Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

CDP/ Sanmatenga : Une motion de soutien au député Rasmané Daniel Sawadogo

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • samedi 22 juin 2019 à 23h35min
CDP/ Sanmatenga : Une motion de soutien au député Rasmané Daniel Sawadogo

Après la rencontre avec la presse le mardi 4 juin 2019 à Kaya pour expliquer les raisons de sa démission du Bureau exécutif national, Le député Rasmané Daniel Sawadogo (CDP, Sanmatenga) et les membres du BPN (ressortissants du Sanmatenga), étaient face aux militants de la province ce samedi 22 juin 2019 à Kaya. C’était au cours d’une conférence provinciale sur la vie du parti.

« Par le canal de la presse, chaque militante et militant a pu entendre ma démission et la situation que traverse notre parti, et chacun se posait des questions. Cette instance du parti au niveau provincial est une occasion pour nous de répondre à ces questionnements et échangé sur la vie du parti », a lancé Rasmané Daniel Sawadogo à l’ouverture de la conférence.

A sa suite, Salam Dermé et Zambendé Théodore Sawadogo du BPN, ont tour à tour fait le point sur la vie du parti. Les conférenciers accusent l’actuel président du parti, Eddie Komboïgo, de mauvaise gestion et de non-respect des textes du parti. « Nous avons tenu une réunion en février 2019, au cours de laquelle Eddie nous a présenté une liste de 1008 membres du BPN. Or les statuts et règlement du parti prévoient 600 membres », expliquent-ils avant d’ajouter que « cela va à l’encontre de l’article 62 du règlement qui dit que le président du parti est garant du parti ».

A écouter les conférenciers, plus de la moitié des membres du Bureau exécutif et du Bureau politique national du parti ont été placés par Eddie Komboïgo, en vue d’avoir une mainmise sur les instances et ainsi préparer sa candidature pour 2020. Sachant que l’article 12 du règlement intérieur du parti stipule « qu’aucun militant ne peut soutenir que le candidat investi par le parti ». « Se référant à cet article et au regard des manquements qu’Eddie Komboïgo a opéré, nous disons qu’il doit dégager et nous laisser organiser le choix de notre candidat potentiel qui est Kadré désiré Ouédraogo », conclut Salam Dermé.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel
SAWADOGO

Collaborateur

Vos commentaires

  • Le 23 juin à 11:00, par Dedegueba SANON En réponse à : CDP/ Sanmatenga : Une motion de soutien au député Rasmané Daniel Sawadogo

    Le duel KDO -Eddie s’annonce épique. Les vétérans contre les djambars( c’est ce terme wolof qui traduit le mieux ma pensée).
    Normalement Blaise devrait siffler la fin de la récréation, mais comme les deux camps semblent bien déterminés, pour le peu que je connais de lui, il ne se risquerait pas.
    Donc si j’ai un conseil à donner à Eddie, c’est d’aller "évaluer ses chances au village", au cas où Abidjan ne trancherait pas en sa faveur ou ne trancherait pas tout court, de s’affranchir de toute tutelle. Si tout ce monde derrière lui ne le suit pas pour son fric, il aura sa chance.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Groupe parlementaire CDP : « L’Assemblée nationale a de sérieuses difficultés ».
Burkina Faso : « Dr Salifou Diallo, Le Prophète redoutable », le devoir de mémoire du journaliste Dieudonné Soubéaga
Mort de 11 personnes en garde à vue : Le CFOP exige des « sanctions exemplaires »
Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue
Affaire 11 décédés en garde à vue : L’UPC exige lumière et justice
Vie des partis : Le bureau du MPP/Fada N’Gourma installé
Burkina : Décès de Béatrice Bara, maire de la commune de Béguédo
Burkina Faso : La classe politique à la quête d’un « Burkina de paix et de prospérité »
Élections de 2020 : Des femmes appellent les acteurs politiques au respect du quota genre
Dialogue politique : Le président du Faso attend des « propositions constructives et consensuelles »
Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP
Dialogue politique au Burkina : Début des travaux ce lundi 15 juillet 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés