Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 5 juin 2019 à 22h25min
  Santé de Djibril  Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

Le président du Congrès pour la démocratie et le progrès a adressé la lettre ouverte ci-après au président du Faso, pour lui demander de s’impliquer personnellement pour une évacuation sanitaire du général Djibril Bassolet.

Excellence monsieur le Président du Faso,

Ceux des Burkinabè dont les digues de l’humanité n’ont pas encore cédé et qui s’emploient à en vivre les vertus ne manquent pas d’occasion pour rappeler à la conscience nationale, la nécessité de la reconquête d’un supplément d’âme pour le réarmement moral et républicain de notre société.

C’est ainsi que face à des périls de tous genres dont certains de nos concitoyens ont pu être objet, de bonnes âmes ont manifesté, chacune à sa manière, leur solidarité et leur engagement afin de redonner espoir à de momentanés suppliciés de la vie.

C’est l’occasion pour le CDP de saluer la mansuétude de tous ces citoyens inconnus qui œuvrent dans l’anonymat à la perpétuation des valeurs de compassion, de solidarité, de préservation de la dignité, de respect de la vie humaine.

Le CDP voudrait ainsi se sentir proche de tous les compatriotes qui souffrent et espèrent retrouver la pleine possession de leur dignité et de leur énergie afin de contribuer à l’œuvre d’édification de leur pays.

Excellence Monsieur le Président du Faso,

C’est mû par ce sentiment, que notre parti voudrait partager avec vous toute sa tristesse pour le traitement réservé au dossier sanitaire du Général Djibril Ypènè Bassolet, cet Officier Supérieur de Gendarmerie qui est entre les liens de la justice pour sa supposée participation au putsch manqué de septembre 2015.

En effet, il y a quelque temps qu’il a été dépisté le mal dont souffre Djibril Ypènè Bassolet. Tous les spécialistes de ce type de pathologie, y compris le médecin traitant, ont été unanimes à reconnaitre la possibilité d’une guérison totale si le malade était admis dans des centres spécialisés pour des soins appropriés.

Ces conclusions d’autorités médicales pourtant, ont suffi à hystériser ceux qui ambitionnent d’instaurer une gouvernance vengeresse, la violence physique et verbale permanentes, la culture de la déshumanisation croissante comme mode de gestion de l’appareil d’Etat.

Fort heureusement, l’institution de la Présidence du Faso que vous incarnez, a ceci de républicain qu’elle doit se faire une claire conscience de son devoir d’assurer la santé à tous les Burkinabè, au-delà de toute considération ; le droit à la santé étant exigible même pour les condamnés, à fortiori pour les présumés innocents.

La situation inconfortable dans laquelle se retrouve actuellement le prévenu, Djibril Bassolet pourrait être celle de n’importe quel citoyen d’entre nous, surtout pour ceux qui sont actifs sur le terrain politique si tant est que l’homme politique, dans nos contrées, est par essence un client potentiel de la prison.

Excellence Monsieur le Président du Faso,

Par la présente, le CDP formule le vœu que par votre implication personnelle, un traitement emprunt d’humanisme et de hauteur républicaine soit réservé au dossier sanitaire de Djibril Bassolet afin que celui-ci puisse bénéficier des soins appropriés dans des structures spécialisés pour la prise en charge de son mal dans les délais les meilleurs afin qu’il retrouve la santé et se mette à la disposition de son pays.

Si quelques autres supplications venaient à recevoir vos faveurs, le peuple burkinabè, l’opinion nationale et internationale que nous prenons ici à témoin, sauront aviser.

Veillez agréer, Excellence Monsieur le Président du Faso, l’expression de notre haute et distinguée considération.

Ouagadougou le 03 juin 2019

Wend-Vennem Eddie Constance KOMBOIGO

Président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès

Vos commentaires

  • Le 5 juin à 18:26, par BiLi-BiLi En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Nous au sanguier on n’a jamais eu bon politicien. On vous exploite et après on vous jette comme de vieux citron. Voilà un Salif Diallo (paix à son âme) , il a fait ce qu’il peut pour son NORD, malgré que DIEU l’ai rappelé ? il a laissé des marques indelibiles. Chez nous c’est GROS GROS francais inutile..le m’a-tu-vu. De Djibril à Bado à Laurent..Tertius..TIAO. Voilà encore les Basolma Bazié, au lieu de chercher bon Djob, c’est devenir DG de syndicat. Tchuurrr

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 18:36, par Nabiiga En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Excellence Monsieur le Président du Faso,

    Par la présente, le CDP formule le vœu que par votre implication personnelle, un traitement emprunt d’humanisme et de hauteur républicaine soit réservé au dossier sanitaire de tous les détenus à la MACO, sous votre né, Monsieur le Président, ainsi que dans tous centres pénitenciers de notre pays de afin que ceux-ci, eux tous sans exception, puissent bénéficier des soins appropriés dans des structures spécialisés pour la prise en charge de tout ce dont ils souffrent ces prisonniers, dans les délais les meilleurs afin qu’il retrouvent la santé et se mettent à la disposition de leurs pays car après tout, une fois soignés, voleurs de poulets, ils promettront de ne plus toucher aux poulets de personne. C’est promis, monsieur le Président. Évacuer nos détenus s’il vous plaît.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 19:07, par Indjaba En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    C’est là le problème des intellectuels en Afrique. On fuit la parole parce qu’on craint d’être impopulaire ou critiqué. Depuis que cette histoire de cancer défraie la chronique, je n’ai entendu aucun professeur de la santé prendre la parole lors d’une émission télé pour nous parler du cancer en général et du cas particulier de Bassolet. Qu’est ce qu’un cancer ? Son traitement ? La durée de traitement ? Le brouhaha autour d’un cancer chez Bassolet est il justifié ?. Les possibilité de traitement au Burkina ? Ne connaissant pas forcément le dossier, le professeur pourra néanmoins pour ce qui concerne le cas Bassolet, émettre des hypothèses et tirer des conclusions en lien avec cette évacuation. Le diagnostic de ce miraculeux cancer a été posé où ? Pourquoi la France et non le Sénégal ? Pourquoi ne pas lui envoyer ses comprimés de France ? Bassolet veut fuir. Un cancer égal à traitement long donc un séjour d’au moins 5 ans à Bengue loin de la justice Burkinabe. Pendant qu’on y est, vérifier voir si Farncois n’a pas un cancer. Si c’est le cas, garder e labas une bonne fois comme ça on gagne temps d’après les ivoiriens. On se connait ici.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juin à 10:32, par Yako En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

      @indjaba,c’est dans les regimes nazis qu’on laisse mourir les malades.Peut-on assimiler le regime mpp aux annees 30 et 40 ? J’ose croire a la sagesse du president pendant qu’il est encore temps car il est le seul a avoir ce droit de clemence de par la loi.

      Répondre à ce message

      • Le 6 juin à 20:15, par Dedegueba SANON En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

        Hé ! Mon frère indjaba n’a pas tort tout à fait. Un si haut dignitaire du régime défunt que fut Djibril, si on en est à devoir l’évacuer pour soins, n’est ce pas là la manifestation du plus cuisant échec politique depuis 27ans ? Donc ça allait être un cancéreux qu’on aurait voté s’il avait été autorisé à compétir ? Pourquoi toujours tromper le peuple ?
        Pour repondre à Indjaba, les professeurs de santé ne vont pas parler car les politiciens ne les considèrent pas. Souviens toi que même pour l’autopsie du juge Nebié ils ont fait venir un français pour des millions juste pour dire ce qu’ils veulent. Donc Djibril est durement sanctionné par l’échec d’un régime dont lui-même est issu.

        Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 19:12, par Nana En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Mais ou sont les hopitaux que vous avez construit depuis 27 ans. Mme edďie a une clinique soignez ce sanguinaire labas. Tout se paie sur terre. Je fais partie des vjctimes du CDP et de bassolé. Je ne pardonnerai jamais. la turquie a construit quel hopital au burkina et ceux qui ont fait le coup d’etat contre erdogan comment il les a traité. Est ce qu’ils ont droit a des evacuations ils ont éte fait purement et simplement. Bassolé n’es pas un malade c’ est unsournois

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 22:10, par gohoga En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Bonsoir tous. Il faut savoir qu’un dossier pendant devant une juridiction, ne peut être traiter que par cette juridiction. Le Chef l’Etat ne peut intervenir qu’après une décision judiciaire définitive. Ors, ici, ce n’est pas le cas.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 22:39, par Bonjour En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Vous avez dirigé ce pays pendant près de 30 ans, avec votre securocrate BASSOLE, et vous n’avez jamais pensé à une autre vie, à part jouir du pouvoir. En Tusinie, BEN ALI a construit des hôpitaux de pointe en moins d’années, il a été chassé et les hôpitaux sont restés. Vous avez préféré l’enrichissement personnel, et les marchés truqués et les bas de laine.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 23:18, par Saw En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Je pense que c’est une bonne leçon pour ceux qui sont au pouvoir actuellement. Il faut construire des bon hôpitaux et même humaniser la maco. On ne sait jamais. La roue tourne. Le cas de Bongo qui est obligé d’aller se soigner au Maroc. RMCK ne doit pas intervenir dans un dossier qui est en justice.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 05:08, par Amadou En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Qui peut lever une conmdanation a mort du seigneur ? Lui seul peut créer des conditons pour que Djibril Bassolet guerisse. Que le CDP prie pour implorer Dieu de le sauver. Si non avec les miliardaires du CDP meme s’ils font venir tous les medecins cancerologues du monde il mourra. Union de prières c’est mieux. Il n’y a pas d’homme eternel pour l’instant. La main du president Rock n’a pas sa place ici. Rock n’est pas DIEU

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 06:49, par Ka En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Achille Tapsoba et consort, vous qui aviez poussé votre mentor Blaise Compaoré a commettre l’irréparable vous aviez la critique facile, mais au fond de vous-même, que faites-vous de toutes et tous les cancéreuses et cancéreux qui représente plus de 2% de notre peuple ? Pauvre Burkina !! Je comprends pourquoi notre pays depuis plus de 30 ans continue à être le pays de toutes les calamités quand le niveau de réflexions de ses intellectuels aux petits pieds qui étaientt un mauvais entourage de Blaise Compaoré est aussi fade et de base envolée. L’histoire récente de notre pays nous a enseigne que ceux qui font plus de bruits sont les cancres du Faso dont la politique pour eux est un lieu de verbiage creux. Messieurs les acteurs du nouveau CDP, le Burkina a besoin des politiques de l’action qui concrétisent leurs idées et démontrent leurs savoirs faire, et non des politiques aux petits pieds rusés qui sont là pour leurs propres intérêts et aussi de sauver des criminels de la justice. Le repris de justice Djibril Bassolé reste un individu comme tous les Burkinabé atteints du cancer. Laissez Roch Kaboré de réfléchir pour éradiquer les punaises qui nous tuent comme des lapins dont votre complicité à ces punaises pour déstabiliser le pays n’est pas a douter.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 07:06, par Le Boss En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Ne mélangez pas les pédales. Il faut respecter la séparation de pouvoir tant souhaitée. Il appartient a la justice de se prononcer sur une éventuelle évacuation du générale ou pas. Il ne faut pas nous ramener aux anciennes pratiques qui veulent que le chef de l’Etat ait un droit de vie ou de mon sur tout le mondes
    Le BOSS

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 08:57, par la vérité En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Encore les politiciens. Même si je compatis à la douleur du Gle Bassolet, force est de constater que ce n’est le rôle du CDP de demander une intervention du PF dans un dossier qui est en justice. Ce sont les mêmes qui vont sortir après pour dire qu’il n’ y a pas d’indépendance de la justice en évoquant ce cas de Bassolet. Chaque pouvoir doit rester dans on rôle. Arrêtons de tout porter sur le Président du Faso même s’il est le Chef Suprême de la Magistrature, cela ne veut pas dire qu’il doit s’ingérer dans les dossiers.
    Si le juge estime, au regard de son dossier de santé fourni par son médecin qu’on l’évacue alors évacuer le avec des gardes fou pour qu’il ne s’évade pas.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 10:34, par kwiliga En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    "l’institution de la Présidence du Faso... devoir d’assurer la santé à tous les Burkinabè"
    D’accord sur le principe, mais si vous avez l’illusion que c’est une réalité, c’est que, décidément, nous ne vivons pas le même Faso.
    S’il est vrai que nous n’avons pas encore les équipements nécessaires au soin du "présumé innocent" (également, pour l’instant, présumé cancéreux_quel cancer d’ailleurs ? un cancer général-isé ?), ne doutons pas que le grand investissement et l’œuvre de diplomatie dont fait montre le CDP, quant-à la construction du futur hôpital de Bobo, va faciliter une rapide résolution du problème, et par là même permettre de prodiguer les soins adéquats, sur le territoire national.
    Ben alors, c’est Kua le problème ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 11:14, par Eloha En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Le cas Djibril BASSOLE est une leçon pour tout nos politiciens africain, il faut penser à construire des hôpitaux de référence dans nos pays, des université de référence au lieu d’aller se soigner chez les autres les politiciens pourront se soigner sur place. C’est ce qui faut pour que le développement de Kama (Afrique ) soit une réalité. Que tout les politiciens arrêtent de penser à s’enrichir il faut plutôt penser à construire des infrastructures.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 11:38, par Jean-Paul En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Bassolé est un sournois, comme quelqu’un l’a mentionné plus haut. Il croit pouvoir prétexter de sa maladie pour se soustraire à la justice. C’est de quel mal il souffre qu’on ne peut pas soigner au Burkina. Même dans la zone non lotie de Taabtinga il pourra trouver des spécialistes pour le guérir de son mal.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 13:22, par Tony En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Il est quand meme allé se soigner en Tunisie et est revenu au Faso. N’etait-il pas plus facile de se soustraire à la justice du Faso quand il était la-bas avec peut-être l’aide de ses amis du golfe ? Pourquoi chercherait-il a se soustraire à la justice étant en Europe alors que la France est sur le point d’extrader Francois Compaoré. Ma conclusion c’est que le Burkinabé est devenu très méchant avec son prochain. C’est à croire que la mort de Djibril va résoudre tous nos problèmes. Non !!! Sa mort pourrait nous en créer bien d’avantage.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 15:02, par Madame Kyelem En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Bonjour la famille
    Effectivement il faut que le Président du Faso envoi envoie tous les malades du cancer se soigner en France, ou mieux au Canada.
    ou alors vous pensez que la vie de Djibril Bassolet est au dessus de celle de tous les Burkinabè ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin à 03:37, par eddy En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    encore eddie, ha !!! et comme ca tu veux bagabaga les gens , les memes que tu as volé avec ta troupe depuis de nombreuses années, tu veux trouver un salut pour ton pote la quoi, qu’il puisse se mettre a labri ... tu n’as pas dit que tu as largent et que l’argent qu’on ta bloqué la n’est que de largent de poche ? fais venir medicament et docteur specialiste pour ton ami. et en y passant, pense aux nombreux prisonniers, et la population de facon generale pour qui vos nombreux detournements ont permis de ne pas les equiper d’hopitaux, de soins et d’un cadre de vie plus sain que celui dont toi et ton ami bassolet alias faiseur de coup detat dans l’ombre, ont profité et profite toujours depuis 30 ans minimum. tchuuuurr, d’ailleurs meme tu ne seras pas candidat ici tout ton bureau va tabandoneer tchurrr 2 fois

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 13:18, par jeunedame seret En réponse à : Santé de Djibril Bassolet : Le CDP demande l’ « implication personnelle » du président du Faso

    Un long français imposteur. Il y a des cancers qui ne tuent pas. Bassolé a un cancer imposteur. Pourquoi c’est maintenant que la maladie fait trop écho ? Yaa yaa boin ! Un peu de dignité dans vos cinémas.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Affaire charbon fin : « Si le ministre est fautif..., il sera responsable de ses propres turpitudes », réagit Simon Compaoré
Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba
CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba
Blaise Compaoré aux militants du CDP : « D’autres combats sont encore à mener »
Bachirou Soré, cadre de l’UNIR/PS : « Sankara est perçu comme le deuxième nom du Burkina »
CDP : Blaise Compaoré demande à Eddie Komboigo de « rapporter » les sanctions
Burkina Faso : Admis d’urgence à l’hôpital de Tengandogo, le général Bassolé aurait réintégré la MACA
Zéphirin Diabré à Fada N’Gourma : « L’UPC est le seul parti qui peut faire de la réconciliation nationale une réalité »
Vie politique : Le Parti pour la démocratie et la jeunesse lance une offensive de formation de jeunes
Burkina Faso : « Il n’y a pas de base française installée à Djibo », selon le porte-parole du gouvernement
Déclarations du CFOP sur l’IUTS : Le MPP accuse l’opposition burkinabè de « chercher à démobiliser les contribuables »
Elections de 2020 Le président de la Commission électorale, Newton Ahmed Barry, « fait renaître l’espoir » au Sahel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés