Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grandе рièсе sеrаit lа sаllе d’аttеntе.» Jules Renard

Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 27 juin 2019 à 09h04min
Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

"Le général est hospitalisé depuis hier nuit à l’hôpital Blaise Compaoré (hôpital Tengandogo, ndlr) pour de très graves maux de ventre", a informé tôt ce matin, jeudi, 27 juin 2019, une source proche de lui.

Accusé dans le cadre du putsch de septembre 2015, dont le procès reprend ce matin même après quelques jours de suspension, Djibrill Bassolé avait été admis en mai dernier en Tunisie pour des soins.

De retour, il avait demandé à se rendre de nouveau en Turquie, mais sa demande n’a pas eu de suite, informe la même source.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 juin à 10:09, par Sidwaya Sorgho Gomis En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Cette hospitalisation coïncide avec le démarrage des plaidoiries des avocats défenseurs des putschistes, non repentis pour la plupart d’entre eux.

    Jusque là des CR étaient faits au général chez lui à chaque fin de journée de procès. Avec cette nouvelle donne est ce que ces CR journaliers pourront se poursuivre ? Certainement pas ?

    Le moins que l’on puisse dire c’est que cette nouvelle hospitalisation ne tomberait pas aussi mal que ça.

    Prompte rétablissement au général.

    Répondre à ce message

    • Le 27 juin à 12:28, par TENGA En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

      "De graves maux de ventre". Que le seigneur lui accorde la santé !
      Avec ce monsieur, toujours malade depuis qu’il est à la MACA, même piqûre de fourmi est médiatisée on dirait il va mourir à l’heure qui suit. Il n’a jamais mis dans sa tête que lui, Grand général de gendarmerie, patron de la franc maçonnerie au Burkina pouvait, malgré ses multiples relations, rester au gnouf comme ça.
      Le temps est venu pour toi de descendre enfin sur terre. Il fait des pieds et des mains, il plaide sa cause pârtout : CEDEAO, zéro, ONU, écrire à Macron 2 fois, zéro. Et les autres ? vous allez me dire que tous les autres n’ont jamais eu palu ? mais personne n’en parle. Et toi, même simple maladie qu’on peut gérer ici, il veut aller à l’extérieur et puis s’échapper à tout prix !
      Pauvre général, quand tu faisait raser les Halidou OUEDRAOGO du MBDHP, Tollé SAGNON de la CGT-B, à la suite d’une manifestation après l’assassinat de Norbert ZONGO, tu croyais quoi ? Ton tour est arrivé ! Mais il faut remercier le seigneur, parce qu’on te traite avec beaucoup de dignité !

      Répondre à ce message

    • Le 27 juin à 21:07, par Yako En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

      Courage mon général,notre pays a encore du chemin car ce que vit le général Bassole nous rappelle la triste période des années 30 et 40 sous le régime nazi où on laissait mourir à petit feu les prisonniers gravement malades ! Dommage qu’en 2019 il ya encore d’internaute-kapos qui se réjouissent de la souffrance de prisonniers malades.Comme quoi les époques ont changé certes mais les hommes demeurent les mêmes : méchants cruels et jaloux.

      Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 10:31, par Le En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    L’acharnement sur le Général va-t-il payer ? Seuls ceux à la manœuvre et leurs vuvuzelas nous le diront. Courage mon Général et surtout bonne santé.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 10:47, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Prompt rétablissement à monsieur Bassolé !

    Le général se bat pour sa vie. Il veut vivre, il veut vivre ardemment, il double d’ardeur pour s’offrir les meilleurs médecins et hôpitaux, justement, pour éviter la mort. La mort est la clé car, vous avez, il est humain comme nous tous. Cela étant dit, je me permets de me référer à ce dont on l’accuse ; les actes qu’il posés qui ont contribué à la mort, eh oui, la mort, d’innombrables de nos concitoyens. Impossible de le disculper car il n’a pas été accusé par la gaîté de cœur mais bien parce que l’état lui reproche de quelque chose et cette chose, malheureusement a entraîné la perte en vie humain et aurait entraîné beaucoup plus si le plan de s’accoquiner avec les djihadistes avait vu le jour. La vie de Djibril est-elle différente de ma vie, de la vie de lambda burkinabè ? Un vieux adage nous enseigne que, ’le caméléon se déplace de cette façon non pas parce qu’il manque la force d’un lion, mais bien parce qu’il a compris le monde’. C’est un monde où il ne faut montrer tes forces car un jour, tu la perdras et la suite ne pas beau. La fin de Bassolé n’est pas belle. Si seulement il avait marché comme un caméléon quand il était au pouvoir et s’était conduit comme lamda militaire, il serait dans un hôpital de son choix pour se soigner. Les actes de l’homme vivent après lui. Voilà

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 11:24, par LE PEUPLE En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Ah !!!! les micmacs d’un MDL nommé frauduleusement général pour service rendu. Il faut que la justice travaille encore leurs méninges pour trouver un créneau pour le rattraper, lui qui est habitué à contourner les textes pour pouvoir se victimiser. On ne saurait plus à quel moment il est effectivement malade et à quel moment il ne l’est plus. Troublante est quand même cette coïncidence avec les audiences du tribunal. Pour ma part, si c’est vraiment une maladie, je lui souhaite prompt rétablissement afin qu’il puisse subir les conséquences de ses actes. Par contre, si ce sont ses subterfuges habituels, qu’il sache qu’il n’échappera pas et il ne fait qu’aggraver son cas.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 11:58, par Indjaba En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Meilleure santé. Ceci dit il n’est pas le seul malade hospitalisé de ce pays. Le fait d’être malade ne donne pas droit à une immunité dans notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 13:19, par CHERIF SY En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Moi j’ai tout simplement l’impression que Bassolé est en train de tout faire pour éviter Djindjéré.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 13:45, par Nabayouga En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Le général felon et d’opérette continue son spectable cinématographique mais l’histoire est irréversible et il devrait payer pour sa participation à la consolidation du pouvoir de kouassi blaise compaore mais aussi pour sa responsabilité avérée a travers son dialogue authentique avec soro dans le coup d’État de la maternelle dans lequel malheureusement des innocents ont perdu la vie. Vive le peuple burkinabé qui tant payé pour cet homme qui se croyait investi d’une misdion, presque divine.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 13:55, par Bigbalè En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Meilleure santé au "Général" ! Lui au moins, il a la chance d’être hospitalisé et pris en charge par des médecins. Actuellement des compatriotes sont sur la route de Barsalogho entrain de fuir leurs maisons et leurs champs parce que menacés par des terroristes, d’autres sont malades et n’auront même pas une consultation avec un infirmier. Lui Bassolet doit s’estimer heureux ! Je dirai que Lefaso.net doit même éviter d’énerever les Burkinabè avec de telles information car elle sont sans objet et sans intérêt pour des milliers de concitoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 14:26, par Maria de Ziniaré En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Hé Burkina Faso ! Pays de tous les excès de tous les assassinats de tous les coups d’états de tous les hold-up de tous les règlements de compte. Dans l’un de mes derniers postes Je disais qu’il y’a tellement d’aigreur et de violence sur le forum qu’ on est à se demander si nous ne sommes pas tous des malades à soigner.
    Que Ablassé OUĖDRAOGO dufait de sa déclaration de « Moaga Musuman du Plateau » soit devenu le punching-ball de tous les mal-être du Faso qui viennent déverser leur aigreur sur le forum est compréhensible, c’est un homme politique qui devrait tenir compte de la sensibilité des électeurs et remuer sa langue avant de parler mais que Djibril BASSOLET un malade qui se bat pour sa santé, qui demande à se soigner à ses frais devienne un autre punching-ball parce qu’il veut revendiqué ses droits constitutionnels et humains ( droit de se soigner) me dépasse. J’ai le sentiment que si par malheur l’ange Djibril était rappelé par qui de droit, même sa dépouille sévirait de punching-ball à certains Burkinabè qui n’ont pas de retenu et de soutoura.

    Répondre à ce message

    • Le 27 juin à 18:19, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

      Maria de Ziniare, laisse moi t’aider à transporter ton fardeau car trop lourd pour ton petit dos. Attention, tu risques de le briser en deux.

      Voici, ce que tu as dit de manière éhontée :

      Djibril BASSOLET un malade qui se bat pour sa santé, qui demande à se soigner à ses frais devienne un autre punching-ball parce qu’il veut revendiqué ses droits constitutionnels et humains ( droit de se soigner) me dépasse.

      Ah tiens, il se bat pour sa santé parce qu’il ne veut pas mourir. Montre-moi qui veut mourir ? ET pourtant, les actes qu’il a posés ont tue des gens qui, comme lui, ne voulaient pas mourir. Lui, au mois, il a le temps de se battre pour sa santé afin de continuer à vivre, ceux tués dans son coup d’état ont même trouvé la mort dans leurs propres cours. Faites à autrui ce que vous voulez qu’on vous fasse. Qu’il se soigne bonnement ici et si la mort lui arrive, qu’il le soit.

      Répondre à ce message

    • Le 27 juin à 19:37, par Razambia En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

      Tantie de Ziniare si vous aviez utilisé votre belle plus en son temps pour dénoncé les violence de Blaise on en serait pas la aujourdhui.Ah les Burkinabe ils savent avoir la compassion et la mémoire sélective.

      Répondre à ce message

    • Le 27 juin à 22:48, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

      Bien vu,Maria, je pense que nous sommes tous ces burkinabè haineux que tu décris. Malheureusement y compris toi-même, car tes écrits aussi ne sont pas non plus "softs". Mais t’es tu seulement demandée d’où vient cette haine ? C’est facile de faire l’amnésique sélective, mais nous avons tous été formatés par notre histoire commune, et souffres donc que ceux qui ne tiraient pas les marrons du feu ( au contraire de toi), puissent penser autrement car tout ne fut pas rose quand vous étiez à la manœuvre, Il en est de même avec le pouvoir MPP actuel d’ailleurs votre cousin. Du reste vu du côté du MPP, tu dois aussi être considérée comme une haineuse non ? Lorsqu’on se veut consensuelle ce n’est le genre de discours largement partisan que toi tu tiens, qu’on doit tenir.
      Bienvenue au club des aigris et haineux, mais il n’y a pas trop longtemps tu devais certainement être de ceux qui étaient à table, pendant que les autres regardaient.
      S’il te plaît mon pseudo est Dedegueba SANON, et c’est un pseudo pour la forme, car c’est facile de me retrouver. Dedegueba est un prénom habituellement masculin, mais les femmes peuvent aussi le porter, car il réfère à un tempérament.

      Répondre à ce message

    • Le 27 juin à 23:38, par La vérité En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

      Maria de Ziniare, je suis d’accord qu’il faut permettre au Gle Bassolet de se soigner même à l’étranger. Il convient tout de même que tu le dises haut et fort que les assassinats au Burkina ont commencé avec le régime Compaore . Des gens ont été brûlé sous ce régime : Norbert, les militaires de Koudougou. Ce qui est dommage chez nos politiciens c’est que chacun ne voit que la paille qui est dans l’oeil du voisin et ne voit pas la poutre qui est dans le sien. C’est pour cela que je ne fais pas la politique parce qu’il n’y a pas un minimum de moral dans le jeu. Tous pratiquent le "poulika".
      C’est tout ça qu’on doit changer. Il nous faut une nouvelle "race" de politiciens avec un minimum de moral.

      Répondre à ce message

    • Le 28 juin à 04:42, par @Maria de Ziniaré En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

      Ziniaré, toi aussi tu as bien profité du système neépotiste et sanguinaire de Blaise Compaoré. Dieu ne dort pas. Enseigne bien nos enfants a l’ UO et tais- toi.

      Répondre à ce message

    • Le 29 juin à 22:33, par Kouda En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

      @Maria de Ziniaré,
      où se trouve la tombe de Dabo Boukary ?

      Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 15:04, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Avoir des douleurs au ventre ça arrive à tout le monde après une mauvaise digestion : Et quand ça arrive aux citoyens Lambda personne n’en parle ni ne les envoie dans un hôpital. J’ai vu s’écroulé Djibrile Bassolé en Turquie devant une tribune, il n’y a pas eu d’encre qui a coulé comme maintenant, car c’était au temps du régime de Blaise Compaoré avec ses fillettes du RSP qui tirent sur tout ce qui bouge, surtout si un malade qui gêne le sommeil de leur maître. Toute maladie quoi qu’elle soit n’est pas souhaitable a ses proches même pas à ses ennemis : Car aujourd’hui c’est lui, demain c’est toi. Mais ici monsieur Djibril Bassolé je vous trouve trop égoïste lorsqu’avant que les juges prononcent votre sentence, vous demandez de les entendre tranquillement chez vous. Et maintenant que vos avocats sont prêts a recevoir la confirmation de cette sentence après vous avoir déplumé, c’est le tourment de votre ventre qui vous envoi à l’hôpital. Du Burkina au monde entier vous vous plaignez toujours de votre petite vie semblable à celle des vingt millions des Burkinabé muselés par la carence notre système sanitaire qui n’a pas été développé pendant les 30 ans du pouvoir dont vous étiez les maîtres absolu. S’il est effectivement de votre droit (du moins ce qui vous reste de droit) de crier sur les toits pour un mot de ventre, un droit que tout être humain sincère doit défendre pour vous, mon souhait serait lorsque vous avez un petit bobo au vendre, que vous ayez un peu de respect pour la mémoire de ceux que vos erreurs de gestion du pays ont enlevé le droit de vivre. Pensez aux parents des victimes de vos atrocités et de mauvaise gestion de ce pays. Ayez un peu de sympathie pour ceux qui encore souffrent le martyr... en vous s’abstenant de se plaindre comme le prince des nuages noirs. Oui vous êtes encore en vie et vous avez droit à l’épanouissement et à la santé. Mais de grâce, sachiez s’il vous plait, vous s’abstenir pour ne pas remuer le couteau dans la plaie de ceux qui portent encore les stigmates de votre mégalomanie. Merci de me comprendre et bonne santé a vous.

    Répondre à ce message

    • Le 28 juin à 11:24, par SOME En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

      voila la difference cette justice post insurrection et leur justice a eux : ils ne faisaient pas dans la dentelle. A leur temps ils ne prenaient meme pas le temps de te donner un linceuil ni meme une tombe...
      quand tu parles de respect, memoire, etc c’est trop leur demander. Dommage que mes interventions aient ete censurées, meme lorsque c’etait un droit de reponse pour retablir mon identité usurpée pour faire des commentaires contraires a mes visions
      mais pour revenir a bassole : on comprend tous le jeu. mais qu’il comprenne que la donne est en train de changer en turquie. Sinon la tunisie n’a pas osé cooperer pour bien de raisons, la turquie comprendra qu’elle ne gagnera rien à jouer le plan bassole
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 15:59, par alfa En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Je suis parfaitement d’accord avec vous Bigbalè. un deux trois Djibrill Bassolé a .... est malade.Trop c’est trop.le faso.net devrait plus s’interresser au methodes agricoltes socle de tout developpement model d’elevage les inventions locales au lieu de passer son temps a nous informé politiquement(90%de ces info sont d’ordre politiques steriles).Qu’il revoye leur copie

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 16:29, par sheiky En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Ainsi va la vie. Ce n’est point de la haine ou de la méchanceté pour un individu. Mais quand on regarde son parcours et son histoire lointaine ou récente, il est difficile de compatir. Le pire c’est qu’il a persisté et persiste sur sa position et son arrogance. Mais nous sommes des humains. Tout le monde connait son vrai visage maintenant. Même si on le sait très rancunier comme son mentor avec une très grande capacité de nuisance, le pouvoir peut lui accorder ce qu’il faut pour le soulager ou le faire soigner comme il se doit.
    Notre Faso actuel est un véritable bouillon de culture actuellement. Il y a beaucoup de leçons à tirer sur tout et pour tout. Le problème est qu’on ne semble pas vouloir profiter de ces épreuves que Dieu nous envoie pour nous fortifier et nous rendre meilleurs.

    Que Dieu bénisse le Faso !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 16:35, par Jean-Paul En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Il est vraiment futé ce général, il mérite bien son galon. Toutes les mises en scènes sont bonne pour échapper au gnouf. Je suis sûr que lorsque le verdict va tomber, il va simuler un coma, quitte à rester dans cet état aussi longtemps que durera sa sentence : 10 ans de prison, coma de 10 ans. Prison à vie, coma à vie. Je vous préviens qu’il est très futé mon Général.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 17:10, par Toto-Est-Fâchée En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    - Roch devrait faire très attention au sujet de la santé du général Bassolet, et du mauvais traitement fait aux généraux Diendéré et Bassolet. Le mensonge, la médiocrité, la haine déguisée en fausses vengeances,... ne sont pas un programme politique. Aussi, la roue de l’Histoire tourne. Allons seulement, comme le dit l’autre.

    Répondre à ce message

    • Le 27 juin à 18:56, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

      Internaute Toto est fâché, et pourquoi Rock doit faire attention et à quoi doit-il faire attention ? Rock, lui a-t-il infligé cette maladie ? En quoi cela regarde Rock qui est très occupé en travaillant nuit et jour pour son peuple bien aimé. Mauvais traitement réservé à ces deux généraux mais là encore quels sont les mauvais traitements en question. Pour toi, il faut les libérer tout simplement et ce faisant les remercier pour avoir causé la mort des enfants des autres ? Si tu n’a rien à dire, autant ne rien dire à moins que ce soit intelligent ce que tu as à dire.

      Répondre à ce message

      • Le 27 juin à 19:27, par Confidentiel En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

        Nabiiga il faut comprendre Totto et s il se trouve que Bassole est son père.C est cette meme haine a l égard de la transition qui les as mis dans ces problèmes.

        Répondre à ce message

      • Le 27 juin à 19:33, par Toto-Est-Fâchée En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

        - Internaute Nabiiga, ce sont Salif ibn Diallo, Simon dans le Compaoré et Roch Papou 1er qui ont fait la "compaorose" pendant 27 ans. Zida à clairement cité Roch dans la mort du journaliste Zongo et de ses camarades de route. Pensez-vous que c’est pour rien ? Malgré tout actuellement, c’est Blaise qui est le diable à abattre.

        - Le dossier sur le Charbon fin qui cachait plus de 350 milliards d’or ; ça vous parle ? Savez-vous que "Quelqu’un de très occupé nuit et jour pour son peuple" y est impliqué ? Décembre 2020 n’est plus très loin. Ti comprendre in pieu Toto ?

        - Vous ne rendez pas service à Roch. On ne construit rien de bon et durable sur le mensonge, la haine, la violence gratuite... ; surtout quand le sang humain innocent est injustement versé comme c’est actuellement le cas au BF.

        - Si un voyant extra-lucide, avant 2014, avait dit à François Compaoré qu’il allait éviter le BF en payant des millions de francs à des avocats nasara, comment allait-il "faire traiter" ce dernier ? Comme le regretté David O. (RIP) ? Croyez-vous vraiment que le directoire du cdp de l’époque, n’était pas informé ?

        - DèS MAINTENANT, ROCH GAGNERA A S’ENTOURER DE PERSONNES COMPÉTENTES ET HONNÊTES. Di toute li façonn, z’est zon caca liquide qui va mouillé li murs di Ouaga dans pieu di temps. Toto z’en fiche pas mal...!

        Répondre à ce message

        • Le 27 juin à 23:17, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

          Toto est Faché, ce sera ma dernière intervention car comme l’adage nous enseigne très bien, ’si un voleur vol tes habits pendant que tu te laves et s’enfuit avec, il ne faut pas le suivre tout nu car dans les yeux des gens, c’est toi le fou car le véritable fou, lui, au moins, il a tes habits en main tout en courant, toi tu n’as rien. C’est justement en me basant sur cet adage que j’ai décidé de ne plus. Écoute, si tu as des preuves de corruption contre SEM Rock Kaboré, l’état dispose des moyens fiables pour le dénoncer auprès des autorités compétentes. Oui, en effet, SEM Rock a travaillé pendant des années avec le Capitaine Blaise Compaoré si bien qu’on peut le qualifier comme son compagnon de route politique mais un moment donné, Rock a vu la lumière, a fait ses mea culpa et s’est rangé du côté du peuple. Le peuple à son tour, lui a pardonné en lui confiant la Présidence. Si tu n’aimes Rock, vote autrement et arrête des histoires exécrables qui n’ont pas de fondement.

          Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 17:26, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Je lui concède le bénéfice du doute. Il peut ne pas être entrain de faire semblant. Car on se souvient encore de ses malaises lorsqu’ils étaient encore, lui et son groupe militaro civil aux commandes du pays. On mettait alors ses malaises sur le coup du surmenage.
    Dans l’hypothèse qu’il ne fasse pas semblant, et que réellement il est mal en point ( cancéreux), alors je me pose la question de savoir comment quelqu’un qui se sent si malade, puisse se mettre en tête de devenir président ? Dans ce cas qui trompe qui ? Donc c’était pour nous faire le coup du président toujours absent du pays pour des soins ? Ambitions folies ? Ou entourloupe vis à vis du peuple ?
    D’ailleurs même Blaise avait des soucis de santé qu’on nous distillait officieusement, il y eut cette fameuse chute à Abidjan suivi d’un séjour au Maroc, puis après silence radio. C’est vrai qu’entre-temps Golf a tenté sans succès de "rétablir l’ordre ancien". Mais j’ai le sentiment que tout est souvent faux avec les politiciens. Les "oui" ne sont jamais des " oui " et les " non" ne sont jamais des " non" tout est faux. Les mises en scènes sont comme une règle générale, et avec ça vous voulez que l’on vous fasse confiance ?
    Meilleure santé à lui, et comme c’est le ventre j’espère que tout ce qu’il mange est sous contrôle ? Car cela me renvoie à la mésaventure de NZ à Kaya.
    Au moins Golf n’a pas cette santé fragile lui.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 20:13, par caca En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Il est vrai que le Gal Bassolet a fait des choses qui ne sont bien pendant le putsch manqué. Heureusement, pour lui que les choses sont mal tournées à leurs défaveurs, mais ayons un regard de compassion, d’empathie et sympathique au moment où il est toujours avec nous. Si non une fois qu’il est partie pour l’éternité nous aurons à regretter.
    Je pense qu’il est temps que le gouvernement MPP fait pardon et lui accorder des soins malgré ses fautes. Ne rendez pas le mal par le mal, le mal par le bien. C’est difficile mais la fraternité nous oblige. Quelqu’un qui a un cancer c’est fini pour lui.

    Répondre à ce message

    • Le 27 juin à 21:34, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

      Mais Caca, ce gouvernement est composé de ses anciens camarades ! Ils se connaissent depuis une trentaine d’années. S’ils se refusent à être gentils avec Djibril, c’est qu’ils ont leurs raisons. Car ils se connaissent.
      J’ai émis une hypothèse ici, que Blaise serait toujours malgré les apparences, à la manœuvre. Et si j’ai raison Djibril ne doit pas s’attendre à un traitement de faveur. Blaise ne lui pardonnera jamais sa "traîtrise" lors de l’insurrection.
      Tu es de plus en plus fréquentable, pas comme ta Maria qui fait exprès pour écorcher mon nom, dont les écrits provoquent toujours l’hire des internautes.
      Moi ça ne pose aucun problème de reconnaître la valeur d’homme d’état de Blaise, tout en dénonçant les violences qui ont jalonné son règne. On ne peut pas m’obliger à dire que tout fut rose sous lui alors qu’il y a eu des excès. Et c’est ce genre de griotisme qui a coûté cher au régime de Blaise.

      Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 23:24, par La vérité En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Meilleure santé au Gle. Je suis favorable pour qu’on lui permette de se soigner même à l’étranger avec des garde-fous. Le Gle doit dire la vérité et rien que la vérité. Dieu est misecordieux et peut le guérir s’il est vraiment malade : la condition est que Dieu veut des gens intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 23:34, par jeunedame seret En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Indigestion ou TRÈS GRAVES MAUX DE VENTRE ? Et il n’en est pas mort subitement ? Ça a commencé quand ? Le général mangeait quoi ? Des crudités de viande ? Même une diarrhée chronique ne réclame pas hospitalisation soudaine. Quel cinéma ! Demain ce sera mal aux cheveux. Et le procès recule.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 10:13, par Paul. En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    pénal en vigueur et non à semer la haine et rancœurs, encore moins, la déshumanisation. Qu’ils notent que les commentaires tendant à faire des burkinabè des hommes sans moral ni compassion sont très mal perçus de l’extérieur. IL faut un peu de retenue et laisser la justice faire son travail pour la réconciliation car aucun d’entre nous ne peu se targuer de n’avoir pas commis d’erreur d’action ou de jugement. Autrement dit, notre société se dirige inexorablement vers l’intolérance, les vengeances. S’il est vrai que BASSOLE doit subir la règle établie, il est avant un humain et doit etre taiter en tant que tel au nom de du droit de l’accuse. Même au Rwanda ou les crimes plus affreux et horribles ont été commis, Les rwandais y compris les victimes ont su traiter les accusées avec respect et considération jusqu’à leur condamnation ou même libération.
    Le Burkina Faso veut que les populations se réconcilient après les querelles et les procédures de jugements.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 10:16, par Paul. En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Pour ceux qui ne le savent pas, la justice a la vocation d’établir un déséquilibre social suivant le code pénal en vigueur et non à semer la haine et rancœurs, encore moins, la déshumanisation. Qu’ils notent que les commentaires tendant à faire des burkinabè des hommes sans moral ni compassion sont très mal perçus de l’extérieur. IL faut un peu de retenue et laisser la justice faire son travail pour la réconciliation car aucun d’entre nous ne peu se targuer de n’avoir pas commis d’erreur d’action ou de jugement. Autrement dit, notre société se dirige inexorablement vers l’intolérance, les vengeances. S’il est vrai que BASSOLE doit subir la règle établie, il est avant un humain. Même au Rwanda ou les crimes plus affreux et horribles ont été commis, Les rwandais y compris les victimes ont su traiter les accusées avec respect et considération jusqu’à leur condamnation ou même libération.
    Le Burkina Faso veut que les populations se réconcilient après les querelles et les procédures de jugements.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 12:57, par Siebou En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    il faut reconnaitre que ce gars est un vrai poltron

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 16:04, par Touh Sepeh Issiba En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Tous ls oficiers complaissament bombarder offciiers par la blaisie sont dans le caca. C’est un hasard ? Tout ce paie ici- bas.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 16:19, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Ne mentionnez plus jamais "Hôpital Blaise COMPAORE". ça n’existe plus. Honorables journalistes, ne faites plus jamais cette erreur. Et gare si cela est expressément fait, Nom d’un Duc.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 16:34, par Senator En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Le patron des franc macons. Ah comme quoi le diable ne peut etre un allie pour toujours.Mr Bassole tu as vendu ton ame au diable en croyant posseder le monde. Quel triste sort !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 19:52, par Jean-Paul En réponse à : Burkina Faso : Le général Djibrill Bassolé de nouveau hospitalisé dans la capitale

    Pour affaire des grades, moi je préconise qu’on les ramène au grade de caporal, avec spécialisation en cuisine. Comme ça on les ramène dans l’armée et ils seront obligés de faire le garba pour les troupes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise humanitaire au Burkina : 486 360 déplacés internes à la date du 2 octobre 2019
Burkina : « Si Yacouba Isaac Zida est candidat et président : YES à YIZ ! »
Enquête afro-baromètre : Le Centre pour la gouvernance démocratique affine les questions spécifiques au Burkina
Situation nationale : « Le terrorisme, c’est une culture et il faut d’abord l’accepter, sinon on ne pourra pas lutter contre », avise le porte-parole du MPP, Bindi Ouoba
Affaire charbon fin : « Si le ministre est fautif..., il sera responsable de ses propres turpitudes », réagit Simon Compaoré
Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba
CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba
Blaise Compaoré aux militants du CDP : « D’autres combats sont encore à mener »
Bachirou Soré, cadre de l’UNIR/PS : « Sankara est perçu comme le deuxième nom du Burkina »
CDP : Blaise Compaoré demande à Eddie Komboigo de « rapporter » les sanctions
Burkina Faso : Admis d’urgence à l’hôpital de Tengandogo, le général Bassolé aurait réintégré la MACA
Zéphirin Diabré à Fada N’Gourma : « L’UPC est le seul parti qui peut faire de la réconciliation nationale une réalité »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés