Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 20 juin 2019 à 22h45min
CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

La Commission de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a organisé, les 17 et 18 juin 2019 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, la réunion du Comité ministériel sur le programme de la monnaie unique de la CEDEAO.

« La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique ». Foi du ministre ivoirien de l’Economie et des finances, Adama Koné. Il a fait cette déclaration lors de la réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales des quinze pays de la CEDEAO, les 17 et 18 juin 2019 à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Le rapport final de la réunion précise : « Le ministre Koné a rappelé l’échéance de l’année 2020 fixée par les plus hautes autorités pour la création de la monnaie unique. C’est alors dira-t-il, maintenant et plus que jamais que nous devons maintenir le cap.

Il a souligné que la présente rencontre est une opportunité à saisir et à se donner les moyens de lever les derniers obstacles et apporter des solutions, afin de tenir cet engagement. Ainsi, a-t-il fondé l’espoir que cette réunion d’Abidjan servira de tremplin à l’aboutissement du processus de création de la monnaie unique de la CEDEAO entamé depuis plus de trois (03) décennies ». 2020, c’est l’échéance que les chefs d’Etat ses sont donné pour rendre effective la monnaie unique.

La conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement prévue le 29 juin 2019 fera les choix définitifs en ce qui concerne les points fondamentaux de la mise en place d’une monnaie unique dont le lancement est prévu en 2020, a indiqué le communiqué final des travaux.

L’ECO a été retenue comme nom de la future monnaie unique

La réunion d’Abidjan a abouti aux conclusions suivantes :

« i. Au titre du régime de change, il a été retenu un régime de change flexible assorti de ciblage d’inflation comme cadre de politique monétaire ;

ii. S’agissant du modèle de la future banque centrale de la CEDEAO, il a été convenu l’adoption du Modèle de Système fédéral des Banques centrales ;

iii. Sur le choix de la dénomination de la Monnaie Unique de la CEDEAO,
le consensus s’est dégagé autour de la dénomination « ECO » ;

iv. Concernant l’état de convergence macroéconomique, les Etats membres sont invités à prendre les mesures idoines en vue de respecter de manière durable les critères de convergence macroéconomique en tant que conditions sine qua non pour la création d’une union monétaire crédible au sein de la CEDEAO ;

v. En vue de permettre une meilleure évaluation des sentiers de convergence, les Etats membres sont exhortés à prendre des dispositions diligentes pour élaborer et transmettre à la Commission de la CEDEAO, leurs programmes pluriannuels de convergence 2020 – 2024, au plus tard le 31 octobre 2019, conformément aux dispositions de l’Acte Additionnel A/SA/.4/06/12 du 29 juin 2012 portant Pacte de convergence et de stabilité macroéconomique entre les Etats membres de la CEDEAO ;

vi. S’agissant des retards dans la mise en œuvre des activités de la Feuille de route révisée, les capacités humaines des institutions régionales impliquées dans sa mise en œuvre doivent être renforcées en vue de leur permettre d’accélérer l’exécution des activités programmées. »

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 20 juin à 12:07, par CFA Deguisé En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Dans la mesure ou ADO fait parti du processus j’imagine qu’il a trouvé un moyen subtile de vendre la monaie afrcaine a la france en changeant juste le nom et en faisant semblant de faire imprimer les billet sur le continent Africain ou en commandant avec les chinois. Je n’ai aucune confiance en cette monaie en gestation du fait de l’implication de la cote d’ivoire et de la france. Si Gbagbo etait là, peut etre mais cette monais c’est blanc bonnet bonnet blanc car nous savons tous que la France ne se desolidarisera jamais du CFA. Seule l’appelation changera comme l’avait dit Alassane Drame Ouattara. Un jour veindra ou nous aurons notre propre monaie. On ne peux opprimer indefiniment les africains tout le temps. ; un jour cela cessera d’une maniere ou d’une autre.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 12:09, par Dedegueba SANON En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Bon Dieu, pourquoi nos dirigeants s’évertuent-ils toujours de vouloir nous endormir avec les mêmes discours ? Notre CFA est presqu’une monnaie unique, il ne reste qu’avoir l’adhésion de quelques pays non francophones pour la plupart pour régler ce problème. Donc cette question est moins fondamentale de mon point de vue, que l’arrimage de notre monnaie à l’Euro, via le trésor français. Dans tout ce verbiage je n’ai lu nulle part si nous nous detachons ou pas de la France et de l’Euro ?
    Admettez que c’est humiliant que ce soit Paris qui décide de la valeur de notre argent pour nous ? Cela s’appelle juste le refus de s’assumer. Et si on n’est pas capable de s’assumer, c’est qu’on est irresponsable et si on est irresponsable comment exiger

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 12:09, par Sacksida En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    D’abord, Monsieur le Ministre des Finances de la Cote D’Ivoire, nous devons reconnaitre que plus de trois decennies sans une decision concrete de creation de cette monnaie commune CEDEAO, releve du laxisme et des tergiversations. A mon humble avis d’africain, j’aurais prefere pour le nom une denomination plus africaine comme" CAURI" au singulier et "CAURIS" au pluriel, et ce d’autant plus que le terme Cauris est bien connu par nos populations partout en Afrique. En outre, il faut bien sur reformer cette monnaie, mais il faut adopter une Charte de la Bonne Gouvernance de nos Etats ; si elle n’existe pas. Courage et Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 12:42, par Hussein En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Comment épelle-t’on "ECO" ? Veut-on encore s’adosser à l’ECU qui était la proposition francaise de la dénomination de la monnaie européenne à la place de l’EURO ? Ah, l’élite africaine : pas de grande vision, manque de créativité, amour de la facilité, pauvreté de l’esprit, léthargie. Je pense que la monnaie commune de la CEDEAO devrait donner aux africains l’opportunité de renouer avec l’histoire, donc on devrait lui donner une dénomination qui soutiendrait la création d’une nation africaine réunifiée entre les tropiques.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 13:08, par LoiseauDeMinerve En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Je suis dans la même vision que Sacksida, ECO conne encore EURO donc on n’est pas affranchi du tout. CAURIS ou CORIS, WARI ou DASSI etc c’est plus africain

    Répondre à ce message

    • Le 20 juin à 13:44, par Nongma En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

      Decidement, on ne peut plus arrêter les africains du sud du Sahara dans leur marche vers la monnaie unique et la liberté.
      Mais comme le disent nos amis plus haut, nous avons besoin d´un nom qui inspire sincèrement : Coris ou Cauris serait vraiment un nom acceptable. "eco" est tres proche de l´euro et est le signe d´un manque d´imagination.

      Répondre à ce message

    • Le 20 juin à 19:26, par Africa En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

      Je partage le point de vue de tous ceux qui ont exprimé leur étonnement en découvrant que 15 représentants des États d’Afrique de l’ouest n’ont trouvé mieux que l"ECO" comme identifiant de la future monnaie commune. Comment des pays comme le Nigéria avec son Naïra, le Ghana, sanctuaire du panafricanisme avec son cédi, la Gambie avec son dallassi, la Sierra Léone avec son Léone sont-ils arrivés à accepter une telle dénomination ? Les pays francophones qui se plaisent avec leur dénomination FCFA "franc des colonies françaises d’Afrique, puis "colonies" remplacée par communauté " nous diront que c’est un faux problème. Tout de même, si nous restons dans ce registre, on aura contribuer un plus à l’acculturation des peuples d’Afrique de l’Ouest.
      Dans la perspective de la monnaie commune africaine, n’aurait-il pas été judicieux de choisir une dénomination authentiquement africaine qui pourrait à terme être celle du continent ? Par exemple, on pourrait nommer cette monnaie "AFRIK" puisque ce mot désignant le continent est d’origine arabo-berbère, donc c’est un mot puisé de la culture africain.e
      Gardons espoir que les chefs d’Etat de la CEDEAO auront le dernier mot pour imprimer une vision plus ambitieuse en changeant cette dénomination. C’est ce que firent les chefs d’Etat européens qui remplacèrent la dénomination ECU, pourtant monnaie ancienne par EURO, mot invariant et plus conforme à leur ambition de construire un vaste ensemble économique et politique en Europe.

      Répondre à ce message

    • Le 20 juin à 19:37, par MonOpinion En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

      Tous ces noms que vous proposez sont bien pour nous Burkinabe, dioulaphones, francohones. Pour d’autres membres de la CEDEAO ces mots ne renvoient a aucune realite sous-regionale.
      Par contre "ECO" renvoie a ’Economie’ quelle que soit la langue officielle CEDEAO (Francais, Anglais, Portugais). Donc le choix "ECO" est le meilleur.

      Répondre à ce message

      • Le 20 juin à 23:24, par Africa En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

        Votre point de vue est respectable. Cependant, vous posez le doigt sur ce qui me paraît anachronique : choisir de nommer sa monnaie, symbole de souvereinté, sur sur la base de critères linguistiques et culturelles étrangères. Je dois vous rappeler que dès la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA, actuelle UA) en mai 1963, les pères fondateurs, malgré les chauvinismes identitaires à l’époque, avaient décidé de faire du foulfuldé. du haoussa et du swayili les trois langues panafricaines . Rien n’interdit donc aux dirigeants de la CEDEAO de nommer cette monnaie en trouvant un mot approprié dans une de ces langues et qui plus est, dans une des langues nationales des 15 pays membres. Je le préfererai de loin par rapport à ce mot ECO.. Par analogie, cette logique de bon sens a comduit le Président-Patriote Revolutionnaire Thomas Sankara à préférer BURKINA FASO ã HAUTE-VOLTA. par une combinaison du Moré et du Dioula. Nous en sommes tous fiers !

        Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 13:46, par tarzan En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Bjr,j’ai une question toute simple.Cette nouvelle monnaie sera t’elle arrimée à l’EURO ? continuerons nous toujours à déposer 60% des recettes d’exportation au trésor
    français pour garantir la convertibilité ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 14:40, par papa En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Comme les pays anglophones tel que le Ghana et le Nigeria font partîe de la création de cette monnaie unique.j’ai confiance et espoir. S’il se limitait a nos chefs d’États FRancophones a l’exception du président Roch et Mahamadou Issoufou du Niger le reste des chef d’États plaident en faveur de la France. je veux parler des présidents Ivoiriens et Sénégalais les valets locaux de la France.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 15:04, par TRAORE En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Bien dit monsieur Sacksida, internaute 3. ECO ne veut absolument rien dire. Une dénomination purement africaine comme CAURIS serait la meilleure..

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 16:24, par Jean-Paul En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    On ne nous dit pas ce que signifie E. C. O. : "Enfarinade Ciblé des Ouistiti" ? On n’est pas encore sortis des griffes du colon français.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 17:16, par Jérémie En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    C’est ridicule comme nom de monnaie. ECO n’est qu’une mauvaise et salle photocopie de l’EURO. Pauvres gouvernants, pauvres africains, à quand l’Afrique ? J’ai honte ! On n’est incapable de rentrer dans l’histoire et de nous assumer. La paresse intellectuelle et le manque d’audace sont là source de notre sous-developpement. Que Dieu nous vienne en aide !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 21:44, par Zia En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Je conviens avec ceux qui pensent que le nom eco ne sied pas comme appellation de la nouvelle nommaie de la CEDEAO. Mais je ne suis pas non plus d’accord avec le nom cauris car cela renvoi toujours à la langue coloniale française. Comment appelle t on cauris dans une des langues majoritairement parlée dans la zone CEDEAO ? Je pense à la langue fulfulde (peuls) si je ne trompe qui est majoritaire dans notre zone Afrique de l’ouest.Je pense sincèrement que nous devons faire de telles propositions à nos dirigeants afin qu’ils arrêtent d’être ridicules.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 23:36, par RV En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Nous allons vite en besogne.
    Le point ii parle de système fédéral des banques centrales. La BCEAO reste avec son F CFA. Nous aurons un panier de monnaies, donc une monnaie dématérialisée. ECO ne sera pas en papier en 2020. C’est le début d’un processus. Et c’est logique.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 23:38, par Ka 1502 En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Des monnais uniques régionales ;toujours du diviser pour regner ; kadafi le visionnaire avait proposé un gouvernement africain avec une monnaie unique de toute l’Afrique , pour devenir une puissance économique avec les richesses énormes que regorge le continent et nous imposer économiquement dans le monde comme les États Unis ou la chine ; avoir nos propres satellites , nos télécommunications, nos énergies propres etc etc...On l’a tué, éliminé à cause de cela,à cause de ses idées ; pourquoi alors les chefs d’états de l’union africaine ne peuvent pas mettre en application ses idées d’affranchissement de l’Afrique en honorant sa mémoire. Pauvre afrique ; avec ses morcellement de monnaies, les puissants du moment continueront de piller nos richesses. Il ne reste que la société civile africaine, de nombreux kemi seba pour changer la donne, mais à quand ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 03:25, par gohoga En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Je félicite ce ministre, contrairement à son président. Pour le nom (ECO)c’est un petit détaille. L’essentiel est qu’en fin cette monnaie voie jour. Je suis étonné des critiques insensées des certains internautes. Vous ne pouvez pas faire la monnaie et critiquez ceux qui peuvent sans nous dire votre plan pour nous fournir notre monnaie. Le CFA a été crée le 25/12/1945. Depuis lors on arrive pas à nous débarrasser. Le défaut des burkinabé sont les critique unitiles des choses qu’ils ne maitrisent pas. On est pas obligé de critiquer.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 06:53, par NZ En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    A tous ceux qui s’offusquent du nom de la future monnaie et tombent à bras raccourcis sur ceux qui l’ont proposée, sachez que c’est le meilleur compromis qui pouvait être trouvé. Cela n’a rien à avoir avec les interprétations bidonnes qui sont données par certains ou des rapprochements à l’ECU fait par d’autres. Ici sans être dans le secret en toute logique ECO viendrait de ECOWAS. En d’autre terme CEDEAO en français. C’est bien réfléchi. Ne pensez pas que ce sont des idiots qui se sont réunis parce qu’ils n’avaient rien à faire. Combien de dialectes avons-nous dans la zone CEDEAO ? Si chacun devait utiliser le mot argent ou monnaie dans son dialecte, on aurait autant de monnaie et chacun irait le dépenser dans son village seulement. Arrêtons les débats inutiles et avançons un jour quand même.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 08:40, par Stalinsky En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Contrairement à ce que beaucoup pense je suis pour le maintien du CFA avec les Européens car je n’ai pas confiance aux nègres dans la gestion de cette monnaie. Des pays agraires, miniers ou semi-miniers ne peuvent pas avoir une monnaie viable car tout simplement le prix de ces matiéres premières ne sont pas fixés par ces pays. L’exemple du Venezuela, de l’afrique du Sud, de la RDC, du Zimbabwe etc... sont des preuves concrètes. C’est lorsque l’on est un pays ou un groupe de pays exportateurs de technologies que l’on a une bonne monnaie viable. Donc apprêtez vous à soufrir d’inflations régulières surtout nous les Burkinabê Pour le moment ceux qui sont malins commencez à acheter des devises étrangères Dollars ou Euros car on ne connait pas la valeur de cette future monnaie de singes par rapport à ces devises. Noubliez pas ce que je viens de souligner.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 09:14, par KLADJOU En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Finalement , moi je ne comprend plus rien sur cette toile. Lorsque Kemi Seba a été expulsé du Sénégal pour avoir brulé un billet FCFA, la question de la nécessité de reprendre notre souveraineté en créant notre monnaie a défrayé la chronique sur la toile et à l’unissons on a taxé nos chefs d’Etats de tous les noms d’oiseaux. Maintenant qu’ils se réveillent, pour accélérer la création de cette monnaie, plutôt que d’analyser les conditions objectives de création de cette monnaie et les 6 caractéristiques de la nouvelle zone monétaire déclinés par les Ministres , on s’accroche à des détails, inutile comme le nom Eco, on doute même de la sincérité de la côte d’Ivoire qui pourtant assure la présidence de la commission de la CEDEAO , on spécule sur les détail. Finalement qu’est ce que tous ces GRAND EXPERT d’un jour veulent finalement ? Au lieu de verser dans la critique facile propre au burkinabè que proposez-vous concrètement messieurs ? On voit partout le complot et finalement on ne faire rien !! Je ne lis pour l’instant aucune proposition sérieuse sinon des spéculations absurdes, on s’accroche sur des détails. Nous sommes dans une matière sérieuse et très spécialisées messieurs, spéculateurs s’abstenir. l’Eco qui est retenu est le premier nom qui avait fait consensus depuis déjà plusieurs années . C’est d’ailleurs de cela qu’Ecobank, qui se voulait la banque régional de l’espace CEDEAO a tiré son nom en prélude à la création de cette monnais qui malheureusement n’a jamais suivi. Et puis entre nous ceux qui parlent de cauris, combien de nos citoyens ont connu le cauris comme monnais d’échange, ça ne veux autant rien dire pour cette nouvelle génération que l ECO.
    Je dira pour ma part bravo à nos Ministres. Maintenant allons-y, vous avez notre soutien. Nous avons tous à gagner, nous n’avons rien à perdre. Aucune œuvre humaine n’est parfaite, seuls ceux qui ne posent pas d’acte ne se trompent pas. Nous avons assez d’experts (Kako, N. M. Coulibaly, et plein d’autres dans les banques centrales etc, ..) prenez en compte leur expertises et allons-y sortons vite de cet asservissement volontaire ce cordon ombilicale qu’est le FCFA qui nous infantilise.

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 03:17, par CFA Deguisé En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

      @KLADJOU, ce que tu refuses de comprendre c’est qu’il ne s’agit pas de changer pour changer. Il ne faut plus que la monaie soit arrimée a l’Euro ou gerer par les occidentaux c’est cela le fond du probleme. Et regarde qui fait parti du groupe de travaille pour remplacer le CFA ? C’est les gars de Alassane Outtara qui disaient justement que le CFA est un bien et que c’est un bon facteur d’integration régionale. Alors dans ces condition imagine ce qu’ils vont fabriquer. Ca risque d’etre pire. Ils ont pris soint d’eloigner des gars comme l’economiste Mamadou Coulibaly, le Dr. Agbohou, etc... Ils n’ont meme pas demandé comment nous voulons que notre monaie s’appelle. Il decident de tout dans le confort de leur bureau avec une oreille tendu vers l’Elysée.
      Tu vois le temps que ca nous apris pour comprendre l’arnaque du CFA ? Avec l’ECO c’est nos arrieres petits enfants qui vont decouvrir le pot au rose, Ils vont se dire mais c’est pareille que le CFA sauf que le nom a changé et ils impriment sur le continent Africain dans des usines francaise implantées en Cote d’ivoire au Senegal ou au Togo..
      Et puis n’oubliez pas ce que la france a fait a la Guinée de Sekou Touret quand la Guinée a rejetée le CFA et fappée sa propre monaie. La France a inondée la Guinée avec des containers et des containers de faux billets à telle enseigne que jusqu’au jour d’aujourd’hui l’economie de la Guinéens ne s’en est jamais remise. La seule et unique opton pour les Afticains c’est l’unité Africaine. Et là encore beaucoup de pays et de gens travaillent a faire en sorte que l’Union Africaine de se realise JAMAIS y compris bon nombre de nos dirigeants que vous voyez tous les jours à la télé. Dirigeant a a qui on dit qu’ils sont differents et plus civilisé que le peuple qu’ils gouvernent et eux ils croient parce leur dit vous etes Francs Maçon donc vous n’etes au dessus bla bla bla. Notre salut c’est l’unité tout le monde se regroupe. Les USA, L’Europe, Le BRICS (qui essaye de competir avec l’OTAN) etc.

      Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 09:24, par Sacksida En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Du reste que chacun medite cette phrase d’un grand patriote Africain : Toute vrai lutte politique et economique postule un debat theorique rigoureux, nos intellectuelle refusent l’effort de reflexion pour inventer des concepts nouveaux a la hauteur du combat meurtrier qui nous attend. Et, ils se regorgent de vocables fetichises par l’occident dans des salons a l’harmonie douteuse. On recherchera en vain depuis les concepts de negritude ou d’african personality des idees vraiment neuves des cerveaux de nos "grands" intellectuels. Il faut, avant qu’il ne soit trop tard, car il est deja tard, que ces elites et ses Hommes de l’Afrique reviennent a eux memes pour devenir credibles sur le plan international en inventant reellement. Il faut nous arracher a la domination et a l’exploitation etrangere qui livrent nos pays et nos etats a la seule perpective de la faillite. Courage et Salut

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 11:19, par ECO En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    ECO serait la bienvenue.C’est ce que voulaient SANKARA,KADHAFI,GBAGBO mais avec la complicité des meilleurs "élèves" de la France cela n’a pas vu le jour.Nous aussi on va faire 1eco=6,55euros

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 21:08, par Dibi En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    En néocolonies, les Hommes de paille comme Ouattara en RCI ou Macky Sall au Sénégal pour ne citer que ceux là n’ont aucune vision quant à la libération et l’indépendance émancipée de nos peuples. Ils sont au service de la France ; mission qu’ils accomplissent avec tous les appareils de leurs structures ministérielles ; de ce point de vue, ce pauvre ministre de Ouattara déguisé en costume cravate, n’est que la voix de son maître au service des intérêts françafricains ; et n’oublions jamais qu’ils sont légion, les hommes de paille au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Et ce sont les plus attachés au FCFA (Franc des colonies françaises d’Afrique).
    Ce n’est donc pas étonnant qu’après le CFA, ils s’activent à nous imposer une espèce de succédané du CFA dénommé ECO ; en somme une sorte d’Euro des colonies d’Afrique. Quoi de plus normal ; dans la mesure où la CEDEAO reste l’exacte ombre portée néocoloniale de l’UE (Union Européenne) dans le pré carré français élargi au Ghana et au Nigeria tenus par des voyous.
    C’est donc dire que la rupture radicale n’est pas pour demain. Après avoir soupé du CFA, ils nous feront souper de l’ECO ! Une sous-espèce d’ Euro des colonies qui pérennise le pillage néocolonial !
    Au moment même où des individus en Occident se montrent aptes à créer des monnaies (le Bitcoin, la Libra...) non adossées à des créations de richesses concrètes, chez nous, des pseudo-banquiers et débiles politiques, en véritables hommes de pailles au services d’intérêts étrangers contre leurs propres peuples, continuent de trahir leurs missions historiques quant à la conquête d’une réelle souveraineté monétaire réclamée par leurs peuples ; des peuples majeurs mais encore tenus par des élites politiques incompétentes, traitres et criminelles.
    Na an lara, an sara !
    La Patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 20:28, par jeunedame seret En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    La dénomination oui ; mais le plus important aussi est d’abord le format et la dureté, la consistance du billet ou du jeton (au propre comme au figuré) ; ensuite les images et idoles à fixer sur cet argent ; et enfin sa valeur à imposer de façon permanente au marché étranger.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 11:44, par koombem yiligré En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Dans cette affaire, si la France reste un acteur majeur , la dénommination même de cette monnaie"ECO" doit nous mettre la puce à l’oreille qu’il s’agit en fait d’une Economie Controlée par l’Occident pour assurer toujours l’hégémonie et la prospérité de l’occident aux depends des africains.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 01:45, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Hum... Trop de savants dans nos fora là hein ! Et quels savants !!!
    1°) Le projet de monnaie unique date de 30 ans (Houphouet et Sankara étaient vivants). Donc, le temps a été suffisant pour discuter de beaucoup de choses concernant cette monnaie. C’est justement parce que l’entente était difficile que cela a autant duré. Dire que maintenant qu’on dit 2020 cela ne verra jamais le jour, c’est du pur pessimisme.
    2°) De nombreux noms ont été proposés pour la monnaie, et c’est par élimination que les dirigeant se sont prononcés sur les noms restants en course. Ceux qui n’ont rien suivi depuis des années et qui se pointent à la fin avec leurs propositions savantes là, il faut repartir dormir... Soit dit en passant, vos propositions là étaient sur la liste et ont été déclassées pour une raison ou une autre...
    3°) L’économie des 8 pays de l’UEMOA qui ont le CFA en commun ne vaut même pas celle du seul Nigéria, et sans parler des 6 autres pays. Rêver que vous allez leur imposer quelque chose parce que les Macron et autres en rêvent est tout simplement illogique.
    4°) Finalement, vous la voulez votre monnaie ou pas ? Au lieu de lutter inutilement pour libérer votre monnaie coloniale de la France, c’est pas mieux d’en créer une autre sans eux ? Mais ne rêvez pas : L’euro fera partie du panier des monnaies de réserve de votre future banque centrale, à moins que vous vouliez renoncer à acheter quoi que ce soit dans les 28 pays de l’union européenne ? Maintenant, on peut y ajouter le dollar, le Yuan, la rouble etc pour ne plus être obligés de passer par eux. Mais dites moi : Vous avez combien de roubles en réserve actuellement ???
    Cordialement....

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 12:16, par wilibali En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Le terme ECO comme nom de la future monnaie m’a donné la nausée. Quelle manque d’imagination pour des responsables de ce niveau. Toute la zone concernée par cette monnaie a à l’époque précoloniale utilisé les cauris comme monnaie d’échange. Cauris en Français ou dans n’importe quelle langue africaine de l’espace en question conviendrait mieux. Et même AFRO pour faire allusion à l’Afrique serait mieux tout comme l’EURO fait allusion à l’Europe. l’ECO, c’est du n’importe quoi, ça n’a pas de sens.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 22:02, par Guire En réponse à : CEDEAO : « La monnaie unique n’est plus une utopie technocratique », Adama Koné, ministre des Finances de Côte d’Ivoire

    Cette question de monnaie est clé. Je pense qu’on doit se débarrasser de la France une bonne fois pour toute. Par ailleurs, je pense que ça serait une bonne idée de reuinor la sous sous régions en un seul pays. Cela contribuerais à renforcer sa souveraineté et sa puissance. En passant je profite pour dire qu’il est temps qu’on se penche sur la question de l’énergie, car l’ondustrialisation, la transformation alimentaire et la technologie passe par l’énergie... Tôt ou tard nous aurons besoin du nucléaire...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rappels de droits : La direction générale des impôts annonce des remises sur les pénalités notifiées
Session 2019 du Forum politique de haut niveau (FPHN) sur le développement durable 2019, du Conseil Economique et Social des Nations Unies(ECOSOC)
20ème conférence des agents comptables : Pour une meilleure mobilisation des ressources financières de l’Etat
Exploitation minière artisanale : 600 millions de F CFA de la France pour promouvoir les bonnes pratiques
3e édition du forum national de l’économie informelle : Rendez-vous du 18 au 20 juillet à Ouagadougou
20ème conférence des agents comptables : Le nouveau code des impôts en question
« Eco » : Alassane Ouattara ne veut pas de rupture brutale avec le trésor français
Monnaie unique de la CEDEAO, zone de libre échange en Afrique : Le satisfecit de l’Alliance Arc-en- ciel de la majorité présidentielle
Commerce au Burkina : Les acteurs dénoncent une concurrence déloyale
Zone de libre échange continentale africaine : Une concrétisation d’une vision des pères fondateurs de l’UA selon le président du Faso
Caisse des dépôts et consignations : Une commission pour contrôler les opérations de l’institution
Employabilité des jeunes diplômés : La Société Générale Burkina Faso noue un partenariat avec trois écoles supérieures de formation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés