Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 10 juin 2019 à 23h32min
Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

Dans son communiqué, le ministre d’État, Moumina Chériff Sy, a, au nom du gouvernement, présenté ses condoléances aux familles endeuillées suite aux attaques terroristes perpétrées contre la ville de Arbinda et des villages environnants, dans la nuit du 9 juin 2019. Il a par ailleurs souhaité un prompt rétablissement aux blessés.
Face à ce drame, les Forces armées nationales ont déclenché une vaste opération de ratissage et de sécurisation de la zone. Et au ministre d’État d’inviter la population au calme et à dénoncer tout cas suspect.

Vos commentaires

  • Le 10 juin à 23:21, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Dites moi, il y’a t-il un dispostif consequent de nos forces de defense et securite a Arbinda, et qui securise les lieux strategiques ? Je ne suis pas un specialiste, mais ne faut-il pas revoir notre strategie de defense et de securisation ? Nous ne devons jamais cesser d’etre sur nos gardes meme dans ces zones qui semblent liberee car ces mecreants et ces enemis de notre peuple ne doivent pas avoir le moindre repis. Nos FDS et notre peuple auront le dessus malgre tout car le bien ne sera jamais comparable au mal.Que Dieu aide notre peuple. Courage et Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 23:21, par caca En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    C’est honteux de lire ce communiquer lapidaire après une attaque sanglante qui causée d’autant de monde dans une localité déjà reconnue comme centre gravité des terroristes. L’absence de l’armée à sécuriser la zone est évidente, mais la où ça fait mal c’est le communiqué qui dit faire de ratissage. Combien de ratissage vous faites à chaque attaque sans arrêter les coupables. Si c’est ça le changement, je comprends la démission demandée par Ablassé Ouédraogo au président du Faso.
    On peut n’est pas disposer trop de moyen, mais être stratégique dans les interventions et donner plus de succès. Je n’arrive toujours pas à comprendre que depuis lors l’armée ne dispose pas les hélicoptères de combat pour appuyer ceux du sol. Pourtant, il y a un budget voter pour les dispenses en 2019. Un président incapable à sécuriser sa propre population est une haute trahison qui mérite d’être traduit en justice. Vous êtes plus pire que le régime précédent avec la modification de l’article 37. Au moins lui, il ne laissait pas mourir bêtement sa population sans défense. Voyez vous en 24heures Plus de 23 morts. Et tout ça n’est que le commencement de la douleur. Avec la saison des pluies qui s’installent le pire est à venir. C’est sûr qu’on dira bye bye les élections en 2020 et pour la 5ème république au-revoir.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 02:08, par Jean-Paul En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

      Quand nous les internautes essayons de soulever les vrais problèmes, on nous accuse de démoraliser l’armée. C’est très évident que l’armée semble être dépassée par les événements. shuttt !!! Je n’ai rien dit. Il semble que bientôt une loi va passer devant les députés pour nous baillonner, afin de laisser le chemin libre aux spécialistes de ratissage pour travailler tranquillement.

      Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 07:04, par mbafo En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

      Grand Frere Rock,pourquoi ne pas vite accepter l aide de Blaise pour arreter ces massacres ?le pays en a besoin pour avancer.Reconnaissez que le MPP a echoué en matiere de securisation du pays meme si vous pensez que c est Blaise qui est a l origine.S il vous est impossible de faire liberer les generaux et les autres,vous pouvez au moins accepter la main tendue de Blaise dans l interet de la nation.Ne trainez plus,n attendez pas une probable reelection en 2020 pour le faire,le pays va mal.

      Répondre à ce message

      • Le 11 juin à 08:46, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

        - mbafo, moi je ne souteins par RMCK simplement à cause de sa proximité avec Simon Compaoré que je ne veux même pas voir en photo à cause de sa malcause. Par contre je suis complètement contre qu’il tende la main à Blaise Compaoré. Personne n’a dit à Blaise de ne pas revenir. Il y est resté, alors qu’il y reste. Sinon ce sera du chantage. Pour moi, que Blaise Compaoré garde son expertise y comprise sa capacité de nuisance. Il n’a qu’à la mettre au service de son tuteur Alassane Ouattara, nous on s’en fout au Faso ici.

        Conclusion : Que les idiots qui réclament le retour de Blaise Compaoré se calment les nerfs et ne nous considèrent pas comme des cancres. S’ils sont bêtes à ce point, qu’ils ne nous abrutissent pas !

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

        • Le 11 juin à 17:23, par Ka En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

          Ici je m’adresse a mon ami Kôrô Yamyélé, et qui reste un hors sujet de ce qui nous arrive : As-tu lu le ‘’Pays’’ ou le ‘’Sidwaya’’ avec le premier ministre Dabiré en Suisse ? Son discours sur l’état de la nation a la diaspora ? Tu as dû voir nos vieux amis face au ministre ? Surtout l’inséparable Sibiri Georges Kaboré ami de l’homme au chapeau le regretté Henri Wadaogo. J’ai eu une goutte d’arme au coin de l’œil en voyant cet homme, le généreux ambassadeur par excellence qui a lutter pour qu’il y est une ambassade en Suisse : L’homme qui a remuer toutes nos autorités de l’Amizana a S. Zerbo. de Sankara a Blaise Compaoré qui a fini par céder l’exigence de cet homme qui a toujours accueilli nos autorités quand ils arrivaient en Suisse pour les travaux des organismes internationaux comme celui-là avec Dabiré et son ministre de travail, ou L’OMS, l’OMC. Surtout pendant la révolution ou tout le monde qui accompagnait le ministre Toé Fidel avec le franc CFA inferieur a mille fois le franc Suisse, c’est Sibiri Georges kaboré qui aidait certains pour leur séjour même après la révolution au régime Blaise Compaoré avant cette fameuse ambassade que Sibiri Georges kaboré et Henri Wandaogo ont lutté pour l’avoir en collaboration avec les autorités helvétique qu’ils côtoyaient comme les ministres des affaires étrangères Suisse Pierre Aubert et Felbert : ils ont continué a louer les hôtels de l’autre côté de la frontière en France, des hôtels moins chers pour nos autorités comme fut le ministre le feu Tou et autres quand nous les accompagnons en tant que conseillers technique au développement. Oui Wandaogo doit être heureux dans sa tombe, et Sibiri georges Kaboré doit être heureux de retrouver notre promo Palm que j’ai vu dans la photo. Oui la nouvelle génération d’immigré Burkinabé en Suisse qui ne sait pas qu’ils ont en face d’elle des hommes de valeur, doivent suivre leur exemple. Des journalistes écrivains Burkinabé se bousculent pour écrire les histoires de ces deux hommes qui sont considérés comme les plus vieux immigrés de notre pays en Europe, mais les ragots qui arrivent de la Suisse, Sibiri Georges Kaboré est resté humble. Mon ami Kôrô Yamyélé, j’ai la nostalgie de notre époque ou souvent on se retrouvait soit à Ferney Voltaire, ou Annemasse dans des restaurants pas chères, je me rappelle avec Ablassé Ouédraogo ministre des affaires étrangères a Buffalo ou on mange bien, dont Sibiri Georges et Wandaogo nous racontaient de la Suisse des années 70 où ils sont regardé par les vieux et vielles Suisses ? Si le dernier vieux Burkinabé lit ce que j’écris, Kôrô yamyélé et moi le saluent avec sa famille. Que Dieu lui donne encore longue vie. Que notre jeune écrivain Sayouba, ou notre promo Palm la Bibliothèque nationale et écrivain profitent pendant que cet homme est encore parmi nous, car il a des choses à nous dire, en conjuguant la vrai démocratie qu’il vit en Suisse, et la jeune démocratie en gestation de son pays d’origine. Mon ami Kôrô Yamyélé, mami nous dit de retourner même si c’est deux jours en Suisse pour revivre nos souvenirs avant le rappelle de Dieu.

          Répondre à ce message

          • Le 11 juin à 21:27, par caca En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

            Ka, donc vous connaissez quelques burkinabè de suisse ? Le nommé Sibiri, je connais également, il vient à l’occasion chez nous près de Lausanne. Si je vous posais la question : connaissez vous un certain Zida Jean qui est aussi ancien en suisse parmi la communauté burkinabè ? Merci de me lire, peut être que nous nous connaissons ?

            Répondre à ce message

            • Le 12 juin à 07:16, par Ka En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

              Caca : A l’époque ou souvent mon ami Kôrô Yamyélé et moi soulevons nos souvenirs de la Suisse, personnellement j’étais conseiller technique au développement de notre pays. Très actifs dans les expertises des projets, je peux confirmer que l’Autriche et la Suisse sont nos meilleurs coopérants dans le cadre d’aide au développement avec le centre Autrichien de formation professionnel le plus vieux centre de notre pays, et les ONG Suisse à travers tous les coins de notre pays : Et les deux hommes sous l’ombre ont contribué beaucoup pour ça : C’est pourquoi, au sommet de l’état Burkinabé, de S. Lamizana, passant par la révolution jusqu’à Blaise Compaoré, ces deux hommes qui parlent couramment l’allemand sont bien notés. Quant à moi, un cadre au service de l’état, est au service de tous les régimes qu’il soit. Je n’étais pas le seul, à chaque fois qu’on nous choisis de suivre tel ministre pour une mission a Genève, aux Etats Unis et ailleurs pour des rencontres qui peuvent orienter nos pays en voie de développement dans la bonne direction, nous le faisons avec sincérité, et aussi nouer des relations avec nos compatriotes à l’extérieur qui nous aide dans l’ombre. C’est un métier que j’ai tout donné avec loyauté jusqu’à mériter une bonne retraite comme tous les cadres Burkinabé. Non je n’ai pas eu une occasion de rencontrer le pasteur dont tu parles, mais ces actions sont bien connues au Burkina. C’était des personnes qui rencontraient rarement les autorités Burkinabé arrivant en Suisse à l’époque. Par contre les deux Burkinabé que nous évoquons souvent Kôrô Yamyélé et moi, leurs adresses sont toujours donné par notre ambassade en Allemagne qui s’occupait de la Suisse jusqu’à l’ouverture de la fameuse ambassade grâce aux deux hommes dont nos anciens ambassadeurs peuvent confirmer ce que je relate. Oui des personnes comme D. Ouédraogo, S. Jaques, S. Ouédraogo que je retiens en mémoire depuis les années 1980, s’associaient aux deux hommes pour les rencontres des autorités Burkinabé arrivant en Suisse. Ils ont même leur association. Kôrô Yamyélé connait mieux la Suisse que moi, quand il évoque des coins qui me sont inconnus de Genève. Nous étions plusieurs à accompagner nos ministres à Genève, de S. Zerbo a la révolution, c’était presque les mêmes têtes, et le ministre Toé toujours vivant peut le confirmer car les deux hommes H. Wandaogo et S. Kaboré étaient plus proche de ce ministre révolutionnaire qui avait le dernier mot dans les rencontres de l’OIT. Oui ! Peut-être tu as dû croisé Yemdaogo Kayouré, certainement en France ou j’étais bien avec les anciens étudiants de Fessard qui n’ont pas pu retourner servir leur pays, et qui sont resté des immigrés comme les Tamini, Sayouba et autres. Comme tu vois, Ka ne porte aucun masque pour dire la vérité aux jeunes, même sur toi qui a un idéal de sauver tes mentors. J’apporte mon passé à la jeunesse pour qu’elle construise mieux un monde meilleur : C’est pourquoi je n’hésite pas a parlé de ces deux hommes, et aussi des anonymes comme toi qui font beaucoup pour le pays, et récupérer par des sicaires comme tu dis qu’un mange a l’AN, et il y a d’autres en Suisse certainement devant le premier ministre a cet rencontre. Nous les simples conseillers au développement ont vécu ces récupérations par des sicaires qui prennent nos idées et se présentent devant les décideurs et vite on les nomme comme ministre. Mais le monde est fait ainsi, ce sont les griots qui récupèrent tout sur leur passage. Si tu rencontres un jour S.G. Kaboré qui habitait en Suisse Alémanique, qui s’occupait de tous nos douaniers Burkinabé en formation à Liestal dans les années 80, dont certaines et certains sont devenus des DG et responsables de section, celui qui recevait nos ministres même ton mentor Blaise Compaoré et sa clique, dit lui est ce qu’il connait Kôrô Yamyélé reconverti dans l’agriculture ou Kayouré Yemdaogo du Boulkiemdé ? Salue le de notre part, et que Dieu le bénisse. Quand à toi, si un jour tu es à Ouaga, traverse Tampouy en direction de Laye à vélo comme moi, ou sur une vielle mobylette CAMICO comme le mien, après le poste de contrôle 3 km, si tu vois un potager avec un grand manguier au milieu, et un vieux sur une vieille chaise longue, n’hésite pas, vient prendre le bon bassi au bon lait frais de notre jeune poulotte, la fille de Léourou du marché de Laye, tu m’en diras le résultat.

              Répondre à ce message

              • Le 12 juin à 09:52, par caca En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

                Ka, le pasteur en question est un parent proche et avec qui je suis arrivé en Suisse. Nous faisons beaucoup de choses pour le pays dans l’ombre et souvent a reçu quelques officiels du Faso chez nous à côté de Lausanne. C’est vrai que les Suisses s’intéressent beaucoup à notre pays grâce à la dignité des compatriotes qui ont travaillé dans l’ombre. Je connais peu la communauté burkinabè en Suisse sauf ceux qui nous fréquentes.
                En France également, je ne connais pas la communauté burkinabè burkinabè à cause de l’individualité, mais Mr Kaboré en Suisse, je connais, l’an passé il était à la soirée anniversaire du pasteur dont j’avais fais le déplacement à Lausanne. Prochainement, je lui parlerais de vous, comme quoi le monde est petit.
                Bien à vous, et à ces jours à Waga.

                Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 08:07, par Sogotele Sanou En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

      "Au moins lui, il ne laissait pas mourir bêtement sa population sans défense. " dit cet internaute s’agissant de blaise compaoré oh ! sacrilège de kouassi blaise ; moes chères frères qui sembler condamner ceux qui sont en place, sachez que kouassi blaise recevait dans le palais de kossyam les chefs rebelles ; n’oubliez jamais cela ;
      Si cela est d’un, d’autres parts, vous ignorez que sous les FAUX CONCEPTS ou vocables de djihadistes, de terroristes, ce sont les impérialistes occidentaux qui agissent par PROCURATION à travers les mercenaires locaux formés par eux, équipés par eux, finacés par eux ! ! ! et en termes d’armement, ils sont mieux équipés que nos armées régulières et PIRE, les drones et les satéllites impérialistes fournissent aux PRETENDUS djihadistes les positions et tous les mouvements de nos forces régulières ;
      sachez par ailleurs que ces mercenaires sont fabriqués dans les AMBASSADES des representations diplomatiques sur notre sol dans des laboratoires bien conçus à cette fin et sont libérés comme des chiens en laisse pour nous traquer.
      Vous allez chercher trop loin en taxant nos FDS de manquer de stratégie alors que les instructeurs de nos FDS sont les mêmes qui encadrent les dits djihadistes ou terroristes selon le concept qui vous plaira.
      Alors, pour être éfficaces, nos forces ne doivent plus être conseillées ou entrînées par les PYROMANES POMPIERS ;
      Pour revenir à ce que kouassi blaise vaudrait mieux pour celui qui le pense, c’est en désespoir de cause vous pensez autant les etats majors que le pouvoir INCAPABLES alors que ils sont tenus dans la main des pyromanes pompiers par le chantage ; tu me signes tel contre avec telle multinationale, ou bien tu accordes telle concession d’exploitation des vos ressources minières ou je te DESTABILISE ?
      kouassi blaise n’avait pas ce problême parce ce qu’il ETAIT LEURS YEUX ET LEURS OREILLES ET BRAS ARMES leur plus fidèle parmi les fidèles representant (rappelez-vous un peu le MEDIATEUR INTERNATIONAL dans toutes les crises crées par eux dans la sous-région).
      ça ne vous dit rien tout cela ?
      Mieux sous kouassi l’expression célèbre etait connue "si tu fais, on te fait et il n’y a rien".
      Et les assassinats étaient légions sans poursuite ou en tout cas sans suite.
      Merci à tous pour vos contributions pour l’edifon de notre continent qui nous est si cher.
      La Patrie ou La Mort, Nous Vaincrons ! doit être le credo de tout citoyen africain.

      Répondre à ce message

      • Le 11 juin à 11:53, par caca En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

        Mon ami, ton chanson n’a pas de mélodie. C’est parce que tu es assis dans un bureau devant ton écran de smartphone que tu vomis ainsi. Va faire un tour à Arbinda et revient, je sûr que tu vas changer de propos. Je m’en fou Blaise Kouassi et à rythme le Burkina peut n’est plus exister. Si tu veux Blaise Kouassi, va lui voir là où il est.

        Répondre à ce message

      • Le 11 juin à 14:15, par Ka En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

        Sanou cet internaute qui dit qu’au temps de Blaise Compaoré le peuple était protégé se trompe, car le RSP était plus piire : Par contre, personne, je dis personne au Burkina ne peut nié les bonnes actions de Blaise Compaoré de 1998 à 2006 dont tout le peuple était de ses côtés y compris Ka avec une bonne équipe autour de lui. Mais quand les mauvaises actions avec un mauvais entourage comme son petit frère et sa belle-mère ainsi que d’autres pilleurs de 2006 à 2014 débordent les bonnes actions, tout devienne très noir. Ici je cautionne ce qu’a dit mon ami Kôrô yamyélé, en ajoutant que malgré que Blaise Compaoré a voulu s’éterniser au pouvoir en voulant à tout prix tripatouiller l’article 37, s’il avait eu de quoi sous son pantalon en restant a Ziniaré comme il l’a fait une fois, et affronter diplomatiquement son peuple, il était pardonner de nos jours, surtout passer fièrement devant la justice comme Maurice Yaméogo, S. Lamizana, S. zerbo, et même avoir un pardon du peuple qui recevra sans l’aval de Roch Kaboré sa main tendue. Mais fuir la queue sous les jambes, et prendre une autre nationalité pour fuir la justice de son pays, et vouloir continuer à berner son peuple est inadmissible. Si a son temps il n’y avait pas des terroristes ou des morts, lui il préparait le terrain pour les terroristes en cas où il sera lâché par son peuple. Au final, Blaise Compaoré était victime d’un mauvais entourage, surtout sa propre famille qui lui caressait le dos sans lui dire la vérité.

        Répondre à ce message

        • Le 11 juin à 21:45, par caca En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

          Nous aurons à nous dire beaucoup sur le régime Compaoré et chacun dans son idéal. Je ne sais pas à quel moment du régime Compaoré que des burkinabè aient été tués sauvagement comme des rats. Le RSP avait ses dérives individuels comme parfois collectifs, mais quand ils étaient en mission régalienne ils réjouissaient le cœur des burkinabè. Le régime Compaoré était également caractérise de l’autoritarisme comme c’est le cas avec les dérives de Simon Compaoré et d’autres. D’ailleurs, vous le dite bien d’avoir travailler avec lui, donc vous êtes aussi responsable.
          Vous venez de décrire l’histoire de l’ambassade du Burkina à Genève que je connais un peu l’historique. Je vous félicite pour cela parce que nombreux sont des burkinabè aujourd’hui se réclamaient fondateurs de cette relation. Il y a un d’ailleurs qui mange comme conseiller de l’Assemblée Nationale. Pourtant il y a gens qui ont travaillé dans le secret pour que les Suisses s’intéressent autant à notre pays. Je fais aussi partie de ses burkinabè dans l’ombre en suisse pour aider des ONG à intervenir au Burkina.

          Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 23:44, par Maryse En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    C’est dommage de le dire, mais c’est votre mauvaise stratégie, avec vos exécutions sommaires d’innocents, qui font que ces attaques terroristes continuent, malgré vos "opérations" perlimpinpin " ! Des parents de personnes massacrées, massacrent à leur tour ceux qui les ont dénoncer à tort aux fds, juste par règlement de compte. Et voilà la spirale macabre qui s’étend ! Arrêtez ces exécutions sommaires et extrajudiciaires. C’est inopérant et extrêmement dangereux !

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 07:42, par Marie En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

      @# Maryse
      La meilleure stratégie du moment serait que vous vous occupez de prendre vos médicaments plutôt que de venir étaler vos niaiseries sur les fora. Maryse qui s’y connaîtrait en bonne et mauvaise stratégie, en exécutions sommaires de parents, et représailles.... vous qui savez tant de choses, vous sériez un asset pour déjouer ces attaques surprises et pléthoriques. Presto, donnez-lui le poste de Ministre de La Défense où nommez-la Chef d’Etat Major des Armées., Directrice coordonatrice des Opérations dans le Nord et sur toute l’etendue du pays. Mieux, confiez-lui la gestion du pays. Elle va nous sortir du chapeau une solution stratégique. Défenseur et buteur du lundi à la noix ! et ces soi-disant défenseurs des droits de l’homme de paille voudraient être pris au sérieux ?!

      Répondre à ce message

      • Le 11 juin à 11:03, par Maryse En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

        @ Pauvre Marie, moi au moins je ne suis pas excitée, comme toi. Et puis, je réfléchi et bâti sur des faits. Depuis que ton MPP est au pouvoir : pas de vision, pas d’intelligence dans l’approche et le solutionnement des problèmes des burkinabé. Rien sue des bêtises, que des esprits obtus, comme le tien, s’efforcent de soutenir, juste parce que c’est leurs proches qui sont aux affaires. Si c’est pas un con, qui peut soutenir aujourd’hui que les exécutions sommaires sont une stratégie de lutte contre le terrorisme ?

        Répondre à ce message

      • Le 11 juin à 14:37, par Balde En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

        # marie, au moins la preuve est faite et maintenant établie que vos exécutions sommaires n’auront servi, ne servent, ni ne serviront à rien du tout, sinon qu’à endeuiller d’autres familles de victimes innocentes. En effet, voilà que les vrais terroristes continuent de tuer et que nos ministres, eux, continuent de produire et publier de faux communiqués, inutiles et plutôt enervants. Tu vois donc, #marie !?

        Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 10:49, par la vérité En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

      Chère @Maryse,
      Même si je suis de ceux qui sont contre les exécutions sommaires, on ne peut cependant pas dire que ce qui vient de se passer à Arbinda est le fait de personnes qui ont rejoint les terroristes pour venger leurs siens tués suite à des exécutions sommaires. On ne devient pas combattants en 2 jours. Il faut suivre une formation et cela prend du temps : des mois voir année. autrement dit ceux qui ont attaqués le marché sont bien des combattants terroristes puis qu’ils maîtrisent le maniement des armes. Là où je suis d’accord avec vous c’est d’éviter les exécutions sommaires afin de ne pas alimenter les rangs des terroristes avec des personnes qui au départ sont de citoyens corrects. Évitons donc de tirer des conclusions rapides en ces moments difficiles.

      Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 23:45, par LAGUI ADAMA En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Ôh Allah nous vous implorons par vos plus beaux noms et au nom de votre bien-aimé son Excellence Blaise Compaoré Qu’Allah le bénisse et le protège d’épargner le PEUPLE de la malédiction des 30-31 Octobre 2014 Vive la paix Vive la démocratie Vive le respect inconditionnel de la CONSTITUTION Victoire au CDP Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Blaise Compaoré et sa noble famille

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 05:53, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    A priori, les tous premiers actes terroristes au Burkina Faso a eu lieu le 15 octobre 1987, quand Blaise compaore a envoye ses hommes de main tuer Thomas Sankara et ses collaborateurs. Suivis de plusieurs dizaines d’autres et s’il n’avait pas etablit des liens incestieux avec ces mecreants le peuple Burkinabe ne serait pas dans ces difficultes. Concernant, le fameux CDP, depuis la levee de la suspension sous la Transition, quelle analyse objective et d’autocritique ce ex parti au pouvoir a faite qui indique une prise de conscience des erreurs et des engagements a ne plus les commettres ? Mais non, c’est toujours la posture meprisante et arrogante en pensant que le pouvoir au Burkina est une propriete privee et sans laquelle certains parvenus ne peuvent exister. Dieu connait le contenu des coeurs et des actions ou des agissements des uns et des autres.En temps opportun notre peuple qui eclaire saura trier le bon grain. Que Dieu aide le peuple du Burkina Faso. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 06:00, par le nomade En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Franchement on ne comprend pas porquoi des zones comme Arbinda et Djibo ne sont pas mieux securisées. A chaque fois que les terroristes viennent massacre les innocents sans défense, les FDS sont absentes ! meme un jour de marché la zone n’est pas sécurisée ? on ne comprend vraiment rien dans la stratégie des FDS !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 06:06, par LE GRAND ZAPATA En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    LE MÉDECIN APRÈS LA MORT : J’espère qu’on ne m’accusera pas à tort de vouloir démoraliser NOS BRAVES ET COURAGEUSES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ = LES FDS qui essayent de contrer L’HYDRE TERRORISTE à leur corps défendant. Je me pose toujours des questions qui demeurent sans réponse. Comment on a pu enregistrer 19 MORTS en une fraction de minutes « le jour du marché » dans une zone censée être sous contrôle de L’ARMÉE NATIONALE BURKINABÈ et qui est constamment la proie à des attaques de grande envergure ?! Nous pensons objectivement qu’il y a des choses pas très claires dans le positionnement de NOS FDS sur le terrain des opérations. On ne nous fera pas le coup totalement déplacé de dire qu’on n’a pas intervenu à temps et promptement afin d’éviter un grand nombre de morts comme effets collatéraux. Foutaises et niaiseries, oui !

    Particulièrement au NORD, le climat sécuritaire est plus que délétère et nous avançons indiscutablement vers UNE GRANDE CRISE INTERCOMMUNAUTAIRE aux conséquences incalculables. Nous assistons impuissants à un drame humain qui se profile lentement et surement à l’horizon. D’ailleurs, depuis peu, dans la zone du SANMATENGA dont KAYA (moins de 100 kilomètres de Ouagadougou !) est la capitale régionale, on signale un déplacement massif « DES POPULATIONS MOSSIS » qui se regroupent entre elles. Dans les jours à venir, nous avons bien peur que « LA STIGMATISATION DES POPULATIONS PEULES » s’accroisse énormément : Des affrontements interethniques entre principalement LES MOSSIS ET LES PEULS sont à craindre.

    Nous ne faisons que dire ouvertement une vérité qui va déranger. L’ÉTAT MAJOR GÉNÉRAL DE L’ARMÉE NATIONALE BURKINABÈ a délibérément choisi de faire de la communication = le populisme et la démagogie tout en traficotant et édulcorant au passage la réalité de ce qui se passe effectivement sur le terrain des opérations. C’est qu’on ne peut pas cacher le soleil avec une seule main. Toujours, NOS FDS sont mal organisées, sous équipées et peu motivées par LE RÉGIME KABORÉ qui pense déjà à la confiscation du pouvoir en OCTOBRE 2020 maïs qu’il risque malheureusement, de ne pas pouvoir atteindre au vu de la situation sociopolitique délétère, nauséabonde et surchauffée. L’avenir du RÉGIME KABORÉ est plus que jamais en pointillé et hypothétique. Kiàkiàààààààààààààààà !

    À BAS LE TERRORISME !

    VIVEMENT « UNE ALTERNANCE ET ALTERNATIVE » EN OCTOBRE 2020 !

    QUE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT BÉNISSE LE BURKINA FASO !

    PAIX ET AMOUR AU BURKINA FASO !................L’HOMME DU RENOUVEAU BURKINABÈ, LE GRAND ZAPATA !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 08:55, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

      - LE GRAND ZAPATA, tu dis qu’il y a un ’’déplacement massif de populations mossis’’ ? Haaaaa ! Mon ami cette description me fait penser à une colonne de fourmis-magnats qui se déplacent en masse avec leurs larves en guise de bagages sur les têtes !! Bref ! Ce n’est pas ce que je voulais dire ! Tu dis comment ont peut tuer 19 personnes en si bref temps ? Kôrô Yamyélé va te répondre : Le GRAND ZAPATA, sache qu’avec une arme AK 49 ou Kalach de calibre 7,62 Pacte de Varsovie, si tu tires dans une masse de populations (mossis pour te reprendre), une seule balle dans son parcours, peut traverser et tuer au moins 5 à 7 personnes si c’est à bout portant, et surtout si ces personnes sont dans la même ligne comme dans le cas d’un marché ou d’une foule.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 07:51, par lino02 En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    l’on se pose souvent la question de savoir si les gens font preuve de réflexion minime. les assaillants ont profité d’une intempérie, ça devait être un début de pluie avec du vent, ils en ont profité, arrivé rapidement sur leurs motos, ouvrir le feu et replier en même temps !! le tout peut se dérouler en l’espace de 5-10mn !! et pour atteindre 19personnes, un ou 2 assaillants suffisent largement. les choses se sont déroulées tellement vite et de façon spontanée dans la soirée carrément et sous intempérie qu’il s’avérait difficile de l’anticiper. je ne justifie rien mais j’essaie de comprendre sans passion. les FDS ne sont des cyborgs, et ne disposent pas de la technologie du prédator (film de science fiction). les assaillants également tentent par tous les moyens de contourner les dispositifs, et surtout de nous faire mal !! donc dites a votre président de trouver les voies et moyens pour entamer la négociation

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 08:37, par Sogotele Sanou En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Vous semblez ignorer qu’il existe une INDUSiTRIE DE L’ARMEMENT qui tourne tout comme l’industrie pharmaceutique qui fabrique les médicaments destinés à être DEVERSES sur le continent africain.
    ce sont deux des industries les plus lucratves de l’impérialisme occidental, car pourl’illustrer, quand le vih/sida est sorti tout droit de leurs laboratoires (en vous rappelant LUC MONTAGNIER ET ROLAN GALLO les deux qui se disputait la paternité de la découverte du virus) à partir des gays et lesbiennes avec pour marque de fabrique ces deux sinistres auteurs usa et français (rien de bien étonnant), peu de temps après, les MEDICAMENTS ETAIENT AU NORD ET LES MALADES AU SUD ; l’on nous l’a injecté virus et nous propose les différentes thérapies ; plus récemment pas trop loin de votre mémoire qui semble trop courte, EBOMA ! eh bien, EBOLA est sorti de nos singes ou je ne sais plus de nos chauves-souris ou roussettes () que nous consommons depuis nos plus lointains ancêtres sans contracter EBOLA. mais avec l’avènement de EBOLA, l’on nous l’a localisé son origine dans les singes du TRES TRES RICHE CONGO EX ZAIRE de mobutu, curieusement là où il y a tonnes et tonnes de iaments, de koltan, tous ces minerais rares dont ils ont tant besoin ; n’oubliez point que des diaments, la Sierra-Leone aussi en regorge ! !
    Et sans surprise, les foyens de tension, ce sont ces riches régions diamentifères, aurifères comme au Mali où la legende nous enseigne que l’empereur Kankan Moussa disseminat l’or sur tout son parcours jusqu’à la mecque.
    Bref, arrêtons nous un peu essoufflés des rappels et des citations.
    C’est ça notre continent convoité. Toutes les secondes, un être africain tombe comme une mouche abattu par les armes multiformes des impérialistes (armes de desruction massives de guerre, armes alimentaires, armes pharmaceutiques ou maladies sorties de leurs labos, ou armes de la propagande d’intoxication où vos idées sont transformées pour vous implanter celles des guerres ethniques, religieuses ou prétendues telles et des génocides entre des populations qui vivaient dans la plus parfaite harmonie, lorsque rfi est passée par là, alors bonjour les dégâts des conflits intercommunautaires qui s’installent entre vous.
    Ils viendront vous en proposer les recettes de les arbitrer parce que ce sont eux qui connaissent mieux que vous-mêmes à travers leurs ethnologues, vos us et coutumes, vos moeurs ont été étudiés par eux, ils savent entrer dans vos lits pour vous préconiser la PLANIFICATION FAMILIALE, la contraception aussi bien masculine que féminine, lutter contre l’EXISION oh ! cette dignité de la femme bafouée ! toutes vos pratiques sont contraires aux bonnes moeurs MAIS HOMOSEXUALITE, BESTIALITE COMME ZOOPHILIE LESBIANISME sont à adopter par vous, Il faut vous CIVILISER etc.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 08:59, par Ka En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Zapata : Rares sont mes autos critiques qui vont a l’encontre de tes critiques : Ici sans parti pris pour qui que ça soit, je te confirme que c’est trop facile de dire ce que tu avances avec nos FDS une fois que l’événement s’est produit. Même si Blaise Compaoré n’avait pas revendu nos armes à son ami Charles Taylor pour tuer 300.000 de ses compatriotes, ou les offrir à son fils SORO le rebelle en Côte d’Ivoire qui les a stockés dans des villas, même si on avait ces armes à la pelle, on ne peut pas jeter la suspicion sur tout le monde et quadriller le moindre mètre carré de terrain au Nord du pays avec des forces de l’ordre en armes. Le propre de nos frères déguisés en terroristes pour nous divisé et déstabiliser notre pays pour qu’il devienne une forêt de Bogota ou règne l’anarchie totale, c’est de frapper n’importe où n’importe quoi n’importe comment, en particulier là où personne ne s’y attend. Celui qui connait et fréquente régulièrement le centre de Ouaga avec notre état-major bien sécurisé ou les militaires sont dans tous les coins, personne n’aurait osé imaginer une telle attaque de ce lieu : Mais ces punaises ont surpris plus d’un. Qui peut imaginer qu’un marché ou tout le monde vienne se ravitailler pour survivre sera la proie de ces diables ? On aurait plutôt attendu une attaque à l’aéroport de Ouagadougou, mais dans un petit marché d’un village, non seulement c’était trop facile, mais cela apparaît comme une cible plutôt dérisoire au regard des intérêts géostratégiques. C’est ça le terrorisme. Alors Zapata vouloir accuser nos FDS qui ne savent plus quoi faire pour surprendre ces punaises, ça me semble tout aussi dérisoire.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juin à 00:36, par Toto-Est-Fâchée En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

      Web-master, svp, laissez passer ce message pour l’internaute Ka.

      Monsieur Ka, je suis obligée de vous corriger et vous inviter à moins de mensonges et de bassesse spontanée. Vous racontez trop d’inepties sur les forums. Aussi, vos mensonges font du torts aux moins jeunes, à ceux qui ne savent pas, à ceux qui ne lisent pas,...

      Depuis quand le président Blaise C. a-t-il vendu des armes à Charles Taylor pour tuer des centaines de milliers de liberiens, et patati patata...? Dans l’impossibilité d’atteindre BC, un "liberien agité et ignorant" ne voudrait-il pas s’en prendre à un Burkindi à quelque part ?
      Les armes dont l’ONU parlait venaient principalement de l’Europe de l’Est. Et ce sont des pays Occidentaux (l’Occident politique) qui payaient les factures. Ce sont eux qui négociaient aussi les contrats. En effet, ils pillaient d’abord le diamant du Liberia, et payaient donc en armes. Les USA eux-mêmes sont impliqués dans ce sale business. A l’époque, le BF n’était qu’un carrefour ou un hub de passage. C’était donc logique que BC y prélève des taxes pour injecter dans l’économie nationale. Nombreuses de ces armes sont restées au BF ou sont revenues au BF. Que sont-elles devnues après le départ de BC, quand le camp Naba Kom à été évacué par les RSP ? Où sont les armes que Zida, Barry,... nous montraient à la place de la Révolution en 2014 et en 2015 ? Vous pouvez nous expliquer comment certains de nos nouveaux dirigeants ont pu construire des maisons évaluées à 300, 400 millions l’unité, en moins de 3 ans ?

      Le traffic d’armes ne commence pas avec BC (qui ne vendait pas ; mais livrait) dans le Monde. Avec ou sans lui, ce terrible commerce se fait. Le commerce des armes est le 1er et le plus rentable dans le Monde. Ensuite, vient le commerce des êtres humains, et précisément des femmes (prostitution).

      Malgré votre âge avancée, vous donnez systématiquement un très mauvais exemple. (Vos longues et pénibles messages sont très souvent des non-sens ; simplement beaucoup d’internautes sont limités pour s’en rendre compte.)

      Pendant la Commune de Paris, 27000 personnes ont été massacrées en moins d’une semaine : la "Semaine sanglante". Mais l’année suivant, pour le bien de la patrie, les français ont recommencé à se parler. SVP, GARDEZ VOTRE HAINE, VOS FRUSTRATIONS ET VOS MENSONGES POUR VOUS. ANGE OU DEMON, BC EST A ABIDJAN. SI VOUS ÊTES UN HOMME, ALLEZ REGLER VOS COMPTES AVEC LUI, ET FOUTEZ-NOUS LA PAIX. ARRETEZ VOS MENSONGES. POUR UN ESPION DU MPP, VOUS ÊTES UNE CATASTROPHE. En même temps, qui se ressemble, s’assemble.

      Répondre à ce message

      • Le 12 juin à 10:06, par Ka En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

        Merci honorable Webmaster d’avoir publié le message de ce minable avec ses multiples pseudos aujourd’hui ‘’’Toto-Est-Fâchée’’’ demain Vision, qui m’attaque gratuitement depuis que l’insurrection populaire lui a privé de son gagne-pain. Je n’ai jamais apporté dans ce forum ma contribution sans des preuves visibles. Ici je demande à cet internaute au cervelle de charbon, de lire tout dont je dis que Blaise Compaoré s’est enrichi en vendant des armes a son ami Charles Taylor qui a tué 300.000 de ses compatriotes, dans le rapport du médiateur George Clay Kiech Jr, de la guerre de Charles Taylor contre son peuple, un rapport qui dit que Blaise Compaoré a bâti sa fortune ainsi que sa clique a base des reventes d’armes a Charles Taylor, des armes qui ont tué plus de 300.000 libériens. Un rapport reprit et citer dans le livre de François –Xavier ‘’La FrançAfrique :’’ le plus grand scandale de la république, paru chez ‘’Stock a Paris.’’ Un livre que j’ai lu dont la jeunesse peut acheter et lire ce que je confirme. Au temps de Blaise Compaoré, le Burkina était cité le pays parmi les premiers acheteurs des armes au monde. Ou sont passé toutes ces armes TOTO-EST-Fachée ? Ou sont passé toutes les armes qui traversaient le pont de l’Hôtel Silmandé en direction de la frontière a 1heure du matin dont les Ouagalais voyaient passé ? On la ferme.

        Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 09:20, par Abdoul—rasmané Traoré En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Qu’Allah le tous miséricordieux nous vienne au secours.Avec ses terroristes qui ne font que tué les innocents du jour au lendemain sans aucune intervention de nos forces armées en temps réel le Burkina Faso a besoin d’une forces armées solides actifs et compétant pour la défense de notre cher patrie.L’homme qui dort ne peux se défendre que dans sa tombe

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 09:21, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Nos condoléances aux familles des victimes et courage. Paix à l’âme des disparus. Prompt rétablissement aux blessés. Le BURKINA ne fléchira pas car nous sommes un PEUPLE FORT. Les forces du mal se sont acharnées toujours sur les plus faibles croyant créer la psychose. Autrefois elles attaquaient les postes de gendarmerie, police, douane ou des Forestiers... elles ont vite compris que ces postes des FDS les envoient rapidement à l’enfer. Changement de tactique, elles s’en prennent aux pauvres populations sans armes.

    Certains BURKINABES malsains et malhonnêtes se réjouissent ardemment des attaques terroristes espérant que cela leur ouvrira les portes du bonheur ou les portes de KOSSYAM. Bingo,ils ont échoué. Ils veulent voir le BURKINA ruiné, détruit parce qu’ils ont perdu bêtement le luxe du pouvoir ou parce que leur champion indispensable qui fournissait en armes à tous les voyous de la sous région pour déstabiliser certains pays amis a été chassé en plein midi. On ne cessera de dire la vérité qui fait très mal aux parrains et aux apôtres de l’impunité DIEU est JUSTE et BON, quelque soit l’adversité, le PEUPLE reste solidement UNI et DEBOUT pour l’ennemi. Les indispensables(galaxie dorée de 27 ans) passent vite tout naturellement le BURKINA reste. Nul n’est indispensable pour sa famille encore moins pour sa nation. Des hommes compétents il en existe plein au BURKINA. Nous ne négocierons avec les terroristes en leur offrant des logements à Ouaga 2000 et des armes. Nous sommes un PEUPLE CIVILISÉ. Évidemment nous refusons de déstabiliser les pays voisins. Tous les jours nous dirons la vérité à certains BURKINABES qui pensent qu’ils ont le monopole de la vérité et qui se prennent pour le centre de la TERRE.

    A nos BRAVES FDS merci et courage. Vous faites un travail superbe. Grace à vous le BURKINA est très FORT et VICTORIEUX.Que le SEIGNEUR vous bénisse et vous aide.
    Soyez assurées nos VAILLANTS SOLDATS vous avez le soutien indéfectible et les bénédictions du BRAVE PEUPLE.

    Ensemble, nous construirons un BURKINA PAISIBLE, ÉQUITABLE en JUSTICE et PROSPÈRE.

    Vive le BURKINA FORT et VICTORIEUX
    Vive nos BRAVES FDS
    Vive le BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    Que le SEIGNEUR bénisse le BURKINA que nous aimons. Amen
    Paix et succès à tous les BURKINABES. Amen

    ACHILLE De TAPSOBA(Pur produit de THOM SANK et de NORBERT ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 09:22, par Têedbeogo En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    En prose cette fois-ci.
    Le terme générique « terrorisme » est banalement utilisé pour décrire (mais aussi masquer) le plan de déstabilisation de certains pays africains. Ceux qui ne sont pas encore atteints ne devraient pas être naïfs : leur tour viendra peut-être, car bien de causes peuvent justifier le funeste dessein impérialiste qui endeuille pays et familles : une prétention sur les ressources naturelles, une ambition de contrôle politique, un projet de recolonisation, un projet de réaménagement des zones d’influence, etc.
    Le front mondial contre ce terrorisme est un devoir moral, comme l’a été la participation de l’Afrique et d’autres continents aux luttes contre différentes formes d’attentats à la liberté et à la dignité (annexions territoriales, nazisme, intégrismes, etc.). Il ne s’agit donc pas de charité ; parfois il s’agit même d’une dette.
    Les pauvres hères qui tuent, pillent, brûlent, sont eux-mêmes victimes. Ils sont victimes de leur ignorance, donc de leur fragilité, et sont par conséquent faciles à recruter. Ils sont victimes de ceux qui leur fournissent schémas de pensées, informations, armes, munitions (tout en les privant de nourriture, puisqu’on les voit piller !). Ils seront victimes de la riposte des forces armées nationales, quel que soit le temps que cela prendra.
    Pour le cas du Burkina, de grands analystes avaient prévenu depuis un bon bout de temps. Mais ici, on a l’art de laisser les menaces se transformer en problèmes, pour se mettre alors à gambader, parfois dans un désordre ridicule. Mais ce n’est plus le moment des moues, il faut riposter (comme le font si bien nos Forces de Défense et de Sécurité). Pas de consigne aux spécialistes de la question qui savent mieux que quiconque ce qu’il faut. Juste attirer l’attention sur la stratégie de l’agresseur qui évolue, parfois rapidement : actions kamikaze, enlèvements, attaques des symboles de l’Etat, tentatives de mettre en conflit des religions ou des groupes ethniques, intoxication communicationnelle, etc. L’on peut constater tout ce qui est entrepris pour présenter le Burkina comme étant incapable de faire face à la situation, ce qui évidemment justifierait « qu’on vole à son secours », comme cela s’est fait ailleurs…Pour finir, il y a des moments où il faut faire le choix entre continuer de courber l’échine et se redresser pour dire non. Les indices commencent à se préciser. Mais je suis persuadé que le Burkina étonnera, comme il l’a déjà fait à plusieurs reprises.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 10:53, par Ousmane En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Le terrorisme ne s’arrêtera que lorsque nos populations comprendront que c’est du business aux mains des puissances étrangères qui sont présentes dans le Sahel. Pour affronter ces gens, il faut un mouvement commun et concerté de la société civile des 3 pays que sont le Burkina, le Mali et le Niger. C’est enfantin de croire que nos gouvernants peuvent lutter contre ça. Nous sommes tous responsables car au lieu d’agir nous passons notre temps à bavarder. Les occidentaux ont mesuré notre courage avec la mort des leaders comme Thomas Sankara. Ils sont persuadés qu’on ne franchira pas le pas. Ils nous maintiennent dans la peur...peur de perdre notre confort actuel........sinon c’est possible, il faut seulement accepter payer le prix. Quel est ce prix ? est-ce que nos peuples sont prêts à le payer ? C’est cette question qu’il faut résoudre avant d’entreprendre quoi que ce soit, sinon c’est voué à l’échec !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 11:39, par HUG En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Paix aux âmes des disparus. A leurs familles et proches soyez forts car ce n’est pas facile. Avec foi et courage nous vaincrons ces terroristes pour qui la vie humaine n’a aucune valeur. Nous vaincrons ces hommes sans foi ni loi qui attristent les familles

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 14:23, par LE GRAND ZAPATA En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    NOS FORCES DE DENSE ET DE SÉCURITÉ = LES FDS SONT DÉJÀ DÉMORALISÉES DEPUIS FORT LONGTEMPS PAR LA HAUTE HIÉRARCHIE MILITAIRE FORTEMENT CORROMPUE : Merci au KORO YAMYÉLÉ que j’admire beaucoup pour sa franchise, toujours égal à lui-même, pour son explication impeccable sur la portée de tir des armes de guerre dans un périmètre donné. Cependant, je tiens à préciser que mon inquiétude portait plutôt sur l’attaque qui a eu lieu dans une zone où les assassinats en masse sont légion. Logiquement donc, LES ASSAILLANTS ne devraient pas pouvoir attaquer et disparaitre rapidement comme du vent si le dispositif de sécurisation DES FDS fonctionnait normalement. Entre nous, il y a eu négligence quelle que part et normalement, on doit pouvoir situer urgemment les responsabilités et sanctionner sévèrement. Mais bon, on ne peut pas sévir si on n’a pas donné les moyens efficaces à une personne pour faire correctement son travail. On est soi-même fautif. Bref !

    Aussi, je ne crois pas accuser fortuitement NOS BRAVES ET COURAGEUSES FDS qui font de leur mieux. Je les salue au passage et les encourage à persévérer. Ce que je sais par contre, c’est que dans les normes sécuritaires où LE TERRORISME est fortement présent dans une zone de guerre officieusement déclarée, les lieux de rassemblement qui drainent du monde tels que les marchés, les supermarchés, les restaurants, les maquis et autres gargotes doivent bénéficier d’une mesure de sécurité particulière voire renforcée mais discrètement. Et encore à ARBINDA devenu pratiquement UN FAR WEST, on doit faire attention aux mouvements humains lors des marchés. C’est mon avis et je ne crois pas avoir forcément raison.

    Une armée nationale ne se construit pas comme cela du jour au lendemain. C’est un long processus qui peut prendre des décennies. Et l’armée burkinabè n’est pas en reste où la haute hiérarchie s’empiffre régulièrement sur le dos de la soldatesque. Des officiers supérieurs et généraux et pas des moindres, ont des maisons dont la valeur tourne entre 100 MILLIONS à 400 MILLIONS FCFA. Notre armée est fortement politisée avec la corruption et l’enrichissement illicite qui sévissent grandement à ciel ouvert. Et puis entre nous, le poisson pourrit toujours par la tête. Comprenne qui pourra. Kiakiaaaaaaa !

    VIVE L’ARMÉE NATIONALE BURKINABÈ !

    À BAS LES MILITAIRES CORROMPUS !

    À BAS LE TERRORISME !

    QUE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT BÉNISSE LE BURKINA FASO !

    PAIX ET AMOUR AU BURKINA FASO !................L’HOMME DU RENOUVEAU BURKINABÈ, LE GRAND ZAPATA !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 15:23, par G. P En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Je pense qu’au BF il faut changer de stratégie pour gerer le phénomène. Quand j’entends des gens dire : "nous allons vaincre le terrorisme" je pense que ces gens là pensent kil s’agit d’une guerre conventionnelle. Et puis, meme si les attaques prenaient fin un jour, est-ce que nous aurons vraiment vaincu ? car certainement beaucoup de gens seraient morts. Par conséquent trouver un moyen(n’importe lequel) pour arreter ces tueries au plutot serait le mieux. Or on a l’impression que pour les autorités aucune autre voie n’est explorée si ce n’est celle des armes

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 15:51, par EBENEZER En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Mes condoléances aux familles éplorées.
    Que Dieu console les cœurs éprouvés.
    Triste situation que traverse encore le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 14:09, par Ka En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Caca : Je viens de lire ta critique sur le procès des militaires, tu vois pourquoi je ne cesse de dire à ces personnes dans ce forum que ‘’’le prix du sang se paie tôt ou tard sur terre avant le séjour final. C’est une loi divine. Personne ne peut y déroger.’’’ Ici, même si les juges les acquîtes, ils ont déjà été punis grâce a une transition qui a fait un travail de titan dont personne n’en parle.

    Et pour conclure notre discussion : Tout dont j’ai oublié pour cette ambassade en Suisse, c’est sa vraie historique comme nous la racontait Sibiri Georges Kaboré : ‘’’Dans les années 1970 puisque lui et Wandaogo sont arrivé vers la fin des années 1960 avec des doubles nationalités par les bénédictions des missionnaires : S.G. Kaboré commençait déjà à en avoir marre de recevoir nos autorités et de traduire leurs doléances au près des Suisses Allemands qui détiennent le pouvoir absolu de la confédération. Paix a son âme le Dr. Kaloulé de la santé publique, mais aussi B. pierre Kaboré du ministère du travail, le ministre Toé et autres peuvent confirmer de ce que nous disait S.G. Kaboré a Genève en pleine révolution au moment des rencontres de l’OIT. ‘’’Quant il a commencé à demander un simple consulat du Burkina en Suisse, il a écrit a notre ambassadeur en Allemagne de l’époque son excellence le feu Tiémoko Marc Garango mais en Allemand, et ce dernier lui répondit avec humour militaire, ‘’au moins ta demande devait être cérite en Français, vous qui vouliez dominé le monde avec votre langue qui reste dans la gorge. Apres il s’est adressé a son excellence le feu Gomkoudougou Victor Kaboré notre ambassadeur et doyen des ambassadeurs Africains à Paris, ce dernier lui dit qu’il va constater son homologue en Allemagne. Apres ce fut Anatole Tiendrebeogo, SOW, et tant d’autres sans résultat. Et un jour, il prend son courage avec son premier conseiller puisqu’il était SG d’une section d’un parti politique Burkinabé en Suisse, aller à Paris avec sa lettre à la rencontre du président Blaise Compaoré de passage, et s’incliner devant lui, en présence d’Adama Compaoré l’organisateur, et la suite qui lui accompagnait, en lui disant, lisez ma lettre et créer une ambassade en Suisse pour la jeune génération Burkinabé qui sera très nombreuse dans ce pays. Avec réflexion les autorités Burkinabé a décidé d’ouvrir une mission en accord avec la confédération Suisse. Toutes ses lettres Sibiri G. Kaboré les faisait voir à tout le monde dès qu’on se retrouve en Suisse jusqu’à la chute de Blaise Compaoré. Si tu connais l’historique de cette ambassade, tu devais l’avoir appris par ce dernier que tu dis connaître. Malgré nos différences jeune caca, il faut reconnaître qu’il soit le vieux Kôrô Yamyélé, Ka, M. Guirma, le forum de Lefaso.net a besoin des anciens sans masque pour vous rappeler du passé, pour construire mieux le ’’nouveau.’’

    Répondre à ce message

    • Le 12 juin à 19:57, par caca En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

      C’est bien que ce procès tire sa fin. La vérité n’a pas été dite, et justice ne sera pas non plus au rendez-vous. Mais le régime Kaboré et surtout son ministre de la justice peut se réjouir d’avoir relever un défi de taille dans l’histoire des coups d’états.
      Mais l’attitude de Bassolé me choque toujours, bon c’est sa personnalité qu’il faut reconnaitre.
      C’est sûr qu’on a besoin toujours des anciens qui peuvent aussi intervenir dans le forum pour éclairer la jeune génération l’histoire. Vous vous êtes donner gratuitement pour le développement de ce pays, mais avec l’esprit l’individualiste des jeunes burkinabè, je me demande que vaut le sankarisme. Aujourd’hui, nos petits frères matérialistes sont plutôt dominés ce que Freud appelle la "parcimonie" . Cet envie de posséder forcement l’argent par tous les moyens montre bien le problème où se trouve notre pays.
      Mais espérons qu’ils y auront toujours des gens sur qui compter pour l’avenir de ce pays.
      Certainement vous avez travailler avec Mr Dominique T. Kafando ministre du plan à l’époque. C’est bien un parents chez qui j’ai fait une partie de la scolarité pendant l’enfance.

      Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 07:40, par Ka En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Caca : Non seulement on n’a collaboré ensembles quand j’étais jeune cadre et lui jeune ministre pour des défis du développement général du pays, mais le bureau de son excellence Kafando Talata Dominique du gouvernement CMRPN était un réservoir d’idées comme disait un jeune architecte à l’époque quand on se retrouvait dans ce bureau, dont il nous chargeait des missions. D’ailleurs ce jeune dont je ne cite pas de nom, est bien connu de nos jours avec son bureau d’analyse des plans de développement architectural. Oui son excellence Dominique Talata Kafando comme jeune ministre du plan à l’époque, était aussi un vrai bâtisseur incontournable qui a contribué à mettre des plans de développement sous réserve, et repris pendant la révolution, et amélioré par le régime Compaoré avec quelques réalisations que nous voyons de nos jours. Député avec un franc parlé, il a toujours pensé à sa région. Ministre de l’industrie et de commerce du régime CDP, son mode d’opératoire était ‘’l’esprit d’équipe.’’ Caca, toi tu as dévié de son éducation, car, les ressortissants de Namentenga que je côtoie ne te ressemblent pas avec tes critiques sur Lefaso.net. Mais Dieu seul sait pourquoi il a créé les humains différemment.

    Répondre à ce message

    • Le 13 juin à 13:16, par caca En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

      Oui Ka, je suis un produit du Namentenga des cousins directs des Kafando. Mais la maman de Mr Dominique paix en son âme et de son fils qui vient de partir aussitôt rejoindre son père. Sa maman est la petite sœur de grand père côté maternel. Avec les Kafando notre grand père a été déçu de la royauté et a changé de nom donc nous sommes des Damiba de Boulsa, une petite famille.
      En politique, comme je vous l’ai dit j’ai pris ma distance avec mes cousins qui suivants bêtement le MPP. J’ai voulu symphatisé avec le CDP où tous le Namentenga était acquis pour des raisons certainement familiales. Mais c’est en politique avec sa liberté.Je vois que vous connaissez bien le Namentenga avec ses dignes fils qui aspirent énormément au développement. Le bitume de la route Saapaga - Boulsa changera notre volonté d’appartenance à la région de Kaya dans laquelle nous sommes bouffés comme des vers.
      Historiquement en vous lisant, vous êtes un mémoire d’intégrité pour toutes les générations. Mais sur le plan politique votre trou de mémoire vous trahi et ce qui amène de l’incompréhension quand vos critiques sur le Régime Compaoré. Le règne de Compaoré est un système correspondant à la culture du pays qui est plutôt autoritarisme totalitarisme patriarcale. Je suis sûr qu’à quelque part vous regrettez amèrement du pouvoir MPP incapable d’assurer la sécurité des burkinabè. Un agent du développement dans la coopération étrangère doit regretter que son gouvernement n’arrive même à trouver des gens crédibles malgré le changement du régime. En dehors des crimes de sang qui a émaillé le régime Compaoré pendant les 27 ans. Vous qui avez travailler avec lui avaient réussi à mettre le Burkina sur le toit du développement économique et social. Je sais que le PF Rock est bon de cœur et il est aussi malheureusement entourés des lions du pouvoir qui ne cherchent qu’une chose, à saboter sa politique de développement. Je pourrais également citer des noms, mais comme tout burkinabè, on connaît bien les intentions des uns et d’autres.
      Bon gardons espoir !

      Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 08:23, par Ka En réponse à : Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)

    Caca : tu dis je cite : Historiquement en vous lisant, vous êtes un mémoire d’intégrité pour toutes les générations. Mais sur le plan politique votre trou de mémoire vous trahi et ce qui amène de l’incompréhension quand vos critiques sur le Régime Compaoré. Je t’arrête là-dessus. Paix a son âme ton père adoptif mon compagnon de bataille son honorable Talata Dominique Kafando. Ce qui tu ignores totalement c’est que ton père adoptif avec ses cicatrices raciales comme les miennes, on ne passait pas inaperçu dans le marigot politique de la Haute Volta devenu Burkina Faso. De l’ODP/MT au Front populaire dont en 1996 nous avons décidé, je dis ‘’nous’’ toutes et tous confondu des cadres des 9 partis politiques bien représentés dans notre pays plus quelques partis satellites, de créer le 5 Févriers 1996 le CDP, la politique pour moi ne put pas être un oubli, mais de la déception, car des caïmans sans aucun idéal ont profité de cette politique pour remuer le marigot comme ils veulent. Même se prendre pour des dieux sur terre afin d’opprimer leurs compatriotes jusqu’à a allé les tués là où ils veulent quand ils veulent. Et pour moi, ma conception de faire la politique n’est pas de cette maniéré. Faire la politique et être un politicien, ‘’’c’est de servir son peuple sans tabou.’’’

    Si ton père adoptif Talata était là, tu lui demanderas qu’est-ce qu’on avait comme critique envers S. Zerbo, même si nous étions a son service ? Ma déception pour la politique a commencé par le régime du CMRPN dont le président S. Zerbo voulait tout décider sans aucun avis de l’autre. Paix a l’âme de Talata, il pouvait te confirmer que même pour nous envoyer en mission pour concrétiser un projet, le président doit être d’accord avec l’agent qu’on envoie, s’il n’est pas d’accord, il envoie une personne qui n’est pas du domaine et qui est plus proche de lui. Et pour moi, l’état Burkinabé était au service d’un président et sa minorité bourgeoise, et qui me révoltait. Et mes critiques envers les régimes corrompus avec des crimes gratuits à la pelle ont commencé par-là dont les idées de soutenir une révolution pour mettre de l’ordre naissaient. Car, avant le 4 Août 1983 l’état Burkinabé était au service des intérêts de la minorité bourgeoise au pouvoir. Pour tout intellectuel qui veut servir honnêtement son pays, j’ai constaté que l’état, en tant que pouvoir comme celui de S.Zerbo, était une force à travers les lois, la justice, l’armée, la gendarmerie, la police ou les prisons. A l’époque j’ai constaté comme tous les jeunes intellectuels qui veulent honnêtement servir au développement du pays, que S. Zerbo avec une minorité de classe bourgeoise utilise l’état contre le peuple, c’est-à-dire l’ensemble des opprimés et les exploités. L’exemple approprié du régime du CMRPN, ‘’’S. Zerbo en tant que chef de l’état décrétait des lois pour défendre les intérêts de la classe au pouvoir. La justice condamnait les pauvres types et protégeait les représentants de la classe au pouvoir. La gendarmerie réprimait les malheureux et respectaient les bourgeois qui n’étaient pas inquiétés. La police traquait les pauvres citoyens que l’on n’hésitait pas à menotter, tandis que les bourgeois étaient protégés. L’armée n’était prête à se battre que pour sauver les intérêts de la classe dominante au pouvoir. Caca, à l’époque, les ouvriers, les paysans, les intellectuels honnêtes comme moi, et autres éléments du peuple qui croyaient que les lois, décrets, décisions et actes politiques étaient faits a l’intention du peuple se trompaient. Voilà pourquoi de mon côté, j’ai opté de révolutionner pour que ça change. Même après les leçons de la révolution, Blaise Compaoré avec un CDP que nous avons créé pour relever les défis s’est laissé entourer à partir 2006 par un mauvais entourage en reprenant l’exemple du régime de S.Zerbo qui m’a mis en colère, et qui a causé sa chute. Ne m’en veut pas, mais depuis ma naissance, mon idéal est d’être aux côtés des opprimés.

    Non, ma mémoire est intacte en ce qui concerne l’historique de la politique de mon pays depuis Maurice Yaméogo même si j’étais très jeune à l’époque. Toi en étant dans un pays comme la Suisse, un pays neutre et très démocratique, tu devais être plus que moi contre des régimes sanguinaires et corrompu comme celui de Blaise Compaoré avec son mauvais entourage. Si tu regardes dans les plans expertisés et signés des projets de l’époque de ton père, tu verras ma signature. Député sous la bannière du CDP, souvent on se retrouvait dans un café pâtisserie du centre de Ouaga pour évoquer des souvenirs. Paix a son âme.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Région de l’Est : 15 terroristes "neutralisés" à Pama
Niger : 70 soldats tués dans une attaque terroriste
Attaques terroristes : 2019, l’année la plus meurtrière au Burkina
Lutte contre le terrorisme : Le Mouvement pour la résistance populaire enregistre des résultats encourageants
Province du Gourma : « Le climat sécuritaire connait une dégradation accélérée », s’inquiète le MBDHP
Nord du Burkina : Au moins 28 terroristes « neutralisés » dans des frappes aériennes
Région de l’Est : « Ceux qui parlent de la stigmatisation d’une communauté sont les vrais acteurs de la division », Colonel Saidou Sanou, gouverneur
Attaque de Hantoukoura : Un acte horrible, inadmissible et injustifiable, selon l’évêque de Fada
Attaque de l’église évangélique de Hantoukoura : La Fédération des églises et missions évangéliques appelle au jeûne et à la prière
Burkina : Une vingtaine de terroristes abattus à Toéni et Banh
Attaque d’une église protestante à Hantoukouri : Le Premier ministre, porteur d’un message du président du Faso à la Fédération des églises et Missions évangéliques
Burkina : 14 fidèles tués dans une église protestante
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés