Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus on sait, plus on doute.» Pie II, pape

CEP 2019 : Les 49 731 candidats des Hauts-Bassins ont entamé les épreuves

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 11 juin 2019 à 11h30min
CEP 2019 : Les 49 731 candidats des Hauts-Bassins ont entamé les épreuves

Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, accompagné des autorités provinciales, communales et administratives, a procédé au lancement officiel des épreuves du Certificat d’études primaires (CEP) session 2019, ce mardi 11 juin à l’école Koko A (ex-école Sadec) de Bobo-Dioulasso. Cette année, la région enregistre 49 731 candidats, soit 26 440 filles contre 23 291 garçons.

La session 2019 du Certificat d’études primaires (CEP) a débuté sur l’étendue du territoire national, ce mardi 11 juin. Dans la région des Hauts-Bassins, les candidats, répartis dans 206 centres, sont au nombre de 49 731, soit 26 440 filles contre 23 291 garçons. Le top de départ de la composition des épreuves a été donné à l’école Koko A (ex-école Sadec) en présence des premiers responsables de la région, notamment le gouverneur Antoine Atiou.

En effet, très tôt ce matin, les candidats, seuls ou accompagnés, ont répondu présents à l’appel pour l’examen. Le stress et l’inquiétude se lisaient déjà sur le visage de certains. D’autres semblaient assez sereins en essayant de dissimuler avec maladresse leur angoisse. Toutefois, ils se sont dit prêts à affronter les épreuves et ont promis aux autorités de faire un taux de réussite de 100% dans les Hauts-Bassins.

Comme chaque année, le gouverneur, accompagné de ses collaborateurs, est allé encourager les candidats et leur prodiguer des conseils afin que la région puisse avoir de bons résultats. Il les a exhortés à beaucoup plus d’application et de concentration tout au long des épreuves. « Nous sommes venus ce matin pour le lancement des épreuves du CEP qui commencent par la rédaction. Nous sommes là pour les encourager et leur souhaiter bonne chance », a-t-il laissé entendre.

Brahima Sanou

Le directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle des Hauts-Bassins, Brahima Sanou, pour sa part, a invité les candidats à plus d’ardeur dans le travail et à prendre au sérieux ces compositions. Selon lui, le nombre de candidats a augmenté de près de 13,17% cette année comparativement à l’année 2018. « Les difficultés ne manquent pas, mais elles sont surmontables ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Le Certificat d’Etudes Primaires (CEP) 2019 en chiffres

Nous avons enregistré 419 260 inscrits (223 529 filles soit 53,3% et 195 731 garçons soit 46,68% ). Cette année nous enregistrons 29 751 candidats en plus par rapport à la session de 2018 avec un taux d’accroissement de 7,6%. C’est seulement dans la région de l’Est qu’il y a moins d’inscrits à cette session par rapport à l’année dernière. En effet on y enregistre une baisse de 1031 candidats par rapport au nombre d’inscrits en 2018.
Les candidats au CEP sont répartis dans 1907 centres d’examens et 8781 salles.
- Le taux de succès à la session 2018 était de 64,82%
- Composition du 11 au 13 juin 2019
- Correction du 17 au 20 juin
- Premiers résultats du 20 au 21 juin

DCPM/MENAPLN

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Marches-meetings et grève générale à partir du 7 mars 2020 contre l’Impôt unique sur les traitements et salaires, IUTS
Bobo-Dioulasso : La Sitarail offre à des étudiants, des codes d’accès à la « plus grande bibliothèque francophone »
Mercredi des cendres : A la chapelle du Scolasticat, on a porté le Burkina dans les prières
Crise dans la gestion des marchés de Bobo-Dioulasso : « Celui qui pense que ses droits ont été violés, qu’il saisisse la justice », lance le maire
Accidents de la route et enfants de moins de 15 ans : Une nécessaire éducation des enfants ou une prise de conscience des parents ?
IUTS sur les indemnités : Les syndicats des forces de sécurité intérieure réclament son « annulation pure et simple »
Santé sexuelle et reproductive : Le consortium « SOS Jeunesse et défis » forme des organisations de jeunesse
Lean Six-sigma : Une formation pour renforcer les capacités des chefs de projet en management opérationnel
Epidémie de poliomyélite au Burkina : Un plan de riposte pour interrompre la transmission du virus
Cadre sectoriel de dialogue Education et formation : Des taux de réalisation en hausse
Violences sexuelles : Le Burkina se dote d’un nouveau projet pour le respect des droits des adolescents
Affaire de recrutement frauduleux à la CNSS : Le procès reporté au 7 avril 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés