Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Coopération : La Belgique investit 30 milliards de F CFA dans le Centre-Est

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • dimanche 23 juin 2019 à 19h00min
Coopération : La Belgique investit 30 milliards de F CFA dans le Centre-Est

L’axe Burkina Faso-Belgique a retrouvé de la vitalité. Cette redynamisation des relations s’est traduite ce vendredi 21 juin 2019 à Tenkodogo, par le lancement officiel du programme de coopération 2019-2023 entre les deux pays. Ce programme porté par l’Agence belge de développement (Enabel) prévoit de soutenir et d’accompagner la région du Centre-Est dans divers domaines de développement économique et social à hauteur de 30 milliards de F CFA.

Après une brève rupture entre 2004-2016, la coopération entre le Burkina Faso et le royaume de Belgique se renforce de nouveau à travers le lancement officiel du programme de coopération 2019-2023 entre les deux pays. La cérémonie de lancement officiel a connu la présence du gouverneur du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, et de l’ambassadeur de la Belgique au Burkina, Lieven de la Marche.

Le gouverneur de la région du Centre-est Antoine N Ouédraogo

La coopération entre le Burkina et la Belgique a été scellée le 28 novembre 2018 à l’issue de la troisième session de la commission mixte. Les deux pays sont convenus de la mise en œuvre d’un programme pour contribuer au développement économique et social inclusif et durable de la région du Centre-Est. Le programme a pour ambition de contribuer à booster le potentiel économique et humain de la région, en vue de relever les indicateurs sociaux de la région, qui sont parmi les plus bas du pays.

Ce nouveau programme, soutenu financièrement par la Belgique à hauteur d’environ 30 milliards de F CFA, est piloté dans sa mise en œuvre par l’Agence belge de développement (Enabel) et couvre la période 2019-2023. Le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, représentant la ministre déléguée chargée du Budget, a salué l’exemplarité de cette coopération entre les deux pays et a traduit la reconnaissance du gouvernement burkinabè à la Belgique. Il a invité les acteurs de mise en œuvre du programme à la diligence pour assurer sa réussie, sans oublier de les interpeller à plus de célérité et de professionnalisme dans la conduite des actions.

L’ambassadeur de la Belgique Lieven De La Marche

En effet, durant cinq ans, l’Enabel, à travers ce nouveau canevas, va axer son intervention sur quatre domaines de développement économique et social. Il s’agit de renforcer la compétitivité des entreprises rurales et urbaines pour les aider à créer des emplois décents et renforcer la sécurité de la région à travers l’opérationnalisation d’une approche de police de proximité.

En plus, l’Enabel, toujours dans le cadre de ce programme, va apporter un appui à la promotion des droits sexuels et reproductifs des femmes et des jeunes filles et également au renforcement des capacités des acteurs de la région à travers des formations et des études. « Ce projet est l’aboutissement d’un processus entamé depuis 2016 suite à la décision du gouvernement belge de réintégrer le Burkina Faso dans la liste de ses pays partenaires. L’ambassadeur a noté qu’entre la Belgique et le Burkina, les relations se portent très bien, quoiqu’il y ait eu une brève interruption.

Des particiapants lors de la cérémonie de lancement du programme

Dans le domaine de l’entrepreneuriat, le projet conduit par l’Enabel compte consolider les capacités de plus de 200 petites et moyennes entreprises locales, accompagner la spécialisation de 50 entreprises dans le domaine de l’économie verte et appuyer 750 promoteurs de tous les domaines. En matière de sécurité et de santé, le projet contribuera à la réhabilitation et à la construction de trois postes de police. En plus, il permettra de fournir des équipements à des postes et à apporter de l’expertise de la police fédérale belge dans la mise en place des coordinations communales de sécurité.

Dans le domaine de la santé, il sera question d’élaborer des stratégies diversifiées de sensibilisation et de communication pour le changement de comportements, d’identifier et d’accompagner des femmes et des filles à risque. Ainsi, le volet « Paas-panga » du projet contribuera à activer les compétences innovantes et digitales et à former les acteurs de la société civile à la participation citoyenne.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 juin à 05:28, par Wendkuni En réponse à : Coopération : La Belgique investit 30 milliards de F CFA dans le Centre-Est

    bon vent à ce partenariat, bien que ça n’a pas toujours été facile.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 21:25, par Dibi En réponse à : Coopération : La Belgique investit 30 milliards de F CFA dans le Centre-Est

    Dans les néocolonies, l’élite pourrie aux affaires a toujours fait croire aux populations que le voleur ou les voleurs ont des solutions pour les volés ; c’est à dire les victimes africaines.
    Voilà le sens caché de ces aides de la coopération occidentales. Rien que des illusions pour gogos, mais concrètement très profitables financièrement aux notables et compradores locaux très habilles dans la captations et le détournement de ce type d’aides et d’endettement.
    Les mise en garde du voleur ou des voleurs, quand à la gestion responsable et sans détournements, ne sont que des rappels vains du voleur ou des voleurs occidentaux à leurs associés locaux.
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération : L’Allemagne fait don de 25,91 milliards de F CFA au Burkina
Fête nationale française : « Mon successeur vivra dans un Burkina moins déstabilisé », espère Xavier Lapeyre de Cabanes (ambassadeur)
Coopération Burkina-Niger Un accord pour développer les zones frontalières
G5 Sahel : 138 millions d’euros additionnels comme apport de l’Union européenne
Projet d’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou : Les consultants présentent leurs rapports de la phase préliminaire
Développement et éducation dans les pays du Sahel : La réunion ministérielle G7-G5 Sahel prend des engagements forts
Opération BARKHANE : Dernières actualité de la force
Fête de l’indépendance des Etats-Unis : Au Burkina, un 243e anniversaire sous le signe de l’engagement
Burkina Faso : Les Nations Unies affichent leur détermination à appuyer les populations déplacées
Coopération Burkina-Maroc : « Je quitte Ouagadougou le cœur lourd », déclare Farhat Bouazza (ambassadeur sortant)
Coopération sino-burkinabè : Des équipements pour les centres de formation professionnelle du Burkina
Amitié ivoiro-burkinabè : La COPTAC décline son programme d’activités
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés