Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

Burkina : Un accord trouvé entre le gouvernement et les compagnies de transport

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 23 juin 2019 à 23h50min
Burkina : Un accord trouvé entre le gouvernement et les compagnies de transport

Selon ce communiqué du ministère des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, un accord a été trouvé entre le gouvernement et les compagnies de transport qui menaçaient d’aller en grève à partir de ce lundi 24 juin 2019.

A la suite de l’annonce de l’arrêt d’exploitation par la Fédération nationale des transporteurs (FENAT) allant du 24 au 27 juin 2019, le ministre des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière Vincent T. Dabilgou, accompagné du ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré a rencontré les responsables de cette organisation.

La délégation de la FENAT était conduite par son Président Adama Tiendrébéogo, PDG de Rakieta, le Secrétaire Général, Bonaventure Kéré, et des premiers responsables de compagnies de transport (TCV, TSR, STAF, Elitis). La démarche des ministres avait pour objectif d’assurer la continuité des services de transport et des activités économiques. À l’entame de la rencontre, les ministres ont salué l’esprit de dialogue et de concertation qui anime les acteurs du secteur des transports.

Tenue dans une ambiance conviviale, la rencontre a permis de trouver des points d’entente sur les différentes revendications des responsables des compagnies de transport. Les deux délégations se sont accordées sur la nécessité d’assurer la continuité des activités de transports, et de continuer les échanges afin de trouver des solutions définitives aux différentes préoccupations des transporteurs. Cette rencontre a permis de dissiper les points de désaccord et permettra la continuité des activités de transports.

DCPM/ MTMUSR

Vos commentaires

  • Le 23 juin à 19:03, par Timbila En réponse à : Burkina : Un accord trouvé entre le gouvernement et les compagnies de transport

    Toujours des accords secrets et après quoi chacun veut prendre les Burkinabé comme témoins de ces accords. Arrêter d’insulter l’intelligence des gens.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 22:15, par Django En réponse à : Burkina : Un accord trouvé entre le gouvernement et les compagnies de transport

    Vous nous emmerdez maintenant avec vos soit disant accords et accords. Vous connaissez mal ce gouvernement qui promet, qui signe des accords sans les respectés. Ils vont toujours vous promettre et vous serez ridicule devant votre base qui traitera de gâteau.Par ailleurs vous fatiguez le peuple par vos préavis de grève. On en a marre.!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin à 03:46, par Sidwaya Sorgho Gomis En réponse à : Burkina : Un accord trouvé entre le gouvernement et les compagnies de transport

    ça c’est la marque du pouvoir mpp : différer les problèmes pour gagner du temps sans être sûr de pouvoir les résoudre un jour.
    A la fin aucun membre du gouvernement ne sera crédible devant les syndicats.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin à 04:39, par LE GRAND ZAPATA En réponse à : Burkina : Un accord trouvé entre le gouvernement et les compagnies de transport

    UN RÉGIME QUI NE RÉAGIT QUE QUAND IL EST FORTEMENT ACCULÉ ET SECOUÉ : Un exercice très périlleux de vouloir savoir à tout prix le nombre de protocoles d’accord = des engagements signés et autres promesses faites par LE RÉGIME KABORÉ mais qui n’ont jamais été respectés. Les différents syndicats des travailleurs burkinabè connaissent par cœur la fausseté du RÉGIME KABORÉ qui dit une chose le jour devant les caméras et la nuit venue se dédie sans honte officieusement. On ne peut pas collaborer facilement avec de tels dirigeants irresponsables qui ont du mal à respecter LA PAROLE DONNÉE. Et avec cela, on va avec une délégation renforcée jusqu’à GENÈVE en SUISSE lors d’une rencontre au siège de L’ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL = L’OIT pour gaillardement négocier UNE TRÊVE SOCIALE. Et L’UNITÉ D’ACTION SYNDICALE = L’UAS vient enfin de répondre officiellement de la plus belle des manières et sèchement : Pas de trêve sociale dans de telles conditions !

    Toujours continuer à saluer l’esprit du dialogue, rime à quoi au fait si on refuse clairement d’appliquer ses clauses. Avec LE RÉGIME KABORÉ, on parle seulement plus qu’on agit concrètement pour essayer de gagner du temps. L’on sait que depuis la hausse vertigineuse du coût du carburant, LES COMPAGNIES DE TRANSPORT avaient prévenu d’une augmentation inévitable du coût des transports. Des négociations ont eu lieu seulement pour les contenir et surtout retarder l’échéance. Et voilà que quelques mois après, LE RÉGIME KABORÉ ne respecte pas du tout ses engagements pris devant tous en fanfare. D’où là colère compréhensive des transporteurs qui ne vont pas se laisser faire.

    À ce que je sache, LES COMPAGNIES DE TRANSPORT ne plaisantent pas et vont prendre L’OPINION NATIONALE à témoin face aux mauvais agissements et la très mauvaise foi du RÉGIME KABORÉ qui veut les rouler dans la farine. De sources sures et dignes de foi, la présente rencontre est celle de la dernière chance. D’ici 3 MOIS, si LE RÉGIME KABORÉ viole allègrement les accords, croyez-moi que ça va chauffer pour les pauvres populations.

    RAREMENT, LE RÉGIME KABORÉ RESPECTE LA PAROLE DONNÉE !

    D’ICI FIN 2019, PAS DE DOUTE QUE LES COMPAGNIES DE TRANSPORT FINIRONT PAR AUGMENTER LE COÛT DU TICKET DE VOYAGE !

    QUE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT BÉNISSE LE BURKINA FASO !

    PAIX ET AMOUR AU BURKINA FASO !................L’HOMME DU RENOUVEAU BURKINABÈ, LE GRAND ZAPATA !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin à 08:38, par TAGROU En réponse à : Burkina : Un accord trouvé entre le gouvernement et les compagnies de transport

    Papier véritablement incomplet.
    Pour un sujet aussi sensible, nous restons sur notre soif. Car cet écrit ne nous apprend absolument rien.
    Notamment sur la volonté des transporteurs de reviser à la hausse le prix du ticket de voyage, la prolifération des gendarmes couchés qui, en plus d’augmenter la consommation en carburant, est également source de nombreux autres désagréments et les visites techniques des véhicules de transport que les acteurs de ce secteur jugent trop rapprochées..

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin à 10:45, par HUG En réponse à : Burkina : Un accord trouvé entre le gouvernement et les compagnies de transport

    Internaute Nabiiga , voyez vous que vous m’avez accusé la fois passée que je n"avais rien a dire par rapport à grève des transporteurs annoncés. Voyez que ton MPP a fait stopper la grève. Ce que j’ai à te dire c’est HUG n’est pas un internaute qui parle pour parler. Internaute Nabiiga si ton MPP n’a rien a avoir avec la grève pourquoi il a fait annulé la grève. Le problème s’est que ton MPP prend des engagements et ils ne les respectent pas cela va sans dire que les choses seront toujours comme cela.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin à 16:18, par Bonjour En réponse à : Burkina : Un accord trouvé entre le gouvernement et les compagnies de transport

    Voici l’amateurisme qui plombe ce pays. Comment un DCPM peut il pondre un article aussi incomplet.
    Mais dans ce pays tout est copains et coquins.
    C’est ce qui mine une république

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Authentification des diplômes au Burkina : Les présidents d’institutions et les ministres invités à se soumettre à l’exercice
Statue de Thomas Sankara : « On veut quelque chose de parfait », déclare John Jerry Rawlings
Moustiques génétiquement modifiés : « Ceux qui en font un débat, c’est juste pour des intérêts égoïstes », selon Gustave Somé, coordinateur de mouvements et associations
Développement des collectivités territoriales : Le FPDCT fête ses dix ans
Chaînes de valeur maïs et niébé : 10, 725 milliards FCFA de recettes réalisées d’ici 2022 au Burkina
La Poste Burkina Faso : 35 nouveaux agents pour relever les défis
Développement des collectivités territoriales : Le FPDCT échange avec les maires
Education : Le Réseau Education de qualité par le bi-plurilinguisme fait son bilan après un an d’existence
Accidents de la circulation à Ouagadougou : 80 décès en 2018
Décès de 11 gardés à vue : "Ce sont des choses inacceptables qui ne peuvent pas rester dans l’impunité", déclare le président du Faso
Pr Domba Jean-Marc Palm, président du Haut Conseil du Dialogue social : « Même au niveau du gouvernement, les gens n’ont pas une bonne compréhension de la trêve sociale, ni du dialogue social »
Association La Graine : Odile Diabré au chevet des déplacés et des sinistrés du Kourwéogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés