Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un ami est celui qui vous laisse l’entière liberté d’être vous-même.» Jim Morrison

Soutien au G5 Sahel : La conférence de l’OCI a pris des engagements

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • samedi 1er juin 2019 à 20h13min
Soutien au G5 Sahel : La conférence de l’OCI a pris des engagements

(Djeddah 1er juin 2019). La 14e conférence au sommet de l’OCI a pris fin aujourd’hui avec des appels pour le renforcement du G5 Sahel dans le sens de ses efforts de stabilisation de la région.

"Les amendements que nous avions dans le cadre du G5 Sahel ont été pris en compte, notamment les appels lancés pour le renforcement des capacités nationales des forces armées de chacun des cinq pays du groupe", a déclaré Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères, à l’issue des travaux.

La Conférence a réaffirmé son engagement à accompagner le G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme, en demandant aux pays membres d’aider le G5 Sahel à se renforcer et à atteindre sa pleine capacité pour contrer la menace terroriste.

Selon M. Barry, la conférence a lancé un appel à "aider de façon substantielle le Mali à pouvoir conduire le dialogue politique qui est en cours, mais également avoir les capacités sur le terrain, pour faire face à la fois aux questions de terrorisme et aux questions de développement".

En ce qui concerne la situation en Lybie, "la conférence a appelé les différentes parties à privilégier le dialogue afin de conduire un processus politique qui aboutisse à une normalisation dans ce pays, d’où sont partis les problèmes de terrorisme dans le Sahel", a ajouté le ministre.

Concernant l’appui de l’OCI à l’opérationnalisation de la force conjointe, Alpha Barry a rappelé qu’au delà de l’organisation, certains pays membres, en l’occurrence l’Arabie Saoudite, la Turquie, les Emirats arabes unis, apportent directement leurs soutiens au G5 Sahel.

Précisément sur les attentes du Burkina Faso, le ministre des Affaires étrangères a évoqué, au-delà de l’aspect sécuritaire, l’urgence humanitaire que vit le pays actuellement, du fait de la menace terroriste et des effets qu’elle produit avec un nombre important de déplacés, et la fermeture d’écoles.

Enfin, selon le ministre, la conférence a salué le prix attribué par l’OCI lors de la 26e édition du FESPACO, ce qui témoigne de l’engagement de l’organisation intercontinentale aux côtés du Burkina Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 2 juin à 03:54, par HSSM En réponse à : Soutien au G5 Sahel : La conférence de l’OCI a pris des engagements

    Du n’importe quoi.
    Analyse :
    La Libye produisait beaucoup de pétrole et les libyens vivaient très bien.
    le Mali, le Niger regorgent un potentiel pour le pétrole et autres resources naturelles ainsi que le Burkina.

    Leçons :
    En déstabilisant ces pays cités ci-dessus , les arabes gagneraient beaucoup car ils seront les seules producteurs qui contrôlent le marché du pétrole. Et l’impérialistes français et occidentaux profiteront pour voler les resources de nos sous sols (or, uranium, manganèse etc...). Même avec le soit disant insécurité, ce sont les pauvres qui sont tués chaque jour tandis que les compagnies minières étrangères augmentent chaque jour. Ouvrez bien les yeux sinon les africains seront toujours les victimes.

    Pourquoi ce sont les Arabes et les occidentaux qui doivent payer pour le G5 ?? Ils sont les problèmes et non la solution. Croyez moi avec leur aides les pays du G5 sahels ne connaîtrons jamais la paix.

    Si chaque travailleur adulte des cinq pays du G5 était imposé à payer 10.000fcfa / an, le G5 n’aura plus besoin d’aide pour ses opérations. C’est faisable, digne et africain.

    Nos dirigeants connaissent bien leurs malheurs et ils sont complices de ces méchants.

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin à 18:59, par jo En réponse à : Soutien au G5 Sahel : La conférence de l’OCI a pris des engagements

      TU AS BIEN RAISON MON AMI ;
      Ni G5, ni arabes, ni français
      Démerdez vous avec vos gouvernements gras et corrompus ;
      Démerdez vous avec vos barbus ;
      Démerdez vous avec votre or, argent, pétrole, raffineries, usines de métallurgie, usine de voitures et d’avions, votre potentiel informatique, vos ingénieurs, vos chercheurs, docteurs, ........
      Restez assis à boire le thé et continuer à vous reproduire comme des lapins,
      Vous êtes encore bien les seuls à croire à ce genre d’idioties
      Continuez, continuez,

      Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 12:48, par TOERE En réponse à : Soutien au G5 Sahel : La conférence de l’OCI a pris des engagements

    J’espère que nos chefs d’Etat du G5 Sahel ou leur service de communication ont bien entendu et noté les propos humiliants et méprisants à leur endroit du ministre français des Affaires Etrangères français Mr Le DRIAN devant l’Assemblée Nationale Française la semaine dernière ( voir Jeune Afrique) . Il n’est pas passé par 4 chemins pour dénoncer l’irresponsabilité ,le manque d’engagement et le laxisme des chefs d’Etat du G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme qui sévit notamment au Burkina Faso ,au Mali et au Niger ,aggravé maintenant par des conflits intercommunautaires et inter ethniques . C’est à peine, s’il ne les a pas traité de lâches qui refusent de se battre, attendant tout de la communauté internationale et de BARKANE . Il a clairement dit, que la force BARKANE ne saurait être une solution définitive pour ces pays pour contrer le terrorisme et qu’il leur appartient d’assumer leur défense ,en mieux s’organisant efficacement ,pour faire face aux djhadistes .
    Quand je vois encore ces images du Président du Faso avec ces prétendues promesses de l’OCI de nous aider à lutter contre le terrorisme ,c’est peut-être bon à prendre sur le plan diplomatique ,,mais une fois encore ,il faut que nos présidents arrêtent leur naïveté et s’organisent sérieusement pour bouter hors de nos territoires ces terroristes criminels. Une fois encore ,seule la détermination de nous battre et de nous libérer par nous mêmes nous permettra de vaincre le terrorisme .Et le chef de guerre qui doit conduire les troupes au front c’est bel et bien vous Mr le Président . Donc assez d’enfantillage et de naïveté maintenant . Vraiment les propos de Mr Le DRIAN étaient certes vexants à l’endroit de tout africain digne ,mais quelque part c’est bon pour la gueule de nos chers présidents qui auront enfin compris qu’il ne faut pas tout attendre de la FRANCE pour se défendre .

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 07:31, par Hussein En réponse à : Soutien au G5 Sahel : La conférence de l’OCI a pris des engagements

    Au 21è siècle : combien de temps faut-il encore à ces imbéciles en afrique pour se réveiller au lieu de se laisser baratiner avec ces soi-disantes aides étrangères ? Aucun pays au monde dans l’histoire de l’humanité ne s’est développé sur la base des aides et des dons, mais par la sueur et le sang avec le talent de savoir être créatif. Ce G5 a été mal concu et avec la France (pays exportateur d’uranium ?), vous ne vous en sortirez jamais. C’est impossible de toujours être la proie et la victime des autres !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 12:39, par PIONG YANG En réponse à : Soutien au G5 Sahel : La conférence de l’OCI a pris des engagements

    Vraiment ce monde là ? C’est qui les parrains idéologiques et financier des terroristes ? Ce qui est sidérant est que nous savons que notre sécurité dépend fondamentalement de nous mais on passe le temps de tourner pour mendier l’aide chez nos bourreaux.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 09:36, par @argent En réponse à : Soutien au G5 Sahel : La conférence de l’OCI a pris des engagements

    Qu’ils nous donnent de l’argent en dons alors on en prend mais du matériels inutiles on en veut pas plus de dettes qui hypothèque notre futur on en veut pas. Si on pouvait apprendre à composer avec nos moyens de bord !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Union parlementaire africaine : Les grandes conclusions de la 74ème session à Bangui
Lutte contre le terrorisme : Vers le renforcement de la coopération entre le Burkina Faso et la Tunisie
Coopération : Suédois et Danois ont célébré leur constitution
Justice burkinabè : Cinq ans de cheminement avec l’Union européenne
Soutien au G5 Sahel : La conférence de l’OCI a pris des engagements
Fora régionaux femmes, paix et sécurité en Afrique : Des pistes de solutions dégagées à l’issue de la première réunion
Célébration conjointe UA-CEDEAO : Des soirées culturelles pour magnifier les communautés vivant au Burkina
Union africaine : Des forums pour renforcer le leadership des femmes et leur participation aux processus de paix
44e anniversaire de la CEDEAO : La libre circulation des personnes et des biens au cœur d’un panel
Chine - Burkina : Tchin Tchin pour des noces de coton
44ème anniversaire de la CEDEAO : Le message du ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur
Coopération universitaire de TU Dresde avec les pays francophones : L’Ambassadeur du Burkina Faso à Berlin ouvre le centre France | Francophonie (CFF) à TU Dresde sur fond d’échanges sur les biens culturels africains en Europe
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés