons que nous pouvons toujours mieux faire », a relevé le commissaire général des MADIGO, Serge Ekra.

Les prix MADIGO, selon Serge Ekra, visent à faire reconnaitre le travail abattu au quotidien par les promoteurs d’espaces et à créer un cadre d’échanges, de promotions et de relations « gagnant-gagnants » entre acteurs et mécènes. Lancée en 2014, la soirée MADIGO entend également susciter une saine concurrence entre les acteurs du domaine et inciter les promoteurs d’espaces de divertissements à communiquer davantage sur les médias.

A l’instar des années précédentes, onze prix seront en compétition. Il s’agit notamment du prix du meilleur night-club, le meilleur bar climatisé, celui du meilleur maquis, restaurant, et hôtel. D’autres prix, comme celui des meilleures hôtesses, le meilleur espace spécialisé, manager, disc-jockey, évènement de divertissement et le meilleur acteur de la diaspora, seront décernés.

L’innovation majeure de cette édition est l’instauration du prix du meilleur acteur de la diaspora. Par contre, indique le commissaire général des MADIGO, les prix du meilleur producteur discographique et du meilleur producteur cinématographique ayant fait l’objet de polémiques, ont été annulés.

Notons que dans le cadre de cette compétition, les espaces récompensés doivent avoir au moins 8 mois d’existence et une capacité d’accueil d’au moins 150 places. Quant aux individus (disc-jockey, manager, etc.), ils doivent être en exercice au moins trois mois avant les présélections et promouvoir la musique et les concepts burkinabè.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre l’extrémisme violent au Burkina : « La culture constitue l’arme la plus redoutable », selon Abdoul Karim Sango
Djo le rapide, humoriste burkinabè : « Je suis entré dans l’humour par la grande porte »
Drama Consult : Quand le cinéma allemand s’invite à Ouagadougou
11e édition de la Harpe de l’excellence : Le groupe Heaven Singers s’adjuge le trophée
Réunion de l’OMT à Saint-Pétersbourg : « Le Burkina Faso est résolument engagé à promouvoir le tourisme interne », Abdoul Karim Sango
LONAB : Un concert géant pour dire merci à la clientèle
« Burkina Soldats » : Nourat chante pour les FDS
Tournage de « Wend Kuuni » : Les souvenirs du premier directeur photo du Burkina Sékou Ouédraogo
Décès de Dj Arafat : Que retenir de cette inhumation sous haute tension ?
BBDA : Les auteurs burkinabè passent à la caisse
Culture : Miss Maya, la voix d’or de la musique burkinabè
Cinéma : La musique, un élément incontournable dans le 7e art
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés