Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

International School of Ouagadougou : La cuvée 2019 vaut 18 “graduates”

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 16 juin 2019 à 22h30min
International School of Ouagadougou : La cuvée 2019 vaut 18 “graduates”

Le samedi 08 Juin 2019 a vu la cérémonie officielle de remises des diplômes de fin d’études des élèves de l’Ecole Internationale de Ouagadougou. Cette cérémonie est la reconnaissance du travail acharné des 18 élèves de la promotion de Terminale de l’année 2019.

A cette occasion, parents, amis, camarades de classes, corps enseignant et toute la communauté de l’école internationale sont venus soutenir les impétrants. Venants de 7 pays différents, les élèves de la promotion ont communiqué leur prochaine destination universitaire pour l’année à venir.

Des Etats-Unis d’Amérique à la Malaisie, en passant par le Canada ou le Royaume-Uni, les désormais « graduates » (entendez par là diplômés) de l’ISO (International School of Ouagadougou) iront étudier dans de prestigieuses universités de par le monde. Parmi ces universités, on peut citer l’université de Stanford aux Etats-Unis (Classée deuxième meilleure université au monde) où l’une de nos élèves Burkinabè boursière (voir encadré) ira continuer ses études grâce a une bourse complète qui lui a été octroyée. De même, 7 autres de ses condisciples ont obtenu des bourses partielles ou complètes pour leurs études universitaires.

Roxane a obtenu une bourse complète pour intégrer l’université de Stanford en Septembre 2019.

Seul établissement d’enseignement préscolaire, primaire et secondaire accrédité par le gouvernement américain au Burkina Faso, l’Ecole Internationale de Ouagadougou existe depuis 1976. Aujourd’hui dotée d’infrastructures à la hauteur des exigences internationales, le programme pédagogique de l’école internationale est calqué sur celui américain. L’enseignement est fait en anglais par des enseignants certifiés et qualifiés pour la plupart recrutés sur le circuit international. De nombreux et divers cours et examens sont offerts (MAP, AP, SAT, TOEFL, IB en cours, etc.), le tout dans un environnement sain et globalisé afin de permettre aux élèves venant de multiples horizons de mieux s’intégrer.

L’accompagnement académique rigoureux (ratio de 1 enseignant pour 5 élèves) est appuyé par un accompagnement social et émotionnel et par un conseiller d’orientation universitaire.

La conseillère sociale et émotionnelle travaille à plein temps pour aider les élèves, les parents, les enseignants et le personnel administratif dans leur vie professionnelle et personnelle de tous les jours.

Le conseiller d’orientation scolaire et universitaire aide les élèves du lycée à s’orienter et les conseille au mieux pour leur carrière universitaire voire professionnelle. Grâce à cet accompagnement attentif et au travail rigoureux des professeurs et des élèves, ISO est fière de compter ses élèves parmi les étudiants de prestigieuses universités étrangères : Science Po Paris (France), l’université Internationale de Floride (USA), l’Université de Londres -UCL- (Angleterre), l’université d’Ottawa (Canada), l’université de Pretoria (Afrique du Sud), l’université américaine de Dubaï (Emirats Arabes Unis), U Pen (USA), Brown (USA) etc.

L’école internationale de Ouagadougou se trouve aujourd’hui sur un terrain qu’elle a acquis et mis en valeur à la mesure de ses ambitions. Les infrastructures et les installations mises en place avec le temps ont permis à ISO d’offrir le meilleur cadre à ses élèves. Ces infrastructures comptent 24 salles de classes spacieuses, une bibliothèque forte de plus de 12.000 ouvrages, et des infrastructures administratives.

En plus, l’école dispose d’un terrain de football, d’un plateau sportif multifonctionnel couvert, d’une piscine, de deux salles informatiques (Windows et Mac), d’une connexion Internet haut débit, d’un cours de tennis et d’un auditorium pour les représentations artistiques et les grandes assemblées.

Toutes ces infrastructures permettent à la trentaine de nationalités différentes, qui se côtoient chaque jour, d’apprendre en symbiose avec leurs condisciples dans les meilleures conditions possibles et font rayonner ISO et le Burkina Faso dans la sous-région. Alors nous souhaitons bon vent aux diplômés de cette année et encourageons de tout notre cœur tous les acteurs de ce métier noble qu’est l’éducation.


La Bourse Scolaire de L’International School of Ouagadougou

En 2006 ISO a signé un protocole d’accord avec le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation. Cet accord offre chaque année, à deux élèves parmi les dix meilleurs ayant réussi au Brevet d’Etudes du Premier Cycle, la possibilité d’obtenir une bourse complète à ISO jusqu’à la fin de leurs études de second cycle, ainsi qu’une bourse nationale (soumise à condition) pour leurs études supérieures. Après évaluations et entretiens, deux élèves sont retenus chaque année pour poursuivre leurs études du second cycle à ISO. Ils ont alors 4 ans pour achever leur second cycle dans le système américain au lieu de 3 ans dans le système burkinabè.

Ainsi en 13 ans, l’école a accueilli 26 élèves boursiers dont 8 poursuivent actuellement leurs études à ISO, 16 dans des universités à l’étranger, 1 en partance pour une université à l’étranger et 1 dans une université burkinabè.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Authentification des diplômes au Burkina : Les présidents d’institutions et les ministres invités à se soumettre à l’exercice
Statue de Thomas Sankara : « On veut quelque chose de parfait », déclare John Jerry Rawlings
Moustiques génétiquement modifiés : « Ceux qui en font un débat, c’est juste pour des intérêts égoïstes », selon Gustave Somé, coordinateur de mouvements et associations
Développement des collectivités territoriales : Le FPDCT fête ses dix ans
Chaînes de valeur maïs et niébé : 10, 725 milliards FCFA de recettes réalisées d’ici 2022 au Burkina
La Poste Burkina Faso : 35 nouveaux agents pour relever les défis
Développement des collectivités territoriales : Le FPDCT échange avec les maires
Education : Le Réseau Education de qualité par le bi-plurilinguisme fait son bilan après un an d’existence
Accidents de la circulation à Ouagadougou : 80 décès en 2018
Décès de 11 gardés à vue : "Ce sont des choses inacceptables qui ne peuvent pas rester dans l’impunité", déclare le président du Faso
Pr Domba Jean-Marc Palm, président du Haut Conseil du Dialogue social : « Même au niveau du gouvernement, les gens n’ont pas une bonne compréhension de la trêve sociale, ni du dialogue social »
Association La Graine : Odile Diabré au chevet des déplacés et des sinistrés du Kourwéogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés