Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Soutenances à l’ISTIC : La communication digitale du MINEFID passée à la loupe d’un impétrant

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo • lundi 24 juin 2019 à 17h00min
Soutenances à l’ISTIC :  La communication digitale du MINEFID passée à la loupe d’un impétrant

C’est parti, depuis ce 24 juin 2019 à Ouagadougou, pour les soutenances de fin de formation à l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC). 47 stagiaires sont concernés par cette deuxième vague de soutenances.

Après 21 mois de formation pour les assistants et 24 mois pour les conseillers en sciences et techniques de l’information et de la communication, les stagiaires de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) doivent maintenant passer devant un jury pour défendre leurs mémoires de fin d’études.

Dans la pratique, il s’agit de présenter un mémoire audio accompagné d’un support écrit appelé « dossier de production », pour les stagiaires de l’option journalisme et ceux ayant été formés en techniques et technologies des médias. Dans la filière communication, c’est une étude de cas qui est demandée aux stagiaires.

Trois jours sont consacrés à cette série de soutenances. Et le doyen des membres du jury, Césaire Dah, de réaffirmer la pertinence de la soutenance, comme pour répondre à ceux qui remettent en cause le format de l’évaluation.

La communication digitale des institutions…

En ce premier jour, l’impétrant Drissa Ouattara a présenté une étude de cas sur la pratique de la communication digitale au sein du ministère de l’Économie, des finances et du développement (MINEFID). Il a obtenu la moyenne de 17 sur 20.

Selon ses enquêtes, la Direction de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) du MINEFID utilise beaucoup le réseau social Facebook et son site web pour communiquer. Toutefois, il recommande une mise à niveau des personnes en charge de cette tâche. Drissa Ouattara note quelques insuffisances dans les différentes pratiques. Il n’a pas manqué de souligner que le domaine numérique n’est pas comme la communication classique et qu’il faut s’adapter à l’innovation permanente.

Pour Jean-Baptiste Dipama, directeur de production de l’impétrant, le travail de l’étudiant permet de toucher du doigt les réalités de la communication dans l’administration publique au Burkina Faso. « Chez bon nombre de DCPM, on se contente de quelques fonctionnalités basiques, tout en laissant un bon lot qu’on peut utiliser pour optimiser sa communication », regrette-t-il.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Région du Centre-Ouest : Laboratoire Citoyennetés forme 150 jeunes au bon usage des médias
Economie numérique : Bientôt une cinquantaine d’entreprises pour booster l’écosystème d’innovation du Burkina
Astuce TIC : Pourquoi il faut se méfier de FaceApp
Communiqué de presse sur la déclaration d’existence des entreprises de publicité
Visite de l’ambassadeur de France à Lefaso.net : « Il a eu l’idée de sortir du cadre institutionnel diplomatique normal… », Dr Cyriaque Paré
Hackathon Sira Labs Bobo : L’équipe Dream remporte le 1er prix avec son idée de projet Green Data
L’ARCEP lance une enquête nationale de satisfaction des clients par rapport aux services de communications électroniques et postaux
4e édition de la Semaine d’information et d’orientation (SIO) : L’ISCOM, l’école supérieure qui forme des professionnels du numérique, était au rendez-vous
Diocèse de Ouahigouya : La CIL outille des membres du clergé sur les données personnelles
Régulation des médias audiovisuels : Le CSC signe une convention avec la Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc pour l’acquisition d’un système de monitoring
Modification de la loi sur le code pénal : Les associations professionnelles des médias suspendent leur campagne de sensibilisation
Fibre optique dans les Hauts-Bassins et les Cascades : La ministre Hadja Ouattara s’assure du bon déroulement des travaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés