Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Ramadan à Bobo-Dioulasso : Les musulmans ont prié pour la paix et la sécurité au Faso

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 4 juin 2019 à 13h00min
Ramadan à Bobo-Dioulasso : Les musulmans ont prié pour la paix et la sécurité au Faso

Les fidèles musulmans du Burkina Faso célèbrent, ce mardi 4 juin 2019, la fête du Ramadan. A Bobo-Dioulasso, cette célébration a été marquée par une grande prière dans la matinée. Comme à l’accoutumée, c’est à la place Wara-wara que l’imam de la grande mosquée de Dioulassoba, Siaka Sanou, a dirigé la prière. Il a ainsi imploré le Dieu tout puissant afin qu’il accorde la paix et la sécurité au Burkina Faso.

Après plusieurs jours de privation, de pénitence, de prières et d’adorations intenses, les fidèles musulmans ont rendu grâce à Dieu à travers une grande prière à la place Wara-Wara de la ville de Sya, ce mardi 4 juin 2019. A cet effet, l’imam de la grande mosquée de Dioulassoba, Siaka Sanou, a imploré le Dieu tout puissant afin qu’il accorde la paix et la sécurité au Burkina Faso. Invocations, prêches et bénédictions, sont les temps forts qui ont marqué cette grande prière matinale de la célébration du Ramadan.

Après avoir effectué les deux rakates de la prière, l’imam Siaka Sanou a procédé à la lecture de son sermon en arabe. Au regard de la situation du pays, le contenu de son message était beaucoup plus axé sur la paix, la sécurité au Burkina Faso, la cohésion sociale et surtout le renforcement de la foi musulmane.

Dans son sermon, l’imam a ainsi invité les fidèles à demeurer dans la foi et à beaucoup prier pour la paix et la sécurité pour le peuple burkinabè. « Nous rendons grâce à Dieu pour ce jour béni. Nous prions premièrement pour le Burkina Faso, afin que Dieu accorde la paix et la sécurité à notre pays. Nous prions ensuite pour que les fils et filles du pays puissent vivre ensemble dans la cohésion.

Que Dieu nous épargne des conflits intercommunautaires, religieux. Nous prions aussi pour les autorités du pays, le président et ses ministres et leurs proches collaborateurs, les gouverneurs, les maires, les forces de sécurité de manière générale. Que Allah leur accorde la force et la sagesse nécessaires pour conduire le Burkina Faso vers un avenir radieux », a laissé entendre Siaka Sanou.

Imam Siaka Sanou

Par ailleurs, il a imploré Allah pour une bonne saison pluvieuse afin que la campagne agricole soit bonne pour le bonheur des Burkinabè.

C’est devenu une tradition de voir l’Église catholique et les premiers responsables de la région des Hauts-Bassins accompagner la communauté musulmane dans leurs fêtes. Ainsi, ils étaient présents, le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, le président du conseil régional, Célestin Koussoubé, le haut-Commissaire de la province du Houet, Lamine Soulama, le représentant du maire de la commune, des députés de la région et certaines autorités administratives.

Selon le gouverneur Antoine Atiou, les premiers responsables de la région sont venus communier avec toute la communauté musulmane et lui demander de prier pour la paix, la sécurité et la cohésion sociale au Burkina Faso. La communauté catholique était représentée également par l’Abbé Jean Prosper Sanou de la paroisse sainte famille de Tounouma. Au nom des fidèles catholiques de l’archidiocèse de Bobo-Dioulasso, il a saisi l’occasion pour réaffirmer la fraternité, l’amitié de sa communauté à celle musulmane. Il a également souhaité à tous les fidèles, la bonne et heureuse fête en formulant le vœu que le seigneur affermisse « notre lien d’amitié, de fraternité et de solidarité ici au Burkina et qu’il maintienne notre pays dans la paix, la concorde et la sécurité ».

En ce jour qui consacre la fin de ce mois de pénitence, les fidèles n’ont pas manqué de louer Dieu et le remercie de leur avoir permis de faire le jeûne en bonne santé. Une occasion aussi pour demander au tout puissant, d’exaucer les prières et qu’il pardonne tous les péchés.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Développement : « Pourquoi l’Afrique ne peut-elle pas faire aussi sa démocratie en fonction de ses réalités ? », s’exaspère le pasteur Wendlarima Hermann Sawadogo
Institut des peuples noirs (IPN) : Le gouvernement crée un secrétariat permanent pour relancer la structure
Santé des enfants : Le projet « Integreated e-Diagnosis Approach (IeDA) » dépose ses valises au Plateau-Central
Assurance agricole : Le ministère de l’Agriculture suscite l’adhésion des agriculteurs de l’Est
Centre Universitaire Hospitalier Sourô Sanou : La ministre de la santé s’imprègne des réalités de l’hôpital.
Année académique 2020-2021 : l’Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) recrute
Baccalauréat 2020 : 28,75% de taux de réussite au premier tour pour le centre du Lycée Philippe Zinda Kaboré
Baccalauréat 2020 : « On pensait que le Covid-19 aurait un impact sur les résultats », Dr Edith Ilboudo présidente de jury
Lutte contre la pauvreté au Burkina Faso : Les gouvernements burkinabè et américain signent un compact de 500 millions de dollars
Déflatés et retraités : « Une nouvelle carrière est possible » aux anciens agents de l’ONEA
Résultats du Baccalauréat 2020 à Gaoua : Les candidats entre joie et déception
Clôture des activités pédagogiques 2019 – 2020 de l’école de Ipala : L’Agence CRAC Communication en fait une journée d’excellence
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés