Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Humeur : « Parlons sérieux ! »

Accueil > Actualités > Opinions • Par Sayouba Traoré • mercredi 19 juin 2019 à 14h17min
Humeur : « Parlons sérieux ! »

Vous, vous n’avez pas vu que pendant l’esclavage des Africains ont vendu leurs frères Africains aux Blancs ? Aujourd’hui là, avec ces histoires de terroristes, qui peut faire confiance à quelqu’un, même à ton frère même mère même père ?

Dans l’immigration où on voit nos enfants mourir dans la mer par bateaux entiers, il y a des gens qui trouvent le moyen de faire des affaires avec la misère des autres. Même pour les croyances, des Africains ont pris la religion des Blancs et la religion des Arabes pour venir spolier leurs propres frères.

Et vous, vous attendez quoi de nos politiciens là ? Pouvoir woh, opposition woh, c’est même pipe même tabac. Tous décourageants ! Tu détournes, on te prend la main dans le sac jusqu’au coude. Même ta moustache et ta barbe sont mouillées et ça coule devant tout le monde.

Tu viens à la télé insulter l’intelligence des gens, et tu rentres tranquillement chez toi. Et puis y a rien. Tu crées un parti politique et du jour au lendemain tu as de l’argent à distribuer comme si un parti c’est une entreprise qui génère des richesses. Tu deviens ministre et d’un seul coup tu dépenses sans compter, comme si le budget du ministère était ta propriété privée. Comme si un ministre avait une source de revenus autre que son salaire de ministre.

Vraiment triste, tout ça ! On a même envie de crier : tant pis pour ceux qui ont encore une conscience ! Ki-Zerbo avait vraiment raison : À quand l’Afrique ?

Sayouba Traoré
Journaliste, écrivain

Vos commentaires

  • Le 19 juin à 14:59, par Dedegueba SANON En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    Juste pour dire, que le grand frère, résume là, la tragédie voir la malédiction de l’africain, disons de l’homme noir, du " negro", du " black", de "l’homme de couleur". Qu’importe le vocabulaire, on se comprend. Les autres disent, que nous sommes restés des singes, des primates à peine descendus de l’arbre, et on s’en offusque ???
    Mais comme " le feu de brousse ne brûle pas tous les herbes", il y a quelques herbes qui ont résisté ( Mandela, Tom Sank...) ou qui résistent ( Kagame, le Ghana...), qui entretiennent l’illusion de devoir nous en sortir un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 15:04, par LE GRAND ZAPATA En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    L’AFRIQUE C’EST NOUS AVEC NOS MENTALITÉS SAUVAGES ET BARBARES : Merci pour ce poste qui me réconforte dans ma position de ne jamais aller vendre ma conscience pour si peu. C’est ce qu’on appelle l’honneur et la dignité qui manquent cruellement à la majorité des africains. Je note que L’AFRICAIN est un être à part avec ses caractéristiques fondamentales : PARESSEUX, RÊVEUR,INGRAT, MESQUIN, HYPOCRITE, ENVIEUX, JALOUX, MAUVAIS, MÉCHANT, CRUEL. Je m’arrête là car L’AFRICAIN est une abominable créature qui ne sait pas où elle va exactement et ce qu’elle veut. Nous ne sommes pas disciplinés et ordonnés. Je ne me renie pas. Mais des fois, je me demande pourquoi je suis né « AFRICAIN ». Nous n’avons pas de conscience. Franchement !

    Surtout L’AFRICAIN NOIR hait LA VÉRITÉ et préfère vivre continuellement dans LE MENSONGE. Autrefois, j’ai eu à mener plusieurs fois des projets avec des africains, femmes et hommes confondus, qui devaient porter sur de longues années avant de récolter les fruits de notre labeur. Ce que j’ai vécu amèrement a fini par définitivement me convaincre que « L’AFRICAIN NE VAUT ABSOLUMENT RIEN DE BON ». Nous aimons trop la facilité. TRAHISON SUR TRAHISON ! Non seulement nous refusons de travailler et on veut récolter les fruits de notre paresse ici et maintenant. La patience est notre grand ennemi. Nous voulons L’ARGENT ET LE MATÉRIEL à gogo sans rien faire concrètement de nos 10 doigts. Nous voulons vivre une vie de prince sans vouloir en payer le prix fort.

    Ce que nous savons faire le mieux c’est rabaisser notre prochain, dénigrer, médire et MENTIR. Toujours se réunir pour parler de la vie privée des autres alors que nous n’en savons absolument rien du tout, laissant de côté la nôtre qui est sale et pourrie, aussi peu enviable. Nous aimons constamment voir LE MAL de notre prochain dans des comparaisons futiles et insensées, et accusons les autres d’être responsables de notre propre échec social. Vraiment, L’AFRICAIN quoi, je me demande comment il est constitué.

    NOS POLITICIENS ET INTELLECTUELS aussi irresponsables, sont totalement comptables de nos souffrances. L’AFRICAIN A TOUT LE TEMPS FAIM et l’oisiveté, son éternel compagnon, lui donne le temps de s’occuper de nombreuses futilités de la vie qui ne l’avancent à rien qu’à tout CONFIER À DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT pour soulager sa conscience. De L’AFRICAIN, je ne dirai plus rien, c’est un être qui est condamné à souffrir de générations en générations. J’ai fini de parler.

    JE SUIS UN AFRO-PESSIMISTE DE PAR LES NOMBREUSES EXPÉRIENCES DÉCEVANTES VÉCUES AUX CÔTÉS DE L’AFRICAIN !

    L’AFRICAIN NOIR EST IMPRÉVISIBLE, INSOUCIANT, INDISCIPLINÉ ET DÉSORDONNÉ DANS L’ORGANISATION DE SA VIE SOCIALE !

    L’AFRICAIN NOIR ADORE ÉNORMÉMENT VOIR SON PROCHAIN SOUFFRIR !

    L’AFRICAIN NOIR AIME TROP LE PROFIT = UN AFFAIRISTE ET OPPORTUNISTE SANS RIEN MÉRITER !

    L’AFRIQUE NOIRE N’A PAS D’AVENIR ! ……L’HOMME DU RENOUVEAU BURKINABÈ, LE GRAND ZAPATA !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 20 juin à 19:49, par Nongma En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

      Le Grand Zapata, merci pour votre intervention.
      Pourquoi êtes-vous si négatif ?
      Pensez-vous que le noir doit se détester lui-même autant ?
      Je suis noir et fier de l´être. Je ne vends pas mes frères et soeurs, et je ne vole pas non plus pour me nourrir.
      L´africain doit quitter ce plateau des murmures et commencer à vivre comme les autres. Tous les êtres humains ont leurs fautes et leurs bons côtés. Je vous invite à venir à de meilleurs sentiments.
      Sans rancunes

      Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 15:07, par Paerler Who En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    C’est bien vrai ce que tu dit mais c’est pas en parlant que l’on va sorit de ca.
    Aucune personne ou aucun peuple au monde ne s’est libée de ses dirigent vereux en implorant leur misericorde. Il faut des actions. Crée un parti et reste dans la droiture ce sera plus benefique que de juste sortir et parler de temps en temps.
    Crée un parti et montre leur la voie eduque les gens par l’example.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 15:10, par Dedegueba SANON En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    Parfaitement d’accord avec le grand frère. Pour être pris au sérieux il faut être soi-même sérieux.
    Le grand frère résume là toute la tragédie, la malédiction de l’africain, non du " nègre", du " black", de " l’homme de couleur", qu’importe le vocabulaire on se comprend.
    Et on s’offusque lorsque les autres considèrent que nous sommes des "primates à peine évolués, descendus de l’arbre".
    Mais comme " le feu de brousse laisse souvent des herbes miraculés", gageons qu’avec les exemples des Samori Touré , Tom Sank, Nelson Mandela, Paul Kagamé, les consciences vont se réveiller et entretenir l’espoir de la naissance d’un autre profil de notre espèce, ou race plus respectable et respectée.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 15:32, par Ka En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    Sacré Sayouba ! Chapeau : Ce ne sont pas les lois qui mettront fin à la corruption. La corruption est un état d’esprit, dont la matérialisation physique se fait dans les administrations judiciaires, dans les commerces, même en famille. Et comme je disais a une opposition revanchard : Opposition et majorité sont un même œuf dans une coquille dorée. Dès lors nous sommes les grands perdants nous peuple du Burkina qui faisons ce pays, car de part et d’autre c’est un égoïsme forcené qui ne dit pas son nom qui est là, on appelle ça ensuite, ‘’opposition ou majorité’’ en fonction de la position dans laquelle chacun se trouve, mais les deux se ressemblent et s’assemblent au final contre la population au milieu d’eux et leurs guerres intestines. Peu leurs importe notre avenir, leur seul intérêt c’est eux »

    Mon petit frère Sayouba Traoré, j’espère que tu te souviens de Tamini d’une époque de Fessard un révolutionnaire de taille : Je me rappelle de ces jeunes qui disaient a un chef syndicaliste qui a construit une villas dont aucun moustique ne rentre : ‘’’Quand on milite c’est pour des idées, pour un idéal. Ce n’est pas dans l’espoir de piller les ressources du pays d’une manière encore plus avide que ceux qu’on combat.’’’

    Si le seul objectif de tout ministre, ou un opposant qui veut le pouvoir, c’est ‘’ôte-toi de là que je m’y mette", cela ne vaut vraiment pas la peine. Oui je suis totalement d’accords avec toi petit frère : ‘’La démocratie et l’état de droit vont de pair. Donc l’impunité et la démocratie sont incompatibles. Tôt ou tard, ceux en Afrique qui se croient comme des dieux a l’exemple de Béchir, Blaise compaoré, Sassou, Bya et tant d’autres du continent qui se sont livrés à des d’exactions ou à des mises en coupe réglée de leurs pays et pensent s’en tirer à bon compte finiront par être rattrapés et payer pour leurs méfaits.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 16:07, par OUEDRAOGO En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    Bonsoir cher frère et internautes !
    C’est la toute première que j’interviens sur les réseau sociaux. Je suis tout à fait d’accord avec cet écrit du frère ; J’aimerais avoir contact si possible M. TRAORE. Moi je réponds au 78 40 96 01 au Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 16:09, par ElMagnifico En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    J’adore le Doyen Yacouba TRAORE. Le message est succinct, propre, pertinent et d’un humour caustique !
    Avoir une conscience dans une atmosphère inconsciente ce n’est ni plus ni moins qu’un début de crise, de folie !
    Néanmoins nous gardons espoir qu’un intègre émergera un jour et mettra tout le monde au pas !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 16:24, par HUG En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    Vérité absolue. Outre le fait que des africains ont vendu les africains aux blancs, pendant la traite négrière, il faut affirmé que ceux qui ont résisté à la pénétration africaine par l’occident (Samory TOURE, Béhanzin) ont échoué face à l’envahisseur parce que des africains les ont trahis. Ce sont des africains qui ont montré aux colons les forces et les faiblesses de ces vaillants fils africains qui ont voulu s’opposer à la pénétration de l’Afrique par les occidentaux. Plus récemment, Patrice LUMUMBA, Thomas SANKARA... qui était pour une Afrique unie ont été fauchés par des africains. Alpha BLONDY a chanté les ennemis de l’Afrique ce sont les africains .... les algériens égorgent les Algériens, les angolais brûlent l’Angola, Merci pour tout ce que vous faites pour l"éveil des consciences des africains et longue vie à vous. Vous fuyez les palais 5 étoiles et vous aimez partir dans l’Afrique profonde pour interroger les africains travailleurs. c’est aussi bien cela.Ayez une santé de fer.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 16:31, par XMX En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    Un nègre, c’est productif sous une dictature éclairée. La démocratie est un luxe.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 16:37, par Sacksida En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    D’abord, c’est en raison de toute cette domination et de l’exploitation multiforme des puissances neocoloniales et imperialistes mondiales que des hommes comme Thomas Sankara et d’autres bien avant lui s’etaient leves pour refuser l’ordre injuste et inique du monde et revendiquer pour leurs peuples et pour eux memes une chance de survie et un droit de developpement economique et social. Apres, l’esclavage et la colonisation qui ont ete tres feroces pour des millions d’Africains, d’Asiatiques et d’Amerique latine, et enrichies des puissances dominatrices occidentales, l’Afrique malgre des richessent naturelles immenses ses populations demeurent pauvres et des dirigeants cherchent des voies pour s’affranchir du systeme neocolonial et dont les consequences sont : La pauperisation et la misere, les souffrances et le desespoir que des satrapes sans prise de consciences et d’actions positives infligent a leurs populations pauvres.
    Que faite ? Il faut avoir le courage patriotique de la rupture et d’une gouvernance vertueuse et progressiste. Pourquoi, les Asiatiques ont reussit a se redresser et acceder au developpement economique et social ? C’est simple tout peuple quel qu’il soit est le centre de l’integralite de son histoire politique, economique, sociale et culturelle. En cela, il disait : "il faut proclamer et tourner le dos a tous les modeles de developpement que des charlatans de memes acabit ont essaye de nous vendre des decennies durant, car il ne saurait y avoir de developpement en dehors de cette rupture". En tout etat de cause, les Africains et les Burkinabe en particuliers, doivent se dire et appliquer l’adage qui indique que le plus grand defi n’est pas de tomber, mais de savoir se relever de ses erreurs et d’emprunter avec courage la voie du progres et de la solidarite. Courage et Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 16:54, par COB En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    C’est très dur à lire. Mais en tant que burkinabé, personnellement j’accepte cette injure plus que méritée. Je vais lutter. Je fais déjà l’effort d’éviter de vivre pour Barca, PSG, et autres. J’ai renoncé aux télévisions étrangères. J’espère pour y arriver pour les radios aussi. C’est pas simple. On est vraiment esclave en tout.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 16:56, par Bigbalè En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    Mr Sayouba, vous êtes un artiste qui a réussi en quelques mots à réaliser un beau tableau (portrait) du noir (négro, black ). La vérité demeure malgré tout même si dans ce brouhaha de la mondialisation, elle semble invisible et inaudible ! C’est justement ce genre de vérité que nous devons commencer par dire dans nos propres maisons à nos propres enfants d’abord, ensuite à tous les enfants de la société à laquelle nous appartenons et ensuite aux vieux bois raides (à la vieille génération) qui ont trahi et qui continuent de trahir l’Afrique. Malheureusement cette vieille classe a déjà fabriqué un nombre élevé de traîtres. Et voilà que restabilisés par le progrès de l’école dans nos villages, ils inventent honteusement une guerre injustifiée (qu’ils appellent terrorisme) pour maintenir nos parents dans l’obscurantisme pour mieux disposer de leur vie, les vendre quand et comment ils veulent. Ce qui est lamentable c’est que c’est de nos maisons que sont sortis ces malheureux qui, pour un petit lot de billets de banque, est prêt à sacrifier tout de suite ses frères dans un marché, dans une rue et même dans un lieu de culte ! Quelle abomination ! Merci Sayouba Traoré pour le résumé de cette image hideuse de l’africain qui est portant la notre. Nous espérons qu’il aura de plus en plus des aînés comme toi pour entretenir les racines de la vérité parce que toutes ses branches sont déjà sciées et brulées dans nos pays. Que Dieu te bénisse !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 18:51, par Domdom En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    Grand grand merci M.TRAORE.
    C’est cette richesse que vous avez qui manque énormément à nos dirigeants Africains.
    Encore merci à vous qui ne cesse d’apporter votre contribution dans la conscientisation de la jeunesse africaine en générale et Burkinabè en particulier. Votre apport à travers les écrits et autres porteront des fruits disons même portent des fruits. Moi personnellement je tire toujours une leçon en vous écoutant ou en vous lisant.

    Long vie à vous ! que Dieu donne le courage à des gens éclairés comme vous t’emboiter le pas.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 21:57, par Maurice En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    TRÈS CHER ONCLE SAYOUBA TRAORÉ, VRAIMENT JE VOUS J’ADMIRE COMME DANS LE
    TEMPS J’ADMIRAIS PROFONDÉMENT POULO ALPHA BARRY ET UN CERTAIN TOUNDE FATOUNDÉ DE L’AUTRE CÔTÉ DE DIANKARA MARKET.
    TOUT CE QUE VOUS AVEZ DIT ICI ET MAINTENANT CONSTITUE UNE SOUPE TRÈS DIGESTE POUR LES CONSCIENCES ( PAS CELLES DES INCONSCIENTES ).
    SEULEMENT J’AI FAIT CAS D’UNE MÈCHE DE CHEVEU DANS VOTRE SOUPE.
    VOUS AVEZ PARLÉ DE LA RELIGION DES BLANCS ET CELLE DES ARABES QUE D’AUCUNS PARMI NOUS SE SONT ACCAPARÉS... SOIT.
    JÉSUS CHRIST N’EST PAS UN BLANC ET VOUS LE SAVEZ BIEN MIEUX QUE MOI AVEC DES DÉTAILS QUE J’IGNORE BIEN QUE VOTRE NOM SOUS NOS TROPIQUES NE RÉSONNE PAS CHRÉTIEN ; MAIS PENSONS ENSEMBLE UN PEU AUX COUPS DE GOURDINS REÇUS PAR LE FILS DE MARIE POUR NE PAS DIRE LE FILS DE L’HOMME ET ENCORE MOINS LE FILS DE DIEU AINSI QUE TOUTES LES MISÈRES QU’ON L’A INFLIGÉ AVANT MÊME QU’IL NE SOIT CRUCIFIÉ. TOUT CELA POUR LE SALUT DE L’HUMANITÉ ( DONT VOUS ET MOI ).
    AUSSI, DEPUIS QUE JE LIS LA BIBLE, JE N’AI JAMAIS RENCONTRÉ DES TERMES COMME TOUR EIFFEL ,STATUE DE LA LIBERTÉ , PARIS WASHINGTON, LONDRES, ITALIE, MADRID OU PORTUGAL etc. CELA ME SUFFIT POUR ATTESTER QUE LE CHRISTIANISME N’EST PAS LE LA RELIGION DES BLANCS. ILS Y ONT IMPRÉGNÉ LEURS US ET COUTUMES, PARCE QU’ILS SONT LES PREMIERS À Y AVOIR ACCORDÉ DE L’IMPORTANCE ET A S’Y INVESTIR CORPS ET ÂMES JUSQU’À NOS JOURS.

    ET LE PROPHÈTE DE L’ISLAM ( PSL ) QUI A ÉTÉ OBLIGÉ DE FUGUER DE SA MECQUE NATALE POUR MÉDINE ( HÉGIRE as-tu 1440 ans ? ) , LÀ AUSSI POUR LE SALUT DE L’HUMANITÉ (DONT LES VÔTRES ET LES MIENS).
    LÀ AUSSI POUR DIRE QUE LE SAINT CORAN N’EST PAS ’’ DESCENDU ’’ POUR NE PAS DIRE ÉCRIT PAR DES ARABES ET POUR DES ARABES. QUE NON ! IL EST DE VOCATION MONDIALE.
    DONC, FAIRE ÉCONOMIE DE NOS DIRE VIS-À-VIS DES RELIGIONS FERA DU BIEN À TOUS !

    MOI QUI VOUS PARLE, JE SUIS DES PLUS MAUVAIS CHRÉTIENS. IL ARRIVE QUE MON MÉTIER DE PEINTRE EN BÂTIMENT NE ME DONNE PAS DU RÉPIT QUELQUE DIMANCHE POUR QUE J’AILLE À LA MESSE.

    VOUS ET TOUS LES LECTEURS DE LEFASO.NET , VEUILLEZ M’EXCUSER DE TOUTE PAROLE DÉBORDANTE, PARCE QU’ IL N’Y A PAS DE GILET PARE-ALLE CONTRE DES MUNITIONS QUI PARTENT DE LA LANGUE HUMAINE. LE VERBE POUR NE PAS DIRE LA PAROLE , C’EST COMME DE L’EAU ; QUAND ÇA SE VERSE À TERRE, ÇA NE SE RAMASSE PLUS.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 21:59, par AMKOULLEL En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    Cher ainé SAYOUBA, permets que je me pose contre votre pessimisme. Pardonnez mon audace sur ce coup. Le tableau de l’Africain, ou de l’Homme Noir est certes vrai pour nous mais ce tableau est aussi vrai pour tous les peuples de la terre. La turpitude, la couardise, les détournements ne sont pas l’apanage de L’Homme Noir. Si vous regardez ailleurs dans les pays que, généralement on prend pour modèle, vous verrez que ces pratiques sont sans commune mesure avec ce qui se fait sur notre continent. Vous êtes en France, ce pays est saigné à blanc chaque année par cette classe politico-financière de plus de 100 milliards d’euro, au bas mot, et vous devriez le savoir. La corruption dans ces contrées sont à un niveau industriel comparativement à ce qui se fait sous nos tropiques. Dans ces pays-modèles, la prédation est érigée en science. Donc, grand frère, soyons indugents et patients pour nos Etats, pour nos sociétés. Moi, ma conviction intime pour redresser nos Etats, pour relever nos sociétés, est que nous devons nécessairement prendre conscience de notre défaite. C’est dire que la situation de nos Etats, de nos sociétés, de nos communautés de nos jours est le témoin d’une défaite. Nous avons été battu sur le plan SPIRITUEL. Tu l’as dit que certains d’entre nous vont prendre la réligion des arabes et occidentaux pour spolier d’autres. C’est parceque nous avons été battus sur le terrain SPIRITUEL que nous sommes aujourd’hui musulmans et chrétiens. Nous devons prendre conscience de cette défaite SPIRITUELLE pour opérer une autopsie collective afin de revenir à la SPIRITUELLE authentique que nos ancêtres ont sédimenté pendant des milliers d’années par des traditions, des cultures. Tant qu’on va tourner dos à nos ancêtres sur ce plan, nous ne ferons que vivre dans l’humiliation dans ce monde. Grand frère, sur ce point, je prends l’exemple du JAPON. Ce pays a connu ce que nos pays africains ont connu, la colonisation, l’occupation militaire mais ils ont pris conscience de leur défaite SPIRITUELLE et se sont accrochés à leur spiritualité ancestrale et ça donne ce que nous voyons tous. Tous nos problèmes, absolument tous, prennent source dans cette défaite.
    Ensuite nous devons prendre conscience d’une 2ème défaite. Nous avons été battu sur le plan de la SCIENCE et de l’EDUCATION. Je vais m’arreter là pour le moment et espère que vous soyez indulgent et patient pour nos sociétés.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 23:29, par Lejuste En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    Arretez, Arretez s’il vous plait !!!!! Vous n’avez pas honte ! Vous insulter vos parents, vos ancetres, tout une race !!!

    Arretez, arretez ça !!!! Vous etes betes ou quoi. Vous pouvez insulter vos parents directes, vos peres ou meres mais arretez de generaliser.
    Il y a des animaux qui tuent et mangent leur semblables. Vous etes cette race d’animaux.

    Arretez, arretez parce que les africains c’est plus que vous. Vous qui semblez avoir tout compris, vous qui semblez etyre plus intelligents que les autres. Arretez de vous detruire vous-meme. Respectez vos peres et vos meres, respectez la race noire. Vous etes vraiment perdu.

    Parce qu’on te donne une emission sur RFI tu penses que tu es plus intelligent que tes freres. Pourtant tu ne sdais meme pas d’ou tu viens.

    votre ecrit ne me fait pas rire.

    Répondre à ce message

    • Le 20 juin à 10:34, par dauda En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

      Lejuste, tu me traiteras de tout ce que tu veux, ce n’est pas grave. après tout, c’est le débat et personne ne détient la science. J’entends ta réaction. Soit attentif aussi à celle des autres. Laisse moi te dire ceci : et pourtant, notre frère Sayouba Traoré a plus que raison. Je ne connais pas Mr Traoré mais il a raison sur ce coup. C’est ta réaction épidermique, propre à l’africain et particulièrement à nous burkinabè, consistant à se victimiser et à fustiger ceux qui osent nous dire les choses en face, qui m’interpelle. Et c’est ça l’africain. Nous n’aimons pas la vérité et nous ne voulons pas entendre la vérité. D’un autre côté, ta réaction montre que cet écrit a produit un électrochoc chez toi et tant mieux même si tout laisse à croire que tu n’as pas compris le message du texte. J’espère que tu n’es pas le seul à avoir été secoué. Il est tant que le noir sorte de sa torpeur, de son attentisme et cesse de se laisser aller à être "le jouet" des autres. Passer le temps à chanter et à danser, pendant que les autres réfléchissent, analysent, cherchent et trouvent, être toujours à mendier les miettes des autres, attendre toujours que ce soit les autres qui nous viennent en aide même pour notre défense, être toujours dominé et exploité par les autres... Tu ne penses pas que le nègre devrait se secouer un peu plus pour se sortir de cet asservissement établi pour lui depuis la nuit des temps ?

      Répondre à ce message

      • Le 21 juin à 14:58, par Lejuste En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

        Dauda : Voic ma reponse a ton ecrit. C’est vous autres qui detruisez l’afrique. J’ai vecu en Afrique (plusieurs pays), en Europe et en Amerique (plusieurs annees) et jamais je n’ai entendu des europens ou americains parler ainsi de leur propres semblables. Meme ceux qui ont creer des guerres et tuer des millions d’hommes ne se denigreront pas ainsi en parlant de la guerre. Certains reconnaissent que la guerre etait pas correcte mais ils ne se haissent pas sur plusieurs generations.
        Tu ecris pour qui ? pour les jeunes, les enfants qui devraient s’inspirer des autres ? tu leur dit que c’est ailleurs qu’ils devraioent regarder pas leur parents, pas leur culture. Ils doivent rejetter tout ce qui est noir car c’est mauvais et ca toujours ete mauvais. que ou qui doivent-ils etre ? Tu detruis leur fierte, eduque des gens qui se detesteront, qui se sentiront inferieurs.
        Toi ta solution c’est dire que tu connais ce qui est mauvais (du negatif) et cela ce sont les autres africains qui sont la source de ce problemes parce que toi tu dis la verite, quelle verite ? quelle solution as tu ?
        je te demande seulement d’aller dire ca a tes parents directs (pere et mere et ceux de ta lignee) car les autres africains le demonstrent chaque jour qu’ils sont forts et courageux. Qu’ils croient en l’avenir et eduquent positivement leur enfants, se battent pour avancer.

        Répondre à ce message

        • Le 21 juin à 20:08, par dauda En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

          Lejuste, ou tu fais exprès ou alors tu n’es franchement pas à la hauteur de ce débat là. Tu répètes la même chose à tout le monde : allez dire à vos parents directs et bien d’autres inepties de ce genre. Arrête d’insulter les gens. Personne ne t’a insulté sur ce forum. Qui est contre le noir ? Qui a la haine contre le noir ? Qui ici insulte l’africain ? Ce sont des gens bornés comme toi qui sont justement une réelle menace pour le progrès de l’Afrique puisque vous ne voulez rien voir et rien comprendre. Et toi, qui t’a dit que tu détiens la vérité ? Les noirs, les ancêtres et patati et patata... Ce sont tes ancêtres à toi seul ? La cause des noirs n’appartient qu’à toi ? Si tu aimes tant tes frères noirs, dis-leur de prendre davantage leur destin en main où qu’il soient. Ça suffit ! J’ai respecté ton point de vue et je t’ai donné le mien. Tu respectes le mien aussi même si tu n’es pas du même avis. Tu n’es ni plus noir ni plus africain que les autres. Merci une fois pour toute.

          Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 09:24, par Syabeni En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    Prenez courage ; il y en a encore des conscients. Si chaque conscient fait de son devoir de créer au moins cinq d’autres conscients (y compris ses enfants, chose trop souvent négligée aujourd’hui !), les choses vont véritablement changer un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 10:14, par AYO En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    La partie du texte que j’ ai le plus aimée, c’est celle concernant les Noirs ayant troqué leur croyances contre des religions étrangères. C’est là tout le le nœud du problème . Regardez comment on flatte certains burkinabé que leurs frères( animistes) sont des cafres " des chiens", dont l assassinat n’est que justice et normale. Cela nous rappelle les criminels Hutu qui disaient que les Tutsi sont des criquets et des cancrelats pour se donner une bonne conscience permettant de les exterminer par la suite. Aujourd’hui hui, pendfant que les FDS sont en train de lutter contre les esprits malfaisants, d’autre Burkinabé sèment l’intolérance. Regardez comment l’extrémisme s’est développé même dans les service public. on crée partout des mosquées ciel ouvert dans le services publics Si par malheur vous garez votre véhicule qui viole un centimètre carré d’une de ces mosquées qui ne sont délimitées que par des pierres. on lance une Fatwa contre toi.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 11:10, par GERROS En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    analyse juste car l’africain va toujours la ou il a été giflé. Depuis la traite des noirs en passant par la colonisation forcée, les guerres provoquées et les assassinant de nos éclaireurs etc les africains continuent de trahir les africains. Si on demandais aux dirigeants africains de signer un document pour qu’ils commencent d’abord en Afrique à diminuer les habitants sur cette planète, 99% le fera sans hésiter. Pourvu qu’ils soient épargnés.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 11:55, par GERROS En réponse à : Humeur : « Parlons sérieux ! »

    analyse juste car l’africain va toujours la ou il a été giflé. Depuis la traite des noirs en passant par la colonisation forcée, les guerres provoquées et les assassinant de nos éclaireurs etc les africains continuent de trahir les africains. Si on demandais aux dirigeants africains de signer un document pour qu’ils commencent d’abord en Afrique à diminuer les habitants sur cette planète, 99% le fera sans hésiter. Pourvu qu’ils soient épargnés.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Province du Soum : Arrêtons de nous faire peur Réciproquement !
Lutte contre le terrorisme : « Privilégier l’option des forces spéciales aux opérations d’envergure »
Lettre de Léonce Koné au président du CDP : « Une publicité faite à dessein malveillant », selon Mahamoudou Soulama
Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »
Téléphones portables : « Il est urgent de règlementer et d’encadrer leur usage dans les services publics »
Terrorisme au Burkina : « L’heure de la mobilisation générale a sonné. C’est maintenant ou jamais ! »
Crise au ministère de la Fonction publique : Vers « une déstructuration de notre Administration publique », prévient un cadre
Attaques terroristes : « Eviter la surenchère politicienne »
Héros méconnus, héros oubliés : Hommage aux milliers de tirailleurs burkinabè morts pour la France
Koutougou : Les racines du mal
Pour un retour définitif de la paix au Burkina : « Et si on osait un gouvernement d’union nationale ? »
Le Burkindlim : Une analyse comparative entre la Haute-Volta et le Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés